New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Et si... John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Et si... John 17th Janvier 2018, 18:34

Est ce qu'ils ont trouvé quelqu'un pour ta sécuriter Becky? Non. Après trois garde du corps qui se font descendre plus personne ne veux prendre le risque de me protéger... Merde, tu es la fille du chef aussi, tu n'es pas sensé être une danseuse, mais être dans les hautes sphères... Jen ferme là! Becky n'est pas qu'une simple danseuse, ses notre patronne et la danseuse vedette du club! On se calme les filles! Préparez-vous, ce n'est pas le moment de s'engueuler et vous le savez! Je les regardai tour à tour avant de soupirer. J'étais sur les nerfs, mon show commençait dans moins d'une heure et les gars ne m'avait toujours pas envoyé un protecteur ou comme j'aimais à le dire un chien de garde. Celui qui c'était fait descendre la veille avait été celui qui avait fait le job le plus longtemps, et pour être franche, ça me faisait quelque chose, une amitié était en train de naitre entre nous et le perdre me faisait quelque chose. Malheureusement pour moi, j'étais une cible de choix, la danseuse vedette du club ET la fille du chef, de quoi faire en sorte de causer une grande blessure au club si on arrivait à m'atteindre. Aussi les hommes qui se trouvaient chargé de me protection avait la fâcheuse tendance à mourir en me protégeant. Je ne le montrais pas aux autres, restant droite et forte comme la fille du chef devait l'être, mais cela m'affectait. J'avais été voir les femmes de mes gardes du corps, leur disant qu'en cas de besoin je serais toujours là. J'allais souvent sur leur tombe leur demandant pardon, me sentant responsable de leur mort. Cependant, je le faisais sans que personne ne le sache, montrant à tout ceux faisant partie du club une fille garce et insensible. Je sortais en cachette pour me rendre au cimetière ou les hommes avaient été enterré, me foutant bien des risque, ne voulant pas que le club sache que je n'étais pas si insensible que ça au fond.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 17th Janvier 2018, 19:00

La soirée s'écoulant lentement et j'étais peinard chez-moi sirotant un bière. J'avais commencé depuis peu à collecter pour un club de motard et il semblerait que j'étais un des meilleurs. Donc comme je le disais le téléphone sonna je répondis froidement.

- Ouais... tu veux que je fasse quoi? Non on m'a pas engagé pout ça... qu'elle soit la reine du monde je m'en moque... Ok ok j'y vais. Oui j'arrive dans dix minutes.

Protéger la gare de fille du chef. A ce que j'ai entendu elle se balançai de tout le monde allant même à bosser dans un club de danseuse. Faut aimer se mettre en danger merde! Je m'habillai class et mis mon arme à ma ceinture et me dirigeai vers le bar. Je fus accueilli par un gorille deux fois gros comme moi.

- Hunter, on m'a demandé pour protéger Becky.

Une brève vérification et me voilà entrant demandant ou je pouvais trouver Becky. On me dit qu'elle se préparait qu'elle serait disponible dans quelques minutes. Sans un mot je me dirigeai vers l'arrière sous les exclamations du propriétaire qui me prit par le bras. Je le regardai froidement avant de me dégager.

- Tu dois attendre tu peux pas entrer.

-On m'a dit que je devais la protéger. Qui te dit que c'est pas une des filles qui veut la tueur.

- C'est le règlement.

- Alors trouve-toi quelqu'un d'autre.

- Ok ok!

J'ouvris donc la porte sous les petits cris des femmes présentes. Qu'elles soient nues ou non m'en balançai je leur jetai un regard froid.

- C'est qui Becky ici?

Une des filles me pointa une rouquine aux yeux de feu. Qu'elle soit en pétard ou non j'étais là pour la protéger alors elle allait m'avoir au train.

- Hunter, je dois te protéger il semblerait.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 17th Janvier 2018, 21:46

Bien que je tentais de ne pas le montrer, la perte de mon dernier garde du corps me faisait quelque chose et savoir que le prochain allait probablement subir le même sort m'attristait. Cachant mes émotions comme je le faisais toujours devant les gens associer au club, je fis taire les filles, leur disant de terminer de ce préparer.

La porte s'ouvrant soudainement fit crier la plupart des fille alors que je retenais de peine de hurler le nom de mon ancien protecteur. Tous les regard ce tournèrent vers moi lorsque l'intrus nomma mon nom, une des filles me montrant tendis que mon regard brulant de rage rencontrait le sien, sombre et froid. Lentement je me levai et m'avançais vers lui lorsqu'il ce présenta. Tu te fous de moi là? Tu es au courant que tes trois prédécesseurs faisaient le double de ta taille et de ta musculature et se sont tous les trois fait descendre? J'étais resté de glace en disant ces mots bien qu'une tristesse incroyable c'était emparée de moi en parlant des trois hommes, celle-ci brillant une fraction de seconde dans mon regard avant que je ne reprenne contenance et hausse les épaules. Ses toi, si tu es suicidaire... Mais la première règle est qu'aucun homme n'entre ici. On ce fait dévorer du regard par des homme toute la soirée on veut être tranquille lorsque nous somme ici. Je le regardai un moment en secouant doucement la tête de découragement. J'allais devoir parler à mon père, cet homme allait ce faire descendre en un rien de temps. Je n'avais cependant pas le choix pour la soirée de m'en contenter et d'espérer qu'il reste en vie. Est ce que les gars t'ont expliqué le fonctionnement au moins?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 17th Janvier 2018, 22:12

Qu'un m'arrête à la porte des filles je failli tourner les talons et qu'il s'arrange avec leur gamine gâtée mais devant mon air il me laissa passer sachant que j'étais le seul sous la main en ce moment. Donc j'ouvris la porte sous les cris de surprise des jeune femmes. Je n'accordait pas d'importance à leur tenue demandant simplement qui était Becky. Quand on me pointa la rouquine je me tournai vers elle pour me présenter. Pas trop grande mais avec tout le caractère qu'il fallait, elle me fit hausser un sourcil.

- J'ai l'air de me foutre de toi? Et malheureusement il va falloir te contenter de moi puisque trois autres se sont fait sauter le crâne.

S'ils se sont fait sauter la cervelle c'est qu'ils étaient trop bête pour regarder autour. Faut vraiment être le roi des nuls pour ne pas réussir à se sortir vivant. Quand elle me dit qu'aucun homme entrait car elle voulait être en paix. Je haussai un sourcil et la regardai franchement toujours l'air blasé et froid.

- Desolé madame la reine mais il semblerait que je dois protéger votre royal petit cul. Donc non je sors pas d'ici.

Je pris une chaise libre et m'assied à ses côtés me prenant une revue que j'ouvris. Je relevai mon regard sombre vers le sien le plantant dans le sien.

- Déjà t'éviter de te faire buter c'est un début. Ensuite surveiller tout homme suspect qui pourrait approcher de la scène. Leur éviter de s'approcher de la scène et de vous toucher de manière inapproprié. Autre chose princesse?

Je la regardai un instant avant de me plonger dans un article de la revue. Le silence était tel qu'on pouvait entendre une mouche voler.

- Bon bien... je pense qu'il est tenace celui-là Becky. Dis une des filles

Leur babillage reprenant le temps que j'attende que la rouquine se prépare indifférent aux filles à moitié nues qui se promenaient autour.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 17th Janvier 2018, 23:02

L'homme face à moi faisait à peine la moitié du poids de Dog, mon dernier garde su corps, ce qui m'inquiétait au plus haut point. Je n'allais certainement pas le montrer par contre. Lorsqu'il me répondit sur un ton froid que j'allais devoir me contenter de lui en parlant des trois autres gars. Je cillai une seconde, comme s'il venait de me frapper en plein ventre. Des images de la veille ce mirent à me revenir, revoyant mon protecteur me protéger d'un mec qui en voulais beaucoup trop pour en ce relevant voir un autre type me pointer avec un révolver et s'interposer entre la balle et moi. Finissant pas hausser les épaules, je lui dis la première règle. Celle-ci était simplement pour nous permettre, pas juste moi, mais aux filles aussi, de relaxer loin des regards trop insistant d'homme. En entendant sa réponse je fronçai les sourcils, les dents serrés. Il ce prenait pour qui celui-là?

Prenant une chaise, il s'assit à mes cotés en prenant un magasine, me faisant hausser un sourcil. Soupirant, je lui demandai si au moins les gars lui avait expliqué le fonctionnement. Sa réponse ainsi que la connerie d'une des filles me fit grincer des dents. Me préparant je repris la parole. Ses rare que ça arrive, mais parfois je dois aller dans les cabines, tu sais ou te poster dans ce temps là? S'il me disais dans la cabine, j'allais le tuer moi même... Reste toujours à porter de voix et si tu voix que je m'obstine avec un client, attend que je t'appelle, habituellement on les calme assez rapidement, les gros bras ses en dernier recours. Je tournai mon regard vers lui, attendant qu'il me regarde, pour plonger dans son regard. J'ai pas envie que tu te fasse buter par le club par ce que tu aurais tabassé un mec rapportant beaucoup. J'avais parlé à voix basse, ne voulant que seul lui m'entende. Je ne voulais pas que les filles sachent qu'au font je ne me fichais pas temps que ça de mes garde du corps. Je restai perdue un moment dans ses yeux sombres avant de reprendre mon air de glace. Go les filles ses l'heure!

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 18th Janvier 2018, 00:42

J'en avais vu d'autres. C'est pas parce qu'elle était là fille du chef qu'elle aurait ce qu'elle voulait et ce même si elle me brandissait ses atouts féminins sous le nez. Donc après ma réponse et la vanne de l'autre danseuse, je fis un petit rire le nez toujours dans ma revue. Une fois qu'elle eut terminé ses "explication" suron boulot je relevai le regard vers elle.

- Je sais quoi faire, t'inquiètes pas pour moi princesse.

Je plantai le nez dans la revue comme le babillage reprenait. C'est alors qu'elle se pencha vers moi pour me.dire qu'elle ne voulait pas que le club me bute pour une connerie. Le tout avec une pointe de tristesse qui me fit froncer des sourcils une seconde. Finalement un sourire en coin se dressa avant que je reponde.

- T'en fais pas pour moi. Je suis celui que le club envoie pour collecter. Je sais quoi faire.

Comme elle cria aux filles je me levai et attachai mon veston en lui lançant un dernier regard et sortir pour prendre ma place devant la scène face à la foule de testostérone. Mon regard noir parcourant celle-ci à l'affût de tout mec suspect. Ce fût quand un s'approcha trop près pout toucher Becky que je me plaçai et lui fit comprendre de se casser et ce même s'il faisait deux fois ma grosseur.

- T'a le choix le gorille. Tu retourne t'asseoir gentilement ou je te sors moi-même en te tenant les couilles.

Il me toisant un instant avant de regagner son siège son regard noir sur moi. Je restai de marbre indifférent à ce qui se passait derrière moi. Elle faisait son boulot, moi le mien ça s'arrête là.


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 18th Janvier 2018, 05:24

J'avais beau paraître garce et glacial, je n'avais pas envie que cet belle gueule de protecteur ne tombe sous les balles à cause de moi. Le regardant je lui dis d'ailleurs d'une voix basse et douce ou pointait de la tristesse. Je répondis finalement à son petit sourire en coin avant de reprendre sur moi et de gueuler aux filles que c'était l'heure.

On monta donc sur scène, allant exécuter notre premier numéro sous le regard de ses homme qui nous voyaient plus comme des morceaux de viandes que comme des femmes. Dansant, j'aperçue un client habituel que nous détestions tous à cause de ses mains baladeuses s'approcher de l'endroit ou je me postais. Je ne compris pas exactement ce qui ce dit, mais mon garde du corps s'interposa et l'instant suivant colosse avait repris son siège et me regardait de loin. Le numéro terminé, je retournai rapidement dans la pièce, me changeai sans me soucier si Hunter me regardait et détachai mes cheveux, les ébouriffants. Par habitude, je me tournai vers mon garde du corps. Ses correct d'après toi? Mes yeux tombant dans ceux d'Hunter et non dans ceux de Dog, je me figeai et ne pus caché le mélange de tristesse et de culpabilité qui me gagna. Oublie ça. Aller on y retourne. Avalant difficilement, je quittai son regard et jetai un dernier coup d'oeil dans le miroir tentant de me ressaisir.

Retournant sur scène, je commençai mon numéro avant descendre et de me balader de table en table pour m'y trémousser. Échappant au mains un peut trop insistantes, des clients à certaine table, je me tortillais, sourire aguicheur aux lèvres, jusqu'à ce que je vois un client qui me suivait d'une table à l'autre, tentant de me bloquer le chemin afin de pouvoir me toucher. Je cherchai mon garde du corps du regard afin de m'assurer qu'il avait remarqué l'homme. Ce fut lorsqu'il réussi à m'attraper le bras entre deux table que ma voix ce fit entendre par dessus la musique. Hunter! Aussitôt que mon bras retrouva sa liberté, je retrouvai mon sourire et poursuivie ma danse, sans regarder ce qui ce passait avec l'homme ayant tenter de m'attraper. Enfin lorsque la chanson fut terminé, je pus retourner dans le local, tenter de me détendre avant mon dernier numéro.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 18th Janvier 2018, 07:44

Bien qu'elle agissait en petite fille gâtée pourrie et attitude de garce elle ne me repoussait pas au contraire, je ferais tout pour lui coller au train. Donc quand elle me chuchota qu'elle me voulais pas que je me fasse buter pour avoir toucher le mauvais mec. Je lui répliquai sur le même ton que j'étais celui qu'on envoyait pour collecter donc que je savais quoi faire. D'après ce que j'ai vu ici quelques-uns étaient venu avec moi pour collecter et ils savaient de quoi j'étais capable. Je me levai donc pour aller prendre place devant la scène entre deux colosses. Je fini par repousser un qui tentait de toucher Becky. Je sais bien que s'il avait voulu il aurait pu me réduire en bouilli mais le regard froid et dur le fit reculer à sa place même s'il me dardait un regard de tueur sur moi. Je restai impassible de ce qui se passait derrière moi. Quand leur numéro termina je retournai derrière et repris place sur la chaise reprenant ma revue pour tomber sur un article parlant des nouvelles tendances mode de l'automne. Les filles pensaient à se genre de truc? Des conneries merde! tournant la page je tombai sur un articles des différentes manière de rendre un homme fou d'elle. Je haussai un sourcil en poussant un soupir, mais c'était quoi ces âneries? Relevant la tête quand elle m'interpella finissant par me lever je regardai son reflet dans le miroir en prenant une inspiration et chuchotant.

- C'est parfait.

Je me redressai et retournai à mon poste devant la scène regardant la foule d'hommes semi-bourré certains criant, d'autres sifflant me faisant rouler des yeux. Comme si c'était un vulgaire morceau de viande! Un des videurs se pencha vers moi pour me parler.

- Tu vas en entendre des conneries quand elle est sur scène. Elle est quand même douée. Tu l'as vu danser? Ah non tu as dû te rincer l'oeil derrière non?


Lentement je tournai la tête vers lui mon regard devenant plus froid ou dur qu'à son habitude. Il pensait ça de la fille du chef? Et que j'allais derrière pour mater les filles?

- Je ne dirais rien à son père pour cette fois. Un autre commentaire et il le saura dans la seconde.

Je repris position quand il me fit un signe de la tête. Quand elle termina elle descendit de scène de manière suave je quittai mon poste la suivant longeant le bar mon regard sur ceux pour qui elle dansait. Bien que j'étais son garde du corps je ne pouvais nier que la jeune femme avait un talent certain et puis dans cet ensemble elle était désirable et vachement belle. Mais n'en reste pas moins qu'elle était celle que je devais protéger et surveiller. Je longeai le mur quand je vis son regard. Un bref signe de tête et je me faufilai entre les tables restant proche. Quand elle cria mon nom je me jetai sur le colosse le tirant à moi en lui passant un bras autour de la gorge et le tirer vers la porte. Certains videurs me regardèrent sans bouger alors que je le sortais en lui flanquant une poussée violente.

- Que je ne te revois plus autour d'elle.

- Tu vas me le payer!
dit-il en sortant une lame

-Tu veux vraiment jouer à ça?

Mon flingue pointé sur lui pendant que j'entendais des hommes derrière moi, les pas stoppant. Il fini par ranger son couteau et je le regardai froidement.

- Maintenant fous le camp et je ne veux plus te revoir près d'elle.

Je mis mon flingue à ma taille et passai la petite bande de videurs en leur jetant un regard glacial. En entrant je ne vis pas Becky et ce fut le barman qui me fit signe qu'elle était derrière. J'y retournai donc comme il me glissai une bière "Pour Becky". Fronçant les sourcils je pris la bière et une fois derrière je posai la bouteille devant elle.

- Le barman t'envoie ça.

Je replaçai mon veston et replaçai mes cheveux avant de m'asseoir et reprendre ma revue à l'article le plus naze du monde. Un des danseuse entra en trombe les joues roses et le souffle court la poitrine à moitié dénudée

- C'est vrai ce que j'ai entendu? Tu as sorti le connard qui a touché à Becky?

- Mouais, j'ai été engagé pour ça non?
dis-je le nez dans ma revue

- Mais putin il devait faire 250 livres! Et tout seul....

- Oui tout seul... quand on a la technique.


La jeune danseuse ouvrit et ferma la bouche finissant par aller prendre place. Je relevai le regard vers Becky

- Je t'ai dis que je savais quoi faire... princesse.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 18th Janvier 2018, 18:52

Mon premier numéro me permis de tester mon nouveau protecteur. J'avais échangé un regard avec lui et d'un signe de tête il me fit comprendre qu'il était prêt. Ses entre deux table que le colosse m'attrapa par le bras, me faisant crier le nom de celui qui devait veiller à ma protection. Je terminai ensuite mon numéro sans revoir celui qui avait posé sa main sur moi. Une fois à l'arrière, je me laissai tomber sur ma chaise en soupirant, inquiète, sous le regard de Jen. Il est ou Hunter? Je plantai mon regard dans celui de la danseuse que je pouvais le plus considérer comme une amie. Molosse m'a encore touché... Hunter est venue à mon secoure. Merde... Nous donnions souvent des surnom à certain clients entre nous, et celui là était réputé pour foutre la merde depuis longtemps. Aucune de nous n'eux le temps de dire autre chose que mon garde du corps revenait, me faisant hausser un sourcil. Merci. Je jetai un coup d'oeil à Jen qui semblait tout aussi surprise que moi. Je tentais au mieu de cacher mon soulagement de le voir, tentant de garder mon air de garce en buvant une gorgée à ma bouteille. Il devait avoir eux de l'aide des autres gars ou quelque chose comme ça...

Une danseuse entra alors en courant dans la chambre venant voir directement Hunter. J'écoutai la conversation surprise, voyant la stupéfaction sur le visage des autres filles. Ok, il n'allait peut être pas mourir aussi rapidement finalement. Je le regardai un moment dans les yeux lorsqu'il me répéta sur le même ton qu'il savait quoi faire, m'appelant princesse à nouveau. C'est ce que je vois... Mais ne m'appelle plus princesse. Regarde autour de toi, je suis loin d'être une princesse dans son royaume. À nouveau une pointe de tristesse avait parut dans ma voix. Mais j'avais quoi à m'ouvrir à ce mec moi? Je savais très bien ce qui allait finir forcément par lui arriver, donc il était préférable que je lui laisse cette image de garce, et que je ne m'attache pas comme je l'avais fait avec Dog... Cependant, le regard sombre d'Hunter avait le don de me faire m'ouvrir, de faire en sorte que je dévoile qui j'étais vraiment...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 18th Janvier 2018, 21:58

Je sorti cet homme que j'avais dit se tenir tranquille. Un bref regard entre nous et à peine avait-elle fini de dire.mon nom que déjà cet homme était dehors. Me brandissant une lame sous le nez je fis la même chose avec mon flingue jusqu'à ce qui range sa lame et que j'entre pour retourner derrière non sans que le barman me remettre une bière pour elle. Quand je la posai devant elle je vis son regard surpris mais je fis riene plantant le nez dans la revue. Je répondis à la danseuse simplement qu'elle avait bien entendue et que j'avais des techniques pour sortir quiconque se mettait dans le.chemin de la demoiselle. Je relevai le regard vers elle lui disant que je savais quoi faire.

Le ton triste de la jeune femme ne m'échappa pas. Je fermai ma revue et la regardai un moment.

- Même dans les bas fond des ténèbres il y a toujours des rois ou des reines. Et même dans les ténèbres ou même dans les jours noirs il y a de ses remplaçants qui essaient de rendre le monde autour d'eux moins noir, moins pénible souvent c'est les princes et les princesses.

Je plantai mon regard dans le sien. Elle me desarmait c'était pas possible. Je me penchai vers elle et lui fit signe de faire la même chose du doigt. Je m'assurai que les autres filles necoutaient pas.

- Et ya de ses femmes qui rayonnent dans cette noirceur... un autre genre de princesse.

Je me relevai et ouvrit ma revue et me plantai le nez dedans.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 19th Janvier 2018, 19:58

Entendre la danseuse relater ce quelle avait entendu et Hunter confirmer le tout me rassura sur le fait que finalement il allait peut être vivre un peu plus qu'une soirée. Lorsqu'il me répéta savoir ce qu'il devait faire, je lui répondis après un moment perdue dans son regard, m'ouvrant à nouveau un peu, lui disant une pointe de tristesse dans la voix que j'étais loin d'être une princesse. J'étais la fille d'un chef de motard dont les gens autour d'elle avait tendance à disparaitre. J'étais une fille dont la seule chose utile qu'avait trouver le père à faire était d'exhiber son corps à qui voulait bien payer. J'étais une fille qui pour ce protéger devait ce montrer garce et frigide envers tous. Cependant voilà que j'avais de la difficulté à jouer mon rôle avec ce nouveau garde du corps, son regard sombre ayant le don de faire tomber mes défenses. Fermant sa revue, il m'observa un moment et ce qu'il me dit alors me fit hausser un sourcil. Ce penchant vers moi, il me fit signe du doigt d'en faire de même et ce qu'il ajouta alors me surpris encore plus. J'ouvris la bouche pour répondre alors qu'il replongeait dans son magasine, mais ne trouvant rien à dire pour une rare fois dans ma vie, je la refermai et m'adossai à ma chaise en buvant une gorgée pour me donner le temps de reprendre une certaine contenance.

Je restai un long moment silencieuse, réfléchissant à cette histoire de princesse qui étrangement me plaisait bien, mais me perturbait en même temps. Le numéro final approchait à grand pas et après un soupire, je fini par me lever et me dévêtir avant d'enfiler ma robe de chambre. C'est à ce moment qu'une des fille entra et vint me voir. Becky, ton père fait dire d'aller dans la cabine cinq après ton numéro, un très très gros montant aurait été payer semble t-il pour t'avoir toi. Je fronçai les sourcils en la regardant. Tu sais qui est le mec? Un nouveau à ce qu'il parrait... Je jetai un regard à Hunter tendis qu'on entendait la voix à l'extérieur me présenter. J'allais devoir faire les deux choses que je détestais le plus dans un très cour laps de temps. Me dirigeant vers la porte, je jetai un coup d'oeil à mon garde du corps. Tu vois toujours une princesse ici? Allant prendre ma place sur la scène, je fis mon numéro, tentant de ne penser à rien. Déjà que je n'avais pas du tout envi d'être sur scène aujourd'hui avec ce qui c'était produit la veille, j'allais devoir en plus me taper la cabine. Je fis mon numéro et me dirigeai ensuite vers la cabine, mais mon père se trouvant sur le chemin m'arrêta. Il a payé un très gros montant, donne lui en pour son argent. Combien de danse? Une seule, mais il à payé cher afin de pouvoir toucher le haut. Hors de question! J'allais faire demi tour mais mon père m'attrapa le bras et me tourna vers lui, venant chuchoter à mon oreille. Une de tes filles est enceinte et une autre me dois encore un paquet de fric pour de la drogue, tu ne voudrais pas que les deux disparaisse quand même... Me figeant je baissai le regard. Il était le seul à savoir que j'étais très loin d'être la garce que tout le monde croyait et utilisait souvent sa contre moi. Lentement, je me retournai et allai dans la cabine, me demandant quel genre de princesse devait faire ce genre de chose. Par chance, la danse ce passa bien, le type ne voulant que passer un bon moment et avoir un peu plus de droit que la normal. Il profita du moment, mais sans pousser trop loin, n'allant pas plus loin que ce qui lui était accordé.

La danse terminé, je retournai derrière et m'habillai enfin avant de sortir. Me tournant vers mon garde du corps, je le regardai un moment avant de lui faire un petit sourire. Je serai de retour ici demain midi. Bonne nuit. Sur quoi je tournai les talons et pris la direction pour l'endroit ou je voulais aller depuis le début de la soirée.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 19th Janvier 2018, 20:21

J'avais bien vu qu'elle aimait pas quand je l'appelais comme ça mais comme j'étais du genre " je m'en fou" ben... je lui dis quand même. Cependant malgré le fait qu'elle me dise qu'elle était loin d'être un princesse je lui fis une réflexion comme quoi il existait diverses princesses. Je terminai ma tirade retournant me planter le nez dans ma revue sur... Les tendances maquillage? Mais les filles avaient des sujets nul! Je la vis bouger et un bref regard pour m'apercevoir qu'elle allait se changer. Quand elle eut terminé je me levai replaçant mon veston et tournai le regard vers un qui lui disait qu'elle avait une danse en cabine. A son air c'était loin de lui plaire. Elle me jeta un regard et je lui fis un simple signe de tête. Comme elle était annoncé elle me lança si je voyais une princesse. Pour toute réponse elle eut un sourire en coin et j'allais prendre place devant. Elle était populaire et je ne compte plus combien j'en ai repoussé. Quand son tour en cabine vint je la vis se disputer avec son père. Je voulu m'avancer et m'interposer mais ce fut un qui me mit une main sur mon bras en secouant la tête. Quand elle entra j'allai me poster près de la cabine.

Se rhabillant comme je mis mon manteau, elle me souhaita une bonne soirée. Je fis un petit rire. Les gars m'avait averti que ses ancien garde du corps avait la fâcheuse manie de la perdre. Je me lançai sur un sortie de secours pour la suivre de loin dans la noirceur de la rue. Bien que Hunter n'était pas mon vrai nom n'en reste pas moins que j'avais cet âme, cet aura de prédateur. Je la suivis donc à... un cimetière? Je fronçai des sourcils toujours caché. Ainsi la jeune femme gâtée pourrie ne serait peut-être pas aussi insensible que je le croyais.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 19th Janvier 2018, 21:25

À la mort de mon premier garde du corps, j'avais supplié mon père de ne pas l'envoyer dans l'océan. J'avais acheté une petite terre pas trop loin dans les bras et l'avait fait enterrer là, lui faisant faire par un des gars une petite pierre tombal mais n'y faisant inscrire que son surnom. Pour toute personne "ordinaire" cela ressemblait à un cimetière d'animaux. Depuis deux autres pierres étaient apparut et c'était devenue mon endroit ou je passais désormais le plus claire de mon temps, lorsque je n'étais pas au bar ou à l'hôtel ou je logeais.

Je pris donc le chemin menant à ma terre aussitôt mon petit tour en cabine terminé et une bonne nuit souhaité à Hunter. En chemin je ramassai quelques fleurs comme à mon habitude. Arrivé près des trois tombes, je posai quelques fleurs sur chacune d'elle. Regardant leur surnom gravé sur chaque pierre. "Bush" "Snype" et "Dog" À chaque tombe je murmurais leur nom comme si cela apaiserait mes remords. Je fini par m'agenouiller sur celle fraiche du dernier de mes garde du corps, les larmes me montant aux yeux. Salut Marc. Tu as vue la journée de merde que je viens de passer? J'aurais tellement aimer pouvoir discuter avec toi mon vieux... Il va toujours aller plus loin hein? J'aurais du avoir plus de courage et accepter ton aide pour me sortir de là... J'essuyai doucement les larmes coulant sur mes joues. Je m'en veux tellement Dog...Cette balle là elle ne t'était pas destinée... Il va y avoir combien de pierres qui vont s'ajouter encore avant que je ne termine dans l'océan tu crois? Je poussai un soupire m'asseyant en repliant mes genoux contre moi. Je ne pourrai jamais partir... Si je le fais, ils malmèneront les filles et tuerons Hunter probablement. Je lâchai un petit rire sarcastique. Vous l'avez vue celui-la? Me dire que Je suis une princesse... Les princesses n'ont pas à ce dévêtir et à ce laisser toucher par qui paie le plus pour protéger leur entourage. Les princesses n'ont pas à jouer un personnage toute la journée pour éviter que l'on se serve d'elle ou de ce faire faire du mal... Je tombai finalement silencieuse, laissant simplement les larmes couler sur mes joues, en profitant de la tranquillité de l'endroit.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 19th Janvier 2018, 22:02

Je veillait sur elle comme on m'a dit de le faire. Lui éviter de se faire tuer ou enlever. Je sais que ça la gonflais que je la suive au train mais je me balançai pas mal des filles à moitié à poil devant moi. J'en avais tellement vu que une fille ou plus à poil ne me dérangeais plus. Donc une fois son spectacle terminé et son show en cabine terminé elle se rhabilla me souhaitant bonne soirée.

Je la suivis de loin pour atterir dans un petit cimetière. Je restai plus loin l'écoutant ma carapace d'homme dur tombant tranquillement. Tout à coup elle me sembla plus humaine, plus sensible. Je me sentais presque mal de la oir suivi et assister à cet aspect de son intimité. Je préférais ne pas me montrer et lui laissé le temps de se reprendre. Je repris le chemin du bar les main dans les poches et une fois à ma voiture roulant un peu dans les rues jusqu'à ce que le téléphone vibre dans ma poche. Le chef qui demandait à me voir.

Je pris la direction du club et passai dans le bureau sous le regard étonné du chef.

- Alors?

- Alors rien. Tout c'est bien passé.

- Mais tu es seul... tu l'as perdu?

- On a été mangé un peu et boire un café. Pour le reste... je pense qu'elle sait ce qu'elle fait.

Il me dit de m'asseoir plus loin et attendre l'arrivée de sa fille. Sans doute corroborer mes dires. Je poussai un soupir et allai m'asseoir dans un fauteuil au fond du bureau comme il me donnait un verre de whisky que je sirotai lentement en attendant l'arrivée de la jeune femme.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 19th Janvier 2018, 22:50

Je passai un long moment sur la tombe de Dog, lui parlant d'un peut de tout et laissant enfin sortir ce que j'avais du cacher toute la journée. Mon père fini par me sortir de mon petit monde en me téléphonant, demandant à me voir. Il semblerait que je me sois fait griller, pour faire changement... Essuyant mes larmes, je me rendis lentement au bar, reprenant sur moi avant d'y arriver. Je me préparai à répéter ma ritournelle habituelle, je me suis trouver un mec et avoir un voyeur ne m'intéressait pas... Arrivant au bar, je respirai un grand coup avant d'entrer affichant mon air habituelle. J'allai au bar ou on me donna une bière en me disant que mon très cher père m'attendait dans son bureau. Après trois coups cognés contre la porte, j'entrai et allai directement m'asseoir en face du bureau de mon père. Tu voulais me voir? Oui, en premier lieu je voulais te dire que le client à très apprécié sa danse et le petit bonus auquel il a eux droit et a promis de revenir très vite. Mal à l'aise je baissai les yeux. Papa, j'aimerais que tu n'oublie pas que je suis une danseuse, je ne suis pas une... Tu seras ce que je veux que tu sois! Est ce que ses claire? Tu sais que certaines des filles ne sont encore là que par ce que tu te me le demande, ne m'oblige pas à faire en sorte que ça change. Je poussai un soupire sans rien ajouter. Retrouvant sa bonne humeur, mon père reprit ou je l'avais interrompus. Ensuite je voulais savoir comment ça avait été avec Hunter. Bien, il fait bien son travail, temps que l'on reste en vie je n'ai pas à me plaindre. Temps que TU reste en vie tu veux dire? Ouais si tu insiste... Je suis heureux de voir que pour une fois tu ne t'es pas enfuis de lui après ton show. Remontant mon regard dans celui de mon père, je tentai de cacher ma surprise. Il m'a raconté que vous aviez été manger et boire un café. Enfin tu ne fais plus ta tête de cochon en tentent de semer les gens que je paie pour ta protection. Je lui fis un sourire, ne comprenant absolument rien de ce qu'il racontait, mais aimant mieux ça que ce à quoi je m'attendais. Peut être qu'en apprenant mieux à ce connaitre, travailler ensemble sera plus facile... Est ce que c'était tout papa? J'ai encore l'arrière salle à aller préparer pour demain et midi arrive rapidement... Non ses bon tu peux partir. Sortant, j'allai directement dans la salle et commençai à ranger et à nettoyer. J'avais toujours dit que quelqu'un était payé pour le faire, mais je préférais le faire moi même histoire de m'assurer que les filles avait tout pour le show du lendemain. En même temps, cela me permettait de croire que je faisait un peu pour elles, me faire pardonner comment je les traitaient parfois.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 20th Janvier 2018, 00:11

Je sais pas pourquoi je ne lui avais pas dit qu'elle était dans un petit cimetière. J'aurais pu lui dire, j'aurais pus lui dire comment elle était affectée mais non... je ne dis rien là couvrant avec une excuse bidon. Je m'assied donc au fond du bureau le verre de whisky entre mes doigts le sirotant lentement. La jeune femme arrivant ne remarquant pas ma présence et silencieux j'écoutais l'échange entre les deux. Je fronçai des sourcils un instant quand je compris ce qu'il demandait d'elle. Quand elle sortit j'avalai mon verre d'un trait et me levai claquant le verre sur son bureau.

- Tu te demandes ensuite pourquoi des gens en veulent à ta fille... tu la traite en...

- Tu n'es pas ici depuis longtemps Hunter. Fais en sorte de rester en vie...

- Ne te demande pas pourquoi tout le monde se fait flinguer.

Je sorti du bureau et allai prendre la direction de la porte mais du bruit provenant de la salle me fit retourner sur mes pas. J'entrai en silence m'appuyant sur le cadre de porte. Je la regardai un moment avant d'ouvrir la bouche.

- Je ne lui ai pas dit pour le cimetière.

Croisant son regard je plantai mon regard dans le sien. J'avançai d'un pas et m'appuyai sur le petit comptoir en croisant les bras sur mon torse.

- Je sais que t'aime pas ce que tu fais. Je suis prêt à te protéger et tenter de convaincre ton père de ne pas te faire coucher avec n'importe qui.

Même si ça ne faisait pas longtemps que j'étais parmi eux il y a des choses que je n'acceptait pas et ça s'en était une.

- Tu devrais aller te coucher. T'es exténuée...

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 21st Janvier 2018, 00:46

Dans la salle ou les danseuses se préparaient, je tentais de comprendre cette conversation plus qu'étrange que je venais d'avoir avec mon père. Si je comprenais bien, Hunter m'avait couvert. Plutôt que de dire qu'il m'avait perdue, il avait dit que l'on avait été mangé et prendre un café. Quoi que ça le couvrait lui aussi dans ce cas... À moins que comme Dog l'avait fait il ne m'avait suivie. La voix de mon garde du corps résonnant dans la pièce, me confirma cette dernière hypothèse tout en me faisant sursauter. Je fermai les yeux quelques secondes avant de les ouvrir de croiser son regard, fixant ses iris noir. Merci Hunter. Je ramassai quelques vêtements afin d'aller les accrocher, lorsque ce qu'il me dit par la suite me fit me figer, une panique sourde grondant en moi. S'il te plait, ne te mêle pas de ça. Je n'ai pas envie qu'une quatrième pierre apparaisse sur mon terrain. S'il ne te bute pas pour ça, il va s'en prendre aux filles... Je n'aimais vraiment pas comment je me sentais. J'étais loin d'être la garce habituelle qui marchait en ses lieux. J'étais presque suppliante, la panique transparaissant dans ma voix. Tentant de me ressaisir, je pris une respiration profonde en poursuivant de ramasser les vêtements. Son conseil d'aller me coucher me fit rire doucement. J'ai encore tous les vêtements qui traîne à accrocher pour ne pas que toutes les filles paniquent demain matin, le bol à paillettes de Sarah à remplir, le maquillage à Sophie à placer pour ne pas quelle panique et stresse, les produits coiffant à remettre au bon bureau pour pas qu'une guerre éclate demain et pour finir les plancher à faire. J'avais l'impression d'être une mère parlant de ses filles. Cependant aucune des filles ne savaient le rôle que je jouais lorsque la salle était vide.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 21st Janvier 2018, 04:32

Je n'aimais pas comment il traitait sa fille. Comme un simple morceau de viande, une machine à fric. Certes elle tait jolie et séduisante mais je ne pense pas que ça vaille la peine de la pousser à faire quelque chose et ce même pour de gros friqué. Donc j'allais quitter mais du bruit dans la salle me fit tourner les t'ai talons entrant simplement dans la salle comme un chat, sans bruit. Dos à moi je la vis sursauter et se figer quelques instants. A son merci je lui fis un simple signe de tête. Je fis un pas allant m'appuyer sur le petit comptoir en croisant les bras sur mon torse. Suite à ma proposition je vis la panique dans son regard et dans sa voix.

- J'en ai vu des plus dur et menaçant que lui. Il ne te touchera pas ni les filles... et encore moins moi. Il ne sais pas qui je suis.

Je n'avais pas peur de lui... en fait de peu de monde. J'en avais tellement vu qu'il me semblait que je n'avais plus d'âme. Je lui dis même qu'elle devrait aller se coucher mais quand elle énuméra se qu'elle devait faire je penchai la tête une seconde avant de remonter le regard en me passant une langue sur les lèvres.

- Tu fais tout ça pourquoi? Parce que tu te sens redevable?Tu leur dois? C'est toi qui sera claquée demain. Mais c'est toi qui voit princesse.

Je restai un moment à la regarder voir ce qu'elle allait faire

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 21st Janvier 2018, 07:09

Je n'aimais pas montrer ma vrai personnalité, montré cette facette si facile à atteindre et à blesser. Au club j'étais Becky, la fille du chef, la garce sans coeur et sans émotion, mais ce soir là, j'en étais incapable. Allant me réfugier dans la salle ou je repris ma routine en ramassant, je réfléchissais, finissant par sursauter en entendant la voix d'Hunter. Je le remerciai et pensais qu'il avait terminé, mais ce qu'il me dit ensuite me fit paniquer, sans que je ne puisse m'en empêchai, je le suppliai presque de rester en dehors de sa, de ne pas s'en mêler. Tu ne le connais pas... Tu ne pourras pas toutes nous protéger Hunter... S'il te plait reste en dehors de ça. Lorsqu'il me conseilla d'aller dormir, je lâchai un petit rire. Je ne dormais que quelques heures par nuit depuis très longtemps. Un jour peut être je finirais par m'écouler trop épuisée, mais même à cela, j'étais persuadée que je me réveillerais quelques heures à peine plus tard dans un sommeil agité. Le peu que je dormais était toujours pareil. Un sommeil léger duquel je me réveillais toujours en sueur et en sursaut, parfois même en criant.

Après avoir énuméré les choses que je devais faire, je terminais de ramasser les vêtements au sol et m’apprêtait à les suspendre lorsque son regard rencontra le mien et qu'il me lança ses questions, me faisant froncer les sourcils avant de pousser un soupire. Je le fais pour plusieurs raisons. Premièrement pour le côté pratique, on ne courra pas nous chercher demain, ensuite par ce que oui, je leur dois un peu vue comment je les traitent. Je quittai son regard mal à l'aise. Mais je le fais surtout par ce que... Par ce que les filles devraient patir plus tard si non et que Tania et Sarah sont réellement aux études et si je peux leur donner un pe plus de temps pour étudier ou se reposer temps mieux. Sarah est une jeune maman donc ce temps elle peut le consacrer à sa famille. Jen à un autre emploie et Samantha est enceinte. Si les sacrifices que je fais peuvent permettre à ses filles de s'en sortir temps mieux. Accrochant les vêtements, je fini par lâcher un nouveau soupire. J ne le faisais pas pour toutes les filles, mais celles -là le méritaient. Enfin, je ne sais pas pourquoi je te dis tous ça, mais ne leur dit pas ce que je fais. Je ne joue pas la garce insensible, bébé gâté pour rien... Mais toi tu devrais aller te reposer. Je n'ai pas envie que tu sois claquer demain par ma faute. J'ai besoin d'un garde du corps en forme pour veiller sur moi... Soupirant je fermai les yeux quelques secondes. Je venais vraiment de dire ça? Merde, j'avais quoi avec ce mec? Je devais absolument me ressaisir, je m'ouvrais beaucoup trop.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 21st Janvier 2018, 10:51

Je lui avais dit que je pourrais tenter de convaincre son père de ne plus lui demander qu'elle fasse ce qui la dégoûtais. La panique dans son regard et son opposition me fit lui dire que je n'avais pas peur de lui, que j'en avais vu des plus dur que lui. Cependant elle réitéra sa demande en me disant que je ne le connaissais pas et surtout de rester en-dehors de ça. Je lui fis un sourire en coin signe que j'en savais plus qu'elle pensait. Cependant avant de faire quoique se soit je devais observer encore plus. Mais à ce que j'ai pus voir et entendre depuis quelques semaines il y en avait qui pensait comme moi.

Quand elle m'enumera ce qu'elle devait faire je lui balançai une séries de question. Finalement plus elle me répondit plus je fus convaincu qu'elle était loin de cette garce que j'avais vu. Je poussai un soupir en me tassai du comptoir. Je lui pris les vêtements des mains en la regardant longuement.

- Depeches-toi. Une heure et on part d'ici. Tu n'es pas leur mère non plus. Allez.

J'accrochai les vêtements qu'elle avait dans les mains et quelques-uns qui traînait au sol. J'attendis qu'elle ai fini et finalement lui tendit sa veste.

J'arrivai le lendemain à l'heure et sérieux c'était presque maladif mon truc. J'entrai derrière et vis la jeune femme un bref regard et j'allai prendre place à ma chaise et comme je prenais une revue je vis une des danseuses, un qui m'avait vu sortir le colosse la veille, arrivé tout sourire.

- Salut Becky! Salut Huntie!

Je fronçai des sourcils en levant un regard curieux a Becky mais pris ma revue de la veille en poussant un soupir. Huntie.... Putin.... quel surnom nul! Cependant je ne dis rien le nez plongé dans les feuilles de papier glacées comme d'autres arrivaient saluant la jeune femme et moi un peu par la bande. Je ne m'occupai pas d'elles. Elles avaient un boulot à faire et moi aussi. Les filles n'étaient pas encore à l'aise que je sois là mais elles comprendraient vite que mon but premier n'était pas de les regarder en douce. Plus je lisais plus je constatai que les sujets qui préoccupait les femmes étaient... nuls. J'entendais des chuchotements mais je ne m'en occupait pas plus que ça. Tournant la page je tombai sur un article décorations, tendances meuble et couleurs. Je haussai un sourcil. Ce fût un des bonze de son père qui vint appelant Becky durement. Je relevai lentement mes iris de ma revue pour les rebaisser et écouter d'une oreille.

- Ton père veut te parler. A propos de... lui. Il a su qu'il venait ici. A ta place je me dépêcherais.

Je la regardai quitter et me pinçai les lèvres. L'atmosphère qui était jovial et bon enfant avait tombé d'un coup. Les filles étaient tendues et nerveuse une m'interpella et je relevai un oeil sur elle.

- Tu n'aurais pas dû venir ici...

-J'ai un boulot à faire. Celui de la protéger...

Les filles se regardèrent et je plantai le nez dans ma revue comme elle reprenait leur coiffure et leur maquillage.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 22nd Janvier 2018, 06:47

Je n'aimais pas le fait de m'être montré aussi... Moi même avec Hunter. Il avait vue un côté de moi que je ne montrais jamais à personne. Aussi en me rendant au bar je reconstituai mon masque tombé la veille, me disant que je devais veiller à ne plus le laisser tomber devant mon garde du corps. Prenant une grande inspiration, j'ouvris la porte et entrai dans le bar la tête haute. D'un pas rapide, je passai devant le bar prenant la bière que le barman me tendais en le remerciant d'un simple signe de tête. Je venais d'entrer dans la salle lorsque Hunter entra, un regard échangé plus tard, il s'asseyait et prenait un magasine. Je ne pus cependant retenir un petit rire en entendant le Huntie dit d'une voix enjoué de la plus jeune des danseuses. J'adorais tout simplement cette gamine, son entrain et la joie qu'elle dégageait donnait un petit coup de pep dans la salle dès son arrivé. Les discussions se mirent donc à remplirent la salle, la plupart cependant étaient des chuchotement, la présence de mon garde du corps en étant probablement la cause.

Le regard dur de Colosse lorsque celui-ci entra en m'appelant ne me fit même pas cillé. Lorsqu'il me dit la raison de sa venue, je poussai un soupire avant de claquer ma brosse contre la table en la déposant durement. Merde... Bien que je ne laissai rien paraître en me levant et en suivant le baraqué, j'étais complètement terrifié. Entrant dans le bureau de mon père, je m'assis devant lui et le regardai avant d'avaler difficilement. Papa, j'ai des numéros à préparer et tout ce n'est pas vraiment le moment de... Et Hunter en fait partie? Heu... Quoi? QUE FAIT-IL DANS LA SALLE? Après un sursaut violant, je fini par pousser un soupire. Il fait ce que tu lui as demander papa. Mon ton lasse sembla le surprendre car il ouvrit la bouche pour ensuite la refermer, m'observant un moment. Es-tu en train de me dire qu'il n'en profite pas pour ce rincer l'oeil? Je regardais mon père droit dans les yeux, mon ton toujours lasse. Non papa, il passe son temps le nez dans les revues. TU CROIS QUE JE VAIS AVALER ÇA? Donnant un coup de poing sur le bureau, je me levai, plantant mon regard furieux dans celui de mon père. JE CROIS QU'IL EST GUAI! Maintenant est ce que je peux enfn retourner à me préparer? Heu...Ha d'accord? Mais non, rassis toi j'ai autre chose à te parler. Soupirant, je me laissai retomber dans la chaise. Quoi? On a un problème avec certaines des filles. Jessica et Vanessa pour être précis. Je haussai un sourcil interrogateur. Hier elles étaient tellement stone qu'elles ont faient un show de merde. Ses toi qui les as engagées papa et si tu veux qu'elles fassent un bon show, tu n'as qu'a dire aux gars du club d'arrêter de le fournir. Je soupirai devant le regard furieux de mon père, ne lui montrant aucunement à quel point j'étais terrifier, ne lui montrant que la garce insensible que je montrais à tous. Mais je vais leur parler si sa peu te faire plaisir... Est ce que je peux y aller maintenant? Mon père hocha la tête et me levant, je sortie, Colosse me suivant pour m'escorter jusqu'à la salle. Après quelques pas, la voix du géant ce fit entendre derrière moi. C'était tout un spectacle ça beauté. M'arrêtant, je me retournai et le regardai une lueur de peur dans le regard. S'il décide de me faire tuer pour ça tu vas m'avertir que je déguerpisse hein? Colosse me fit un petit sourire. Ma chérie, on est plusieurs ici qui ne laisserait pas ton père s'en prendre à toi, tu devrais peut être laisser tomber tes faux grands air et regarder autour de toi... Surprise, je le regardai un moment, son petit sourire s'élargissant devant mes grands yeux. Et oui ma belle, ont est quelques un à savoir ce que tu fais dans notre dos pour nous épargner les foudres de ton père. Baissant le regard, je sentis ses mains se poser sur mes épaules. Mais ne t'inquiète pas nous gardons ton secret. Je lui fis alors un petit sourire. Tu peux me rendre un service? Parle en faveur de moi à Hunter tu veux? Je haussai un sourcil avant de comprendre et de hocher la tête. Prenant une une grande respiration je retournai dans la salle. À mon entré, le silence tomba dans la pièce, les filles me regardant et attendant le verdict. Faisant le tour de la pièce du regard, je vis les deux filles tentant de ce faire discrètement une ligne de coke. Allant droit à leur place, j'arrachai le magasine des mains d'Hunter et m'en servie pour faire un gros vent qui envoya leur poudre se répandre un peut partout. Ignorant leurs cris, je regardai les filles. Nouvelle règle, vous êtes stone, je vous vire! Ses quoi ton problème? Me penchant vers Vanessa, je plantai mon regard dans le sien. Mon problème ma chérie, ses que je n'accepte pas que vous fassiez un numéro de merde par ce que vous être trop stone pour faire votre boulot correctement. Si tu n'es pas contente, la porte est là! Me redressant, je regardai toute les filles. Ses la même chose pour chacune d'entre vous! Je me fiche de qui vous à engagé. Celle qui décide si vous restez ses moi! Allant m'asseoir, je redonnai la revue à mon protecteur. La question te concernant est réglé, tu peux rester, mon père va te foutre la paix. Sans rien ajouter de plus, je repris là ou Colosse m'avait interrompus dans ma préparation sous le silence le plus complet et le plus pesant. Ses à ce moment que je remarquai que mes mains tremblaient et que deux émotions semblaient combattre en moi. J'étais terrifiée, frustrée et comme toujours épuisée, ce qui ne m'aidait pas à me calmer.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 22nd Janvier 2018, 07:46

La jeune femme quitta non sans que l'ambiance devienne lourde, tendu, à couper au couteau quoi. Je laissai les filles se préparer en se maquillant, coiffant certaines se depechant à s'habiller. Plus le temps passait plus je m'inquiétais de ne pas la voir revenir. Quand elle revint se fut en coup de vent et m'arrachant la revue des mains comme je lui jetai un regard ahuri. Je la suivi du regard et quand je vis le nuage de poudre blanche je haussai les sourcils. Putin il c'était passé quoi dans ce bureau? Elle me flanqua la revue dans les mains et s'assied. Si je trouvais l'atmosphère tendue ce n'était rien à comparer de celle-ci! Un bref regard aux filles qui me regardait avec stupeur avant de retourner à leur préparatifs. Je tournai mon regard vers elle et vit sa main tremblante. Je fronçai les sourcils et remontai mon regard dans le reflet du miroir. Je ne dis rien ouvrant ma revue sur un psycho-test s'intitulant " Votre compatibilité sexuelle". Je roulai des yeux mais fut su surpris de voir qu'il y avait des cercles... merde les femmes croyaient vraiment à ses conneries?

Lentement la salle se vida en silence et quand la porte se referma sur la dernière fille je posai la revue sur la pile et poussai un soupir.

- Il t'a poussé à bout à se que je vois.

Je croisai mes bras sur mon torse en plantant mes yeux noirs dans les siens. Je croisai son regard et compris qu'elle était apeurée en fait.

- Calme-toi. Il ne te toucheras pas tant que je serais la. Ce n'est pas juste à cause de moi... je me trompe?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 22nd Janvier 2018, 18:37

Pour la première fois je ne m'étais pas écrasé devant mon père, faisant comme si je m'en fichait complètement, ce qui pour empêcher que l'on descende mon nouveau protecteur était la meilleur tactique. Lorsqu'il me parla des deux filles, je lui rappelai même que c'était lui qui les avaient engagées, et que c'était le club qui les fournissaient en drogue. Son regard furieux me fit comprendre que je poussais le bouchon un peut trop. Sortant en lui disant que je parlai au fille, ce que me dit Colosse me surpris au plus haut point. Plusieurs des gens faisant partie du club savaient ce que je faisais lorsque je me croyais seule... Gênée, j'avais fini par baisser le regard, pour qu'il finisse par me dire que mon secret serait garder et me demander de parler en sa faveur à mon garde du corps. Après un hochement de tête, j'étais entré dans la salle sous un silence totale et avait fait clairement comprendre que je ne tolèrerai aucune fille stone sur scène. Elles ne le savaient pas, mais leur conneries, c'était moi qui payais pour...

Mon regard avait rencontré brièvement celui d'Hunter dans la glace, mais je détournai le mien rapidement. J'eux beau me dépêcher, les filles sortirent de la salle et trop vite à mon goût je me retrouvai seule avec cet homme qui déjà la veille en avait beaucoup trop apprit sur moi. J'haussai simplement une épaule en l'entendant après un soupire me dire que mon père m'avait poussé à bout. J'avais beau vouloir le caché, mon regard lui ne pouvait complètement camouflé la terreur qui vibrait en moi. Non ce n'est pas juste à cause de toi. Il engage des droguées et ses moi qui paie par ce qu'elles ne sont pas apte à faire leur show correctement. Tu ne peux pas toujours être avec moi Hunter... Soupirant, je me levai, voulant fuir cette conversation, m'apercevant que déjà mon masque tombait devant lui. Bon allez, je dois aller me montrer un peu... Relevant le menton et affichant cet air que tous me connaissait, je sortie de la pièce, allant me chercher une bière et me promener. Je remarquai cependant deux choses, un pour une rare fois mon père était dans la foule et deux, le barman et quelques un des gars du club présent dans la pièce me faisait soit un sourire en coin ou un clin d'oeil. Colosse leur ayant probablement parler, ceux-ci devait vouloir m'apporter leur soutient. Je tentai autant que je le pouvais de croiser le chemin de mon père, mais il parvint à venir ce planter devant moi, me regardant de haut en bas en haussant un sourcil. Trop de vêtement. Mais il semblerait que sa plaise car on vient encore de payer un montant de fou pour toi. Après le show, monte à l'étage, tu sais quelle chambre. Sans me laisser placer un mot, il tourna les talons et repartie pour aller dans son bureau. Becky? Il ne te force pas à faire... Ça, quand même? Je me tournai vers la jolie étudiante pleine de vie et baissai le regard. Tu sais Sarah, la vie peut être vraiment merdique parfois, alors n'arrête jamais d'être aussi joyeuse et pleine de vie... Soupirant je retournai dans la salle retournant planter mon regard dans celui de mon reflet, laissant la jeune femme surprise d'une telle réponse de ma part. Je savais que mon protecteur devait m'avoir suivie, celui-ci ne me lâchant pas. Alors cette princesse elle est ou maintenant? Je ne vois pas ou tu peux la voir avec ce que je vais devoir faire... Je ne le regardai pas, gardant mon regard dans celui de mon reflet, tentant de garder la tête haute, ce qui au fil du temps devenait de plus en plus difficile.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 918
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 22nd Janvier 2018, 20:05

Je m'appuyai sur la chaise en croisant les bras attendant qu'elle m'explique un peu ce qui se passait. Je fronçai légèrement sourcils quand elle dit que les filles ne se doutaient pas que c'est elle qui mangeaient les coups. En effet elles ne se doutaient pas. De ce que j'avais vu la veille elle était presque une mère pour elles et.... Elles n'avaient pas la décence de au mois ramasser leur chaussures ou leur soutien-gorge. Je poussai un soupir quand elle fini de se préparer et d'aller se promener. Je la suivi de loin mon regard se promenant m'assurant que tout allait bien.

Colosse vint se placer à côté de moi pendant qu'un autre m'envoyait une vanne pourrie comme quoi je me rinçais l'oeil sur les filles qui se promenaient nues devant moi. J'ouvris la bouche pour répliquer mais ce fut Colosse qui se déplaça d'un pas en le toisant durement.

- Tu le lâches compris? Il protège Becky. Si tu sors un autre chose semblable je m'occupe de toi.

Je me tournai vers lui surpris alors qu'il me donnait une claque amicale dans le dos. Depuis quand il prenait ma défense lui? Becky passa devant moi comme j'allais la suivre se fut la jeune danseuse qui se dirigea vers moi me faisant signe de me pencher. Quand elle m'expliqua ce que sont père lui avait demandé je plantai un regard noir et froid dans le sien. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine et je les laissai entrant dans la salle. Sa réplique me toucha et me destabilisa je me plaçai derrière elle croisant son regard dans le miroir.

- Oublie pas que chaque princesse en haillons ou cache a toujours eu quelqu'un pour les délivrer.

Je posai mes mains sur ses épaules et les serraient doucement.

- Reprends-toi, je vais faire mon boulot.

Je la laissai seule et me dirigeai vers le bureau de son père ouvrant la porte à la volée. Même si son regard furieux se planta dans le mien je refermai la porte doucement. Je m'avançai vers lui et le levai en le prenant par le collet et le plaquai au mur durement.

- Fais attention Hunter....

- Ta gueule et ecoute-moi. Tu es une pourriture de merde! Si tu laisse Becky ou les autres filles s'envoyer un client DU BAR je te jures que je m'occuper personnellement de te faire sauter le crâne.

- Hunter... si tu veux rester....

Je resserai mon emprise sur lui l'étoufferant un peu plus.

- N'oublie pas d'où je viens. J'ai fait mes marques dans la rue, T'U es venu me chercher dans ce club ou je butais des plus dangereux et des plus balaise que toi. Je n'ai pas peur de toi. Tu sais également que si je veux t'éliminer je peux le faire sans qu'il y ai des témoins, sans qu'il y ai un son. Tu le sais que je ne fais pas de.... promesse en l'air....

Je le relâchai lentement mais restant proche de lui. Mon regard froid fouillant le sien. Impassible, distant, glacial. Je vis une lueur vaciller dans son regard.

- Plus jamais Becky ou une des filles fera cette degueulasserie. J'entends une fois un truc pareil et tu devras surveiller ton cul ne sachant jamais quand je vais te tomber dessus.

Je me reculai et sortit du bureau calmement replaçant mon veston et ma cravate. Je retournai dans la sachant salle des filles je vis la jeune femme et m'assied à ses côtés en croisant mes mains.

- Tu n'auras pas besoin de le faire. Ni les filles. C'est fini cette... connerie.

Je croisai son regard visiblement terrorisée. Je me penchai en avant appuyé sur mes genoux mon regard dans le sien.

- Je te l'ai dis... je n'ai pas peur de lui. Chaque princesse à un sauveur... tu as le tiens princesse...

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 908
Age : 40
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Et si... John 22nd Janvier 2018, 23:00

Entendre mon père me dire que je devais monter voir un client après le show me démolie. Je savais très bien qu'il devait être plus qu'heureux de cette petite vengeance après mon comportement dans son bureau. Une belle façon pour lui de me rappeler que je lui appartenais et encore plus que les autres filles. Mon masque s'étant fendue, je répondis à Sarah qui avait entendue les paroles de mon père d'une façon que jamais je ne me permettais face aux filles. Elles avaient besoin de quelqu'un de forte pour les protéger, cependant, je commençais à manquer d'énergie, à m'épuiser de les protéger et de les surveiller comme une mère le ferait.

Le reflet qui m'était renvoyé dans la glace était celui d'une fille éteinte et blaser, mais aussi blessée et épuisée. Sachant Hunter tout près, je soupirai en lui demandant ou il pouvait voir une princesse sachant ce que j'allais devoir faire avant de terminer ma soirée. Mon regard rencontrant ensuite le sien, sa réponse me fit soupirer tendis qu'il pressait doucement mes épaules avant de quitter la pièce sans que je n'ai le temps de le retenir, mes mots allant s'écraser contre la porte qui se refermait. Tu vas signer ton arrêt de mort Hunter! Un vent de panique me gagnant, je me laissai tomber sur ma chaise. L'image d'une nouvelle pierre dans mon cimetière me venant à l'esprit. Cachant mon visage dans mes mains, je poussai un profond soupire. Je serais la cause d'un nouveau mort, tout ça par ce que je n'étais plus foutue de maintenir mon masque en place. Je ne relevai la tête que lorsque j'entendis la porte ouvrir, remontant mon regard terrorisé dans le sien alors qu'il me disait que ni moi ni les filles n'aurions à nouveau à monter. Les filles n'ont jamais eux à le faire, je l'ai toujours fait pour leur éviter... Encore une fois je les avais protégées sans qu'elle ne le sache. Se penchant son regard restant rivé au mien, il dit alors que j'avais trouvé mon sauveur. Fronçant les sourcils, je le regardai un long moment, voulant plus que tout y croire, mais ayant tout de même peur après tout ce que j'avais pus voir. Hunter... Être mon sauveur ce résume à signer ton arrêt de mort. Il ne fera rien lui même, il va demander à tout le club si ses nécessaire de le faire. Je n'ai pas envie que quelqu'un d'autre ne meurt en me protégeant. Ils t'ont dit comment Dog est mort? Il était en train de remettre un client aux mains baladeuse à sa place et un mec en a profité pour tenter de me descendre. Dog était trop loin pour me pousser, alors il a sauté et à eu la balle dans le crane. Mon meilleur ami est mort dans mes bras... Lui aussi voulait être mon sauveur Hunteur et regarde ou il est maintenant. Je ne veux pas avoir une autre tombe sur laquelle aller pleurer alors fait attention... Quittant son regard, je regardai la pagaille que déjà les filles avaient éparpillé. J'allais probablement dormir dans la salle comme je le faisais fréquemment. C'était le jour des commandes et de la comptabilité quel j'allais vérifier pour pas que le barman et Tank ce fassent engueuler pour une erreur en plus du ménage ici. Je protégeais de mon père presque tous les gens travaillant dans ce bar. Retournant mon regard dans celui de mon protecteur, je soupirai. Ce soir tu pourras rentrer te reposer après le show. Je vais aller au cimetière et revenir ici pour y passer la nuit. Je lui montrai du menton un canapé dans un coin avant de lui faire un petit sourire en coin. Je dort mieux ici qu'à l'hôtel de toute façon.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et si... John

Revenir en haut Aller en bas

Et si... John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: ● Aujourd’hui mais c'est autrement-