New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant
AuteurMessage
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Septembre 2017, 07:56

Les jours avaient doucement passé et je voyais John prendre de plus en plus du mieux, recommençant même à s'entrainer. Je savais ce que cela voulait dire, il devrait bientôt retourner à sa vie et moi à la mienne. les deux semaines après la clairière me parurent ne durer qu'un clin d'oeil. Trop rapidement, il fit son sac prêt à partir pour le club. Un air penaud au visage, il vint cependant me dire qu'il avait perdue la clef de mon sanctuaire. Je lui fis un petit sourire et lui en tendis une, espérant l'y retrouver rapidement. Nous conduisant au club, je ne dis pas un mots, perdue dans mes pensées, ne sachant pas quand je pourrais le revoir. Une fois garé et le moteur éteint, sa main se posa sur la mienne et nos regard se rencontrèrent. Je t'y rejoindrai le plus rapidement possible. Pendant les quelques minutes qui suivirent, je du me retenir de lui dire que je l'aimais ou encore lui proposer de prendre sa bagnole afin que l'ont parte tous les deux. Je le laissai descendre avant de moi même faire de même et de soupirer en voyant son regard froid déjà de retour. J'entrai et souris sous les acclamations de joies des gars avant que le silence ne finisse par retomber les regards montant sur John. J'allai m'avancer pour aller dans le bureau de mon père lorsqu'une voix féminine que je ne connaissais que trop bien se fit entendre. Tu es vachement plus belle sans ton nez cassé... Me figeant, je restai planté dos à John et regardai la femme au bout de la pièce. Et toi, tu es plus jolie sans cocard tu sais? Mais je pourrais t'en faire un pour ne pas être venue à mon anniversaire. Je ne pus m'empêcher de lui faire un petit sourire. Je t'ai apporter une bouteille pour me faire pardonner. J'éclatai de rire avant d'aller serrer ma meilleure amie dans mes bras. Me retenant de la frapper en entendant sa question à mon oreille. Alors ses lui ton grand ténébreux? Tu la fermes si tu ne veux pas avoir le plus dur et pénible entrainement de ta vie, compris? La relâchant, je la regardai avant d'éclater de rire avec elle, en entendant certain gars marmonner des "Et ses repartie..." Allez viens que je te présente. Je la tirai par la main jusqu'à John. J'aimerais te présenter ma meilleure amie Jessy. Jessy, voici mon mentor, Hunter. Salut le mort. Je donnai un coup de coude à ma copine puis, trouvant la situation des plus... Étrange suite à tout ce que j'avais pus dire à Jessy et à ce qui c'était produit avec John dans les derniers jours, je préférais couper court à cette rencontre entre eux. Je me tournai vers ma copine quelques secondes. Toi tu ne bouges pas d'ici. Je vais voir mon père et je reviens. Je regardai ensuite John avant de le devancer vers le bureau de mon père pour aller le serrai dans mes bras à son tour. Princesse! Papa. Alors tu l'as bien soigné? Oui papa. Parfait. Tu nous raconteras comment tu es aller le sortir de là, mais d'abod je dois m'entretenir avec lui. J'imagine que tu as déjà vue Jessy. Aller va la rejoindre et s'il te plait, n'abuse pas... Souriant, je me retournai vers la porte et m'apprêtai à sortir. Je n'ambitionne pas papa, je m'amuse.Riant, je sortie de la pièce en laissant les deux hommes après un dernier regard vers John

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Septembre 2017, 08:36

Venir me rejoindre le plus vite possible... peut importe le temps il me semblera interminable. Je me refermai empêchant mes émotions de prendre le dessus sachant mon départ éminent. Donc nous entrions dans le club où Becky fut accueilli avec la même chaleur que je connaissais au club. En fait, je la jalousais un peu moi qui n'avait plus personne d'aussi proche de moi. Le silence ce fit lentement quand les regards montèrent sur moi mais ce fut une voix qui s'exclama s'adressant à Becky. Je levai le regard vers elle fronçant un peu des sourcils. Je l'avais peu vu au club et quand Becky me la présenta sous le nom de Jessy, sa meilleure amie, je jetai un rapide coup d'oeil à Becky mais revint à la femme devant moi pour la saluer mais son "Salut le mort" me fit froncer des sourcils. Le mort? Ok j'en avais eu des surnoms dans ma vie mais le mort jamais. Je lui tendis la main simplement en faisant un "Enchanté" poli mais distant.

Elle me devança parlant un peu avec son père mais son avertissement de ne pas abuser et la réponse de la rouquine me fit la suivre du regard. Ne pas abuser? C'est LUI qui disait ça alors que la plupart du temps c'est lui qui était bourré? Enfin je refermai la porte et m'assied comme il me présenta la chaise.

- Alors mon garçon comme vas-tu?

- Bien. Je vais recommencer à m'entraîner.

- Dis-moi qu'est-ce qui c'est passé?

Je lui racontai la torture du jeune homme et les informations apportés, les hommes qui sont arrivé en me surprenant et les trois jours de ma propre torture. Et finalement ma guérison omettant de dire tout ce qui c'était passé dans cette maisonette, dans cette clairière qui déjà me manquait. Le chef fut attentif finissant par pousser un soupir et me regarder. Il se leva et sorti une liasse de billet beaucoup plus épaisse que d'habitude. Je remontai mon regard vers lui légèrement surpris.

- Je pense que tu le mérite amplement Hunter. Tu as failli laisser ta vie.

- Et Becky?

- Elle sera payée. Elle a quand même fait une mission commando pour aller te chercher. Bon alors ce soir c'est soir de fête. Une soirée pour ton retour en force et remercier Becky d'être aller te chercher.

- Ironhorse tu sais que...

- Tout le club c'est rongé les sang Hunter.


Je poussai un soupir et hochai lentement de la tête. Le chef sourit largement et sorti du bureau pendant que je me levai.

- Soir de fête ce soir! Pour le retour de Hunter et remercier ma charmante fille d'Avoir fait sa mission commando! Becky, viens me voir avant que tu sois plus en état.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Septembre 2017, 19:23

J'allais faire mon possible pour repartir pour Los Angeles rapidement. Après ce qui c'était passé dans ma maisonnette, rester loin de lui trop longtemps allait finir par me tuer. Plus je passais du temps avec lui, plus l'idée d'en passer sans lui me semblait difficile. Poussant un soupire en voyant son regard froid de retour, j'entrai dans le club.  Accueillie avec l'habituelle chaleur des gars, je restai cependant figé en entendant une voix familière et après quelques stupidités échanger, j'allai serrer ma meilleure amie dans mes bras avant de la présenter rapidement à John. J'allai rapidement embrasser mon père et après une demande de sa par de ne pas abuser et un dernier regard pour John, je laissai les deux hommes et allai rejoindre ma copine et m'appuyai contre le mur à ses côtés. Ses moi ou on en a beaucoup à se raconter? Je lui jetai un rapide coup d'oeil. Pas ici. Je sais bien, je ne suis pas folle non plus, mais pour une surprise... Tu ne m'avais pas parler d'un cadeau d'anniversaire toi? Je lui fis un petit sourire avant de d'éclater de rire avec elle. Ça fait du bien de te voir sourire et rire B. Elle prit alors sur la table à côté d'elle une bouteille de Jack Daniel qu'elle me tendis. Je venais de prendre la bouteille lorsque la voix de mon père ce fit entendre et que les exclamation de joie et les regards ne se tourne vers moi. Redonnant la bouteille à mon amie, je la regardai quelques secondes avant de suivre mon père. Si tu ouvre cette bouteille avant mon retour je te jure... Je fis à peine quelques pas que j'entendis le seau de la bouteille que Jessy ouvrait. Faisant demi tour, je la regardai en entendant plusieurs gars faire des " Ça va dégénérée... Encore." Merde tu te rend compte de ce que sa veut dire? Oui. J'allai lui arracher la bouteille des mains. On va devoir la vider maintenant... Un sourire en coin plus tard, j'allai rejoindre mon père dans son bureau et m'assis sur la chaise face à lui. Je présume que ses pour "t'amuser" J'éclatai de rire. Ses un cadeau de Jessy. Si tu savais comme sa fait du bien d'entendre à nouveau ton rire dans ce bureau princesse. Je lui fis un petit sourire, puis le regardai poser une liasse de billet devant moi. Merci d'avoir réparé notre erreur. Raconte moi. Je lui fis le récit de comment j'étais aller sortir John de là, puis les soins que je lui ai apporter, sans entrer dans les détailles de tout ce qui c'était passé. Je suis fier de toi princesse. J'ai une question cependant. Que c'est il passé dans le bunker pour que même Will en soit malade? Tu te rend compte que le mec était vraiment colosse? Je perdis surement toutes les couleurs de mon visage. Je le dévisageai quelques secondes avant de répondre. Écoute papa, c'était une urgence, je... J'aurais fait la même chose pour la plupart d'entre vous, mais... Je sais princesse, calme toi, je ne te demanderai pas de le refaire, je vois bien à quel point sa te perturbe, mais voir Will être aussi troublé m'a surpris. Il se leva et vint près de moi, en m'ouvrant ses bras. Mon sourire revenant sur mes lèvres, je me levai et allai dans les bras de mon père. Il prit ensuite la liasse et me la mit entre les main. Je sais que tu ne veux pas être payer habituellement par le club, mais pour cette fois prend le paiement. Il mit ses mains sur mes épaules et me regarda un long moment. Tu m'étonneras toujours princesse. Aller maintenant va... T'amuser. Je sortie du bureau et en entrant dans la salle je regardai les gars. Deux choses avant que je ne perdre le bouchon de cette bouteille, à qui est la voiture? Ses la mienne princesse. J'allai lui donner les clefs et quelques billet. Il n'y a plus d'essence. Et deuxièmement, le fusil d'appoint que j'ai pris, il est dans le coffre, mais avant d'aller le ranger, ajuster la mire elle est très légèrement à gauche. Sur quoi, je regardai Jessy et dévissai le bouchon que je lançai dans la poubelle, éclatant de rire en entendant la voix de Will. Et ses partie...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Septembre 2017, 21:37

Le retour au club se passa relativement bien après l'accueil chaleureux à Becky, le silence du club en me regardant et la présentation de son amie. Bon ok je fronçai les sourcils quand elle me salua en me nommant "Le mort". Sérieusement j'avais l'air SI froid que ça. Ok je savais ma réputation j'étais pas bête non plus et des surnoms j'en avais tellement que j'avais pas assez de mes doigts pour les nommer mais... le mort, la première fois que je l'entendais. Finalement j'entrai dans le bureau expliquer ma situation au chef, les informations que j'ai pu avoir. Ce fut quand il me remit une liasse de billet plus épaisse que d'habitude que je remontai un regard surpris vers lui. Après son explication je demandai à ce que Becky soit payé également. Pour le fait qu'elle soit venu me chercher, qu'elle ai pris soin de moi le temps que je me rétablisse et je ne parle pas de ce qui c'était passé dans la maisonnette. Après un soupir j'acceptai de me joindre à cette fête, qui serait encore une de beuverie et dont je m'ennuierais mortellement de les voir se bourrer la gueule. Bon si ça pouvait lui faire plaisir.

En sortant Becky entra et aussitôt Doc se dirigea vers moi me demanda mon état général, s'assurant que je sois rétabli il me demanda de m'examiner. J'ouvris la bouche pour protester avant qu'il ne parle.

- Pas que je ne fais pas confiance à Becky. Simplement m'assurer que tout es revenu en place.

Putin il avait quoi? Je le suivis donc dans sa petite salle d'examen et je dois dire que l'exament fut rapidement fait. En même temps il faisait son devoir de docteur simplement en s'assurant que mon genou retrouve sa mobilité, que mes côtes ne soient pas mal guéries. Aussitôt entré, aussitôt ressorti et je me heurtai presque à Will qui me tendait une bière. Je remontai mon regard dans le sien impassible ne bougeant pas.

- On a eu peur de te perdre Hunter. Ravi de voir parmi nous.

- Remercie Becky.


Je pris la bière et le contournai pour aller dans la salle où déjà quelques-uns était entrain d'ingurgiter leur liquide doré pendant que j'allais me poser dans un coin m'asseyant dans une chaise pour regarder les gens et surtout écouter. Mais ce fut ce moment que Will choisi pour venir s'asseoir à mes côtés et me retenant de pousser un soupir je pris une gorgée que je fis rouler longuement dans ma bouche.

- C'est moi qui ai nettoyer après sa torture.

- Will....

- Hunter, c'était... j'ai failli rendre mon repas.

- Will arrête....

- Elle voulait vraiment te retrouver Hunter. Quand elle a une idée dans la tête elle... elle est comme sa mère.


Je tournai la tête vers lui en fronçant les sourcils. Habituellement quand il parlait d'Ava c'est qu'il était bourré. Quand il tourna son regard vers moi je bus voir que ses yeux bien qu'alerte, étaient vitreux. Je fouillai la salle car disons que le sujet "Ava" était tabou ici. Je fini par baisser le regard un instant regard le sol pour finir par prendre une gorgée de ma bière. Sans un mot nous étions ainsi assis un à côté de l'autre pour une rare fois loin de vouloir nous tuer, bon je me doutais qu'il ne voulait pas que Becky s'approche de moi mais s'il savait. S'il savait que cette jeune rouquine avait réussi à me chambouler d'un regard, s'il savait que cette rouquine d'un seul sourire me ferait enchaîner à son lit. S'il savait que cette princesse si farouche, rebelle et têtue avait réussi à m'apprivoiser, à faire de moi un homme différent. Cette princesse je lui appartenais dès la première fois que mon regard avant croisé le sien. Dans cette clairière je lui avais tout donné de moi: Mon coeur, mon âme, l'homme qui en avait marre de sa solitude.

- Tu l'as bien entraîné Hunter. Mais fait attention avec elle. Fait TRÈS attention...

Je ne dis rien et m'adossai dans le coin de mon mur me disant que je finirais ma bière et qu'ensuite je filerais à l'hôtel. La soirée se déroulai bien en tant que tel mais je cherchai Becky du regard ne la voyant pas je me dis que je partirais tôt je devais retourner à Los Angeles. Cependant des éclats de voix me firent dresser la tête pour voir... Non! Elle était soûle? Je haussai un sourcil en la regardant finissant ma bière et m'adossant à ma chaise les bras croisés mon regard sombre sur elle. Malgré mon air froid et distant j'était plutôt amusé de la voir ainsi. Et là je ne parle pas des conneries! Je restai beaucoup plus longtemps qu'à mon habitude mais le sommeil me gagnant, et la moitié du club couché sur la table je me levai pour aller à ma voiture. J'arrêtai près de Becky posant ma main sur son bras.

- Je peux te parler deux secondes?

Bon elle ne s'en rappellera peut-être pas le lendemain mais je ne pouvais pas partir sans lui dire au revoir. Je la traînai dehors malgré son pas titubant. Je la tins avec mes mains mais fini par prendre son visage entre mes mains et je caressai ses joues de mes pouces.

- Je pars demain. Je dois retourner à L.A. Je...

Je roulai d'un épaule en baissant le regard avant de le remonter lentement vers elle. Je sais que les secondes étaient comptées de ce fait je voulais me dépêcher à lui parler mais d'un côté je ne voulais pas me séparer.

- Je t'attends aussitôt que tu peux princesse.

Je ne pris pas plus de temps et posai mes lèvres sur les siennes doucement, tout aussi doucement que dans cette clairière. Mon coeur battait à cent à l'heure déchiré de la laisser derrière moi. Ce fut le cliquetis de la porte qui me fit la lâcher et un

- Will arrive Becky...

Je me reculai faisant glisser mes mains sur ses bras mon regard noir dans le sien mais tellement loin d'être froid en ce moment. Mes main arrivèrent à ses mains que je lâchai et fourrai dans mes poches. Je repris mon air juste en cas que Will débarque dehors. Je remontai un regard à Jessy et lui fit un signe de ttête poli avant d'ouvrir la portière de ma voiture et me figer avant de me tourner vers elle.

- Fais attention à toi Lutine.

Un dernier regard et j'embarquai dans ma voiture que je démarrai je reculai et avant de me mettre en marche je lui jetai un dernier regard avant de quitter vers mon hotel. Il fallait que je redevienne moi-même. J'étais entrain de ramollir trop près d'elle mais d'un côté mon corps, mon âme entière la demandait, mais je ne pouvais la mettre en danger avec moi et un club au derrière.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Septembre 2017, 23:05

À peine sortie du bureau, je dis au gars ce que j'avais à leur dire et lançai le bouchon de la bouteille de Jack. J'en bue une bonne gorgée avant de tendre la bouteille à Jessy. Rapidement, les rires commencèrent à fuser, ma copine racontant notre dernière mission ensemble. Je cherchai John du regard, mais n'eu pas le temps de le trouver que l'on attirait mon attention. Au fait Becky, comment as-tu sortie Hunter de là? Il ne devait pas y avoir qu'un mec pour le retenir et le torturer? Non sept. Attend, tu tes fait sept mecs à toi toute seule! Un silence pesant tomba tout autour de nous. Lui enlevant la bouteille en riant j'en bue une gorgée avant de répondre. ouais, mais cinq dormais pendant que deux s'attelaient à la tâches. Je laissai planer un silence autour de moi avant d'éclater de rire. J'ai donc descendue les cinq qui dormaient avant de descendre de ma position et d'aller liquider les deux autres. Vous croyez quoi bande de pervers? Sentant une personne à mes côtés, je relevai le regard pour croiser celui de mon père, amusé. M'attrapant par la main il m'emmena danser. Tu étais vraiment obligé? C'était trop facile, désolé papa. Je vais tenter de me tenir tranquille. Non. Je préfère te voir comme ça, à rire et à t'amuser que comme tu étais dans les cinq dernières années, mais essaie de ne pas abuser non plus. Je dansai encore avec lui un moment avant de retourner auprès de Jessy. Discutant un peu de ce qu'elle avait fait depuis la dernière fois que l'on c'était vue et de ses entrainements pour ensuite fini à danser sur tout et n'importe quoi, en riant. La moitié du club ronflant un peu partout, nous étions loin Jessy et moi d'en avoir terminé. Dansant et buvant toujours, mon regard rencontra celui de John lorsqu'il fut près de moi. J'hochai la tête et tournai un regard vers Jessy, allant lui chuchoter un Tu peux... Elle hocha la tête et je sortie à l'extérieur avec John. Une fois sortie, il vint chercher mon visage, caressant mes joues. Je le laissai parler, mon regard planté dans le sien. Dès que je peux, promis. Venant chercher mes lèvres, il me coupa le souffle par cette tendresse dont il faisait à nouveau preuve. Je posai ma main sur son torse, voulant sentir son coeur battre au même rythme que le mien. Beaucoup trop vite cependant Jessy avisa que Will arrivait, et je regardai tristement John partir.

Le reste de la nuit s'écoula doucement sans que Jessy ou moi ne nous couchions. Lorsque les premières lueur de l'aube apparurent, nous étions à la cuisine, la bouteille de Jack presque terminer entre nous. Alors B. comment as-tu découvert qu'il n'était pas mort? En faisant mon jogging. Sérieusement Byck, comment? Je viens de te le dire, je faisais mon jogging lorsque je l'ai vue de l'autre côté de la rue. Merde... Comme tu dis ouais... Je changeai de sujet cependant. Nous savions toutes les deux que de parler de John ici pouvait être risqué et il était hors de question que je prenne le moindre risque de le perdre à nouveau. Le soleil était maintenant levé depuis un bon moment lorsque la bouteille fut vidé. On va dormir maintenant Jess? D'accord. Se levant péniblement, on sortie de la cuisine avant de sortir à l'extérieur du club. Je fis quelques pas dans le stationnement avant de me figer. Merde, je ne peux pas prendre ma moto... J'ai oublier mes clerfs... Et de toute façon, je ne sais même pas ou on doit aller. Sur quoi, je me laissai tomber assise par terre. Se laissant tomber à côté de moi, Jessy éclata de rire. On a juste à attendre un peu, on va bien finir par se retrouver. Pourquoi se retrouver? Je t'ai pas perdue... On se regarda un long moment en ne comprenant plus rien, avant de finalement éclater de rire.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Septembre 2017, 23:56

Je partis bien à contre coeur du club mais je devais partir tôt pour arriver à Los Angeles et reprendre ma vie. Je dormis disons.. plutôt bien ma nuit entre-coupé de rêves tous plus étranges les uns que les autres. Donc à l'aube je sautai dans la douche et m'habillai et en fouillant mon sac je vis quelque chose dans mon sac. Mais ça faisait quoi dans mon sac? Bon bien je devrais faire un détour par le club alors. Je pris mon petit déjeuner dans le resto de l'hôtel et filai au club avant de reprendre la route. En arrivant je vis... putin c'est pas vrai! Je sortis lentement de la voiture le bout de tissu dans la main et je jetai un regard aux filles avant de pousser un soupir. Garde le contrôle que je lui disais, visiblement elle ne l'avait pas fait si elle était assis dans le parking. Je ne dis rien entrant simplement Will se frottant les yeux et fronça des sourcils en me voyant.

- Hunter?

- Si tu cherches les filles elles sont dans le parking.

- Putin de merde! Elles ont encore exagérer!


Je fronçai des sourcils avant de cogner à la porte du bureau de Charles. et refermer derrière moi.

- J'ai ramasser la veste de Becky par erreur. Je suis venue te la remettre avant que je parte.

- Et pourquoi tu lui donne pas?

- Bourrée comme elle est je pense même pas qu'elle se rappelle que je sois passé.


Charles poussa un long soupir en se passant une main au visage. Je lui expliquai que je les avait vues dans le parking assises et totalement bourrées. Le chef sembla totalement perdu mais des éclats de voix nous parvinrent derrière la porte. Charles ouvrit donc la porte à la volée sous les "Will est Faché! Ouh ouh! Will est faché! Ouh ouh!". Intrigué je m'approchai et je vis le regard de Becky changer quand elle me vit. Ok... je dois dire que... Ouais Will était vachement en pétard. Une lueur moqueuse dansa dans mon regard mais le chef LUI ne la trouvais pas drôle et il fit un pas dans le hall.

- Laisse Will. Je t'ai pas demander d'y aller mollo toi?


Il attrapa sa fille par le bras et se tourna vers moi la colère brulant son regard. Hé merde... mon regard allait à lui et aux filles qui peinaient à tenir debout. Charles se retourna vers les filles le visage rouge de colère.

- Bien, comme tu ne semble pas comprendre, ni toi Jessy, j'ai quelque chose pour vous. NON! Vous ne bougez pas! Becky, Hunter va te donner un entraînement dont il a le secret.

- Euh... Ironhorse, je ne suis pas habillé pour un entraînement. Je peux pas...


- Pour le corps à corps je peux te trouver des gens. Alors tu me fais un entraînement digne de ton nom Hunter. Jessy, toi tu vas laver le frigo, ça pue. Allez! Et ne revenez pas tant que ce ne sera pas fait. Hunter, merci.

Et il tourna les talons nous plantant là. Aussitôt mon air de mentor pris le dessus et je pris Becky par le bras et planta mon regard dans le sien.

- Va chercher tes armes, tu as 10 secondes. Tu sais que je compte vite.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 05:05

Assises dans le stationnement sous le soleil du matin, Jessy et moi étions morte de rire pour... Je ne me rappelais plus trop quoi en fait. On resta donc là un long moment riant comme des folles, jusqu'à ce qu'un Will hors de lui sortie vint ce planter face à nous. Reprenant mon sérieux je tentai de soutenir son regard, mais éclatai de nouveau de rire. Sérieusement les filles merde! Quoi, on se cherche bon! Au fait Byck, on cherchait quoi au juste? Heu... Mon lit! Oui on cherchait comment ce rendre jusqu'à mon lit... Nous levant, maintenant que nous avions un but, je pris Jessy par le bras et lui fit faire demi-tour pour retourner dans le club. Bras dessus bras dessous, nous avancions dans le couloir après être rentré lorsque soudain, je me tournai pour regarder Will derrière nous. Les filles, à chaque fois vous exagérez! Il serait temps que vous sachiez quand vous arrêter. M'arrêtant je me tournai après un sourire en coin à Jessy. Ma parole Will, mis tu es fâché... Et sans prévenir, sans même ce concerter, nos deux voix à moi et Jessy se firent entendre en même temps. Will est fâché! Ouh ouh! Will est fâché! Ouh ouh! Rigolant, chantant et dansant, nous voilà devant le bureau de mon père à nous moquer d'un Will rouge de colère. Entendant la porte du bureau ouvrir je me tournai pour voir mon père alors que je riais, mon regard rencontra celui de John. Merde... Attrapant le bras de Jessy, je lui fis signe de me suivre jusqu'à ma chambre lorsque la voix de mon père tonna dans le couloir me reprochant de ne pas y avoir été mollo. M'attrapant par le bras, mon père planta son regard brillant de colère dans le mien. Lorsqu'il me dit que John allait me donner un entrainement je me figeai complètement. Papa, je... M'ignorant complètement, il répondit à John avant de dire à Jessy d'aller laver le frigo et de retourner dans son bureau en claquant la porte. À son tour John m'attrapa par le bras et plantant son regard dans le mien me dit d'aller chercher mes armes et que j'avais dix secondes. Vous êtes pas sérieux les gars? Mon regard dans celui de John j'avalai ma salive avec difficulté. Tournant les talons je me dirigeai en courant et en me tenant après les murs vers ma chambre sous les rires de ma copine. Je t'emmerde Jessy et te souhaite d'avoir à laver les toilettes des gars. Arrivé à ma chambre je me mis à chercher ma veste dans laquelle se trouvais mes couteaux. Je passai la tête dans le cadrage de la porte. Quelqu'un à vue ma veste? J'entendis la porte du bureau de mon père et la veste avant que la porte ne se referme. Prenant mon flingue sur le bureau, je revins au pas de course, je ramassai ma veste et pris mes couteaux avant de monter le regard vers lui. Je suis prête... Enfin du mieux que je le peut l'être.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 08:44

J'étais arrivé au club pour aller reporter la veste de Becky qui c'était retrouvé dans mes bagages. Je fis donc un détour pour aller la porter à son père mais en arrivant je la vis elle et son amie assise dans le parking à rire comme des conne. Je poussai un soupir en leur jetant un regard lourd et entrai dans le club pour voir un Will qui se frottait les yeux. Après lui avoir dit que les filles étaient dans le parking je refermai la porte du bureau pour redonner la veste pour pouvoir retourner à L.A le plus rapidement possible. Cependant c'était sans compter la colère de Charles qui explosa quand il ouvrit la porte sur les filles. Becky changea de visage en me voyant mais j'avoue que... ouais Will était TOUJOURS fâchée à la moindre petite connerie de Becky. Je commençais à avoir des doutes sur la paternité de Charles simplement en les voyant se confronter et cette manie de froncer les sourcils. Enfin toujours est-il que je fus pris au dépourvu quand Charles me demanda d'entraîner Becky et d'être à la hauteur de mon nom.

Je tentai de protester mais le salopard il me dit qu'il allait demander à quelques-uns pour le corps à corps avant d'aller s'enfermer dans son bureau me plantant là. Je tournai vers elle un regard lourd en lui attrapant le bras et lui disant d'aller chercher ses armes et qu'elle avait dix secondes. Sa réponse me fit prendre une grande inspiration pour ne pas exploser de rage.

- T'en a deux de passées...

Je restai planté dans le hall les bras croisés la regardant courir... enfin tenter de courir pour aller chercher ses effets quand j'entendis rire à mes côtés et lentement je tournai la tête vers Jessy, la dite amie de Becky, et lui servit un regard noir, froid et glacial. Le regard que Becky avait su décoder en premier pour savoir à quel point elle était dans la merde et semblerait que Jessy le sache aussi parce que son rire cessa immédiatement et parti vers la cuisine. En l'entendant gueuler pour sa veste j'entendis la veste de la jeune femme tomber à la porte du bureau. Aussitôt la jeune femme revint en tentative de course et se planta devant moi essoufflée et rouge. Sans un mot je relevai la manche de mon veston et regardai ma montre et relevai le regard et plantai mon regard dans le sien. Sans un mot je mis les mains dans mes poches et lui fit signe de la tête et allai derrière et me plaçai près du bidon d'eau et me croisai les bras.

- Ton flingue, tout de suite.

Je haussai un sourcil attendant qu'elle obtempère. Je pris une grande inspiration la laissant tirer quelques fois mes lèvres serrant.

- Tes pieds Becky, tes épaules et bloque tes putins de coudes!

Je restai immobile, elle savait tirer je le savais elle me l'avait montré à l'entraînement. Je savais qu'elle serait une merde dans l'état où elle était. J'avais vraiment mon air des mauvais jours, moi qui venait rapporter un truc à elle me voilà encore ici alors que je serais en route vers chez-moi. Je la laissai vider son chargeur et quand j'entendis le cliquetis j'avançai vers elle des munitions dans la main, je lui pris l'arme des mains et mis les balles dedans et lui redonnai son arme. Elle allait avoir un mal de crâne horrible je le sentais.

- Recommence. Et cette fois, place-toi comme il faut.

Je me replaçai à la même place croisant mes bras à nouveau mais une fois de plus c'était de la pure merde me faisant grogner. BOn je ne m'attendais pas à ce qu'elle réussisse non plus mais de voir qu'elle visait partout sauf le centre me faisait rager.

- BYCK! Putin de merde tu fous que de la merde! Concentre-toi bordel!

J'enlevai mon veston crevant de chaud et enlevai ma cravate que je posai sur la table et roulai mes manches. Je détachai même deux ou trois boutons pour éviter que je tombe d'un coup de chaleur. Quand son chargeur se vida une autre fois je revins vers elle lui tendant un grand verre d'eau et pris son fusil en remettant des balles dedans attendant qu'elle finisse son verre d'eau. Je lui remis dans les mains et plantai mon regard noir dans le sien.

- Je te jure que si je te vois fermer les yeux une nouvelle fois, je le rempli un nouvelle fois. Place-toi Byck.

Un dernier regard et je retournai à ma place mon regard sur elle attendant qu'elle vide son chargeur pour faire autre chose.


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 18:36

J'étais dans la merde, j'allais en baver, ça c'était clair, mais lorsque j'entendis derrière moi le rire de Jessy, je me promis de lui faire payer chaque minutes de cet entrainement. Après la réaction de John lorsque j'avais demander s'ils étaient sérieux, je savais très bien que lorsqu'il en aurait fini avec moi, je voudrais être achever. Je voulu faire le plus rapidement possible pour prendre mes armes, mais je n'arrivais pas à mettre la main sur ma veste. En réponse à mon cris, j'entendis simplement ma veste tomber au sol. Elle foutait quoi dans le bureau de mon père? N'ayant pas le temps de trouver une réponse à cette question je revins devant John, mon flingue à la main, après avoir ramassé ma veste ou était caché mes couteaux. ¨Ca promettait, déjà juste aller chercher mes armes m'avait essoufflé, je n'avais même pas commencé que déjà je suppliais intérieurement que l'on en finisse... J'avalai difficilement lorsque je le vis lentement regarder sa montre avant de planter son regard dans le mien. Je le suivis dans le terrain vague derrière le club et, pris mon flingue avant de commencer à tirer, à son ordre. J'avais beau faire de mon mieux... Il n'y avait rien à faire et ça c'était sans compté que chacune des balle que je tirais me martelait le crane tel un marteau piqueur sans compté ses engueulades qui ne faisaient qu'empirer la situation. Mon chargeur enfin vide, je retenue un soupire de soulagement, ayant fermer les yeux sous la douleur dans la tête que m'avais donné le dernier tire.

Je le vis ensuite s'approcher et lorsque prenant mon arme il mit les balles dedans avant de me le redonner, je compris que j'allais terminer cette journée avec le pire mal de crane à vie. Je me replaçai et à nouveau tirai un peu partout sauf dans le centre de la putin de cible. Chaque tire me faisait maintenant fermer les yeux, tout comme lorsqu'il me gueula après. J'essais! J'avais à peine marmonner, ne voulant pas empirer mon mal de crane en gueulant. Mon arme à nouveau vide, il revint, mais cette fois avec un grand verre d'eau que je m'empressai de boire, pendant que... Ho merde... Encore une fois je le voyais recharger mon armes de munitions. Me remettant mon arme, il planta son regard noir dans le mien, avant de me dire que s'il me revoyait fermer les yeux, il allait recharger mon arme. Me plaçant, je recommençai à tirer, cette fois tâchant de garder les yeux ouvert, le cerveau menaçant d'exploser. Je tirai donc ainsi encore, encore et encore, suppliant intérieurement pour que ça se termine...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 19:24

Oui j'étais en pétard parce que là je n'étais pas sur la route vers chez-moi. Hé non! J'étais encore dans ce putin de club à la noix à en faire chier à ma protégée. Protégée qui n'avait pas retenu la règle d'être toujours en contrôle, l'esprit alerte. Donc je lui fis commencer par le flingue chose qu'elle détestait le plus au monde. Oui bon elle était une merde totale et normalement j'aurais refusé de l'entraîné mais là je me suis fait imposé un entraînement parce que MADAME la princesse bébé gâtée ne savait pas boire, bordel!! Je lui gueulais dessus, je lui intimait de se placer et si elle fermai les yeux je gueulais plus fort. La dernière fois que je chargeai l'arme je lui dis que si je la voyais fermer les yeux je rechargeai l'arme. Mon regard était noir, colérique... autrement dit celui de son mentor. Elle fini par tirer ses balles disons... un peu mieux.

- Prend une petite pause je reviens.

J'entrai d'un pas décidé et entrai dans la cuisine sous le regard surpris de Will et ouvrit les tiroirs pendant que je vis le dit Will entrer lentement en me regardant curieusement, les sourcils froncés.

- Tu cherches quoi Hunter?

- Des couteaux. Je veux tout ceux qui se trouve ici.


Il me pointa un tiroir sans un mot et je fouillai dedans prenant les couteaux à steak, les couteaux pour éplucher les pommes de terre. En relevant le regard je vis des couteaux sur un bloc ce fut une petite voix qui me fit tourner vers elle. Le regard de Jessy ne me toucha pas mais là... pas du tout.

- Écoute c'est pas sa fau...

- T'a pas des chiottes à nettoyer. Fous-moi la paix.


Je quittai la cuisine couteaux en main et retournai dehors et posai le tout sur une petite table dans un bruit sonore. Ouais... je faisais exprès, elle allait tellement regretter d'avoir fait la fête! Je l'approchai de sa place et me tournait vers elle.

- Lève-toi! Tout de suite!

J'étais quand même gentil sinon je l'aurais tirer par le bras pour la lever plus vite. Je passai quelques minutes à la regarder pour qu'elle tente de de mettre sur pied et avoir une position plus stable. Je vis son regard sur les divers couteaux que j'ai pu ramasser dans la cuisine. Je vidai mes propres poches et mis MES couteaux sur la table et lui enlevai la veste proche d'elle. Je pris un couteau à steak et sans même regarder la cible, mon regard dans le sien je le lançai et il alla se planter dans la cible.

- Ça se fait. Quand ça sera à mon goût... tu auras tes couteaux. Allez!

Je me reculai sa veste dans ma main mon regard sur elle observant ses gestes. Bien que les couteaux étaient son arme de prédilection, n'en reste pas moins que ceux-ci était plus long, plus pesant et je ne parle pas des miens qu'elle avait... bien jamais manipuler quoi. Si c'était pas à mon goût je lui gueulais dessus allant de "concentre-toi", "T'es une merde Byck!", "Tu es une débutante bordel!" et ma réplique préféré "Tu es certain que tu as bien compris mes règles?" quand elle me répondais un "J'essaie!" je sortais de mes gonds simplement... quoique j'était déjà assez en pétard. Quand elle me le redit je m'avançais vers elle en trois enjambées et lui arrachai le couteau qu'elle avait dans les mains et plantai mon regard noir dans le sien mon ton de voix se radoucissant.

- Arrête de dire que tu essaie, tu le fais pas. ÇA, je replantai un couteau dans la cible, c'est essayer. N'oublie pas que c'est moi qui est tes couteaux Byck. Allez!

Je la laissai aller et je ne fus satisfait quand la table fut vide je pris ses couteaux et lui tendit sans un mot. Lentement ma fureur baissa, pas grand chose, juste pour me garder de l'énergie pour le corps à corps. Quand elle eut terminée, en sueur, épuisée je lui redonnai un verre d'eau et posai sa veste doucement sur la petite table prenant une gorgée de mon propre verre d'eau mon regard planté sur elle. Elle devait me détester à un point que si elle était en forme elle me foncerait dessus j'en était certain.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 20:54

Chaque balle tirer me martelait le cerveau comme si elle avait été projeter là plutôt que dans la cible. Rechargeant une dernière fois mon arme, il m'avertis que si je fermais les yeux il allait y avoir un autre chargeur à vider. Me replaçant, je tirai, encore et encore, comptant les balles et espérant que ce soit le derniers chargeur. Le chargeur enfin vide, j'attendis de savoir la suite pour finalement me laisser tomber au sol sans hésiter lorsqu'il me dit de prendre une pause. Couché sur le dos, je me massais les tempes en imaginant tous ce que j'allais faire subir à Jessy le lendemain lors de l'entrainement. Elle allait tellement en baver elle aussi qu'elle allait me supplier de la laisser aller laver les toilettes plutôt que de continuer. Elle avait emmené une bouteille beaucoup trop grosse pour nous deux et jamais plus elle ne ferait cette erreur.

Revenant beaucoup trop rapidement à mon goût, il déposa je ne sais quoi sur la table dans un vacarme incroyable avant de m'ordonner de me lever. Finissant par y arriver et à me tenir debout convenablement, je regardai les couteaux sur la table en fronçant les sourcils. Il voulait que je foutes quoi avec ça? Le regardant prendre ma veste, après avoir déposé ses propre couteaux sur la table, mes sourcils se froncèrent à nouveau, mais cette fois ce ne fut pas de curiosité. Il n'allait pas... Me reculant d'un pas en entendant ses mots, je serrai les dents, mon regard brillant de colère planté dans le sien. Lentement, je commençai à lancer les couteaux, tous trop pesant ou trop long ou encore trop court. Plus il me gueulait dessus, plus je rageais contre lui. Lorsqu'il vint se planter devant moi, me parlant, en lançant un couteau dans la cible, je me retins pour pas simplement lui balancer mon poing dans la figure et l'envoyer promener. On ne touchait pas à mes couteaux, on ne touchais pas plus à mes couteaux qu'à ma bécane. Pour la première fois, je souhaitais qu'il parte, qu'il foute le camps. Il venait de dépasser une limite, il venait d'aller trop loin. Lorsqu'enfin la table fut vide et que MONSIEUR fut satisfait, il me rendit mes couteaux, mon regard rageur se planta dans le sien et sans regarder les cibles, Je lançai un premiers couteau à tête de mort qu'il m'avait offert en plein centre. Ma vois ce fit basse, à peine un chuchotement rageur. Ne prend plus jamais mes couteaux. Je lançai les trois autre en plein centre d'autres cibles sans broncher n'y détourner le regard du sien. Fait ce que tu veux lors d'un entrainement, peut importe l'état que je suis, mais ne m'enlève plus jamais mes couteaux! Finissant par reculer, le souffle court, j'allai chercher mes couteaux et les remis dans ma veste avant de boire d'un coup le verre d'eau, espérant que ce soit la fin et qu'il foute le camps, mais sachant que je n'aurais pas cette chance. J'étais tellement frustré que je ne voulais même plus le frapper, je voulais seulement qu'il dégage de ma vue. Et maintenant? Je parlais entre mes dents, hors de moi comme jamais contre lui. C'était les couteaux qu'IL m'avait offert, c'était un de mes biens le plus précieux. J'en avais marre de ce regard de mentor, je ne voulais plus le revoir, surtout après avoir vue celui de la clairière...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 21:37

J'avais été à la cuisine pour aller chercher le maximum de couteaux possible et quand je revins je fis un boucan du diable avant de lui dire de se lever. Oui j'étais une pourriture avec elle. Je gueulais dessus, mais quand je lui dis que j'avais ses couteaux et que je lui redonnerais quand je serais satisfait de ce qu'elle ferait, je vis passer un éclair de colère. Pour une rare fois depuis que je la connaissais, je sentais qu'elle était à deux doigts de me sauter à la gorge. J'aimais pas ce que je faisais mais parfois je voyais Charles dans une fenêtre et oui ça me faisait chier d'être aussi ignoble avec elle. Une fois la table vide je lui redonnais ses couteaux et le regard dans le mien elle me dit de ne plus jamais toucher à ses couteaux, de faire ce que je voulais mais de ne jamais retoucher à ses couteaux.

- Alors fais en sorte que je n'y touche plus.

Mon regard noir la suivit quand elle alla chercher ses couteaux et je baissai le regard une minute me sentant l'homme le plus merdique au monde. En relevant le regard je vis Charles dans une fenêtre et poussai un long soupir. J'avais chaud, j'étais trempé de sueur et encore je ne faisais rien. Je fis un signe de tête à Charles et me tournai vers Becky. Le ton plus doux mais ferme je plantant mon regard dans le sien.

- Le corps à corps. Et non je blague pas...

Je lui montrai les trois... putin c'est tout ce qu'il avait trouvé? Trois putin de gamin à peine bâti? Je haussai un sourcil et fit signe à un et lui expliquai qu'il devait se battre avec Becky. Le regard du jeune alla de la rousse à moi, de moi à elle plusieurs fois avant que je pousse un soupir en roulant des yeux

- Tu attends quoi?

- Oui mais... tu es Hunter et...

- C'est pas avec moi que tu te bat!


Montant les poings mais toujours hésitant je pinçai des lèvres tentant de ne pas botter le cul de ce gamin. Je relevai un regard vers Becky qui était... plus qu'épuisée et tout ça en grande partie de ma faute. Je fini par dire au gamin d'y aller. Bon le combat ne fut pas concluant je me promenais autour d'eux disant mes consignes à Becky mais pas... très différemment qu'au début. Un simple "Ta gauche Lutine!", "Tu te bats en fillette". Un qui la mit au sol, je fis venir le deuxième et même chose. Au troisième quand le combat, enfin si on peut appeler ça ainsi, fut terminé je dis au jeune homme d'avertir Charles qu'on avait terminé mais que je resterais un peu m'assurer qu'elle aille mieux. Je m'accroupis à ses côtés mon regard tombant dans le sien.

- Assied-toi. dis-je doucement

Je me levai et allai chercher le bidon d'eau et les verres et allai à ses côtés et lui tendit un verre d'eau fraîche. Elle était trempée de sueur à deux doigts de la déshydratation si je ne veillais pas un peu sur elle. Je me relevai pour aller chercher deux torchons sous l'oeil intrigué de Charles et Will.

- Je vais m'assurer qu'elle est capable de se lever. Et un entraînement quand elle n'est pas en état... c'était le dernier.

Je plantai mon regard noir dans celui du chef et sortit simplement pour retourner à ses côtés mouillant la guenille pour éponger son visage. Encore heureux que nous soyons appuyer sur le mur du clb qui nous faisait de l'ombre. Donc sans un mot j'épongeai son visage doucement. Je mouillai encore abondamment pour prendre son bras et commencer à l'éponger lentement ma main se baissant aux gestes que je faisais et ma main arriva dans la sienne. Je me figeai regardant sa main dans la mienne et, comme si c'était naturel je nouai mes doigts avec les siens et lentement remontai mon regard vers elle.

- Tu sais que je n'avais pas le choix princesse...

Mon air distant avait disparu faire place au regard de cet homme qu'elle avait tant de fois vu dans sa maisonnette loin de tous.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 22:41

J'étais folle de rage. Il pouvait bien faire ce qu'il voulait pendant mon entrainement, je m'en foutais complètement, je l'avais même mérité c'était à moi à ne pas me bourrer la gueule. Cependant qu'il me prenne mes couteaux... Je n'étais pas de ses personnes matérialiste, je n'avais peut de choses auquel je tenais. Ce qui me tenait vraiment à coeur en frais d'objets me suivaient même partout. Ma bécane, ma chaine et... Mes couteaux. Encore plus même si c'était possible ceux qu'il venait précisément de me prendre. Je n'aimerais pas qu'il m'interdise de les prendre lors d'un entrainement, mais je comprenais que l'on devait s'entrainer avec tout type d'armes, mais me les enlever... Les mettre hors de ma porter... Alors que c'était LUI qui me les avaient offert... Je rageais comme jamais je n'avais ragé contre lui. Lorsqu'enfin il me rendit MES armes, je les lançai en l'avisant de ne jamais plus y toucher. Je lui tounai le dos en entendant sa phrase, oui pour aller chercher mes couteaux, mais surtout pour ne pas le frapper en lui disant de foutre le camps.

Revenant, je lui demandai la suite entre mes dents serré, mes épaules s'affaissant lorsqu'il me parla du corps à corps. J'étais à bout de force, trempé de sueur, probablement déshydratée et près du coup de chaleur. Me préparant, je le laissai parler au jeune, voulant de toute façon être le plus loin possible de lui. Péniblement, je me plaçai en position et entreprit ce que je savais perdue d'avance. Mes forces m'avait quitté et rapidement je me retrouvai au sol, après bien sûr qu'il est tourné autour de nous en me provoquant et me disant de protéger ma gauche ou de replacer tel membre. La troisième fois que je me retrouvai au sol, je ne me relevai même pas. Qu'il vienne me combattre au sol, moi je n'en pouvais plus. Mon regard fixé dans le ciel, j'attendis de l'entendre me gueuler dessus de me relever ou quoi que ce soit d'autre prête à l'envoyer balader. J'étais claquée, humiliée, trop près de la déshydratation et du coup de chaleur et si je me relevais, j'allais probablement m'effondrer de toute façon.

Ce fut finalement un regard plus doux qu'il plongea dans le mien, me disant d'une voix douce de m'asseoir. M'assistant, je me trainer jusqu'au mur du club derrière moi pour m'y adosser à l'ombre. Je pris le verre d'eau qu'il me tendit sans un mot et pris quelques petites gorgée, me sentant légèrement nauséeuse. La tête appuyé contre le mur, je fermai les yeux, sentant la sueur couler le long de ma colonne vertébrale. Mon visage était trempé, j'espérais qu'une petite brise de vent pour me rafraichir un peu. Je sentis sa présence revenir à mes côtés, mais toujours rageuse contre lui, je n'ouvris même pas les yeux. Je sursautai légèrement en sentant le linge trempé éponger mon visage, lâchant un petit soupire appréciateur. Je n'ouvris les yeux que lorsqu'il en arriva à enlacer ses doigts avec les miens, nos regards se rencontrant. Son regard était celui que j'aimais celui de l'homme que j'avais apprit doucement à connaitre l'appréciant immédiatement. Ma voix fut faible, mais je voulais qu'il comprenne, je voulais qu'il sache. Je sais, mais ne refait jamais ça. Dit moi de ne pas les utiliser et je ne le ferai pas, mais ne les mets plus jamais hors de ma porté. Mon regard dans le sien, je combattais le sommeil, ayant de toute façon trop chaud pour seulement me lever et me rendre à ma chambre. S'il te plait, plus jamais. Je fini par refermer les yeux, la tête me tournant légèrement après avoir bu une gorgé d'eau, mais en prenant soin de serrer ses doigts dans les miens. Minuscule pression, mais qui voulait tout dire. Je fini par me sentir tomber dans un trou noir, probablement le trou noir réserver à ceux qui avait poussé trop loin... Le plus rapidement possible loup...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Septembre 2017, 23:41

Je ne voulais plus lui imposer quoique se soit mais avec Charles qui rôdait autour je n'avais pas trop le choix. Ok je dois dire que même folle de rage au point de vouloir me sauter dessus comme une lionne enragée je dois dire que... elle était tellement belle avec cet éclat dans l'oeil mais j'étais pas assez con pour lui dire. Donc quand je lui dis qui lui restais le corps à corps je vis ses épaules s'affaisser mais bon je devais le faire... bien contre moi. Le premier hésita, probablement par peur que je le claque s'il battait Becky. Finalement le premier la jeta au sol, le deuxième aussi et le troisième disons qu'il n'a pas eu grande résistance. Étendue au sol je lui dis simplement de s'asseoir radouci. J'entrai chercher des linge pour l'éponger un peu. Donc je revins à ses côtés et commençais à l'éponger doucement commençant par son visage je pris son bras et fit la même chose jusqu'à ce que ma main arriva à la sienne et instinctivement mes doigts serra les siens et je remontai le regard vers elle lui disant que je n'avais pas le choix. Sa voix était faible mais je compris qu'elle n'avait pas aimé.

- Je ne le ferais plus tu as ma parole princesse.

Elle me répéta plus jamais et mon regard dans le sien je hochai la tête. C'est bon j'avais compris. Je déposai un baiser sur son front brûlant faisant fis de où nous étions. Sa pression si minuscule me fit refermer les doigts sur les siens tendrement.

- J'attendrai Lutine.

Lentement ses yeux se fermèrent et sa tête tomba mollement sur mon épaule. Je restai ainsi un moment à éponger la jeune femme endormie lui murmurant un simple "Désolé". Je fini par me lever la prenant contre moi et entrai dans le club sous les yeux ronds de Charles. Je lui servis un regard noir et allai la porter directement dans son lit le plus doucement possible. Je demandai qu'on appelle Doc et je n bougeai pas du lit épongeant la jeune femme en l'attendant. Quand il entra je me levai simplement et allai chercher ma cravate et mon veston et les remis en croisant Jessy dans le couloir.

- Elle va bien.



Un mois se passa et je commençais à m'impatienter de la voir mais elle m'avais dit le plus rapidement possible. Donc si je ne l'avais pas vu encore c'est qu'elle n'avait pas eue de contrat encore. Donc je faisais mon boulot simplement. Je m'entraînais, je m'occupais du resto et des contrats quand j'en avais.
Ce fut un soir quand j'étais peinard dans mon salon que je reçu un appel de son père. Je devais retrouver un homme qui tentait de faire tomber le club. Je lui dis que Becky pouvait bien le faire elle était là pour ça. Mais il me dit que j'étais le spécialiste de la traque donc il avait pensé à moi. DOnc je descendit au club et arrivai dans la nuit et une fois les infos en main je partis en mission de traque. Une nuit complète à trouver où il se cachait. Quand je fus certain de ma piste j'allais dormir un peu avant d'aller au club. Vêtu de mon complet noir j'allai voir Charles et lui transmit les informations que j'avais.

- Parfait, on va pouvoir lui réserver un accueil digne de notre club. Alors mon garçon comment vas-tu toi?

- Bien.

- Ah au fait. Tu savais que Becky entraînais quelqu'un?

- Becky? Euh non je... savais pas.


Il se leva un petit sourire sur le visage et me fit signe de le suivre. Intrigué je le suivis les sourcils légèrement froncés. Est-ce qu'elle savait la portée de ce que ça pouvait être un mentor? Oui bon disons que dans mon cas... j'avais passé bien au-delà de ça. Nous arrivions donc à une fenêtre et Charles me laissa le loisir de regarder. Je croisai les bras et la regardai faire. Putin! Encore sa gauche qu'elle ne protégeait pas! Je serrais les lèvres mais je dois dire qu j'étais plutôt fière d'elle. Elle arrivait à entraîner... Jessy?? Ah merde... et je l'ai presque envoyer chier le mois dernier.

- Je dois faire quelques téléphone mais je te laisse le loisir de l'évaluer.

Je fis un petit hochement de tête et continuai à la regarder longuement. Je haussai un sourcils en entendant des règles, des consignes ou même le ton de voix qu'elle pouvait employer. Ok je savais que j'étais une merde quand je pouvais m'y mettre mais de la voir être aussi chiante que je pouvais l'être ça faisait.... bizarre. Je savais qu'elle était bonne, je savais que je l'avais bien formé et j'avais entendu sa réputation. Une bonne réputation que, malheureusement je ne pouvais voir avec moi puisqu'elle tentait de m'impressionner. Mais ce que je voyais là! C'était VRAIMENT à la hauteur de sa réputation. J'attendis qu'elle termine et qu'elle entre et la laissai passer avant de sortir du local et m'appuyer sur le cadre de porte en croisant les bras.

- Tu me cache des choses Lutine?

Je ne dis rien de plus. Mon visage de marbre mais une lueur de taquinerie dans l'oeil quand elle se retourna. Je relevai un regard vers Jessy que je saluai d'un signe de tête avant que mon regard se porte à nouveau sur Becky.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Septembre 2017, 02:00

L'obscurité m'avait gagné après qu'il m'ai donné sa parole que jamais plus il ne prendrait mes couteaux. La dernière chose dont je me souvenait était un baiser sur mon front avant que je ne lui presse doucement la main et ne perde finalement conscience. Je ne refis surface que le lendemain matin. Ouvrant les yeux, je fut éblouis par les rayons du soleil qui entraient par la fenêtre. Je jetai un coup d'oeil et fronçai les sourcils en voyant qu'il n'était que sept heures. Je fini cependant par me lever, n'arrivant pas à me rendormir et après une longue douche j'allai à la cuisine faire couler du café. En passant devant la grande salle, je vis Jessy assise dans un coin endormies et les trois jeunes qui m'avait foutu au sol la veille et qui semblaient avoir fêté leur victoire sur des canapé. Un sourire en coin, j'allai boire un grand verre d'eau et un café avant de mettre de la musique à fon dans la grande salle, réveillant tout le monde qui avait pus dormir au club. Une fois tout le monde mon père compris qui me lança un regard noir, mais ou je voyais briller une lueur de curiosité tout de même, je fermai la musique et fit un sourire en coin. Bonjour tout le monde. Tout d'abord toi, toi et toi, je veux éclaircir quelque chose tout de suite donc on reprend ou on a arrêter hier, mais je vous prend les trois en même temps. Je vis un petit sourire apparaître sur les lèvres des jeunes qui m'avait foutu au sol la veille avant qu'il ne se lance pour m'attaquer. Moins d'une minute plus tard je me tenais entre eux bras croiser alors que les trois étaient au sol.Ce qui sait passé hier ne se reproduira jamais, je tenais à remettre les chose à leur place. Je vis Jessy s'avancer vers moi. Wow B. c'était... Toi tu file te préparer. Entrainement et maintenant! Je vis son regard changer, avalant de travers sa salive. Plus tu met de temps à te préparer, pire sera l'entrainement alors à ta place je me dépêcherais! Je la regardai sortir de la pièce en marmonnant. Jessy! La prochaine fois que tu rentre une si gosse bouteille de Jack ici, je te la casse dessus, compris? Je la laissai ensuite sortir avant de tourner un regard vers mon père. Message enregistré, ça ne se reproduira plus jamais, tu peux compté sur moi papa. Le café est couler messieurs, désolé du réveil, mais j'avais des compte à régler. J'allai dans la cuisine et sortie un bidon d'eau et deux verres. Je vis alors Doc sortir à ma rencontre. Lui souriant, j'attendis qu'il soit près de moi. Désolé de t'avoir réveillé Doc. Je suppose que tu as veillé sur moi jusqu'à pas d'heure... Ne t'occupe pas de ça princesse, je suis là pour ça. Cependant je te conseillerais de faire attention. Tu parles en dormant et je n'aimerais pas voi le club partir à la chasse au loup. Je le fixai un long moment, cherchant qui dire, mais il me fit un sourire doux et me pris dans ses bras en me murmurant un "Ton secret sera bien garder" et de retourner à l'intérieur. Je ne compris que j'avais cessé de respirer que lorsque l'air revint dans mes poumons après ses paroles à mon oreille. J'entendis Jessy arriver derrière moi et me retournai vers elle et l'invitai au combat sans un mot. T'es sérieuse Becky? Je viens de me réveiller et... Toi tu n'as pas compris dans qu'elle merde tu as mis les pieds!


Les jours passèrent, puis les semaines... Je rageais, cherchant un moyen de partir pour Los Angeles. Je lui avais dit le plus rapidement possible et il me semblait que déjà ça faisait un siècle... Il me manquait encore plus que jamais, les souvenirs de la clairières et des semaines que nous avions passé dans mon sanctuaire hantant mes rêve. Je dormais mal désormais seule, ayant goûté trop longtemps à la chaleur de ses bras. Me voilà donc ce jour là entrainant Jessy. Ton pied  plat au sol Jess. Elle avait la foutu manie de ce mettre sur le bout du pied gauche. Voyant qu'elle ne m'écoutait pas, j'utilisai cette faiblesse contre elle et lui fit perdre l'équilibre , la faisant tomber au sol. Relève toi, on reprend et ton pied, à plat au sol! J'essaie. Non tu n'essaie pas, la preuve tu es encore au sol. Allez on reprend. Accorde moi une pause. Je lâchai un rire sarcastique. Bien sur et tu crois qu'en plein combat ton adversaire t'accordera une pause? On reprend, MAINTENANT! Je n'irai pas sauver ton cul à tous les jours Jess! Sur quoi je lui fis signe et répondit à son attaque. Plus haut le point, et arrête de retenir tes coups fillette! Après l'avoir envoyer au sol une dernière fois, j'allai chercher deux bouteilles d'eau et lui en lançai une. Belle entrainement, tu t'améliore Jessy. Allez file sous la douche avant que je décide de reprendre. Becky... Je te hais. Menteuse. Riant, j'entrai après elle et me figeai en entendant sa voix. Me retournant, je plantai mon regard dans le sien avant de lui sourire en haussant une épaule. J'entendis Jessy s'éloigner vers la salle de bain après que John lui ai fait un signe de tête. Je présume que mon père t'a demandé de m'évaluer? Tu es ici pour longtemps? Un petit sourire flottait sur mes lèvres. Je me retenais de ne pas aller dans ses bas, de ne pas aller prendre ses lèvres. Tout mon corps semblait appeler par le sien, mais je savais qu'ici c'était trop dangereux.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Septembre 2017, 03:10

Après ma traque et ma nuit où je dormais de plus en plus mal loin d'elle, j'étais quand parvenu à me lever tôt et enfiler mon costume noir et aller parler avec Charles. Une fois mes information donné il me demanda si je savais que Becky entraînait quelqu'un et ce à quoi je répondis que non. Il m'amena dans une salle où je pourrais bien voir me laissant regarder avant de quitter à son tour. Pour une fois je n'avais pas Will sur les talons je profitais de la vue qu'elle me donnait. Ses muscles bien dessinés, sa force de frappe, sa gauche qu'elle ne protégeait pas toujours. Mais ce qui me surpris fut le ton, les chose qu'elle disait mais aussi comment elle pouvait être chiante! BOn oui Jessy avait des manques mais rien de dramatique.... sauf son pied et qu'elle mettait ses poings un peu trop bas sinon... sinon ouais.. elle avait du boulot. Donc quand elle entrèrent je les laissai passer devant la salle avant de m'avancer doucement et m'appuyer sur le chambranle de la porte en croisant les bras, lui disant simplement qu'elle me cachait des choses. SOn regard qui se planta dans le mien effaça tout autour mais je remontai le regard vers Jessy que je saluai d'un signe de tête avant de rebaisser mon regard dans celui de la rouquine.

Quand elle s'avança vers moi son sourire me faisant bondir le coeur quand elle me demanda si son père m'avait demandé de l'évaluer ce fut mon tour de hausser une épaule en me redressant et décroisant mes bras et regardai par-dessus sa tête. J'étais plutôt content de ma traque... ça faisait un club tranquille avec un Will pas dans mon cul. Je la tirai par le bras et m'éloignai dans un replis de mur et rapidement pris son visage entre mes mains et plaquai mes lèvres sur les siennes nous coupant le souffle, mon coeur bondissant dans ma poitrine. Je la relâchai le souffle court mon regard dans le sien mes pouces caressant ses joues.

- Je peux être ici une semaine tout au plus.

Dieu qu'elle m'avait manquée! Perdue dans son regard j'entendis des pas dans le couloir et aussitôt je la lâchai et retombai dans les bottes de "Hunter" et fourrai mes mains dans mes poches. Je pris une grande inspiration avant de parler.

- Tu entraînes Jessy mais tu ne protège toujours pas ta gauche Lutine. Il va falloir travailler ça sion tu montreras tes manque à ta protégée.

Je levai un regard pour voir Charles qui passa devant la salle me faisant presque retenir mon souffle. Mais il passa simplement sans rien dire un dernier regard dans la salle pour nous laisser seuls... enfin je le pense. Je plantai mon regard une nouvelle fois dans celui de la rouquine.

- Si tu te sens en forme... on peut se faire un corps à corps derrière.

Je me rapprochai d'elle doucement prenant doucement sa main mes doigts jouant avec les siens et je me penchai à son oreille pour chuchoter.

- À moins que tu ne pense à un autre corps à corps.

Je me relevai et plantai mon regard dans le sien lâchant sa main de peur de se faire prendre si jamais un venait à passer tout près. J'avais pris un énorme risque en l'embrassant ici mais je ne pouvais me retenir, il y a trop longtemps que je rêvais de ses lèvres.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Septembre 2017, 20:26

Je n'avais pas encore trouvé la provocation qui ferait en sorte que Jessy cesse de retenir ses coups avec moi. Je savais que c'était uniquement par peur de me faire mal, mais l'entrainement ne serait jamais à son meilleur temps qu'elle ferait ça. Elle avait cette fâcheuse habitude de ce mettre sur le bout du pied et chaque fois que je la voyais faire je la faisais tomber après un avertissement. Ses poings souvent trop haut devaient était aussi un gros problème. Nous voilà donc entrant dans le club en riant après son entrainement. Je me figeai cependant en entendant sa voix, le rythme des battement de mon coeur augmentant. Mon regard se plantant ensuite dans le sien, j'entendis ma protégée s'éloigner après un signe de tête de la part de John. Un petit sourire flottant sur mes lèvres et une envie folle d'aller contre lui, je lui demandai si sa présence était suite à la demande de mon père de m'évaluer et s'il était ici pour longtemps.

Attrapant mon bas, il m'entraina à l'abrit des regard, pour ensuite prendre mon visage et plaquer ses lèvres sur les miennes. Le souffle coupé par se baiser, ma main alla se poser sur son torse. Relachant mes lèvres, mon regard se perdit complètement dans le sien. Une semaine. C'était court, mais c'était au moins ça. Entendant quelqu'un approcher lui me lâcha et moi je reculai d'un pas. Je vais faire attention. J'allais répondre à son offre de corps à corps lorsque je le vis s'approcher une lueur passant dans son regard. Un petit sourire en coin apparut sur mes lèvres lorsque j'entendis ses mots chuchoté à mon oreille, même si sa main libéra la mienne beaucoup trop rapidement à mon goût. Je jetai un rapide coup d'oeil vers la porte avant de répondre. J'aurais de l'énergie pour encore deux corps à corps sans problème. Je lui fis un petit sourire avant de poursuivre. On se retrouve derrière dans dix minutes? J'aimerais que Jessy assiste à cet entrainement, elle a la fâcheuse manie de retenir ses coups de peur de me blesser... Je m'approchai de lui le regard brillant, après un autre coup d'oeil vers la porte. Et pour le second corps à corps, rendez-vous à mon sanctuaire ce soir... Sur quoi j'allai chercher ses lèvres dans un baiser rapide, mais passionné. Entendant à nouveau des pas je le relâchai et sortie de la pièce pour aller chercher ma protégée qui pourrait en même temps que oui j'étais chiante, mais que c'était la meilleure façon d'apprendre. Je croisai le regard de mon père qui parcourrait de nouveau le couloir. Je lui fis un petit sourire amusé avant d'aller chercher Jessy.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Septembre 2017, 21:55

Je n'aimais pas les surprises et en faire j'étais... ben disons que je n'avais pas la "chance" d'en faire. Donc de voir son regard dans le mien, son sourire quand elle s'approcha de moi faisait accélérer mon coeur et effacer le monde autour. Je la tirai par le bras pour nous éloigner des regards s'ils y en avait, et plaquai mes lèvres sur les siennes nous coupant le souffle. Je dus malheureusement la relâcher en entendant des pas dans le couloir avant que puisse serrer la main sur mon torse. Je lui fis par qu'elle avait encore sa gauche qu'elle ne protégeait pas encore bien. Mais dans l'ensemble j'étais fier de ma protégée.

Me rapprochant d'elle une fois Charles partit je pris sa main et jouai avec ses doigts lui proposant un corps à corps en relâchant sa main doucement elle accepta donc pour le combat me faisant hocher la tête pour qu'elle aille chercher Jessy.

- Va la chercher.

Elle s'approcha de moi me disant que pour l'autre "corps à corps" on se donnait rendez-vous à son sanctuaire. Elle pris mes lèvres et mis fin rapidement, trop selon moi, à notre furtif baiser. Je sortis donc de la salle pour me diriger vers l'extérieur mais la voix de Charles me fit arrêter en plein milieu du couloir. Je me tournai vers lui en fourrant les mains dans mes poches.

- Alors?

- Elle est bonne. Je te l'ai dis qu'elle serait parfaite. Elle a encore du mal avec sa gauche mais on va travailler ça.

- Maintenant?

- Oui maintenant. De plus Jessy doit apprendre à ne pas retenir ses coups et la manie de se mettre sur la pointe des pieds et mieux faire sa garde.

- Tu veux une tenue plus appropriée?

- Non ça va aller. Tu te rappelle que je fais mes contrat en complet.

- Comme tu veux mon garçon.


Je fis un signe de tête et sortit simplement. J'enlevai mon veston pour la poser sur une table proche d'un bidon d'eau. Je le pliais presque maladivement avant d'enlever ma cravate et la poser sur mon veston. Je détachai mes manches et les roulai jusqu'à mes coudes. La porte s'ouvrit sur les deux jeunes femmes arriver comme je roulais les manches et je vis le regard presque paniqué de Jessy sur moi avant de se tourner à Becky.

- Tu ne te battra pas contre moi. Becky te l'as dis non?

Je remontai mon regard vers la protégée de... ben ma protégée. Je fini de rouler ma deuxième manches et me plaçai en m'étirant lentement, oui bien pas envie d'être blessé non plus. Une fois bien échauffé je me plaçai et une lueur de défi passa dans mon regard quand je regardai Becky. Du bout des doigts je l'invitai à se lancer sur moi. Elle prenait même un malin plaisir à tenter de me déjouer, feinter et me ruer de coups que je bloquais allant à la frapper moi aussi, oui pas de toute ma force d'homme j'étais pas stupide non plus.

- Ta gauche Becky!

Merde, comment j'allais lui faire entrer dans le crâne?! Parfait donc si elle ne comprenait pas! J'accentuais les coups plus rapide, plus vif pour tenter qu'elle se protège. Elle répondait bien même! Je ne lâchais pas la tenant comme je savais qu'elle était capable. Elle donna un coup et je pris son bras dans ma main mon regard noir planter dans le sien frustré de ce qu'elle me donnait.

- T'arrête de frapper en fillette? Ah moins que tu sois vraiment une fillette.

Je la relâchai et me reculai en me plaçant le regard en feu.

- Tu attends quoi princesse de Waco? Un faire-part? GO!


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Septembre 2017, 23:22

J'étais plus qu'heureuse de le revoir. Me manquant un peu plus chaque fois que nous étions séparé, je du me retenir de ne pas aller dans ses bras chercher ses lèvres en le voyant. Après avoir jouer légèrement avec le feu en s'embrassant dans la salle, il accepta de me donner un petit entrainement devant Jessy. J'arrivai comme elle sortait de la douche. Cognant à la porte, je lui fis savoir que j'attendais. Lorsqu'elle m'ouvrit enfin, je lui fis signe de me suivre. Je veux te montrer quelque chose. Un corps à corps entre Hunter et moi et je veux que... Le gloussement de Jessy derrière moi me fit stopper et me retourner, plantant un regard sévère dans le sien. Je suis très sérieuse Jessy! Je veux que tu observe attentivement. Regarde les techniques, les positions, les coups qui ne sont pas retenues... Je vis son regard changer. Non Jessy il ne retient pas ses coups, même avec moi. S'il peu en placer un il ne se gêne pas par ce que je suis petite et délicate à côté de lui. Maintenant je t'avertie, si tu ne prend pas sa au sérieux on reprend ton entrainement après le mien. Sur ses mots, je fis demi tour et sortie avec elle rejoindre John qui en était à rouler ses manches. Lorsque j'entendis les mots de John envers Jessy, je lâchai un petit rire, regardant ensuite Jessy. Va t'asseoir Jessy et soit attentive. Sans hésiter, je me lançai sur John dès son invitation lancé. Frappant, rusant, m'amusant à le déjouer, mais prenant les coups sans broncher et en redonnant en échange. Je poussai un grognement lorsqu'il me rappela de protéger ma gauche, augmentant les coups pour me le faire comprendre. Concentrer à la tâche je ne remarquai pas les gars qui était venue rejoindre Jessy pour assister à l'entrainement. Lorsqu'il bloqua mon coup plantant un regard noir dans le mien. Frustrée, je le laissai se reculer et réagit au quart de tour à sa provocation, me lançant férocement sur lui.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 17th Septembre 2017, 01:50

Je m'étais lancé dans un corps à corps avec elle. Un entraînement qui, il me semble, datait des siècles avant. Je réservais toujours cet entraînement pour la fin sachant qu'elle aimait se battre contre moi. Donc je lui dit, encore une fois, de garder sa gauche et même ses coups semblait faible. Je savais qu'elle était capable de taper aussi fort qu'un homme donc oui je la provoquais simplement parce que je la savais capable de plus. Prompte comme elle était elle répondit à ma provocation se lançant sur moi. Son regard était en feu et je savais qu'elle répondrait présente. ENCORE! Encore sa gauche ouverte! Je lui mis un coup en me reculant le regard noir.

- Garde ta putin de gauche fermé!

J'étais en sueur et aussitôt je déboutonnai ma chemise et allai lançai au sol simplement. J'étais en rage je la laissai reprendre sur elle avant de revenir me placer devant elle mon regard sur elle. Je pris le temps de souffler un peu ignorant ce qui se passait autour dans ma bulle, mon monde. Je me plaçai et ce que je vis dans le regard de la rousse me rassurant sur elle. Je me plaçai donc et l'invitai du bout des doigts la voyant hésiter une fraction de seconde je fronçai les sourcils.

- T'attends quoi Byck? Que j'aille te chercher? Go merde!


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 17th Septembre 2017, 08:46

J'avais l'impression que ça faisait des années que je ne m'étais pas entrainer au corps à corps avec lui. Comme à notre habitude, on passa rapidement en mode frustration. Me relançant sur lui, je relançai le combat. Il ne mit cependant pas longtemps avant de me frapper dans les côtes, me coupant le souffle, avant de ce reculer en m'engueulant. Rageuse, je m'apprêtai à l'attaquer à nouveau, mais je me figeai en le voyant déboutonner sa chemise. Fronçant les sourcils je le regardai. Il allait vraiment se mettre torse nue pour l'entrainement? Devant Jessy? Une colère sourde se mit soudainement à gronder en moi. Est ce que j'étais en droit de ne pas aimer qu'il se montre ainsi devant mon amie? Avais-je le droit d'être... Jalouse? Lorsqu'il m'invita à reprendre le combat, je le regardai, hésitant une fraction de seconde. Comment voulait-il que je me concentre, alors que sa peau m'invitait à tout autre chose qu'à frapper?

Je fini cependant par me lancer sur lui. Tentant de rester concentré sur se que je faisais et nous sur ses muscles que je voyais tendre sous sa peau. Serrant les dents, ma voix ce fit entendre dans un murmure. T'es pas correct. Me concentrer fut pénible, mais je finis par y arriver, me focalisant à garder ma gauche fermé et sur les coups que je donnais. Je parvins à me concentrer, détestant être aussi faible devant sa peau.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 17th Septembre 2017, 16:33

Depuis toujours, depuis le premier jour que aussitôt que je n'étais pas satisfait de ses coup ou ses feintes je la provoquais car je savais qu'elle réagirait. Depuis le premier jour de son entraînement elle gardais sa gauche ouverte et je ne savais plus comment lui faire comprendre. Inconsciemment j'espérais qu'avec les années elle avait réglé ce problème mais visiblement non. Je lui avais dit il y a longtemps que si elle ne la gardais pas fermé je la frapperais pour qu'elle s'en rappelle bien ce jour... était aujourd'hui. J'avais chaud, c'était une une de ses journées étouffantes donc le tissus me collai à la peau et la sueur coulait dans mon front. Après l'avoir frappé je me reculai en rage et en nage pour déboutonner férocement les boutons de ma chemise et que je lançai au sol.

Je me replaçai en l'invitant comme je le faisais toujours mais son hésitation me fit froncer des sourcils et encore une fois je la provoquai pour qu'elle se lance ce qu'elle mit pas longtemps se lançant encore une fois. BON! Elle gardais sa bordel de gauche fermée elle avait compris enfin! Quand elle arriva prêt de moi elle me dit entre ses dents serrées que je n'étais pas correct. Je continuai le combat pour moi aussi arriver près d'elle et marmonner

- Ne me pousse pas à bout.

Le combat continua ainsi parfois je la laissai prendre le dessus, parfois c'était moi. Un combat d'égal à égal. Les coups m'atteignait avec force parfois me coupant le souffle mais je serrai les dents préférant qu'elle ne vois rien mais... elle avait de petites jointures qui faisait mal. Finalement comme à chaque fois je la couchai au sol mes mains sur ses poignets, comme à chaque fois je prenais quelques secondes retomber dans la réalité mon regard dans le sien.

- J'espère que tu as compris de garder ta gauche fermée.

Je me relevai la relâchant et lui tendit une main pour l'aider à se relever. Une fois debout je j'allais chercher ma chemise et lui accordait un dernier regard. Ce fut en me retournant que je vis que nous avions une masse de spectateurs. Je vis juste derrière Will qui me fit un signe de tête disons... respectueux, poli. Charles lui me suivait du regard sans un mot et c'était sans compter qu'il ne devait pas se douter que j'étais ainsi avec elle. Je lui avais dit que je n'aurais pas de pitié et ce même si c'était sa fille. Les plus jeune du club eux aussi me regardaient sans un mot ébahis, surpris. Certains me connaissaient de réputation d'autre ne m'Avait pas vu encore et il prenait conscience là, maintenant, qui était Hunter Malone. Même le regard de Jessy monta sur moi et je lui jetai un regard.

- Écoute ton mentor, première règle de tout protégé. Lutine? Bel entraînement, tiens

Je lui lançai une bouteille d'eau mon regard, mon air ce faisant un peu moins dur qu'à son entraînement. Redevenu... ben moi-même quoi. J'avais chaud comme pas possible Je pris une rasade d'eau quand Will me lança une serviette que j'attrapai en levant un regard surpris vers lui. Je plongeai la serviette dans le bidon d'eau et m'épongeai le visage, je refis ce manège quelques fois à me tordre la serviette sur moi tellement j'étais en sueur. Ce fut Doc qui arriva près de moi pour me dire simplement.

- Hydrate-toi bien Hunter. Il ne faudrait pas que tu sois en cas de déshydratation.

Je fronçai les sourcils comme il s'en allait pour remonter mon regard vers Becky. Merde... elle avait été à ce point? J'avais poussé à ce point? Bon je n'avais pas le temps de m'en occuper pour tout de suite il fallait que je retourne à l'hôtel me changer j'étais couvert de poussière, je voulais une douche en fait... me barrer d'ici le plus rapidement possible pour aller à sa maisonnette de pierre et mettre le temps sur pause pendant une semaine.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 17th Septembre 2017, 22:39

Me concentrer sur la fin du combat fut pénible. Habituellement lorsque je voyais son torse à découvert ainsi, ce n'était pas pour que je frappe dedans. Je fini cependant par y arriver, en focalisant mon esprit à garder ma gauche fermé et sur les coups que je donnais après lui avoir chuchotter qu'il n'était pas correct. Je réalisai à sa réponse, qu'il n'avait pas comprit ce que je voulais dire, mais ne rajoutai rien, restant concentré. Le combat se poursuivie un bon moment, avant que je ne finisse sur le dos, le souffle coupé. Nos regards plongés dans celui de l'autre, nos esprit revinrent doucement dans la réalité. Prenant sa main, je me relevai, me retenant de grimacer de douleur. J'étais heureuse d'avoir une camisole longue malgré la chaleur, pour cacher le bleu qui était probablement apparut sur mes côtes.

Une fois debout, je vis que Jessy n'était pas la seule à avoir observé le combat. Mon regard croisa celui de Doc à qui je fis un petit signe de tête comme quoi j'allais bien. Ce fut la voix de John qui me fit me tourner vers lui et sourire au lèvres j'attrapai la bouteille. Merci. Je bus une longue gorgée avant de faire signe à ma protégé de venir me voir. Alors qu'elle venait vers moi, je vis John tordre sa serviette sur lui. Me mordant la lèvre, je retournai mon regard sur Jessy qui arrivait près de moi. J'espère que tu as compris. Je bue une dernière gorgée d'eau avant de vider le reste de la bouteille sur moi et de la jeter plus loin. Me tournant à nouveau vers Jessy je lui fis signe de m'attaquer. Quoi? Maintenant? Non la semaine prochaine! Je veux être certaine que tu as compris que je pouvais encaisser. Elle ce lança, mais encore une fois je voyais qu'elle se retenait, manquant des chance ou encore me touchant à peine, me reculant, je me redressai. Je serais peut être mieux d'entrainer Charlène finalement. Je vis une lueur de colère passer dans le regard. Elle n'a que cinq ans Byck. Peut être, mais je suis certaine qu'elle frappe plus fort. Son regard devenant noir, elle me dévisagea. Me replaçant en position, je lui souris. Montre moi ce que tu as dans le ventre! Elle ce lança sur moi et enfin elle mit sa force. Je laissai aller le combat un certaint temps avant de profiter de son pied qu'elle hissa sur la pointe à nouveau pour la faire tomber. Maintenant on va vraiment pouvoir travailler. Me relevant et l'aidant à ce relever en serrant les dents, je le regardai en souriant. Est ce que j'ai l'air d'avoir mal? Non. Ne retient plus jamais tes coups avec moi. Je lui souris et me retournant vers la foule je fis une petite révérence en riant. Le spectacle est terminer. Attrapant une bouteille d'eau au passage, j'allai entrer lorsque en passant j'entendis la voix d'un des jeunes qui m'avait couché au sol lors de la dernière venue de John. Garde ta gauche princesse de Waco. Sans dire un mot, je me tournai et lui balançais mon poing dans la figure. Elle est malade, elle m'a presque cassé le nez la... Tous les regards étaient braquer sur lui, alors qu'il c'était interrompu en réalisant dans quelle merde il venait de mettre les pieds. Lentement, j'allai me planter à deux centimètres de son visage, et rivai mon regard dans le sien.La quoi? Et fait très attention à la réponse, j'ai besoin de nouvelle cible pour mon entrainement aux couteaux! Je le regardai avaler difficilement sa salive avant de me répondre. La... La... La plus merveilleuse des princesses... La fille la plus cool de Waco... La... Un sourire apparaissant sur mes lèvres, je me reculai légèrement. J'aime mieux ça, mais la prochaine fois, n'en fait pas trop. Sur quoi je lui balançai un autre coup de poing, cette fois lui cassant le nez, avant de poursuivre mon chemin menant à l'intérieur ou je pourrais enfin prendre une douche.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 17th Septembre 2017, 23:11

Je savais que je n'avais pas été juste en enlevant ma chemise mais il faisait chaud à crever et j'étais plus vraiment habitué au température de Waco. Enfin quand elle me marmonna entre ses dents que je n'étais pas correct je sais que la réponse n'était pas vraiment ce à quoi elle s'attendait mais je ne pouvais pas non plus lui dire un truc qui aurait éveillé les soupçons à des oreilles trop indiscrète. DOnc une fois le combat fini je lançai une bouteille d'eau à la jeune femme avant de m'éponger et que Doc ne fasse allusion à un certain entrainement où elle était tomber endormie sur moi. Enfin je laissai tomber voulant éclaircir ce point avec elle plus tard. Elle appela Jessy comme je remettais ma chemise attentif à la jeune femme mais encore une fois je la vis pointer du pied et Becky la faire tomber avant de l'aider à se relever. J'étais pas peu fier de ma Lutine un éclair de fierté passant dans mon regard comme je resserrais ma cravate. Le commentaire de l'homme me fit tourner un regard vers lui mais déjà il mangea un coup sur le nez. Bien fait sale con!

J'allais la retenir lui dire que j'allais chercher mes chose pour l'attendre à sa maisonnette mais ce fut rien quand la voix de Charles tonna dehors.

- Ce soir on a un grand truc à fêter! Hunter nous a apporter une informations cruciale et je vous invite donc à fêter ça au Crocodile Club ce soir. En plus de fêter comment ma fille encaisse les coups de son mentor.

Je poussai un soupir encore une putin de soirée! Je tournai un regard vers Becky un lueur de tristesse dans le regard. Je laissai donc la bande tout content passer comme je refermai mon veston je me tournai vers Becky.

- On devra attendre encore un peu il semblerait. Je te rejoins au bar.

Volontairement je passai à ses côtés effleurant sa main et disparut dans ma voiture pour aller à l'hôtel et sauter dans une douche fraîche. Bon je savais que le dit bar n'avais pas une tenue vestimentaire strict mais je mis tout de même veston et une chemise propre avant de faire mon bagage, payer la chambre et aller directement au bar. Ce qui me faisait chier encore plus c'était que le bar était REMPLI de monde bourré, beaucoup plus qu'au club. Je ne pourrais pas m'éclipser comme je le voulais En stationnant je poussai un long soupir espérant que je n'aurais pas à me coltiner cette bande de demeurés longtemps. J'entrai donc et repérai une table et m'assied et cherchai Becky du regard et la trouvai. Restais juste à attendre d'avoir le temps de se barrer d'ici.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 18th Septembre 2017, 06:56

Je voulais aller prendre une douche, mais surtout, je voulais aller appliquer de la glace là ou le poing de John m'avait frappé. Je voulais aussi foutre le camps du cub et disparaître dans mon sanctuaire quelques jours avec John. J'allais entrer après avoir cassé le nez de l'autre abruti. J'allais vraiment atteindre la porte, lorsque la voix de mon père se fit entendre, me faisant soupirer et regarder John en roulant des yeux et en marmonnant pour moi même. Sa fait des années que je sais encaisser... N'avançant plus, je laissai tout le monde entrer devant moi. Je hochai tristement la tête lorsque John me donna rendez-vous au bar, souriant légèrement lorsque sa main frôla la mienne. Je pris ensuite la direction de la douche et croisai Doc qui un sac à la main parcourait le couloir, semblant attendre. Relevant un sourcil, je le regardai en arrivant à sa hauteur, mais sans un mot il mit le sac dans ma main et partie. Je sus immédiatement ce que le sac contenait lorsque celui-ci atterrit dans ma main. Je t'adore Doc. Je le regardai se retourner et me faire un clin d'oeil alors que je mettais le sac de glace sur mes côtes en soupirant de soulagement. Une fois dans la salle de bain, je me dévêtis et jetai un coup d'oeil à mes côtés. Je ne m'étais pas trompé, une superbe ecchymose était en train d'apparaitre. Grimaçant, j'allai sous l'eau, puis une fois sorti, je passai un long moment à chercher comment j'allai m'habiller pour la soirée.

J'arrivai finalement dans le bar et n'y voyant pas John, j'allai boire une bière avec Jessy. Rapidement, un certain groupe se forma autour de nous, ce qui me fit penser à ce que j'avais ressentis lorsque j'avais vue John enlever sa chemise alors que Jessy était tout près. Le meilleur moyen de savoir si j'étais en droit de ressentir cela était de vérifier si lui aussi allait le ressentir, non? Choisissant dans le groupe, un mec plutôt séduisant, je l'emmenai danser. Je jetais fréquemment des regard en direction de la porte, attendant l'arriver de John afin de voir sa réaction.

habillement:
 

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Revenir en haut Aller en bas

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 13 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant

Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Réalité Alternative :: ● Aujourd’hui mais c'est autrement-