New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 7th Juillet 2017, 20:08

C'était jouer avec le feu. Si Will ou son père arrivait ici j'étais pas mieux que mort en fait. Mais étrangement ils nous foutaient la paix, ils ne venaient même pas s'assurer que nous ne faisions rien d'autre et pourtant personnellement payer quelqu'un pour entraîner ma fille je surveillerais de très très près. Enfin je suppose qu'il me faisait confiance ou du moins à la jeune femme. Alors une fois que je l'eus placé et qu'elle ai tirer et manqué sa cible je lui dis de recommencer mais elle se plaça mal et je retournai auprès d'elle me collant à elle replaçant ses bras, ses coudes et lui disant doucement de se concentrer en glissant mes mains sur elle me reculant et la laissant faire Bon c'était pas le centre mais elle l'avait touché c'était déjà mieux qu'avant. Elle y arriverait avec de la pratique et de la patience.

Elle se replaça mais après quelques minutes elle rebaissa son arme remettant le cran de sûreté me faisant froncer des sourcils à sa phrase. Son regard dans le mien je la vis s'approcher. Alors là si c'était pour me péter un câble sur les armes à feu je lui dirais bien qu'elle n'avait pas le choix. Non elle se hissa sur le pointe des pieds et ses lèvres se posèrent sur les miennes mon coeur s'affolant et ma respiration se figeant quelque secondes. Une main alla enlever le pistolet que je posai près de la mallette et doucement je pris son visage entre mes mains et répondit à son baiser que je tentais d'oublier depuis tellement longtemps. Oublier qu'elle était une jeune femme attirante, sur qui mon regard c'était posé il y a tellement longtemps. Le temps sembla s'arrêter, se figer simplement pour nous donner le temps de... de quoi? Vivre ceci? Avec toute la douceur du monde je succombais avec envie à ce pourquoi je luttais depuis des semaines. Doucement, lentement de peur de briser cette magie autour de nous je romps le baiser mais ne m'éloignai pas pour autant. Mes pouces caressaient ses joues doucement pendant que je gardais mes yeux dans les sien le coeur toujours à cent à l'heure.

- On ne devrait pas Lutine...

Mais même si je l'avais dit doucement je ne bougeai pas plus non plus restant immobile de peur de ressentir encore ce froid qui était ma compagne depuis tant d'années. Me frôler à sa chaleur avait quelque chose d'enivrant et de dangereusement attirant.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 7th Juillet 2017, 21:14

Ses lèvres, sa voix, son corps, son être... Tout chez lui m'appelait, me déconcentrait, me rappelait le moment passé dans ma chambre et dans la salle de bain du club. Après avoir complètement raté la cible, je retentai en le laissant me replacer à nouveau, me perturbant un peu plus, avant de cette fois l'atteindre mais complètement à droite. Je voulu retenter le coup, mais après quelques instants je fini par rabaisser mon arme. C'était impossible de me concentrer, J,étais beaucoup trop tenter de gouter à nouveau ses lèvres, de toucher à nouveau sa peau pour être capable de totalement me concentrer.

Après avoir remis le cran de sureté, je me retournai vers lui en lui disant que jamais je n'arriverai à me concentrer. En voyant par son froncement de sourcils qu'il ne comprenait pas ce que je voulais dire je me dirigeai droit sur lui et sur la pointe des pieds j'allai chercher ses lèvres. Ma main se posant sur son torse je senti immédiatement s'affoler les battements de ce coeur que plusieurs pensait inexistant. Il libéra ma main, de l'arme, et vint ensuite prendre mon visage avant de répondre au baiser. Ma main maintenant libre alla aussitôt rejoindre l'autre sur son torse. Je n'aimais pas le fait que chaque fois que je me rapprochais ainsi de lui je mettais sa vie en jeu, mais je ne pouvais pas non plus m'en empêcher et jamais je ne laisserais le club lui faire du mal et c'était peut être aussi pourquoi personne n'était venue vérifier qu'il m'entrainait réellement. J'aurais aimé que ce le temps s'arrête réellement, nous permettant de laisser durer ce moment aussi longtemps que nous l'aurions voulu.

Lorsqu'il mit fin au baiser, ses pouces caressant doucement mes joues, son regard plongenat dans le mien en me disant que l'on ne devrait pas, l'idée de fuir avec lui me vint à nouveau à l'esprit, mais celai aurait signifier mettre un énorme contrat sur sa tête. Aussi complètement perdu dans son regard, je chassai cette idée. Je sais loup... J'étais incapable de bouger, mon regard dans le sien, je n'avais seulement qu'envi de retourner à ses lèvres, de coller mon corps un peu plus au sien, de découvrir un peu plus de lui.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 7th Juillet 2017, 22:13

Son arme baissé et son regard dans le mien et quand elle se hissa sur la pointe des pieds pour venir rejoindre mes lèvres et aussitôt je sentis mon coeur s'affoler pendant qu'une main glissai sur son bras pour aller prendre l'arme et la déposer plus loin et ainsi saisir son visage entre mes mains.ainsi répondre à son baiser avec toute la douceur que je pouvais éprouver en ce moment. Loin de la fougue et la sauvagerie que je pouvais lui avoir démontré. Je ovulais ce baiser autant qu'elle je suppose et je faisais en sorte que celui-ci soit assez tendre que possible, parce que oui j'en était capable. Tout se figea autour de nous et me donna le temps de profiter de ce moment avec elle. Je rompis doucement le baiser mes pouces caressant ses joues pendant que mes yeux restaient plongés dans les siens.

Son "Je sais Loup" fit accélérer mon coeur et je peinais à mettre une distance entre nous. Au contraire je la voulais encore plus près de moi et cette fois je ne voulais plus la laisser aller. Cependant si je partais avec elle la terre entière ne serait pas assez grande pour que je puisse fuir avec elle. Elle était au club, elle était à ce monde et moi j'étais à la solitude, à moi-même. Je fis glisser mes mains de son visage et me reculai à regret en me raclant la gorge. Je pris le fusil et doucement je lui mit dans les mains.

- Je sais que tu aimes pas les armes à feu Lutine mais celui-là il est à toi. Garde-le.

Je remontai le regard vers elle. En fait je ne lui dit pas mais ce flingue je l'avait acheté spécialement pour elle la veille voyant qu'elle préférait les couteau alors un petit qu'elle pourrait dissimuler ça irait. Je pris une boite de balle que je lui tendis.

- Des munitions et pratique-toi. On se revoit demain d'accord? Je... je pense qu'on va arrêter l'entraînement pour aujourd'hui.

Je la regardai une dernière fois avant de ramasser mes choses et de partir de cet entrepôt.

LE LENDEMAIN

Ironhorse m'avait appelé dans la soirée d'hier pour me demander de retarder l'entraînement de Becky car il avait besoin d'elle. Mon long silence du l'inquiéter car il me jura que ce n'était pas pour un contrat. J'acceptai donc en lui disant qu'elle devait être là pour 9 heures. Donc ce matin là je me présentai à notre lieu de rendez-vous un peu plus tôt. Je regardai ma montre et les minutes s'égrainaient je rageai de ne pas voir Becky à l'heure. Elle était là 5 minutes avant d'habitude. Plus ça allait plus les minutes avançaient et me faisait perdre patience. J'étais à tourner en rond comme un lion en cage à la limite de foutre le camp. Ce fut quand je l'entendis que je me préparais à lui passer un savon que je la vis arriver... en robe rouge? Aussitôt ma colère tomba mais elle foutait quoi en robe?

- Tu explique? l'air bourru quand même

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 7th Juillet 2017, 22:46

Le laisser mettre une distance entre nous fut difficile. Au contraire j'aurais voulu qu'il se rapproche, j'aurais voulu me blottir contre lui, que nos lèvres se retrouvent que... Je chassai ses pensées en secouant la tête et regardai l'arme de retour dans ma main, une boîte de munitions dans l'autre je le regardai partir. Je n'avais osé n'y parler n'y bouger, sachant que ce serait pour le retenir et que je devais le laisser partir, ne serais ce que pour lui éviter un énorme contrat sur la tête. Je passai le reste de la journée à tirer, n'arrêtant que lorsque j'avais atteint le centre de la cible 5 fois de suite. Satisfaite, je retournai au club ou mon père m'attendait avec un travail pour le lendemain matin que je n'aimait vraiment, mais alors là, vraiment pas.


* Le lendemain *

Je suis là! Il devait bien le savoir puisqu'il devait avoir entendue ma moto, mais bon... Me voilà donc arrivant en courant maquillé et bien peignée, dans ma jolie robe rouge et en balançant mes escarpins. J'ouvris la bouche pour répondre à sa demande d'explications, mais mon téléphone sonna. M'arrêtant je regardai qui c'était et soupirant je le regardai. Écoute et tu vas comprendre... Je décrochai le téléphone et pris une voix glacial. Papa? ... Tu m'as demandé de te ramener ce type non? C'est ce que j'ai fait! ... Écoute papa, il y a des prostituer à tous les coins de rues qui peuvent faire ce boulot, alors si tu le voulais heureux c'était à toi à en payer une! ... Il aurait été conscient s'il aurait pas tenter de me toucher!... Écoute je suis déjà en retard et Hunter attend après moi donc on en discute ce soir d'accord? ... Ses sa! Je raccrochai en soupirant, avant de regarder John. Besoin de plus d'explications ou sa te va? Je tentai ensuite d'enlever ma robe, mais me battit plutôt avec la fermeture dans mon dos. Sachant que je serais en retard, j'avais pris soin de mettre en dessous mon short et mon top pour l'entrainement, donc une fois cette robe enlevé je serais prête. Tu m'aide s'il te plait?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 7th Juillet 2017, 23:08

Le bruit de sa moto m'avait fait arrêter de faire les cent pas. J'allais lui passer un savon horrible d'être en retard mais en la voyant arriver en escarpins et dans sa magnifique robe rouge toute maquillée et coiffée je perdis mes moyens en fait. Mais elle foutait quoi dans cette tenue? D'ailleurs une fois à ma hauteur je lui exigeait des explications. Elle fut couper par le téléphone et je restai muet attendant ce qu'il y avait. Putin.. je me remis en marche mais je me figeai en entendant ce qu'elle dit. Il lui avait demandé quoi? Putin mais il pensait que je l'entraînais pourquoi bordel! Lentement mes pas se rapprochèrent d'elle la colère vibrant en moi. Mais bon je dus admettre que j'étais plutôt fier qu'elle l'ai cogné au lieu de coucher avec lui.

- Je pense que je vais devoir lui rappeler ton boulot.

Le feu dansait dans mes yeux tellement j'étais insulté. Même moi en charge des prostitués il y a longtemps je n'ai pas été pareil ordure. je la regardai se débattre avec sa robe quand elle se tourna me demandant de l'aider. Non... pas vrai on va pas revenir à ce qui était hier? J'avais eu du mal à chasser les images et je pensais y être parvenu. Enfin toujours est-il que mes doigts se saisirent de la fermeture éclair que je descendis lentement. Ah bah je suis soulagé alors elle avait ses vêtements d'entraînement.

- Voilà. Bon euh... il y a une chose que je t'ai pas parlé encore. Des fois on nous demande de faire parler des gens. Tu sais que... plusieurs...gang ont besoin de réponse et le club en fait partie. Donc on doit torturer certaines personnes.

Je ne sais pas pourquoi mais cette partie je sens qu'elle ne serait pas réceptive. Mon instinct ne me trompais que rarement et je savais que la jeune femme aurais du mal à vivre avec les images ou le remords en fait. Je mis les mains dans mes poches et plantai mon regard dans le sien.

- Tout les moyens sont bons pour faire parler quelqu'un Lutine.... TOUT les moyens. Il faut que tu sois sans pitié car si le gang n'obtiens pas ce qu'il veut... dis-je en marchant autour d'elle

Et je revins devant elle. Oui avec cet air de mentor, cet air froid et sans pitié.

- C'est après toi qu'ils en ont. Cependant la même règle s'applique ici. On ne va pas au-delà de ses propres limites. N'accepte pas de contrat de torture si tu ne t'en sens pas capable. Et en parlant de contrat.

Je la détaillai de haut en bas avant de planter mon regard dans le sien.

- Je t'ai entraîner pour être une tueuse à gage pas soutirer des informations en faisant la pute. Oui tu as ramener le gars sans coucher avec lui. C'est bien tiens-toi en à ça. Tu n'es pas une pute Lutine.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 8th Juillet 2017, 23:57

J'espérais vraiment que mon père avait compris cette fois. Je n'étais pas du genre à me laisser tripoter, même si c'était pour le club. Bon le jour ou il me l'avait demandé pour John, je n'avais pas parler étant donné que sa m'ouvrait la porte pour ce que je voulais, mais là... Non! Hors de question, et le pauvre type l'avait rapidement su. Le club n'avait pas à ce pleindre, le mec était maintenant avec eux, je ne l'avais quand même que cogné un peu... Justa assez pour qu'il perde consience et que je le ramenne. Donc, après être entré dans l'entrepôt toujours dans ma robe, je vins pour lui expliquer la raison de mon retard et de mon habillement lorsque mon téléphone sonna et que la conversation fut suffisante pour que John comprenne. Enfin, la colère dans ses yeux lorsque je racrochai était suffisante pour me montré qu'il avait très bien comprit.

Je me débattis quelques instants avec la fermeture éclaire de ma robe, avant de finalement me tourner et demander l'aide de John. Je ne voulais pas remettre le malaise d'hier sachant que chaque fois que nous étions aussi près l'n de l'autre c'était dangereux pour lui, mais c'était tellement... Tentant. Merci. Je balançai ma robe plus loin et le regardai, écoutant ce qu'il me disait et n'aimant pas cela du tout. Tournant autour de moi, il me parlait de torture, me faisant serrée les dents. Je ne crois pas en accepter alors, de toute façon je n'ai probablement pas assez d'imagination pour sa... J'hochai la tête lorsqu'il me parla de la règle de ne jamais aller au delà de ses limites. Je lui fis cependant un sourire lorsqu'il me dit que je n'étais pas une pute. Si je laisse quelqu'un me toucher, ses par ce que j'en ai envi et non pas pour le bien du club... Encore une fois me revint en tête le jour ou mon père m'avait demander de séduire John pour le faire entrer au sein du club. C'était la première fois qu'il me demandait quelque chose du genre et sur le coup je n'y avait pas trop porter attention étant donné que d'approcher cet homme solitaire était déjà dans mes plans, mais maintenant... Pour d'autre homme, c'était hors de question. Regardant John, je n'avais qu'une seule envie, envie qui d'ailleurs m'avait empêché de dormir presque toute la nuit. Je voulais de nouveau goûter ses lèvres, sentir encore son coeur battre sous ma main, revoir se regard qu'il n'avait pour moi que lorsque nous étions près l'un de l'autre.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 9th Juillet 2017, 01:02

Elle était extrêmement jolie dans cette robe mais pour avoir découvert ce qui se cachait sous ses jupons j'hésitais à défaire cette robe mais je fus plutôt content de voir ses vêtement sport. Au moins elle avait prévu le coup malgré son retard. D'ailleurs j'étais en rogne contre son père qu'il lui ai demandé de soutirer des informations de cette manière, je le l'entraînais pas pour CE type de travail. D'ailleurs elle l'aurais fait elle m'aurait horriblement déçu. Mais j'étais doublement content qu'elle ai compris que son rôle n'était pas de coucher avec ses proies mais bien de faire ce qu'on attendait d'elle.

D'ailleurs je devais lui parler de la partie la plus difficile de notre métier. Je le fis en étant bien honnête et bien clair avec elle, ce n'était pas une partie de plaisir la torture et on était rarement seul. D'ailleurs Ironhorse faisait appel à moi quand il devait torturé un et souvent Will m'accompagnait. C'était un des plus endurant à cette "expérience" Le chef avait déjà gerber devant moi quand je le faisais alors je lui ai dit que s'il n'était pas capable de me donner un qui ne rendrait pas ses tripes au bout de cinq minutes. Moi-même j'étais sans pitié, aucune émotion, détaché de moi-même. De là ma réputation de "sans-coeur", d'homme "froid et glacial" et celui de "sans pitié". J'en avais entendu mais c'est ceux-là qui revenait le plus souvent.

- Je me doutes que tu ne serais pas capable Lutine, mais je me dois de te le dire quand même on ne sais jamais... un jour tu seras peut-être obligée de le faire et cette fois tu en seras capable

De l'imagination.... pas besoin d'imagination dans ces cas-là. NOn on dirait que ça vient tout seul, comme si la simple rage ou même l'honneur était en jeu. Enfin je la félicitais sur le fait qu'elle ai respecter la fonction d'un tueur à gage et d'avoir respecté ça ainsi que d'avoir refuser de coucher avec cet homme était bien. Cependant sa réponse me fit avaler difficilement me rappelant ses tentatives de se découvrir avorté par un Will trop protecteur de sa vertu. Je la regardai un moment reprenant mes sens.

C'était le dernier entrainement ce matin-là. Je savais que je ne la reverrais plus elle retournant à son monde, moi au mien. J'avais été des plus patient avec elle que ce soit de sa prise de drogue à simplement son entêtement, ou le fait de me tenir tête. Étrangement je me surpris à tenter de trouver mille et unes façons de la retenir, de trouver une chose de plus à lui apprendre mais je n'en trouvais pas. Bon alors allons-y pour un récapitulatif

- Bien alors on va faire un récapitulatif. On commence par le fusil, tu t'es pratiquée, montre-moi ce que tu as appris.

Je lui un signe du menton pour qu'elle vise les cible autant commencer par ce qu'elle aimait moins en premier.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 10th Juillet 2017, 18:44

Balançant dans un coin ma robe qu'il m'avait aidé à détacher je tentai de chasser les souvenirs de ses mains explorant les dessous de mes jupons. D'oublier la chaleur de son corps contre le mien. D'oublier le goût de ses lèvres, le coeur que je sentais battre lorsque je posais mes mains sur son torse, coeur que tous disait inexistant. D'oublier la tendresse que cet homme cachait sous ses air froids et distants.

J'oubliai assez rapidement tous ça lorsqu'il se mit à me parler de torture. Assez efficace comme moyen pour m'éloigner, pour me faire revenir sur terre et me rappeler face à qui j'étais. Mon mentor et no pas l'homme que j'avais rencontrer et toucher au club... Ou encore la veille, ici même dans cet entrepôt. Tournant autour de moi il m'expliqua certaine chose me faisant serré les dents. Je n'allais probablement jamais accepter d'exécuter de contrat de ce genre de toute façon donc inutile de seulement en parler... Il faudra une sacré bonne raison pour m'obliger à le faire... L'entendre ensuite me dire que je n'étais pas une pute me fit sourire. Jamais je ne laisserais personne me toucher si je ne le voulais pas. Lorsque je lui dis, cela fit à nouveau revenir les souvenirs de ses mains sur ma peau, et de ses lèvres sur les miennes. Je le regardais, me retenant de ne pas retourner à nouveau à lui pour reprendre ses lèvres. Lorsqu'il me parla de récapitulatif et de commencer par le fusil, je le regardai quelques secondes avant de soupirer et de prendre l'arme. Je me suis pratiquer jusqu'à ce que j'atteigne ma cible 5 fois de suites. Sur quoi je me positionnai et me préparai pour l'entrainement de la journée.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 10th Juillet 2017, 21:45

Quoi de mieux pour couper toute envies que de parler de torture? C'est un effet assez refroidissant pire qu'une douche glaciale. D'ailleurs à son air je compris qu'elle ne le ferais pas, elle était trop... sensible pour cette tâche. Donc si le club devait en faire je suis certain qu'ils m'appelleraient à nouveau j'étais le seul qui était capable d'arracher les informations qu'ils demandaient puis bon ma réputation n'était plus à refaire elle commençait à me précéder. J'étais franc avec elle, pas question de la jouer chochotte, elle voulait être femme de main pour le club elle devait savoir tout ce que ça comportait comme enjeux. Je lui dis que probablement un jour elle n'aurais pas le choix et que CE jour elle en serait capable, ouais bien... il faudrait que se soit un truc vachement ébranlant pour elle pour qu'elle le fasse parce que personnellement je ne la voyais pas faire ça.

Son sourire m'échappa pas et je me retint de rouler des yeux en la voyant mais je le pensais vraiment elle n'était pas une de ses filles qui couchaient avec n'importe qui. Pourquoi je le savais? Tout simplement par sa tête de mule et son air frondeur. Enfin je lui dit que nous devions faire un récapitulatif retardant le moment de lui dire que c'était la dernière fois que nous nous verrions. DOnc avec un petit soupir qui lui valu un regard lourd de ma part, elle sortir son pistolet en me disant qu'elle avait réussi à tirer sur la cible 5 fois sans manquer une fois. Je croisai les bras sur mon torse plantant mon regard dans le sien.

- Alors ça devrais être facile.


Bonne position, les bras tendus elle visa puis... parfait! Sans un mot toujours immobile je la laissai faire le claquement des balles atteignant leur cible une après l'autre. Elle ne l'utiliserait qu'en dernier recours mais elle le ferait et elle serait parfaite.

- Parfait. Maintenant tes couteaux, j'imagine que tu t'es pratiquée non?

Me rappelant le ravissement qu'elle avait eue en prenant ses couteaux je ne doutais pas une secondes qu'elle avait du parfaire sa technique pour en être satisfaite, ou du moins que moi je le sois. Oui parce que la jeune femme tentait bien de m'impressionner, ça non plus ça ne m'avait pas échappé.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 10th Juillet 2017, 22:25

En me positionnant pour tirer, je résistai à l'envie de mal me placer. J'aurais aimé le sentir à nouveau contre moi, le temps de me replacer, mais je résistai, en me disant que je ne devais plus laisser arriver ce qui était arrivé la veille. C'était dangereux pour lui, si nous devions nous faire surprendre alors qu'il me touchait ou était trop près de moi, le club le tuerait. Un après l'autre chaque tir atteignis la cible. Lorsque j'eux terminé, je le regardai en rangeant mon arme, satisfaite du résultat. Lorsqu'il me parla des couteaux un sourire apparut sur mes lèvres. Rapidement, je les balançai un à la suite de l'autre sur la cible, avant de lui faire un sourire en coin. Tu voulais revoir sur le mannequin aussi ou ça t'allait comme réponse? Je m'étais entrainé, ou plutôt amusé à découvrir différentes techniques avec les couteaux. Restait maintenant qu'à m'en trouver des un peu plus petits, et un peu plus équilibré et à trouver une façon de les garder à porter de main en permanance. Je m'étais entrainer aussi pour lui montrer que désormais j'étais parfaite, que je n'avais plus besoin de lui comme mentor, qu'il pouvait changer à nouveau de regard vis à vis moi et me regarder à nouveau comme il me regardait au début. Je voulais voir cette petite lueur dans son regard. Je restai face à lui, soutenant son regard et attendant de savoir si je devais me lancer sur le mannequin avec mes couteaux ou sur lui pour un combat corps à corps.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 11th Juillet 2017, 03:11

Elle visait bien les cibles, et les atteignit malgré la réticence qu'elle avait eue au début. J'étais fier d'elle, elle serait impitoyable... pas autant que moi mais ça viendrait. Elle serait... elle était parfaite. Forte, endurante trouvant les moyens de se battre avec sa petite taille et son poids plume. De la femme qui n'arrivait pas à se battre j'en avais faite une parfaite femme de main. Je lui dit ensuite de prendre ses couteaux qu'elle affectionnaient tant pour me faire voir ce qu'elle avait appris comme technique. Rien de mieux que la pratique seul pour parfaire ses mouvements. Comme j'ai eu un mentor pas trop top disons que je me suis formé moi-même. Donc aussitôt ses couteaux en mains et un sourire au visage elle s'exécuta frappant les cibles. Effectivement elle serait meilleure avec des couteaux qu'avec un flingue.

- Si tu tiens à le faire, sinon je pense que tu te débrouille pas mal. Un jour tu seras capable de faire ça.

Je pris un de mes couteaux et le regard dans le sien je le lançai voyant du coin de l'oeil qu'il alla se planter à côté du siens. Sans une expression je gardai mon regard dans le sien et fini par croiser les bras sur moi en relevant le menton. Ouais bien... je sais bien qu'un jour l'élève dépassera le maître mais elle n'en était pas là encore. Je décroisai les bras en enlevai ma veste signe que c'étai tle temps du corps à corps. Vêtu de mon éternel pantalon sport j'avais mis un t-shirt sans manche comme il annonçait chaud. Du bout des doigts je l'invitai à se joindre à moi

- Allez fillette...

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 11th Juillet 2017, 18:12

Mon sourire revint aussitôt que les couteaux remplacèrent le fusil. J'étais beaucoup plus à l'aise avec eux, bien que ceux-ci n'étaient pas tout à fait équilibré pour moi ils avaient tendance à dériver légèrement vers la droite lorsque je les lançaient. Le sachant je prenait garde à ce détaille, mais je voulais m'en trouver pour moi, tout comme je voulais trouver une façon de toujours les avoir à porter de main. Un peut plus à l'aise je les lançai rapidement un à un avant de lui demander si je devais aussi m'attaquer au mannequin avec eux ou si ça lui convenait.

Lorsque je le vis lancer son propre couteau sans cesser de me regarder dans les yeux et que celui-ci atteignis sa cible, je réalisai à quel point j'étais déterminer à lui montrer à quel point se domaine était pour moi. Une lueur de détermination et de défi apparut dans mon regard. J'allais me spécialiser avec cette arme, devenir la plus redoutable aux couteaux, surpasser mon maitre au moins dans ce domaine. Un jour... Je retournai mon regard sur lui et attendit de savoir ce qu'il voulait maintenant faire. Je le regardai enlever sa veste avant de répondre à son invitation en souriant. Sans le faire attendre je me lançai à l'attaque sur lui, me donnant comme jamais je voulais lui montrer que l'élève était désormais prête et qu'il pouvait lâcher son regard de mentor. Je voulais lui prouver que j'avais bien apprit tous ce qu'il m'avait montré. J'allais probablement terminer au sol, mais je voulais lui donner au moins un peu de difficulté à le faire.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 11th Juillet 2017, 18:39

Elle était à l'aise avec les couteaux et savaient les manier malgré qu'ils soient un peu lourd pour elle mais elle c'était bien pratiquée et arrivait à atteindre la cible sans anicroche. Est-ce que j'étais fier? Et pas qu'un peu. Elle était parfaite simplement mais bon... je me devais de montrer qu'il lui restait du travail à faire alors je lançai le mien sans un regard pour la cible mes yeux dans les siens. Elle arriverait un jour à me surpasser mais pas maintenant. Je vis briller une lueur de défi dans son regard et je savais qu'elle ferait tout pour tenter de me surpasser. C'était ainsi depuis le premier jour où elle c'était mise sérieusement à cet entrainement.

- Un jour... mais tu es encore loin.

Oui je ne pouvais pas simplement l'encourager non... j'étais ainsi réaliste, franc, honnête et direct. Quand elle me proposa de montrer sur le mannequin je lui dis qu'elle pouvais mais je doutais qu'elle puisse me montrer plus, elle venait de me montrer qu'elle était redoutable alors à quoi bon, puis elle détestais ça. Donc pour toute réponse j'enlevai ma veste de survêtement et me plaçai pour qu'elle vienne se frotter à moi. Elle ne se fit pas prier et se lança sur moi comme une furie. Je parai ses coups avec force et aussi rapide qu'elle. Oh oui il arrivait qu'elle me cogne et les coups rentrait avec précision. Mais je voulais plus, je voulais qu'elle se surpasse. Elle était capable d'être à mon niveau.

- Allez Becky...

La poussière levait sous nos pas, il faisait chaud et le coeur me martelait la poitrine mais je ne lâhcait pas pas plus que je ne la lâchai elle.

- Putin Byck! Arrête de faire ta princesse de Waco! FONCE MERDE!

Je la laissai aller me préparant à sa furie, que je savais féroce et agressive. La furie en robe était rien à comparé de la bête qu'elle pouvait être. Elle était têtue et tenace dans son genre. Je bloquais ses coups la sueur perlant notre peau, mon t-shirt collant à mon corps, la peau moite je lui pris un bras le bloquant contre mes côtes et pris l'autre bras coincé de l'autre côté collé à moi, le souffle court et la peu humide. À quelques centimètres de moi, ses cheveux humide collant à son front mes yeux dans les siens mon coeur martelant ma poitrine violemment.

- Toujours être alerte Lutine...

Comment je lui disais que c'était le dernier entrainement? Mon regard toujours dans le sien je relâchais lentement ma prise me passant une langue sur les lèvres. Il y a pas cent mille manières alors pendant que je ramassai ma veste je me passai une langue sur les lèvres.

- Tu es prête Lutine. C'était notre dernier entraînement.




_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 11th Juillet 2017, 21:31

Je me donnais comme une malade, satisfaite lorsque mes coups portaient et grognant lorsqu'il me bloquait. Cherchant à tout prix à lui montrer que l'effort qu'il avait mis à m'entrainer n'était pas en vain, je me donnais un peut plus à chaque provocation, fronçant les sourcils sous la dernière. Ma peau était perlée de sueur, des mèches folles libérée de ma peignure me collaient au visage, mon coeur voulait exploser, mais je me donnais toujours plus. Je devais lui démontré qu'il pouvait être fier de moi et changer de regard envers moi. Je voulais revoir cette lueur dans ses yeux, je voulais qu'il me regarde à nouveau comme la femme que j'étais et non comme son élève. Je me retrouvai finalement collé à lui, mes bras pris collés à ses côtes, mon visage à quelques centimètres du sien, mon coeur battant la chamade, espérant qu'il vienne chercher mes lèvres. Mon regard était complètement perdue dans le sien. J'hochai légèrement la tête lorsqu'il me dit de toujours être alerte.

Je ne bougeai pas lorsqu'il me relâcha, mon regard restant rivé au sien. Ses paroles me ramenèrent cependant les deux pieds sur terre. Je... Quoi? Je reculai de deux pas en secouant la tête pour m'éclaircir les idées avant de revenir à son regard. Je veux dire... Tu es certain? Je le regardai quelques secondes avant de pousser un soupire et de me rapprocher à nouveau de lui, allant jusqu'à poser ma main sur son torse. Ses la dernière fois que l'on se voit si je comprend bien. Le club ne faisant plus ou presque plus affaire à lui, probablement que je ne le reverrai plus, après être sortie de l'entrepôt. À nouveau mon regard, ce perdit dans le sien cherchant cette petite lueur que j'y avait apperçut à quelques reprise.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 11th Juillet 2017, 22:08

Je n'avais plus rien à lui montrer de plus, restait qu'elle à ce qu'elle peaufine ses combats elle-même et ça.. même si je reste indéfiniment au près d'elle ça n'aiderait pas. Alors je la provoquait comme je le faisait quand elle s'asseyait sur ses lauriers mais elle répondait bien. La sueur perlant son corps et collant ses mèches à son front et bloquant ses bras contre les moi. Je restai immobile les yeux dans les siens lui disant d'être alerte. La relâchant lentement je m'éloignai d'elle lui disant que c'était notre dernier entrainement. Je remontai mon regard vers elle et la vis reculer de deux pas le regard paniqué.

- Tu es parfaite Lutine...

Bon pour elle ça sonnait une parfaite femme de main mais pour moi... elle était parfaite simplement. Mais je ne pouvais pas m'approcher de la pupille du chef au risque de m'attirer les foudres du paternel. Mon regard resta rivé dans le sien sachant que c'était fort probablement la dernière fois que je la voyais. Je ne serais plus appelé par le club, elle était là alors il n'avait plus besoin de Hunter. Mais elle... avait-elle besoin de John? Elle se rapprocha de moi posant une main sur mon torse et mon coeur, déjà affolé de l'entraînement intensif, redoubla d'ardeur. Elle était si proche, mais je n'étais pas un homme pour elle. J'étais un loup solitaire préférant sa vie ainsi. Mais... goûter à sa chaleur une fois était enivrant.

- Je le crains princesse...

Sans m'en apercevoir je pris doucement son visage entre mes mains repoussant ses mèches folles et posai mes lèvres sur les siennes. Je ne pouvais m'en aller sans au moins une fois goûter à ses lèvres si douces. Mon coeur et mon souffle s'accéléra avec elle si proche mais c'était un genre de baiser d'adieu si ont peut dire ça ainsi. Je me détachai lentement d'elle prenant sa main dans la mienne presque à contre-coeur et la serrai doucement.

- Fais attention à toi Becky. N'oublie jamais le règles et tu sortiras toujours gagnante de tes contrats. Excuse-moi mais...

Je relâchai sa main et me reculai un peu prenant mes effets.

- Je dois y aller. Garde es couteaux et le pistolet. Ils sont à toi.

Je restai un moment à la regarder avec ma veste sur un bras et mon sac de mon autre main et quittai sans un mot et peinant à trouver le sommeil la nuit venue.

J'avais appelé Ironhorse pour lui certifier que la jeune femme était prête. Oh je me doutais qu'il avait dû fêter l’événement comme eux seuls savaient le faire. Cependant l'appel le surlendemain pour m'inviter à une fête pour le premier contrat de Becky me scotcha. J'allais refuser mais l père était tellement heureux qu'il voulait que "le mentor de sa fille soit présent". Je refusai d'abord une fois mais il se fit tellement insistant que je fini par abdiquer en soupirant. Donc après avoir moi-même acquitté un contrat je me dirigeai chez-moi une douche, rasé de près et habillé de mon éternel complet noir-cravate j'arrivai tôt me faisant entraîner avec des poignées de main et des félicitations. Je répondais poliment à leur félicitations et allai me prendre une bière et repris place dans mon coin habituel. BOn Becky n'était pas arrivée et déjà quelques-uns était dans un état avancé de boisson. Je soupirais car je savais comment la première fois ça pouvais être assommant. Ce fut des exclamations de voix qui me fit lever la tête et décoller de mon mur pour la voir entrer. Son air me fit froncer des sourcils alors je restai en retrait l'observant simplement.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 11th Juillet 2017, 22:49

Je l'avais regarder tristement partir après un baiser d'adieux. J'avais au moins une dernière fois goûté ses lèvres et senti son coeur battre. J'eux toutes les peines du monde à ne pas le retenir lorsqu'il lâcha ma main. Mon regard braquer sur lui, je le regardai se diriger vers la porte. J'espère te revoir un jour loup. J'avais à peine murmurer, je ne pouvais même pas dire s'il m'avait entendue. Je fini par ramasser mes choses et lentement je retournai au club.

À peine l'appelle de John comme quoi j'était prête fut fait qu'une fête fut organiser... Et un contrat pour le lendemain me fut donné. Je passai la soirée avec les gars, qui s'amusaient à me défier et à parier. Je les jetais au sol un à un et à chaque fois je jetai un regard à mon père. Lui qui n'avait pas voulu croire en moi, le voilà avec un fille qui jetait tous ses hommes au sol. Bon on ne faisait que s'amuser, mais j'espérais qu'il regrettait ses doutes. Je ne bus presque pas et alla me coucher tôt, sahant que je devais être au meilleur de ma forme le lendemain. Seulement lorsque tu te couche en sachant que le lendemain tu vas aller tuer quelqu'un ou te faire tuer... Le sommeil est assez difficile à trouver. Plusieurs pensées tourbillonnaient en moi, allant du stress du contrat à l'espoir de revoir John. Je réussi tout de même à dormir quelques heures avant de finalement me lever et aller m'entrainer. Je sortais de la douche et me préparais lorsque Will vint cogner à ma porte. Le club m'avait fait faire une veste spécial pour y cacher mes couteaux et les avoir à porter de main. Après un sourire et un merci je le regardai sortir lorsqu'il se retourna vers moi en me disant d'être prudente, puis il fila, me laissant perplexe. Je pris quelques minutes pour essayer et tester la veste. Je l'adorais. Il ne me manquait plus maintenant qu'à me trouver des couteaux fait pour moi.

Le souffle court, je me retrouvai à regarder l'homme au sol. Un couteaux dans le coeur, un autre dans la gorge. Je ne savais pas combien depuis combien de temps j'étais planté là à le regarder. Le tuer avait été tellement facile. Deux lancer et le voilà au sol. Je n'avais pensé à rien, je l'avais fait ses tout. Je fini au bout de je ne sais combien de temps à me secouer et à faire ce que j'avais à faire. Ramasser mes couteaux, effacer les preuves... Tout ça en sursautant au moindre petit bruit, tel un animal apeuré. Ce réflex fini par me sauver puisque son copain qui devait en principe être déjà là arriva et me voyant me fonça dessus. J'eux tout juste le temps de sortir un couteau et l'homme rapidement au sol je lui tranchai la gorge. Une fois tous nettoyé, je rentrai lentement au club. Lorsque j'arrêtai la moto et que j'entendis le tapage à l'intérieur, je soupirai. J'avais les nerfs à vifs, prête à attaquer ou me défendre à tout moment. Lorsque j'entrai des regards se tournèrent sur moi, avant que les gars ne se mettent à beugler. Un premier me donna une tape dans le dos et par réflex il reçu un coup dans le torse, lui coupant le souffle. Les autres me touchaient et se méritaient chacun un coup. Ce fut finalement Will qui arrêta tout en gueulant. Byck! Lache mes doigts! J'avais le souffle court, presqu'en hyperventilation. Mes yeux tentaient de regarder partout à la fois, tel un animal pris au piège, exactement comment je me sentais à l'instant. Will avait posé sa main sur mon bras et j'avais à peine conscience des craquement de ses doigts, dans le silence maintenant totale de la salle, que je pressais de plus en plus fort à l'envers. Je vis finalement mon père s'avancer vers moi, et relâchant finalement les doigts de Will, je lui balançai les colliers des types que je venais de descendre, comme preuve de leur mort avant de me diriger vers la cuisine. Ses fait, maintenant laissez moi tranquille pour ce soir! Quelqu'un toussa alors que j'étais presqu'arrivé, me faisant sursauter et sortir un couteau, avant de reprendre sur moi et d'aller directement au frigo.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 01:06

L'arrivée de Becky fut pointé de cris de joies et d'exclamations euphorique. La princesse avait réalisé son premier contrat. Cependant je fus le seul probablement qui remarquai son air de biche effarouchée. Elle était même pas redescendue de son contrat. Elle était encore en alerte, prête à frapper tuer si ça se trouve. D'ailleurs mangea un coup dans le torse et quelques autres aussi. Je m'avançai lentement mais quand Will gueula jetant un silence lourd dans la pièce. En se retournant nos regards se croisèrent et il savait que personne ne pourrait l'approcher sauf moi. Une chance que j'ai dit oui pour venir sinon ça serait un carnage. Je fendit la foule d'homme qui certain se relevaient en toussotant d'autre en se frottant où elle avait frappée.

Je suivis alors qu'elle se dirigeai vers la cuisine et je ne fis que toussoter quand je la vis sortir un couteau se qui lui valu un regard lourd de ma part et un haussement de sourcil.

- Sérieux là? Tu me pointe un couteau?

Je la suivis simplement posant doucement ma bière sur le comptoir. Je restai loin la surveillant mes yeux sur elle comme sur une proie. Je m'appuyai sur mes coudes lui donnant le temps de redescendre un peu ne disant rien. Mais elle n'avait plus cet instinct humain, c'était animal. Elle réagissait au moindre son, au moindre mouvement. Je fini par me redresser et faire le tour du comptoir et doucement prendre sa main et lui faire signe de me suivre. Pas un mot, pas une parole juste l'éloigner du boucan un peu. Je sortis donc avec elle sur le balcon dehors loin du bruit et des regards. Je m'appuyai sur la balustrade regardant l'étendue de la ville en contre-bas prenant un rasade de ma bière.

- C'est ton premier contrat, normal que tu es tout tes sens en alerte.

Je tournai mon regard noir vers elle en la regardant longuement. Je me redressai lentement me tournant vers elle, je posai ma bière sur le sol du balcon et prit sa main doucement mon regard dans le sien. Encore ses mèches folles qui lui barrai ses yeux noisettes. Doucement je les tassai de sa vue pour ainsi voir son regard se calmer lentement.

- Avec le temps tu apprendras à te calmer. Tout es dans le contrôle Lutine. Chacun trouve son truc.

Je remontai sa main et la posai sur mon torse où mon coeur s'affolait déjà de l'avoir si près de moi. Je fouillai ses prunelles lui donnant le temps de retomber tranquillement parmi les vivants. Ma main sur la sienne patient comme jamais je ne l'ai été avec elle. Celle qui ne croyait rien de ce qui se disait sur moi, celle qui... m'appelait loup. Je savais qu'on ne serais pas dérangé vu comment elle avait taper des plus grand, plus gros et plus fort qu'elle.

- Tu trouveras le tiens Lutine.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 03:19

J'aurais peut être du aller me calmer quelque part avant de rentrer, mais ou? Le club était mon royaume et je n'avais nul par d'autre ou aller. Aussi j'étais revenue lentement, en état de choc, complètement paniquer, prête à attaquer toute personne trop près et pouvant représenter une menace. Top heureux de leur princesse, un à un les gars me félicitaient mangeant un à un coup par ci et par là, jusqu'à ce que je fasse craquer les doigts de Will le faisant me hurler dessus de le lâcher. J'avais le souffle court et saccadé, mon regard allait partout à la fois sur les personnes présentent à la fête, prête à descendre le premier qui bougeait. La pièce était maintenant tellement silencieuse que l'on pouvait entendre les doigts de Will craquer, sur le point maintenant de casser. Ce fut finalement mon père qui osa bouger et attirer mon regard, me faisant libérer les doigts de mon oncle. Je lui balançai les preuves du contrat avant de filer dans la cuisine. Sursautant à cause d'un toussotement, je me retournai couteaux à la main, prête à me défendre. Le regard que je rencontrai suffit à me sonner assez pour que je reprenne sur moi et range mon arme. Je... J'étais quoi? désolé? Non pas du tout, j'étais beaucoup trop terrifier pour être désolé. Faisant demi tour je filai à la cuisine sans rien ajouter, sachant qu'il me suivait.

En y entrant, je me pris une bière et m'adossai au coin de la pièce. De là ou je pouvais tout voir et ne pas être surprise. Le moindre petit bruit me faisait réagir et bordel qu'il y en avait dans l'autre pièce. Je n'arrivais pas à calmer ne serait ce que ma respiration, qui restait saccadé. Je réagissais à tous, mouvements, bruits... Tout me faisaient sursauter et m'empêchait de me calmer. Sans un mot John fini par quitter le comptoir d'où il était accoudé à m'observer et vint doucement prendre ma main. Je ne le lâchai pas du regard, toujours sur le qui vive, les nerfs à vifs. Cependant lorsqu'il prit ma main je ne réagit pas violement comme avec les autres. Ma main dans la sienne, je le suivie plutôt lentement à l'extérieur, ma bière, dont je n'avais même pas prit une gorgé, dans l'autre main.

Aussitôt qu'l me lâcha, j'allai m'adossai à nouveau contre le mur. Mon coeur battant toujours la chamade et mon souffle toujours court et saccadé je regardais toujours partout jusqu'à ce que sa voix attire mon attention et que mon regard tombe dans ses yeux noir. Ma bière toujours à la main, mais sans la boire, je gardai mon regard plongé dans le sien, tentant d'y trouver se dont j'avais besoin pour me calmer, mais n'y arrivant pas vraiment. Il revint doucement prendre ma main, après avoir déposé sa bière au sol et poussai mes mèches rebelles de mon visage. Il remonta ma main allant la poser sur son torse. Et si je ne trouve pas? Je le regardai, les battements de son coeur, sa voix et son regard me calmant lentement. C'était lui qui me calmait, c'était sa chaleur, son odeur... C'était lui qui me gardait les deux pieds sur terre. Et si je n'y arrive pas seule? Mon regard ne quittait pas le sien, m'accrochant à ce que j'y voyais. Et si la prochaine fois j'arrivais encore dans cette état et qu'il n'était pas là? Je me calmais doucement, tout en restant cependant en alerte, sursautant au moindre aboiement de chien ou autre bruits. J'étais maintenant à mi chemin entre la panique du départ et mon état habituel.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 03:59

Lentement j'avais lâcher mon coin de mur pour m'avancer tout aussi lentement. Ce fut son air, son regard d'animal effrayée qui me fit comprendre qu'elle allait tout sauf bien. Le cri que Will fit taire la salle et je ne dis rien alors que j'aurais pu simplement lui dire de me regarder mais... elle n'était plus mon élève et ce n'était pas à moi d'intervenir alors quand Ironhorse se planta devant elle et qu'elle lui balança les colliers je croisai le regard de Will qui était à mi-chemin entre lui arracher la tête et me demander d'y aller. Alors sans un mot je fendis donc la foule tentant de me faire remarquer simplement en toussotant. Sans un mot toujours je la suivis à la cuisine m'appuyant sur le comptoir mes yeux sur elle surveillant le moindre mouvements, le moindre sursaut jusqu'à ce que je la traîne dehors simplement. Je m'appuyai à la balustrade prenant une gorgée finissant simplement par lui dire que c'était normal pour un premier contrat. Mon regard noir planté dans le sien, je la regardai longuement voyant qu'elle ne se clamait pas vraiment.

Je fini par me rapprocher d'elle après avoir posé ma bière et prendre sa main lentement pour la poser sur mon torse. là où les battements saccadé de mon coeur pouvaient se faire sentir. Je lui dis qu'elle trouverais un truc pour se calmer mais sa réponse me fit bondir le coeur. Aussitôt je sentis mes défenses tomber devant elle. Mon souffle s'accéléra un peu mais comme à chaque fois mon visage n'affichait rien... sauf mon regard pour elle.

- Tu y arriveras. Tu es parfaite Becky... tu trouveras.

Je gardai mon regard dans le sien mon coeur s'emballant encore. Je fouillai son regard qui ne demandait qu'à revenir sur terre, à revenir ici et pas à cet état d'animal en danger. Machinalement je serrai les doigts sur les siens.

- Même seule tu y arriveras. Tu es dans ton monde ici. Tu es la princesse de Waco

Quand elle sursauta au moindre bruit je tentais de capter son regard mais quand un jappement se fit entendre je pris son menton et lui relevai le visage vers moi pour qu'elle me regarde. Les mots semblait tellement inutiles présentement. Je gardais mon regard dans le sien simplement sans rien dire, le corps droit mais le coeur à cent à l'heure. Je n'avais pas ce regard de "mentor" mais celui de l'homme qui l'avait fait danser il y a des siècles de ça. Lentement je pris son visage entre mes mains caressant ses joues de mes pouces. Lentement je me penchai vers elle et posai mes lèvres sur les siennes ne lâchant pas son visage finissant par presser mes lèvres un peu plus sur les siennes.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 04:38

Comment me calmer? Si je n'y arrivais pas maintenant, même près de lui, comment je ferais plus tard, lorsqu'il ne sera pas là pour me calmer? l'entendre me dire avec certitude que j'y arriverais avant de me dire que j'étais parfaite me rassura un peu, mais aussi me surpris. La panique ne me lâchait pas tout à fait cependant, pas encore. Même si je me concentrais sur lui, sa voix, son odeur, les battements de son coeur sous ma main qu'il pressa... Malgré tout ça je restait au aguet prête à descendre la moindre personne, autre que lui, qui se serait trop approcher ou m'aurait toucher. Je n'eux pas le temps de réagir lorsqu'il me rappela êtes la princesse de Waco, et que j'étais dans mon monde donc que j'y arriverais. Un aboiement se faisant entendre me faisant violement sursauter. Mon menton se retrouva entre ses doigts, mon regard plongeant à nouveau dans le sien. Trouvant cette lueur que j'avais vue briller il y a maintenant si longtemps et réalisant qu'il me regardait à nouveau comme la femme que j'étais et non plus comme son élève, je m'accrochai à ce détail.

Je retrouvais enfin cet homme avec qui j'avais passé des moments que j'aurais aimé prolongé et non plus le mentor froid et distant. Ses mains vinrent retrouver leur place, ses pouces caressant doucement mon visage. Son coeur sous ma main battait à un rythme incroyable, alors que doucement ses lèves vinrent retrouver les miennes. Ma respiration qui était encore saccadé doucement se calma, alors que ses lèvres se pressaient un peu plus sur les miennes. Doucement mon corps se rapprocha du sien, allant retrouver cette place sécurisante contre lui. À nouveau le chien jappa au loin, mais cette fois je n'en tint même pas compte, perdu contre cette homme que je ne pensais jamais revoir. J'aurais aimé lui demander de ne jamais me laisser, de toujours rester avec moi pour me calmer, mais je savais que c'était le condamné soit à rejoindre le club, ce que je ne voulais pas plus que lui, soit causer sa mort aussi doucement je rompis le baiser et plongeai un regard plus calme dans le sien. Merci loup. J'allai lui donner un autre baiser avant d'aller tout bonnement me blottir dans ses bras.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 05:07

Elle trouverais son moyen de revenir sur terre. Après quelques missions elle n'y penserait même plus. Elle ferait ce qu'on attend d'elle et elle reviendrait sans vouloir exploser la gueule de personne. J'y étais arrivé elle le ferais également. Je ne pouvais pas m'imaginer qu'elle abandonnerait, elle n'était pas une lâcheuse. Sa main sur mon torse elle pouvait sentir chaque battements qui s'accélérait sous sa paume. Elle pouvait sentir ma respiration s'accélérer, elle pouvait voir mon regard sur elle changer quand je lui pris le menton entre mes doigts pour la ramener à moi pour qu'elle se calme. Je lui parlais tranquillement totalement hypnotisé par son regard. Toujours droit mais mon regard avait cette lueur qui était celle de l'homme et non du mentor. Lentement je lâchai sa main que j'avais pressé doucement pour prendre son visage et caresser ses joues de mes pouces. Je posai mes lèvres sur les siennes doucement d'abord pour les presser un peu plus comme pour combler cette envie en moi qui grandissait.

Je me doutais qu'on ne se reverrait plus elle à son monde de moto et moi à mon monde solitaire. Les bruits de la ville en contrebas reprenait leur rythme normal nous laissant dans ce monde à nous. Elle était gille de motard, j'étais le fils des rues de Waco. Elle avait cette énergie du club et moi le rythme de la ville deux monde différents. Elle si choyée et protégée et moi laisser à moi-même me forgeant seul. Elle rompis le baiser doucement alors que mon corps entier criait à ce qu'elle reste ainsi contre moi. Cependant je devais la rendre à son monde, à sa vie. Mon regard plongé dans le sien ses mots me firent avaler difficilement mais je les pris car c'était probablement la dernière fois que je les entendaient.

- Quand tu veux princesse.

Elle sembla revenir à mes lèvres mais elle se blotti simplement contre moi et instinctivement je refermai mes bras sur elle une main serrant ses épaules et de l'autre de serrai sa taille. Je ne voulais pas la laisser s'échapper mais je devais le faire. Je posai ma tête sur la sienne simplement en fermant les yeux. Le soleil se couchant sur la ville, la brise se levant pour faire place à la nuit et toujours se boucan à l'intérieur, boucan d'homes fiers de leur nouvelle femme de main.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 06:09

Je réfléchis à ses mots, me disant que si vraiment il aurait pus faire sa quand je le voulais... Non je ne devais pas penser à sa. Allant me blottir à nouveau dans ses bras, je profitai de ce contact, de ce moment qui n'était jamais sensé se reproduire. Je profitais du temps que la vie nous accordait. Un dernier moment ensemble, un dernier instant coller l'un à l'autre. Je ne savais pas combien de temps quelqu'un mettrait à venir voir, mais je comptais bien profiter de chaque seconde blotti contre lui.

*Près d'un mois plus tard*

Déjà près d'un mois c'était écoulé depuis mon premier contrat. J'avais désormais de nouveaux couteaux, plus équilibrés, plus léger pour moi. Je m'étais pratiquer avec eux et les maniaient maintenant à la perfection. Je les avais continuellement sur moi, dans les manche de ma veste que le club m'avait offert. J'avais aussi gardé les autres couteaux, cadeau de John, bien rangé dans ma chambre. M'étant gardé de le dire, j'avais aussi toujours à la cheville son autre cadeau, celui que j'aimais moins, mais qui selon lui me serait utile un jour. Cela faisait donc déjà près d'un mois que j'enchainais les contrats pour le club, faisant sans que j'en ai réellement conscience connaître mon nom et monter ma réputation.

Me voilà donc descendant de ma moto avec laquelle je ne savais même pas comment j'avais fait pour revenir tellement j'étais mal en point. Lorsque j'entrai dans le local du club, les regards se tournèrent tous vers moi, les voix se taisant une à une. J'avais mal partout, je devais avoir une côte de cassé et je devais être couverte de bleus et de coupure, tous sa, sans compté ma lèvre fendue et mon oeil au beure noir. Mon père s'avança vers moi de quelques pas les sourcils froncés, me demandant des explications du regard. Soutenant son regard, je balançai à ses pieds 4 patchs portant l'enseignes d'un club adverse. Relevant le regard mon père me regarda avec de gands yeux ou je vis briller de l'étonnement et de la fierté. Quatre? J'étais sur le point de tomber, mais voir ce que je voyais briller dans le regard du chef du club me fit me tenir debout. Oui et quatre colosse... Tu comprend que sa veut dire que j'étais attendu et que l'on a un traitre parmi nous? Je tournai le regard vers le nouveau que je voyais reculer lentement vers la sotie de secours depuis mon arrivé. Éric? Je vis finalement deux des gars attraper le nouveau qui tentais de se sauver et sortir avec. La voix de mon père se fit entendre alors que Will m'apportait une chaise. Appeler Hunter et dites lui de venir. Je veux que ce petit connard est un traitement spécial, il a presque fait tuer ma fille. Mon regard rencontra celui de Will. Reste tranquille princesse on va te soigner. Aimes-tu mieux aller dans ta chambre? Je secouai la tête. Il était hors question que John vienne et que je le rate.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 06:39

Un mois c'était écoulé depuis le premier contrat de ma protégée. Inutile de dire que son nom commençais à circuler dans le milieu et que c'était moi qui l'avait entraîné. Donc en même temps faisait monter ma propre cote. J’enchaînais les contrats et justement ce soir-là j'en avais eu un qui m'avais demandé pas mal de mon temps et j'étais revenu tard donc couché aux petites heures et je me levai un peu plus tard que d'habitude. Je pris mon petit-déjeuner et bu mon café lentement, m'entrainai longuement mais le téléphone brisa le silence de ma maison. J'arrêtai mes mouvements s'arrêtèrent et je pris le combiné et quelle ne fut pas ma surprise d'entendre la voix de Will.

- Hunter, on a besoin de toi.

- Becky est là...

- Justement...


Silence au bout du fil me faisant serrer les doigts attendant la suite.

- Elle a été salement amochée. Un qui a trahi le club Hunter. Ironhorse t'attend.

Je lui dis simplement que je serais là dans dix minutes et raccrochai sans plus de cérémonie. Je mis mon complet noir, et pris un sac où j'avais tout mes instruments et démarrai sur les chapeau de roues direction le club où j'entrai sans plus e cérémonie et ouvrit la porte du bureau du chef. Mon regard tomba sur la jeune femme se qui me figea dans la porte. Putin de merde! Ils lui avaient fait quoi? Sans un regard pour personne je me dirigeai vers elle et plantai mon regard dans sien. Je voulais m'assurer qu'elle allait bien. Je me tournai vers le chef en furie.

- Dis-moi que tu ne l'as pas envoyé dans un contrat pas pour elle!

- Calme-toi Hunter. Non il étaient supposé être deux et il étaient 4. 4 balaise aux dires de Becky. C'est un petit salopard qui a presque tuer ma fille et trahi le club. Alors tu comprends que... je ne peux pas laisser ça impuni Hunter.
me dit-il avec une voix lourde de sens

- Parfait et tu veux quoi?

- Qu'il parle Hunter. Un traitement spécial... digne de ta renommée.
me dit-il avec un sourire en coin.

Je me tournai vers la jeune femme. Bon bien je lui avais parler de la torture alors autant lui montrer ce qu'il en était. Will allait se lever mais je l'arrêtai de la main.

- J'y vais avec Becky. Je lui en ai parlé mais... elle n'a jamais vu puisque vous en faites pas. Tu te sens assez forte Lutine? à moins que ça te dérange Ironhorse.

- Tu fais comme tu le sens mon garçon. Becky? Tu veux allez avec Hunter?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 07:20

Après avoir appeler John, on m'emmena dans le bureau de mon père ou il me demanda de raconter devant lui et certains de mes oncles, ce qui c'était passé. Assise dans le fauteuil de du chef du club, je leur racontai en attendant l'arrivé du doc et de John. Maintenant de la glace sur mon oeil et ma lèvre fendu, j'attendais patiemment. Aussitôt John arrivé dans le bureau, il se dirigea vers moi et planta son regard dans le mien, le fouillant. Je ne m'étais même pas levé... Voulant évité un nouvel élan de douleur. J'écoutai ensuite les deux hommes discuter, voulant intervenir, par ce que, bon, j'étais là quand même et j'étais capable de juger si un contrat était ou non pour moi, mais préférant finalement me taire, gueuler aurait été douloureux pour mes côtes.

Lorsque l'on me demanda enfin mon avis, j'allais répondre, mais se fut un autre de mes oncle qui pris la parole à ma place. Elle serait peut être mieux de voir Doc avant non? On est certain qu'elle a une côte de péter... Mon père me regarda et vont pour parler à nouveau, mais je l'interrompit en soupirant et en me levant, une grimace de douleur apparaissant sur mon visage. On peu me laisser parler là, merde? Premièrement, je ne suis pas assez sotte pour aller faire un contrat aussi énorme toute seule. ensuite, oui je suis assez forte pour y aller et oui je veux y aller. Je vis Will vouloir se lever à nouveau, mais l'arrêtai de la main à mon tour. Inutile de venir, si je vois que je manque de force ou que je ne supporte pas, j'irai attendre dans la voiture. Si on me fait un bandage serré en attendant, je verrai Doc à mon retour. Est ce que sa convient à tout le monde ou est ce que vous voulez encore me traiter comme une chochotte? Je vis un de mes oncle me faire un sourire en coin en se retenant de rire avant de se lever et de sortir de la pièce. Je soupirai en l'entendant au loin crier aux autres. Elle va bien, notre princesse à retrouver son caractère de merde! Je secouai la tête de découragement, un léger sourire apparaissant sur mes lèvres, avant de regardai tous les visages un à un dans la pièce. Alors, qui peut me faire ce foutu bandage? À moins que l'on attendent Doc?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juillet 2017, 17:11

En la voyant je me figeai dans la porte. Elle était amochée comme pas une mais c'est de voir le sac de glace sur son oeil et sa lèvre fendue qui me fit mettre dans un colère sourde. Je m'avançai directement vers elle faisant fit de ce que les autres pouvaient bien penser pour planter mon regard dans le sien et m'assurer qu'elle allait bien malgré la raclée qu'elle a eue. Rassuré de ce que je voyais je me relevai lentement et allait directement parler à Ironhorse espérant qu'il ne l'avait pas foutu dans un contrat beaucoup trop gros pour elle. Heureusement pour moi il n'en savait rien, trahi par un des leur. Quand je lui demandai ce qu'il attendait de moi et qu'il finisse sa phrase par un traitement digne de ma renommée, je sus ce qu'il voulait. Il avait presque tué Becky, il avait trahi le club donc... trahi le chef et ses membres. Je savais pertinemment ce que ça voulait dire. Enfin une fois entendu je demandai à ce que Becky m'accompagne pour lui démontrer ce qu'il en était.

Cependant la jeune femme repris la parole après c'être levée avec une grimace et... ah bien la voilà la petit chieuse que j'avais à mes entraînements! Je me redressai droit en l'entendant croisant mes mains les mains devant moi une lueur de fierté dans l'oeil. Oh que non elle était pas chochotte... enfin plus maintenant. Quand elle fini de parler je captai son regard et lui fit un petit signe de tête trop fier de voir qu'elle était capable de tenir tête à cette bande d'homme.

- Faites venir Doc et tout de suite.

- Je peux examiner avant Ironhorse?


Il eut un silence de mort dans le bureau me faisant pousser un long soupir en roulant des yeux. Bien oui comme si j'allais tripoter sa fille devant tout le monde pauvre con! Je me tournai à demi vers lui plantant mon regard noir et froid dans le sien.

- Tu veux un châtiment digne de ma renommée non? Alors je dois voir ce que c'est 4 balaises ont fait comme dégâts.

Je restai immobile regardant le chef attendant qu'il prenne sa décision mais je voyais bien qu'il ne voulait pas que je touche à sa petit fille adorée. Je fini par me tourner vers lui complètement les main dans les poches de mon pantalon me passant une langue sur les lèvres.

- Ah moins que tu sois plus chochotte que ta fille...

- C'est bon...

Je me tournai vers Becky et lui fit un petit signe de tête pour qu'elle enlève sa veste. Quand je vis ses bras je m'avançai lentement et pris un bras que j'examinai lentement, puis l'autre. D'un regard je vis qu'ils n'y étaient pas aller de main morte. Je lui demandai de relever un peu sa camisole pour constater l'étendue des dégâts. Des ecchymoses, des écorchures. Je posai mes doigts à ses côtes que je palpai doucement en entendant un bruit de quelqu'un qui se lève derrière moi.

- Je regarde si elle a une côte cassée. Panique pas.

En effet elle en avait une. Oh qu'il allait payer ce petit con pour avoir trahi un club et la confiance d'un chef. Je me relevai lentement ils pensaient vraiment que j'allais la tripoter ici devant tout le monde? J'étais con mais pas stupide à ce point quand même! Je plantai mon regard dur dans le sien il allait tellement en baver! Je me tournai vers le chef plantant mon regard dans le sien déterminé comme jamais, la colère vibrant dans mon corps.

- Il est où?

- À la même place que d'habitude.

- Aussitôt que Doc l'a soigné, elle vient avec moi. Ça te va Lutine?
dis-je lentement en tournant mon regard glacial vers elle.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Revenir en haut Aller en bas

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Réalité Alternative :: ● Aujourd’hui mais c'est autrement-