New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 10th Juin 2017, 09:05

Il était une fois... il y a longtemps
Je fis un sourire quand elle me dit que c'était important de tenir sa parole. Elle était épatante. De plus en plus je me sentais attiré par elle. Cependant un Jacky trop curieux vint rôder avec sa...subtilité? En fait avec tout sauf sauf être subtil. Aussitôt la jeune femme me lança un regard désolé et me posa LA question avec ma réponse que je fis fermement et doucement. Parce que bon... je voulais pas non plus lui parler comme je parlais aux autres non plus. Finalement je feignais être surpris en lui parlant de manière arrogante et invitant la jeune femme à danser avec moi lui disant simplement de me suivre. Je lui fis pas des pas avancés mais des pas de base prenant tout de même conscience qu'elle était novice dans le domaine et qu'elle était en jeans serrées. Jeans qui moulait parfaitement son corps. Finalement les cours de danse de mon ancienne fiancée rapportait. Malgré mes airs de durs oui j'avais goûter à la "vie honnête" et présentement de retour dans ce que je connaissais de mieux je faisais profiter une belle et magnifique jeune femme pour le simple plaisir de la voir sourire et que ses yeux brillent de milles feux. Un moment elle se colla un peu plus à moi faisant monter mon rythme cardiaque. Subtilement je me tassai vers une sortie faisant des mouvements plus grands pour finir par aller lui chuchoter à l'oreille que la première pièce que l'on voyait on la barrait.

J'étais tellement près de ses lèvres qu'elle n'avait qu'à s'avancer pour m'embrasser. Cependant je ne fis rien leur donnant l'illusion qu'elle arriverait à me faire joindre le club. Finalement on arriva à s'éclipser de cette pièce et entrer dans cette salle de bain. À peine entré je verrouillai la porte et dans un geste j'enlevai mon veston que je fis tomber au sol avant de la plaquer au mur et prendre son visage entre mes mains et reprendre où nous avions laissé des mois plus tôt. Depuis le début de la soirée que j'en avais envie! Aussitôt ses doigts s'affairèrent à mes boutons qui sautaient un à un. Je pris ses mains pour la tirer au comptoir et ainsi la prendre et l'asseoir dessus mes lèvres toujours soudées au siennes. Je finis par remontaer son chandail qui quittait son corps me faisant séparer d'elle le temps que je le passe par-dessus sa tête. Un moment je restai interdit devant elle. Là devant moi il y avait une femme sublime à la peau de satin. De mes yeux je la détaillai en défaisant les boutons de mes manches. Ma main remonta à sa cuisse et sa taille. Chaque mouvements que je faisait mes yeux suivaient ma main avant de remonter mon regard vers elle le souffle court, le coeur martelant ma poitrine. Finalement je remontai mon regard dans le sien hypnotisé par elle. Je me rapprochai d'elle effleurant mes lèvres avec les siennes.

- Tu es tellement belle princesse...

Doucement, tendrement je repris ses lèvres mes main s'aventurant sur sa peau brulante. Je ne voulais pas cette fille simplement par défi au chef ou à ce club mais simplement parce que c'était... elle. C'était cet esprit fougueux, fonceur et un brin arrogant qui m'attirait vers elle. Mes mains prirent sa poitrine pendant que je partais à l'aventure de son cou humant son parfum. Ses cheveux chatouillant mon visage pendant que je passai mes mains dans son dos caressant le creux de ses reins du bout des doigts. Je repris le chemin de ses lèvres mais je croisais ses yeux et ce que j'y vis dépassais tout les mots que je pouvais dire. J'avais bien vu le regard blasé et dur qu'elle jetait au connard de Jacky

- Je t'aime tellement mieux avec ses yeux là...

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juin 2017, 20:27

Comprenant probablement que je ne parlerais jamais de ce que John pouvait me dire, mon oncle Jacky semblait avoir décidé de nous écouter. Mais dans toute sa subtilité, il avait été des plus facile à repérer. J'avais donc fait semblant de questionner John sur son refus de s'engager avec le club, espérant qu'il comprenne que je m'en foutait totalement et que même, je préférais ne pas le voir sous le contrôle de mon père. De toute façon jamais je ne serait capable d'imaginer cet homme sous le contrôle de qui que ce se soit... Il avait ce côté fort, libre et... Sauvage? Qui me plaisait  et que s'il s'engageait dans le club perdrait rapidement. M'emmenant danser, il me fit tournoyer et valser, me faisant sourire en le regardant le regard brillant. Je fini par voir une Lesly qui devait certainement rager de me voir dans les bras du seul homme ayant entré ici qu'elle n'avait pas réussi à se taper. Adressant un petit sourire en coin à la femme trop... Odorante, maquillé, coloré...  Je me pressait un peut plus contre l'homme qui me faisait danser. Je lui dis qu'à notre gauche il y avait la salle de bain, mes lèvres près des siennes. Mon père qui devait observer de loin devait être certain que sa princesse arriverait à lui ramener ce loup un peut trop têtu pour lui.

Nos pas finirent enfin par nous emmener dans la salle de bain ou John verrouillai la porte et fit rapidement glisser son veston au sol avant de me plaquer au mur. Le dos au mur, mon visage entre ses mains, je lui rendais ses baiser avec autant d'envie si ce n'est pas plus que trois mois plus tôt. Comme promis je l'avais attendu, mais ma patience n'était pas des plus grandes, et l'attente avait été longue. Rapidement, mes doigts allèrent défèrent les bouton de sa chemise. Libérant à nouveau sa peau que je voulais sentir sous mes doigts. Ses mains vinrent chercher les miennes et me tirèrent jusqu'au comptoir ou il m'assis avant de détacher ses lèvres des miennes le temps d'enlever mon chandail. À nouveau il me regarda de cette façon qui me faisait craquer, cette façon de me détailler comme... Une femme et non pas seulement une princesse. Défaisant les boutons à ses manches , il remonta ensuite une main sur ma cuisse et ma taille, son regard suivant sa main. Remontant le regard et le plongeant dans le mien, Il se rapprocha de moi, ses lèvres venant effleurer les miennes et faisant manquer un battement à mon coeur.

Sa façon de m'appeler princesse était différente des autres, plus jamais je ne verrai se surnom de la même façon... Doucement, il vint rechercher mes lèvres ses mais s'aventurant sur ma peau brulante de désir pour lui. Lentement, je fis glisser le tissu, libérant ses bras et son dos, voyant pour la première fois quelque s'un de ses tatouages. Mes mains allèrent elles aussi explorer doucement sa peau. Ses mains virent emprisonner ma poitrine, ses lèvres allant goûter la peau de mon coup. Ses doigts allèrent ensuite caresser le creux de mes reins alors que son regard revenaient vers le mien. Mes doigts exploraient pendant ce temps sa peau, sentant ses muscle sous mes mains, me donnant le goût d'en découvrir plus. Je commençais doucement à détacher sa ceinture. Mes yeux seront toujours ainsi avec toi... J'allais lui dire que si vraiment il voulait que ça reste ainsi de me sortir d'ici. De m'éloigner de cette bande, qui pour la plus part était des connards alcooliques. Partir avec John aurait signifier vivre comme lui, libre. J'ouvris la bouche pour lui demander de m'emmener loin d'ici, s'il voulait de ma compagnie plus longtemps qu'une fois au trois mois, mais des tambourinements dans la porte m'interrompie. BECKY REEVES, OUVRE CETTE PORTE IMMÉDIATEMENT! Mon regard s'assombri. Merde! Habille toi et file je te fais gagner du temps. Je remis rapidement mon chandail et après lui avoir donné un rapide baiser je sortie affronter mon oncle. QUOI? Ou est John? Dit à mon père que sa princesse à échoué. BECKY OU EST IL? Il est parti, et tu sais Will, tu n'es n'y le chef du club n'y mon père alors fou moi la paix! Will tourna les talons et repartie sous le regard de Jacky planté dans le passage. Je retournais dans la salle de bain, le cœur lourd de ne pouvoir lui demander ce que je voulais vraiment, m'adossant à la porte que je refermai et regardant John je murmurai. Jacky écoute.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 12th Juin 2017, 21:44

À peine entré dans la salle de bain je fit tomber min veston prenant son visage entre mes mains. L'attente avait été longue beaucoup trop longue. Elle était tellement belle que mon souffle se coupait à chaque fois que son regard se plantait dans le mien. Je ne pris pas deux secondes pour l'asseoir sur le comptoir une fois ma chemise défaite. Son chandail quittant son corps comme ma chemise glissant au sol. Ses doigts glissant sur moi me faisant frissonner de plaisir. J'aimais ses yeux pétillants et je lui fis savoir et sa réponse ne me fit que encore plus plaisir. Elle ouvrit la bouche mais fut interrompu par des coups et des cris. Putin de merde! Aussitôt je ramassai ma chemise et pendant qu'elle gagnait du temps je me rhabillai rapidement mais en faisant un tour visuel... pas de fenêtre. Merde! Quand elle revint. J'avais mon air de tueur mais pire quand ellee dit que se plouc écoutait.

- Debarasse-toi de lui. Il n'y a qu'une sortie.

Avant qu'elle sorte je la retint par le poignet et l'embrassai tendrement. Je ne sais pas quand ni si j'allais la revoir.

UN MOIS PLUS TARD

- J'ai une personne que tu pourrais entraîner pour nous Hunter.

- Parfait. A l'entrepôt demain 9 hres. Et pas de retard.

Enfin ils allaient me lâcher la grappe. Je ne sais pas ce qui c'est dit au sein de ce club mais enfin j'allais avoir la paix. Donc à cet entrepôt délabré j'arrivais avec ma fidèle voiture et me garai. Vêtu d'une tenue sport j'entrai pour voir... non putin ils se foutaient de moi là! Une fille? LA pupille du club? Elle n'arriverait à rien petite comme elle était! Je m'approchai lentement l'air grave.

- Alors Lutine, tu veux être une méchante?

En voyant son regard je figeai. Non merde.... ils ne me l'avaient pas envoyé stone en plus! Mon air se fit plus grave, froid et distant. Non si elle pensait une seule seconde que j'allais me crever le cul pour elle dans cet état elle se plantait.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 13th Juin 2017, 07:34

Enfin nous pouvions nous laisser aller, loin des regards de ma familles. Mon coeur martelant ma poitrine, j'allais lui demander de me sortir d'ici, de m'emmener loin de ce cirque, ou même mon père me demandait de charmer un homme pour avoir ce qu'il voulait. Je fut malheureusement interrompus par mon oncle Will qui frappait vigoureusement à la porte. J'allais donner un peut de temps à John pour s'habiller en allant parler à mon oncle après avoir remis mon t-shirt. Lorsque je revins je lui murmurai que Jacky écoutais à la porte. Soutenant son regard froid, je hochai simplement la tête. J'allais ouvrir la porte lorsqu'il me retint pour m'embrasser tendrement. À contre coeur, je fini par me détacher de lui et lui tournai le dos pour aller avec Jacky dans la salle et allai directement provoquer Lesly, faisant en sorte que le tout vire rapidement en engueulade.

Le lendemain fut le début de ma descente en enfer. Voulant de nouveau me faire parler, mon oncle Jacky décida de prendre les grands moyens et me fit découvrir l'héroïne. Ma journée fut très longue et la première dose prise de force, je passai la journée à lui tenir tête, et lui rire au visage peu importe à quel point la drogue m'affectait. J'aurais certainement fini par faire une overdose si Lesly n'était arriver et engeulant son mari ne m'aurait pas sortie de là. Elle prit soin de moi toute la nuit, veillant à ce que je ne succombe pas dans mon sommeille à cette dose beaucoup trop élevé.

*Un mois plus tard*

Le mois s'étais écoulé doucement, chaque jour j'allais supplier mon père. Je voulais devenir la tueuse à gage du club. Je le voulais pour deux raisons, la première étant de revoir John. Je me doutais que e club ne laisserait pas n'importe qui entrainer leur princesse. La deuxième étant qu'ainsi, plus personne n'oserait me toucher, n'y me forcer à quoi que ce soit. J'avais enfin gagner et me voilà donc au lieu du rendez-vous. Comme à mon habitude depuis maintenant un mois, j'étais dans un état second. Assise par terre, adossé au mur, j'étais perdue dans mon petit monde lorsque j'entendis sa voix, douce mélodie à mes oreilles. Relevant mon regard, je le regardai dans les yeux. Lutine? Bah pourquoi pas? Ouais... Je me figeai devant son air froid et distant. Complètement différent de la dernière fois ou je l'avais vue. As-tu un problème avec le fait de m'entrainer? Lentement je me relevai, ne le lâchant pas du regard.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 13th Juin 2017, 09:13

Je l'avais retenu par le poignet stoppant son élan d'ouvrir la porte pour lui donner une baiser tout tendre. Je la lâchai à contre-coeur. J'attendis une oreille collée à la porte quand j'entendis des éclats de voix féminines. Je j'étais un oeil dans le couloir pour le voir désert et je m'éclipsai en lui jetant en dernier regard complice et simplement fuir comme j'avais une sortie.



J'avais eu cet appel que je devais entraîner quelqu'un et aussitôt je me réjouis car ils allaient me foutre la paix. Donc le lendemain je me levai tôt et préparai un sac contenant tout ce que bon tueur à gage avait besoin. Je mis le tout dans ma voiture et direction entrepôt. Ce ne fut qu'en arrivant, sac à la main que je vis QUI je devais entraîner. En fait j'étais plutôt content de la voir et aussitôt  je lui trouvai un sobriquet vu sa taille menue et son poids plume. Ce fût quand leva les yeux sur moi que je me figeai et perdit mon sourire.  La joie de la revoir s'envola en voyant ses yeux vitreux et le ton engourdi qu'elle employa. Je serrai la main sur la poignée du sac et se qu'elle m'envoya me piqua. Oui j'avais un problème à l'entraîner!  Elle était ou la fille en robe rouge? Celle avec qui j'ai dansé en la voyant tout sourire? Elle était où cette rouquine?

- Tu crois que je vais t'entrainer?

Je posai le sac à terre en la toisant durement. Je parvins a lui cacher la deception et le degout que je pouvais avoir. Putin... elle avait foutu quoi dans le dernier mois? Ainsi je m'étais amourachée d'une junkie? J'ai vraiment le chic de les choisir! Je me plaçai donc devant elle le regard froid et dur, les traits tout aussi inexpressif que je pouvais le faire.

-Leve-toi... tout de suite.

Je devais m'assurer qu'elle était VRAIMENT stone. Je ne pouvais pas croire que la fille que j'avais vu un mois plus tôt était la même.  Enfin... je le verrais à ses yeux sinon. Je haussai un soucis attendant qu'elle bouge.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 13th Juin 2017, 18:38

Quelques minutes de plus, voilà ce qui aurait suffit pour que peut être je n'arrive pas à cet entrepôt dans cet état. Je n'était pas complètement stone, ça je ne me le permettais jamais de peur de trop parler ou que quelqu'un en profite, mais je planais constamment désormais. Si nous aurions eux droit à quelques minutes de plus dans cette salle de bain, jamais Jacky aurait pus mettre la patte sur moi et me faire plonger de dans ce monde de faux plaisirs. Je n'avais parler à personne de ce qui c'était passé, je ne voyais pas à quoi cela servirait de toute façon et si je voulais continué à avoir ma dose à tous les jours, j'étais mieux de me taire. Personne ne saurais donc comment j'avais découvert ce monde et encore moins pourquoi. Tout cela était arrivé que par ce que je j'avais tenue bon. Et si j'avais tenue bon, c'était pour lui. Pour ce loup solitaire qui avait su me voir autrement que comme cette petite princesse bornée que tous voyais.

Assise à même le sol, j'étais adossé au mur en l'attendant, perdue dans mon monde imaginaire. Sa voix me ramenant sur terre, je lui répondis d'une voix et d'un ton qui n'était pas celui qu'il avait connue chez moi. Je m'attendais à revoir ce loup sauvage et tendre à la fois, mais je n'eux droit qu'à un regard froid et distant. Ce n'est pas justement pour m'entrainer que tu es ici? Je le regardai en fronçant les sourcils. Merde c'était quoi son problème? Il n'avait même pas idée à quel point j'avais travailler dans le dernier mois pour avoir droit à cet entrainement et à le revoir. Très lentement je me relevai soutenant toujours son regard. Je n'aimais pas le regard qu'il me jetais, ce n'était plus celui qui faisait accélérer mon rythme cardiaque, ce n'était plus celui qui avait fait en sorte que je l'emmène dans ma chambre, n'y celui pour lequel j'avais dû tenir tête à Jacky. Est ce que je m'était gouré sur toute la ligne et que ce loup solitaire ne voulait de moi que de la compagnie le temps d'une nuit? Mon coeur rata un battement à cette pensée, alors que j'étais debout, face à lui. Alors Hunter, c'est quoi le problème? Non je ne l'appellerais pas par son vrai nom, et ceci pour deux raison. Premièrement avec Jacky, j'aimais mieux ne pas prendre de risque, il était assez idiot pour m'avoir suivi et ensuite par ce que je n'avais pas devant moi celui qui m'avais confier son vrai nom mais bien un homme froid, un homme distant, l'homme dont les gens m'avaient parler.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 13th Juin 2017, 19:16

Pour les fois que j'avais vendu de la drogue j'en avais vu passer des junkie, de gens qui demandait encore sa dose ou son sachet de drogue. En un regard je l'ai vu, elle était stone, partie l'esprit même pas la pour avoir une vaine tentative d'apprendre au truc d'enfant. Oui tout mon être changea en la voyant ainsi. Le regard, le ton, le stature tout. D'ailleurs je lui demandais si elle croyait vraiment que j'allai l'entraîner partie comme elle était? Sa reponse m'arracha un rire de mepris.

- Ouais c'est ça...

Je posai le sac sur le sol et m'avançai vers elle mon regard noir sur elle. Je lui sommaire de se lever poir regarder dans ses yeux. Si je revoyais une étincelle de ce que j'avais vu alors je lui parlerais mais sinon... je me pousserais aussitôt l'entraînement terminé. Elle se leva enfin en m'appelant... Hunter? Elle m'avait appelée Hunter?! Aussitôt je sentis mon être s'enflammer. Je la regardai franchement et je vis... simplement une fille stone. Même pas cette étincelle joyeuse ou taquine rien. Simplement des yeux vitreux.

- Le problème Becky? Tu n'as même pas l'esprit clair!

J'étais déçu à un point que je ne pensais pas possible. Ainsi je m'étais royalement planté sur elle. Qui sait... J'étais peut-être juste LE mec qu'elle voulait foutre dans son lit pour faire un pied de nez à Lesly.

- Il faut être alerte. Tu ne l'es pas.

Sans plus de cérémonie je tournai les talons pour aller prendre mon sac. Non je l'entraînerais et je douterais le camp de cette bande de nazes pour ne plus revenir.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juin 2017, 18:26

L'homme face à moi n'était pas celui que j'avais rencontré au club. Il était maintenant froid et distant. Alors que je me levai et soutenais son regard, je réalisai que peut être finalement voulait-il simplement s'amuser avec moi... Mon coeur ratant un battement à cette pensée douloureuse, je fini par lui demander c'était quoi son problème. Sa réponse me fit froncer les sourcils. Je n'étais pas si stone que sa... Je le regardai ramasser son sac et me tourner le dos. Attend! J'aurais aimer lui dire pourquoi j'étais dans cet état, lui demander de m'aider, de me sortir de cette merde que le simple fait de savoir son nom provoquait. Lui dire que je ne voulais plus être avec eux, lui dire... Lui dire quoi, il allait s'en foutre totalement de toute façon. Seulement, je savais que si, j'allais finir par y laisser ma peau. Je... Je penses que je peux avoir les idées claires la prochaine fois que l'on se verra. Me sortirait-il de ce merdier si je lui disais pourquoi j'étais stone? Si je lui disais que depuis un mois on me droguait pour que je révèle ce que je gardait secret comme si c'était la seule chose qui me reliait à lui. Pourrais-tu me... Non froid comme il était il m'enverrait balader. Je poussai un soupire avant de poursuivre. Me laisser une chance et revenir une autre fois?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juin 2017, 19:24

J'étais déçu très déçu même. Je lui parlais froidement et durement. Loin de celui que avait connu, de toute façon... je doutes qu'elle le revoit cet homme. Aussitôt que je vis dans ses yeux que était stone et qu'il n'y avait rien de la fille de l'autre soir je m'étais renfermé ainsi elle ne pourrais pas me faire plus de mal. Il fallait être alerte et dieu sait que là elle ne l'étais pas. Un dernier regard avant de tourner les talons pour prendre mon sac. Son cri me stoppa à quelques centimètres de mon sac. Je l'écoutai dos à elle avant de me tourner à demi vers elle. Je la regardai de mes deux billes noires. Je ne donnai pas de deuxième chance d'habitude... je fini par me tourner vers elle et la toisai longuement. Je fini par pousser un soupir et mit les mains dans mes poches.

- Trois jours. Dans trois jours et ne sois pas en retard.

Je me retournai et prit mon sac avant de me tourner à demi vers elle.

- Compte-toi chanceuse que ton père soit Ironhorse.

Je ne dis rien de plus et quittai vers ma voiture et balançai le sac sur le siège arrière avant de reculer et retourner chez-moi. Quelle perte de temps oui! Je vaquai à mes occupations et me couchai tôt. Mais le sommeil ne sembla pas venir des images différente d'elle se superposant.

TROIS JOURS PLUS TARD

J'arrivai à ce vieil entrepôt et quand je me gara je pris quelques minutes. Est ce que j'allais voir encore cette fille defoncée? J'espérais que non. Je pris mon sac un peu découragé mais avançai quand même. Je la vis donc la.mais quand je croisai son regard je vis qu'elle était sobre... il enfin... comme quelqu'un enen a que mais elle était la.

- Alors Lutine tu es prête cette fois?

Je posai mon sac sur le sol et allai vers ee levant son visage de mes doigts. Non je n'avais rien du mec dea fête. J'étais celui quI devait l'entraîner. Ce que je vis me satisfait alors je me débarrassai de ma veste sport et la balançai plus loin.

- Première chose il faut que tu prenne des contrats à la mûre de ce que tu es capable de faire. Sinon Bonjour les dégâts. Alors. ... montre-moi ce que tu as dans le ventre

Je me plaçai devant elle et attendit qu'elle lance. Je ne serais pas tendre avec elle simplement tu parce que je me.disais que si ee était ici... elle était capable d'encaisser.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Juin 2017, 18:57

Je lui avais demander d'attendre. Je ne voulais pas le laisser partir en sachant que je ne le reverrai probablement jamais et tout ça à cause de Jacky. Je n'étais cependant pas pour lui dire que si j'étais aussi partie c'était par ce que l'on me rendait accro à cette merde pour avoir des informations sur lui, et que j'en avais mare, que je les détestais au plus haut point maintenant, que je voulais foutre le camps sans me retourner, arrêter de prendre cette merde et commencer une nouvelle vie, libre. J'aurais pus lui déballer tout ça, mais l'homme face à moi n'était pas John, l'homme face à moi n'était pas le mes que j'avais eu dans ma chambre, non j'avais face à moi Hunter le mec froid et distant, celui que l'on disait sans coeur. Plutôt que de lui demander de me sortir de là et de m'emmener avec lui, je lui demandai de me laisser une chance et de revenir une autre fois. J'hochai la tête comme quoi je serai là dans trois jours. J'allais le remercier, mais la phrase sur mon père me fit plutôt lâcher un petit rire de mépris. Je restai un bon moment dans l'entrepôt, rageant. Je réalisai que probablement lui aussi n'avait voulu que mo foutre dans un lit et s'amuser avec moi, et moi tel une gamine, je m'étais amouraché de lui et j'endurais cette merde pour le protéger... Je n'avais pas grand choix pour me sortir de cette situation. Soit je me la fermais et je continuais à endurer ce qui allait tôt ou tard finir par me tuer ou alors je révélais le nom de cet homme qui semmblait ce jouer de moi. Soupirant je fini par sortir et retournai dans les pattes de Jacky et mon père.

*Trois jour plus tard*

Sa faisait deux jours que je réussissais à éviter Jacky, donc deux jours que je n'avais rien pris. Mes mains tremblaient un peu, je traspirais, mais bon au moins j'étais clean. J'arrivais à ma moto lorsque Jacky arriva en courant. Byck! Serrant les dents je le regardai arriver jusqu'à moi.Tu n'as rien à me dire ma belle? Tu sais si tu continue comme sa je vais devoir à nouveau passer ne journée complète avec toi. Tu sais comme la première fois... J'ai une toute nouvelle game en plus. Tu es vraiment certaine de n'avoir rien à dire? Je le toisai et secouant la tête j'embarquai sur ma bécane. Merde Byck! Il ce fou complètement de toi et toi comme une idiote tu le protèges. Hunter ne fait que jouer avec toi, nous nous ne voulons que ton bien princesse, pourquoi est ce que tu t'entêtes à le protéger. Je poussai un soupire en baissant le regard. Il avait raison au fond John devait se foutre de moi, pourquoi est ce que je m'entêtait à garder le secret comme si son nom était quelque chose de si précieux à mes yeux que j'étais prête à y laisser ma peau. Je devais prendre une décision maintenant, je révélais ce que je savais ou non... Je fini par relever le regard et le plantai dans celui de mon oncle. Tu sais quoi? Tu as raison, je suis une idiote, alors... Va te faire voir Jacky. Sur quoi je démarai ma moto, mis mon casque sous son regard brulant de fureur et partie à l'entrepôt.

Lorsque John arriva je tournais en rond comme une lionne en cage. Mes mains tremblaient, mais c'était aussi de rage. Je savais que dès mon retour, j'allais regretter, mais ma décision était prise et lorsque mon regard croisa le sien, je compris que j'avais bien fait. Se loup n'était pas fait pour être tenue en laisse, je devais encaisser et garder le secret... Pour lui et ce même s'il se foutait de moi. Ouais, je crois. S'approchant, il releva mon visage du doigt, voulant probablement voir si j'étais réellement en état comme promis. J'étais folle de rage, j'étais en manque, mais j'étais toute là. J'écoutai ce qu'il me dit et me figeai lorsqu'il me dit de lui montrer ce que j'avais dans le ventre. J'étais sensé faire quoi la? Je me placai finalement... N'importe comment et tentai de le frapper... N'importe comment. Sérieusement je ne savais même pas si la façon dont je fermais mon poing était la bonne...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 15th Juin 2017, 21:11

J'espérais qu'elle soit clean. Oui parce que la ça serait ce foutre de moi. Quand je la vis tourner en rond ce une lionne j'eus un soupir de soulagement. Elle était peut-être pas debarasser de la cochonnerie dans ses veines mais elle était "sobre" de toute façon j'allais tellement la faire suer qu'elle en serait presque toute débarrassée et elle dormirait comme un bébé. Même la réponse à ma question semblait beaucoup assurée.

Je m'avançai et relevai sa tête vers moi. Je passai unoment les yeux dans les siens voyant la petite lueur que j'avais vu il y a des mois plus tôt. Je la relâchai en enlevant ma veste et lui donnant la première consigne que mon propre mentor m'avait donné. Je lui demandai ensuite de me montrer ce qu'elle avait dans le ventre. Ok... elle ne savait que dalle! Je haussai un sourcil et me redressai lentement en baissant mes bras. Ok on part de la base.

-Tu sais rien...

J'allai placer une main et l'autre. Je lui plaçai les bras et me replaçai devant elle l'invitant du bout des doigts. Le premier coup je sentis à peine le mal. Ok... elle était une très novice. Je levai les yeux vers elle en me redressant. Ils lui avaient appris cette bande de cons? Rien visiblement.

Je me plaçai à ses côtés pour au moins lui apprendre la base. Plusieurs fois je dus replacer un bras, une main ou encore lui dire de placer ses pieds. Elle était attentive... pour quelqu'un en manque.

- Tu veux te faire péter le pouce Becky? Place-toi merde!

Non je n'étais pas des plus patient et la journée avançait lentement et lentement la sueur perlait mon front. Oui bien avec cette chaleur normal aussi. Putin j'aurais un travail de dingue avec elle!

- Ok un pause.

Jallais chercher de l'eau et lui lançai une bouteille. Il m'avait collé une fille nulle comme pas une dans les pattes pour en faire une tueuse à gage... Putin... j'avais le don d'avoir des trucs de cons aussi. Je m'aspergeai le visage d'eau avant de me passer une main au visage.

- Tu devras faire un peu de musculation Lutine.

Oui parce que sinon elle.va se faire défoncer la gueule en moins de deux.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Juin 2017, 05:41

Encore une fois j'avais envoyé promener Jacky, sachant très bien qu'il me ferait payer le prix fort. J'avais pris ma décision, peut importe si oui ou non il se foutait de moi, je ne pouvais pas laisser le club le manipuler et le contrôler comme il faisait avec moi. J'arrivai à l'entrepôt et l'attendit, marchant de long en large. J'étais furieuse, mais aussi terriblement en manque, mon corps réclamait un dose que je me refusais à lui donner. Lorsque John arriva, il vérifia mon état avant de me demander si j'étais prête et de lui montrer ce que j'avais dans le ventre. Je lui donnai quelques ridicules coups de poings. Se redressant il me regarda en haussant un sourcil. Heu... Non. Il plaça mes mains et mes bras avant de m'inviter à le frapper. Il fini cependant par ce redresser, voyant que la non plus sa ne donnait rien. Ce plaçant à mes côtés, il me montra finalement la base. Comment me placer, me replaçant lorsque je ne l'était pas correctement. Je me concentrais sur sa voix, sur ce qu'il me disait plutôt que sur les appelles de mon corps à une autre dose. C'est ce que j'essais de faire figure toi! Son manque de patience mélanger à mon manque d'héroïne, m'irritait au plus haut point, mais malgré ça je corrigeai ce qui ne convenait pas. La chaleur, mélanger avec mon manque de drogue me faisait suer à grosse goute, aussi j'acceptai la pause avec plaisir. Prenant la bouteille, j'en pris une longue gorgée avant de finalement faire comme lui et m'en asperger le visage. Ce n'est pas un problème, voulais tu me monter un programme spécial ou juste que je suive un programme fait par le proprio du gym? Un des membres du club avait un gym, je pourrais certainement y avoir accès facilement. Je le regardai quelques secondes et réalisai à quel point je devais paraître ridicule à vouloir faire ça. Tu dois regretter d'avoir accepté j'imagine... Je n'avais pas dit ça sur un ton découragé ou plaintif, c'était simplement une constatation, simplement un fait. Il était un pros, maintenant pris pour entrainer une fille qui n'était même pas capable de donner un coup de poing correctement.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Juin 2017, 06:40

Ok... partir de la base avec elle. Putin je pensais qu'ils lui avaient montrer les rudiments de la bagarre... mais non bande nazes! Trop occupé à leur affaires louches, ils n'ont jamais pensé à lui montrer à se défendre? Putin...de... connard... Enfin je lui plaçai les mains, les bras. Voyant que mon petit poids plume devant moi avait la force pour écraser une mouche, je ma plaçai à ses côtés pour lui montrer les rudiments de base. Replaçant un bras, une jambe ou même son putin de poing où son pouce sortait sans cesse. Je lui dis d'ailleurs perdant patience. Oui bien moi et patience ça faisait deux, et j'en avais pas des masse d'ailleurs.

- Non justement!

Je continuais quelques minutes la chaleur commençait à faire rage et je lui tendis une bouteille d'eau avant de m'asperger le visage. Je me passai une main au visage avant d'en prendre une rasade. Je lui proposai de faire de la musculation... oui parce que avec sa force de bébé mouche... il ne fouterait pas de raclée solide.

- À toi de voir le programme que tu veux. Mais fais de la muscu.

Je m'étirai un moment en soupirant et posai la bouteille d'eau. Je tournai mon regard noir vers elle, comment elle pouvais se bourrer le corps de cette cochonnerie? Bon après elle fera ce qui lui chante mais tant que je l'entraine elle reste clean sinon pas d'entrainement.

- Personne t'a jamais montrer à te battre Lutine?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Juin 2017, 07:24

Il faisait une chaleur épouventable, donc lorsqu'il me lança une bouteille d'eau j'en pris une longue gorgé avant de moi aussi m'asperger le visage. Hochant la tête à sa réponse pour mon programme de musculation, je me promis d'aller voir, le proprio du gym qui était rentré dans le club récemment. Je me promis aussi d'aller me chercher des vêtements pour l'entrainement... Enfin si Jacky ne me mettait pas la patte dessus avant. J'éclatai finalement de rire en entendant sa question. Comme si les gars allaient montrer à la princesse à se battre, ce n'était pas digne d'une princesse et bien franchement avant aujourd'hui, je n'en avais jamais vraiment vu l'utilité. J'étais toujours avec les gars, donc je n'ai jamais vraiment eux besoin d'apprendre. Quand tu as un club complet de motard prêt à te défendre, apprendre à te battre semble inutile. Je poussai un soupire devant le travail qui nous attendait. Avoir su que finalement je voudrais être utile au club de cette façon, j'aurais peut être insisté plus pour qu'on me le montre... Je retournai mon regard dans le sien, une étincelle de curiosité apparaissant dans mon regard. As-tu entrainé beaucoup de gens? Et combien de filles? Le petit sourire qui était apparut en posant la question disparut cependant rapidement, alors que mes mains recommençaient à trembler dû au manque. On reprend l'entrainement.


*Trois semaines plus tard*

Comment j'avais fait pour me rendre jusqu'à l'entrepôt? Je n'en savais foutrement rien. Jacky avait poussé la dose beaucoup plus qu'à l'habitude et je ne savais trop comment j'avais réussi à foutre le camps pour arriver à l'heure pour mon entrainement qui je le savais n'aurait pas lieu puisque je n'étais pas sobre. Les trois semaine c'était écoulé ainsi. Soit j'étais sobre et il me donnait mon entrainement, soit je ne l'étais pas et il m'envoyait promener. Cette fois cependant, j'étais arrivé plus stone que jamais. Habituellement, lorsque j'en étais à ce point, Lesly arrêtait Jacky pour m'éviter de mourir d'une overdose, cependant cette fois elle n'avait pas été la et j'avais eu droit à une dose de plus. J'avais finalement fini par sortir de là et me rendre jusqu'à notre lieu de rendez-vous avant de tout bonnement m'écrouler sur le béton après avoir été malade. J'étais tellement partie que je fis à peine capable d'ouvrir les yeux lorsque j'entendis ses pas s'approcher. Je sais Hunter, pas aujourd'hui. À nouveau une nausée me frappa, mais couché sur le dos comme je l'étais, je m'étouffai avant de repartir dans les limbes.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Juin 2017, 08:13

Quand je l'entendis rire à ma question je haussai un sourcil ma bouteille se figeant à moitié chemin. J'avais l'air de blaguer? Oui ok elle devait être protégée un max mais... quelque chose me dit qu'elle était pas TOUJOURS avec un des membres. En gros elle avait eue de la chance qu'elle soit attaqué.

-Ils auraient dû

Se fut ma réponse. En m'étirant elle me demanda combien de personne j'avais entraîné et combien de filles. Je stoppa mes gestes et baissai les bras en plantant mon regard dans le sien.

- Un seul. Et tu es la seule fille. J'en entraîne pas d'habitude.

Et on repris l'entraînement jusqu'à ce que le soleil descende sur l'horizon. Au moins j'étais certain qu'elle dormirait et que le gros de cette cochonnerie était sortie.

TROIS SEMAINES PLUS TARD

Trois semaines à alterner entre ses prises de drogues et ses manques. J'en avais marre à la fin. Finalement quand j'arrivais et je la voyais au mur je remettais à plus tard me fermant de plus en plus à elle. Qu'elle m'appelle Hunter me faisait autant chier. Enfin... j'avais remarqué qu'elle m'appelait plus souvent comme ça si elle était stone ou en pétard après moi. Mais m'en fous... je suis pas la pour être un gentil. Donc cette journée - là j'arrivai donc à notre lieu de rendez-vous pour la voir... couchée? Je serrai la main sur ma poignée de sac. Je l'entendis me faire une réplique sur le fait que, encore une fois, ça ne serait pas aujourd'hui.

- Effectivement.

Je tournai les talons quand j'entendis un son... CE son que j'avais trop entendu dans ma vie de revendeur. J'aurais pu la laisser crever là mais non. Je laissai mon sac sur le sol et aussitôt jaccouru à elle et la tournai sue le côté gauche maudissant cette cochonnerie. Je pris mon téléphone mais je figeai. Qui j'appelais? Charles? Will? Un autre du club? J'avais pas envie non plus qu'elle vomisse dans ma bagnole! Bon ben tant pis! J'attendis qu'elle finisse de se vomir le coeur avant de mettre une couverture sur le siège arrière et l'étendre la sans un mot. Arrivé au club je croisai un membre qui me conduit à sa chambre pour que je puisse la coucher. C'est en sortant que je tombai nez à nez avec Will.

- Qu'est-ce que tu fous là Hunter? Tu es supposé l'entraîner...

- Justement je pourrais le faire si elle arrêtait de faire la conne!

- Un autre mot Hun...

- Tu vas me faire quoi? Me buter? Tant qu'elle sera une junkie je ne veux même pas la voir compris?

-Attends.... une junkie? Becky ne touche...

- Je te l'ai apporté... elle a faillit s'étouffer dans son vomi. Je sais pas ce qu'elle prend... mais elle a deux doigts de l'overdose. Tant qu'elle sera pas clean.... je veux pas la revoir.

Je laissai Will la complètement sonné. Non mais marre qu'on me prenne pour un con! Si elle pensait que j'allais continuer mes entraînements elle se plantait. J'en avais plus que marre.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 16th Juin 2017, 19:10

Vêtue d'un short et d'un top sport, j'entrai dans l'entrepôt avec mon habituel cinq minutes d'avance. Je venais pour ma première séance d'entrainement avec John depuis qu'il m'avait trouvé sur le point de claquer. En me ramenant au club, il avait parler à la bonne personne. Mis à part Jacky et mon père personne au club n'était au courant que je consommais. En le disant à Will, il venait de me sauver la mise sans le savoir. Les semaine qui avaient suivie avaient été pénible. Je voulais arrêter, je voulais me débarrasser de cette merde, mais à la moindre crise de manque, il y avait un des membre qui cédait et me filait une dose en cachette. Ce fut lorsque je surpris une conversation entre Will et Charles que je décidai que là s'en était trop.

Flash Back

Elle va finir par y laisser sa peau Ironhorse, il faut qu'elle arrête. En plus Hunter va finir par décider de laisser tomber son entrainement pour de bon... J'entendis mon père éclater de rire. Par ce que tu crois qu'elle allait vraiment arriver à la hauteur d'Hunter? Voyons Will! Notre princesse est beaucoup trop fragile et délicate pour arriver à quoi que soit. Je voulais seulement qu'elle se rapproche d'Hunter pour nous donner de quoi l'obliger à travailler pour nous. Cette gamine n'arrivera jamais à faire ce boulot tout comme elle n'arrivera jamais à arrêter de consommer... Sonnée, je n'entendis pas les pas rageur de Will qui sortait de la pièce. Il referma la porte du bureau de mon père et me rentra presque dedans. As-tu parler à qui que ce soit des choses que tu sais sur Hunter? Je ne lui fis qu'un simple non de la tête. Veux-tu vraiment arrêter et prouver qui tu es à cet imbécile et réellement protéger Hunter? Oui... Ma voix était toute petite. Vas faire ton sac, je t'emmene à la maison, mais je t'avertie Byck, moi je ne céderai pas à tes caprices. Laisse moi quinze minutes. Je tournai les talons et allai faire mon sac.

Fin du flash back

Deux semaines. J'avais passer deux semaines chez Will. J'étais rentré au club la veille, et était allé immédiatement dans ma chambre. Will avait pris un rendez vous avec John et m'avait dit de ne pas faire de stupidité cette fois car c'était ma dernière chance. Malgré tout ce qui était arrivé dans les deux dernier mois, j'avais tout de même poursuivie mon programme de musculature, suivie d'un jogging chaque matin. Jogging dont je revenait d'ailleurs. Musique à fond dans mes écouteurs, je m'étirai en attendant l'arriver de John.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 17th Juin 2017, 06:02

Depuis que j'avais déposé Becky au club, je n'avais plus eu de nouvelles des membres ou même de la jeune femme. Je faisais mes contrats, je partais à l'extérieur. En fait je faisais ma vie loin du club. Je savais bien qu'ils reviendraient à la charge mais je ne comptais pas ma joindre à eux. Si j'avais quitter un gang de rue c'était pas pour aller dans un autre gang. Non pas question et se peu importe le montant, les avantages. Le téléphone sonna donc un soir alors que j'étais peinard devant la télé et quelle ne fut pas ma surprise d'entendre Will.

- Tu peux venir entraîner Becky?

- Si elle est...

- Non elle est clean, je te donnes ma parole.

- Demain 9 heures et pas en retard. Dernière chance Will...


Je raccrochai simplement et passai un bonne nuit de sommeil. Au matin je fis mon jogging et ma routine de musculation avant de sauter dans la douche et de filer à l'entrepôt. Ma voiture arriva lentement à cet entrepôt faisant crisser les roches sous mes pneus. Je restai quelques minutes dans ma voiture serrant les mains sur le volant. Je fini par sortir de la voiture et me diriger vers l'entrepôt pour la voir s'étirer les écouteurs sur les oreilles. Je restai un moment immobile dans l'embrasure à la regarder quand finalement je croisai son regard.

- Alors c'est la bonne cette fois Lutine?

J'enlevai ma veste et la posai sur un muret et posai mon sac à même le sol. Encore une fois comme j'en avais l'habitude depuis des mois je m'avançai vers elle et pris son menton entre mes doigts et la regardai longuement. Non... elle était là, bien là même. Clean, le regard perçant celui-là même de cette dernière soirée il y a des siècles il me semble. Je la relâchai simplement mon air froid et distant. Serais-je un jour celui qu'elle a connu? J'en sais rien mais pour le moment j'étais un mentor pour elle.

- Et si on reprenait où on avait terminé? En position Lutine

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 18th Juin 2017, 19:39

Je m'étais levé plus tôt qu'à mon habitude pour aller au gym faire mon programme de musculation chose à laquelle malgré tout ce qui c'était passé je n'avais après que John m'ai ramené j'avais continué au moins cette entrainement. Les écouteurs dans les oreilles, la musique à fond, je m'étirais en attendant que mon mentor arrive. J'étais comme à l'habitude arrivé cinq minutes à l'avance et j'étais bien décidé à ne pas perdre cette dernière chance qu'il accordait au club. M'étirant, je n'arrêtai que lorsque mon regard croisa le sien. Lui faisant un petit sourire j'enlevai mes écouteurs et éteignit ma musique. Je répondis à sa question en allant poser mes choses plus loin par terre. Oui c'est la bonne. Je le laissai ensuite regarder mes yeux, comme il avait prit l'habitude de le faire. Une fois qu'il fut satisfait de ce qu'il voyait il donna le signal de départ. Mes mains tremblaient encore un peut dernier souvenir du manque, mais je les ignoraient prête à apprendre à ne plus jamais me laisser avoir comme Jacky l'avait fait, prête à me donner corps et âme dans ce que cet homme pouvait me montrer. Prête aussi à l'envoyer promener lorsqu'il ferait ce que personne n'osait faire, me contrarier et me dire non. Avant de débuter cependant je pilai sur mon égaux et plongeai mon regard dans le sien. Au fait... Merci de m'avoir ramener. Tu aurais pus me laisser crever ici... Baissant le regard, je me reculai de quelques pas, puis haussai les épaules, mes mains tremblant légèrement plus. Enfin merci... Bon, maintenant on peut reprendre. Me mettant en position je me préparai à écouter ses consignes.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 18th Juin 2017, 20:49

J'en avais marre de me faire prendre pour un con et un demeuré. J'ai bien d'autre chose à faire que de m'occuper d'une fille capricieuse et bébé gâtée à qui ont dit jamais non pour un simple battement de cils. C'est pour cette raison que j'ai dit à Will qui c'était sa dernière chance. Si elle foirait cette fois elle ne me verrait plus. D'ailleurs j'avais hésité de longues minutes dans ma voiture serrant le volant mais je fini par descendre et me diriger vers elle. Je stoppai dans l'embrasure délabré de cette bâtisse attendant qu'elle finisse. Sa réponse à ma question me rassura. C'était clair et déterminé. Oui bon j'allais m'assurer moi-même si elle était bien la son menton entre mes doigts. Geste que j'avais fait mainte fois et que à chaque fois qu'elle était stone me faisait sortir un rire de mepris à la limite du dégoût mais pas cette fois. Après avoir balancer ma veste je lui dis de se mettre en place. Elle allait tellement en chier aujourd'hui!

Comme j'allais me placer quand j'entendis me dire merci je me figeai me tournant vers elle. Combien de fois j'avais entendu un vrai merci? Trop rarement que je ne me rappelait même pas. Je fini de me retourner quand elle le redis une autre fois. Je pris une inspiration en gardant mon regard dans le sien reconnaissant tout de même. Cependant je ne m'attendrissais pas pour autant. Elle se mit en position et je me plaçai devant elle et quand je vis ses poings et ses bras je poussais un soupir.

- Tes pouces Lutine. Allez!

Je l'invitai des doigts. Bon ok elle en avait perdue mais elle se reprendrais rapidement puisqu'elle était clean. Encore une fois je m'arrêtai pour placer un bras, ses épaules ou même une jambe. Le corps à corps était tout de même une partie importante de notre boulot. C'est la raison pourquoi il fallait être en forme. Je fini encore une fois par perdre patience quand je replaçai un bras.

- Tu la protège ta putin de gauche?

Oui bon je n'étais pas des plus patient et d'ailleurs ça se savait aussi dans le milieu. Je plantai mon regard noir dans le sien en poussant un soupir.

- La prochaine fois je te frappe... tu vas t'en souvenir. Allez on reprend.

J'avais chaud et la sueur faisait humidifié mon chandail. Je me redressai lui donnant la fin du corps à corps. Encore une fois je lui balançai une bouteille d'eau et avec un peu je m'aspergeai le visage que J'essuyai rapidement en me passant une main au visage. Ok la prochaine fois j'apporte mon mannequin de bois.

- avant de prendre un contrat assure toi que tu es en forme. Physique et mentale. Sinon.... c'est toi qui fini dans le caniveau. Attends moI.

J'allai à ma voiture et allai chercher un gros bidon d'eau et quelques trucs à manger dans un sac. Bon faute de table je le posai sur un muret.

- Mange.


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 19th Juin 2017, 04:03

Sa m'avait tout pris pour le remercier et je lui fut reconnaissante de ne pas avoir étiré ce moment embarrassant. Me plaçant en positions, j'attendis ses instructions. Nous aurions recommencer à zéro que ce n'aurais pas été différent, excepté peut être que j'étais plus en forme et que les trois mois de musculation commençaient à se faire sentir. L'entrainement fut intense, mais je ne m'en peignis pas. C'était le premier à ne pas me prendre en pitié et à m'en faire baver. Comme à son habitude il perdit patience après moi, cette fois-ci pour ma protection pour ma gauche. J'essaie figure toi! Il poussa un soupire d'exaspération avant de me dire qu'il me frapperait la prochaine fois. Ses yeux noir plongé dans les miens, il dut certainement voir la lueur d'incertitude passer dans mon regard. Il se foutait de moi là? IIl n'allait quand même pas me frapper réellement? Je fis soudainement plus attention, je n'allais certainement pas faire exprès pour le savoir. J'avais beau être simplement vêtue d'un short et d'un top, j'étais trempé de sueur. Se redressant, il fini par mettre fin à l'exercice, me permettant enfin de respirer. Attrapant la bouteille d'eau j'en bus une bonne gorgée. Merci.

J'écoutai et enregistrai ensuite la secondes des règles qu'il devait m'apprendre. Je hochai la tête à sa demande de l'attendre et m'aspergeait à mon tour le visage d'un peut d'eau en attendant. Je l'observai, curieuse lorsqu'il revint, mais son ordre de manger me pris complètement au dépourvue. Je le regardai dans les yeux quelques secondes incertaine. Hein? Heu... d'accord. Est ce que j'avais seulement faim? Le seul moment dans ma vie ou j'avais manger des vrai repas autre que le souper c'était pendant les deux dernières semaines chez Will, pendant mon sevrage et même encore je ne mangeais presque jamais. J'attrapai quelques fruits et légumes, mais ne touchai pas au sandwich, incertaine d'avoir seulement réellement faim. La prochaine fois, j'emmènerai mon eau et quelque chose à grignoter, ne te sens pas obliger d'en amener plus pour moi. Bon c'était surtout pour ne pas me sentir obliger de manger pour ne pas gaspiller... Comme ça je ne pourrais m'emmener qu'une pomme ou un truc comme sa pour au cas ou j'aurais un petit creux.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 19th Juin 2017, 05:03

Elle reprenais rapidement. Ses coups étaient plus solide elt dur. Bon oui je devais la replacer mais elle laissais sa putin de gauche ouverte. Oui je fini par perdre patience et lui dire de le faire sinon je la frapperais. Je vis une lueur d'incertitude passer dans son regard. Pour toute réponse je haussai un sourcil. Bon ok je ne la frapperais pas comme un homme non plus je suis pas complètement con non plus.

- Alors fais-le merde!


Enfin quelques trucs rentrait dans cette petite tête de cochon. Putin que.... ok j'avoue j'avais pas eu des masses d'apprentis, ceux que j'avais eu c'était des hommes, mais elle.... elle était une categorie à part. Dans le genre tetue et capricieuse on faisais pas mieux. Je mis fin à l'entraînement surtout pour reprendre des forces et.. il était quand même midi. Je posai le sac de victuailles sur le muret et lui donnai comme consigne de s'assurer d'être en top.forme avant un contrat avant de lui sommer de manger. Je pris un sandwich quand elleelle dot que je n'étais pas obligé d'en apporter pour elle. Je relevai un regard lourd vers elle. Je farfouillais le sac sorti l'autre sandwich et lui plantai dans la main.

- Quand je viens t'entrainer j'apporte de dîner. Tu ne tiendras pas avec quelques fruits et légumes.

Je mordis dans mon repas les yeux sur elle. Si elle nea geai pas j'allais telle être dur avec elle qu'elle me.supplierait d'arrêter tellement elle aurait plus de forces.

- Maintenant mange.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 19th Juin 2017, 05:32

Lorsqu'il déposa le sac de nourriture sur le muret et me dit de manger, j'avais été surprise. Personne ne se souciait jamais de quand je mangeais, alors le voir me dire de manger... Je picossai cependant quelques fruits et légumes lui disant que la prochaine fois de ne pas se donner la peine de m'emmener à manger que m'emmènerais se qu'il fallait pour moi. Me mettant un sandwich dans la main, je restai figé en l'entendant. Je le regardai mordre dans son repas sans rien dire. Lorsqu'il me redit à nouveau de manger je plantai mon regard dans le sien. Sérieusement, je n'ai pas faim John, je... Je me figeai en réalisant que j'avais utilisé son prénom. Est ce que je pouvais l'utiliser? Réfléchissant le regard au sol, je fronçai les sourcils. Je ne l'avais pas dit depuis... Depuis la salle de bain. Perdue dans mes pensée et sans même m'en rendre compte, je mordis dans le sandwich. C'était sortie naturellement, comme si je l'avais toujours appeler ainsi. Je fini par reposer le sandwich pour le regarder après avoir repris un légume. Je t'assure que je n'ai pas faim, je ne dîne jamais. Bon, je venais inconsciemment de manger la moitié du sandwich, mais bon, qu'il me dise quoi faire lors de l'entrainement d'accord, mais le fait de manger ou non me regardait. Après ce serait quoi? Il me dirait à quel heure aller dormir?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 19th Juin 2017, 06:08

Je la voyais picorer et je lui fis remarquer qu'elle ne tiendrais jamais avec ça pour finir par lui planter le sandwich dans les mains. Quand elle m'appela John je plantai mon regard dans le sien attendant la suite. Bon déjà on arrête le Hunter ça sonnait tellement mal dans sa bouche en plus! Bon maintenant elle baissait le regard! Putin! Je fini ma bouchée quand elle me dit qu'elle ne dînait pas.

- Si tu ne mange pas... la suite tu n'aimerais pas Lutine. Tu ne peux pas faire un contrat sintunas le ventre vide. Il fait que tu sois au top de ta forme je viens de te le dire.

Les semaines passaient et je m'étais l'entraînement plus tôt pour être certain qu'elle se remplisse le ventre. J'avais apporter mon mannequin de bois et je la faisais ratiquer dessus pour qu'elle soit plus rapide. Je savais qu'elle aimait pas ça maos c'était la seule manière qu'elle avait pour que je puisse corriger ses manques. Elle apprenait vite et même si je n'avais pas plus de patience. D'ailleurs elle se faisait une joie de me cogner dedans quand je l'invitai à se battre. Dailleurs cette journée la peut importe le mouvement, l'attaque elle était d'une merde que même mon regard noir ne servit à rien. J'étais à me battre avec elle mais sérieusement elle faisait chier!

- Putin Becky! Tu fous quoi merde? Tu es une merde la!

Je passai mon avant-bras sur mon front. J'étais à deux doigts de lui foutre une baffe pour qu'elle se secoue.

- Tu as fait la fête toute la nuit merde?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 772
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 22nd Juin 2017, 22:54

John me fit rapidement comprendre que j'étais mieux de manger pour les entrainements. Les entrainements étaient désormais tôt... Trop tôt même pour moi, et si je ne mangeais pas assez à son goût, il m'épuisait jusqu'à ce que je n'en peuvent plus. Il me fit pratiquer sur un foutu mannequin de bois. Je ne pouvais pas dite que je n'aimais pas sa... Je détestais ça en fait! Lorsque je pouvais me battre contre lui, je me faisais une joie d'y mettre tout ce que j'avais, mais contre le mannequin, j'avais l'impression de me battre contre quelqu'un de déjà par terre.

Ce jour là, j'arrivai à l'entrepôt en tentant de caché que j'étais déjà exténué. La veille, mon père avait eu la brillante idée de voir ou j'en étais rendu dans l'entrainement et m'a emmener avec lui, sans me dire pourquoi et ou nous allions. Je m'étais retrouvé à ses côté deal de drogue qui tourna mal. L'homme avec qui il parlait était seul et mon père fini par me donner son flingue, après que je me sois interposé entre eux et battu avec l'homme, en me disant de lui prouver que le temps que je passais avec John en valait la peine si non il arrêterait tout ça. Le coup de feu retenti au moment même ou Will arriva, se retrouvant face à un père fier et une fille qui n'était pas du tout préparé à ce qu'elle venait de faire. Me voilà donc dans l'entrepôt, habillé en long pour cacher mes ecchymoses et complètement épuisé, physiquement et psychologiquement après avoir passé la nuit à repasser la scène dans mon esprit.

Je fus donc une merde totale pendant l'entrainement. Cherchant plus à protéger ou j'avais mal qu'à réellement me battre et me frustrant lorsqu'il arrivait à m'atteindre à un de ses endroits. Lorsqu'enfin il arrêta pour me gueuler dessus je me redressai et soutint son regard. Je fais de mon mieux merde! Respirer me faisait mal donc bouger pour l'attaquer était atroce. Je lâchai un rire sarcastique à sa question, mon regard toujours rivé au sien. Ouais ses sa, la prochaine fois tu devrais venir tu seras certainement mieux pour ce genre de fête que moi. J'étais claqué et complètement en sueur sous la veste que je fini par enlever. De toute façon, il allait finir par le savoir et c'était son job de me dire pourquoi j'avais autant de bleu et pourquoi je n'arrêtais pas de voir ces putin d'images? Je découvris finalement mes bras et mes côtes, couverte d'ecchymoses et le défiai du regard de commenter.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 782
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 23rd Juin 2017, 00:37

Voyant qu'elle picorait plus qu'elle ne mangeait je commençais à mettre les entraînements à huit heures encore rien nous étions à sept heure la matin. Bon ceci me demandais de me lever une heure plus tôt mais ça ne me dérangeait pas vraiment j'étais un lève-tôt. Je la poussais comme jamais je ne l'avais fait. BOn faut dire que j'avais surtout eu des hommes sous ma tutelle est pas des masse alors une fille... Ok oui j'étais un minimum sans-coeur, sans pitié et surtout je la traitais pas en petit bébé gâté au moindre petit chignement de sa part. NOn si elle le faisait je la regardais pour simplement reprendre en mode plus intense. Donc du coup ça calmait madame la reine, ou pas mais mis à part une engueulade solide elle finissait par se plier à se que je demandais. Elle avait rencontré plus têtu qu'elle, et je sais que ça la faisait chier.

DOnc ce matin là je la sommai de se pratiquer sur le mannequin de bois. Replacer, ses épaules, son bras, une main lui dire de placer ses pieds. Poussant un soupir je l'invitai à se battre avec moi mais même encore elle foutait que de la merde. Je grognai de mécontentement ou poussai un soupir lourd de sens. Malgré mes airs de plus en plus bourru et le fait que je parlais de moins en moins elle arrivait à rien jusqu'à ce que j'explose de colère. Je perdais mon temps c'était pas possible! Après lui avoir demandé ce qu'elle foutait elle me dit qu'elle faisait de son mieux.

- Ton pire c'est quoi?

Oui de son mieux c'était de la connerie son truc! Cependant la réponse à mon commentaire si elle avait fait la fête tout la nuit me fit froncer des sourcils. Elle voulait dire quoi là? Quand elle enleva sa veste c'était pour voir ses ecchymoses sur ses bras. Je détaillai chaque bleu, chaque marque. Putin... elle avait garder sa droite ouverte. Mais... je croisai son regard. Oui j'étais en pétard. Elle était pas assez formé pour confronté qui que se soit elle avait encore des manques, comme sa droite par exemple. Son regard me défiai de dire quoique se soit puis bon... c'était mal me connaître si je disais rien.

- T'as foutu quoi? T'a voulu montrer tes talents? Viens là!

J'attendis qu'elle s'approche pour voir de plus près ses marques. J'examinai ses bras attentivement, ses côtes. Mes doigts effleuraient à peine ses marques mais je vérifiai qu'elle ai rien de cassé surtout. Les sourcils froncés je la passai sous la loupe de mon oeil averti. Sans un mot je la fis tourner dos à moi pour examiner derrière mais fut quand même rassuré... bon pas trop mais rassurer quand même. Je la lâchai et me redressai vraiment pas content qu'elle ne m'ai rien dit. Si elle n'était pas en forme pourquoi ne pas me l'avoir dit?

- Tu t'explique ou je dois deviner Lutine?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Revenir en haut Aller en bas

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Réalité Alternative :: ● Aujourd’hui mais c'est autrement-