New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 18:55

Étrangement quand elle me dit que elle non plus ne me ferait jamais de mal je la croyais. C'était tout aussi vrai de mon côté, je voulais éviter à tout prix qu'elle souffre elle aussi. Et pourtant... quand elle parla de cette explosion je pouvais sentir sa douleur. Quand elle me demanda comment j'avais su pour sa mort je ne me sentais pas à l'aise de lui dire les souvenirs affluant les uns après les autres. Ce tic que j'avais de rouler l'épaule je l'avais depuis tout gamin mais jamais je ne l'avais eu avec elle. Cependant je lui dis simplement comment je l'avais su, de la bouche de ma proie. Je la sentis se tourner vers moi et quand je me tournai vers elle mon regard se connectant au sien.

Je ne résistai pas longtemps a prendre son visage entre mes main et je sentis un frisson délicieux me parcourir quand elle se frotta la joue contre ma paume en fermant les yeux. Tout m'avait manqué d'elle... en fait elle tout simplement m'avait manqué. Mon pouce dériva sur ses lèvres que je caressai doucement en lui disant presque en chuchotant que je me suis senti vide après. Quand elle me dit que elle aussi elle c'était senti comme ça ne laissant personne s'approcher et qu'elle c'était même éloigné du club. Je fronçai légèrement des sourcils en l'entendant. Elle la princesse du club, la pupille de Ironhorse elle avait éloigné le club de sa vie. Je continuai de garder mes mains contre ses visage mon pouce dessinant le contour de ses lèvres.

- Tu vas sûrement les inquiéter Lutine...

Lentement je me rapprochai le souffle court et je pressai mes lèvres sur les siennes doucement d'abord une chaleur explosant dans mon corps. Pour finalement les presser un peu plus sur les siennes signe que... oh merde qu'elle m'avait manquée! J'avais le coeur à cent à l'heure, le souffle qui me manquai mais je ne voulais pas la lâcher. Non ne pas la lâcher sinon elle s'évaporerait et j'allais me réveiller dans mon lit froid et vide dans ma maison tout aussi froide et vide.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 19:36

Ses mains étaient rapidement venue prendre mon visage. Fermant les yeux je frottai ma joue contre sa paume, profitant de se contact dont j'avais été privé depuis maintenant trop longtemps. Mon regard revenant ensuite se perdre dans le sien, je lui dis simplement en chuchotant pour ne pas briser ce qui semblait nous entourer, que j'avais eux un peu le même sentiment que lui et que sa m'avait poussé à m'éloigner des gens autour de moi. Lorsqu'il me dit que j'allais les inquiéter, je ne répondis pas, trop absorbé par son regard, par lui.

Mon coeur semblait sur le point de sortir de ma poitrine alors que je le voyais lentement s'approcher. Regoûter à ses lèvres, ne serait ce qu'une seule fois était beaucoup plus que ce que j'avais demander depuis sa disparition. Lorsque ses lèvres vinrent en premier lieu se poser doucement sur les miennes, ma main retourna à sa place de prédilection, puis mon corps vint se presser contre le sien alors qu'il pressait un peu plus ses lèvres. Je répondais à son baiser comme si ma vie en dépendait, comme si le simple fait de rompre se baiser mettait fin à tout. Il m'avait manqué à un point que je ne pouvais même pas l'imaginer. J'avais enfin l'impression de vivre à nouveau, que je pouvais enfin recommencer à respirer, que les couleurs revenaient doucement dans ce monde terne. J'avais besoin pour vivre et être heureuse de sentir son coeur battre sous ma main, de sentir la chaleur de son corps contre le mien, de juste être près de lui. Le perdre lui signifiait me perdre moi même. Les 5 dernières années en avait été la preuve. Je ne pouvais pas... Je ne voulais pas arrêter ce qui se passait, me détacher de lui, je ne voulais pas que tout ça arrête. Sans vraiment que j'en ai conscience, mon autre main alla se poser dans son cou, mon corps se pressant encore plus contre le sien.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 21:03

J'avais parler ne sachant même pas comment j'avais réussi à articuler les mots mais elle ne répondit pas me regardant simplement pendant que je m'approchais d'elle mes yeux dans les siens pour finalement l'embrasser d'abord doucement sentant une explosion de chaleur, mon coeur s'emballant dans mon corps. Un frisson me parcouru quand elle posa sa main sur mon coeur qui devait être sur le point d'exploser Mon air me manquait mais je ne voulais pas la lâcher. Elle répondit avec la même fougue, la même énergie que moi. Cinq an loin d'elle à penser qu'elle n'était plus de ce monde, attendant mon heure simplement. Ce temps où je finirais sur le sol a prier pour la rejoindre. Mais je n'avais plus besoin elle était là!

Elle se pressa contre moi son autre main se posant dans mon cou. Je lâchai son visage pour poser mes mains sur ses hanches où mes doigts se pressèrent dans celles-ci. Une main alla s'aventurer sous son chandail le bout de mes doigts caressant le creux de sa colonne descendant dans le creux de ses reins. Je descendis dans son cou le bécotant, humant son parfum. Je voulais sentir ses cheveux chatouiller mon visage, sentir ses mains comme autrefois. Je remontai à son oreille que je mordillai doucement tout en la gardant collé à moi.

- J'ai été perdu sans toi Lutine..

Je remontai mon visage vers elle le souffle court mon regard se perdant dans le sien. Je posai ma main sur la sienne la serrant doucement. Je ne la laisserais plus partir, quitte à ce que le club au complet débarque chez-moi. Mais une sonnerie retentit dans ce silence qui nous entourait me faisant brutalement retomber sur terre. Mon putin de téléphone! Je tirai mon téléphone de ma poche raguer et répondit une "Hunter" tout aussi rageur.

Ça peut pas attendre?... Je peux p... Quoi?! Il a quoi? Quand?-

Je parlai en serrant les doigts sur mon combiné relevant le regard sur Becky face à moi. Le feu dans les yeux je maudissais mon commanditaire mais je ne pouvais pas ne pas faire mon travail. Je faisais des recherches sur un homme qui vendait des femmes aux pays étrangers pour se faire un pactole. Présentement il en avait enlever une et mon contact me disait qu'il comptait la mettre aux enchères ce soir pour l'envoyer le plus tôt possible sur un avion. Je grognai un bref "J'arrive". Je retournai vers elle et plantai mon regard dans le sien.

- Je dois y aller. On se revoit demain. Un entrainement ensemble.

Je lui jetai un dernier regard avant de quitter cette bâtisse délabrée en joggant et regagner ma voiture. Je lui jetai un dernier regard avant de quitter les lieux pour m'occuper de cette ordure e tlui faire payer le prix fort de ses actes.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 22:09

Après 5 ans à croire que jamais je ne le reverrais sentir ses lèvres sur les miennes fut une délivrance. Répondant à ses baisers, je posai ma main sur son torse, contre son coeur, mon autre main alla se poser dans son cou, mon corps se pressant contre le sien. Enfin j'avais l'impression que l'air revenait dans mes poumons, que l'on me permettait de revivre enfin.

Ses mains lâchèrent mon visage pour aller presser mes hanches, pour qu'ensuite le bout des ses doigts vienne caresser sous mon chandail le creux de ma colonne et mes rein, me procurant milles et un frissons. Ses lèvres quittèrent les miennes pour aller explorer mon cou, je laissai mes mains partirent à l'aventure sur lui, redécouvrant son torse, ses épaules et son cou. J'ai besoin de toi loup... Son regard revenant au mien je lui fis un petit sourire, premier vrai sourire depuis des années. Mon coeur battait à tout rompe, mon souffle était cour, mais je n'avais pas été aussi bien depuis qu'il était disparut. Pour la première fois je ressentais autre chose que de la tristesse et de la colère, pour la première fois depuis 5 ans la joie de vivre me revenait. Oui, j'avais besoin de lui. Plus jamais je ne laisserais quelque chose nous séparer ou m'empêcher d'être dans ses bras.

Ce fut finalement la sonnerie de son téléphone qui nous fit revenir dans le monde réel, et disparaitre mon sourire. Je le laissai répondre retournant mon regard à la fenêtre, ne me retournant que lorsqu'il eut raccroché. J'y serai. Je lui fis un léger sourire et le suivie à l'extérieur. J'allais mettre mon casque lorsque mon téléphone sonna. Beck. ... Ou? ... J'arrive. Finalement si se n'étais pas lui qui devait partir se aurait été moi. Enfin les cibles que l'on m'avait donné était sortie de leur cachette. 3 petites frappes qui obligeaient des gamins à vendre pour eux, rien de bien compliquer. Sur la photo que j'avais d'eux, la seule disponible en fait, même après des recherches, ils étaient tous les 3 minuscules. Je partie donc en vitesse au lieu ou les 3 lascars se rendaient pour les attendre.


* Le lendemain matin *

J'étais arrivé très tôt à la bâtisse, rageuse. Je venais de passer une partie de la nuit à soigner quelques blessures pour ensuite réussir à ne dormir que quelques heures. Je fini par me défouler sur le mannequin de bois pour ensuite me coucher sur le dos sur la table et attendre. J'avais des bleus un peut partout et quelques ecchymose, ma lèvre était fendu et j'étais folle de rage. Je ne sais pas combien de temps au juste je restai ainsi, mais mon téléphone fini par sonner. Beck. ... T'inquiète j'ai dit que ce serait fait et sa le sera. ... Ouais tu as juste oublié de me dire qu'ils avaient un peu changé avec les années. ... JE T'AI DIT QUE JE LE FERAI! ... Je ne le ferai probablement pas seule par contre, tu sais ce que sa veut dire. ... Sa ses pas mon problème, c'était à toi à me donner TOUS les détails avant que je ne sois prise dans ce garage avec ses trois monstre. ... Pardon? Je ne suis pas certaine d'avoir bien entendue. ... Ouais ses se que je pensais. ... Je t'appelle un fois le travail fait. Je raccrochai le téléphone rageuse. C'étais ma réputation qui était en jeu, si je ne faisais pas le boulot mon nom en mangerait en coup...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 22:37

Trop facile... le contrat avait été trop facile pour moi. Bon oui il c'était admirablement bien défendu je l'accorde me portant même quelques coups au visage. Résultat une lèvre fendue, une ecchymose sur la pommette et un sourcil fendu. Mais bon il avait payé et j'ai pu libérer la pauvre femme apeurée et la rapporter chez-elle lui demandant de ne pas divulguer qui l'avait sauvé. Elle hocha la tête simplement et elle retourna chez-elle simplement pendant que je retournai chez-moi pour appeler mon commanditaire et lui envoyer la preuve qu'il était bel et bien mort. La nuit tombait tranquillement pendant que je sirotais ma bière en regardant les infos, soigner mes blessures, pour aller dans mon lit sachant que cette nuit pour la première fois depuis longtemps je dormirais tranquille.

Le lendemain debout tôt comme à mon habitude j’appelai mon cuistot lui disant que je prenais congé aujourd'hui après m'être assuré que ça irait. Je pris donc mon déjeuné, mon café et mon journal avant d'aller à cette bâtisse pour rejoindre la demoiselle. BOn je lui avais donné rendez-vous mais il était encore tôt mais quelle ne fut pas ma surprise de voir sa moto déjà là. J'arrêtai le contact immédiatement en fronçant des sourcils quand je l'entendis parler rageuse. Aussitôt je me précipitai et stoppai dans l'embrasure la voyant couchée sur la table quand elle dit qu'elle ne le ferais pas seule. Elle raccrocha et simplement à sa voix, ses gestes je sus qu'elle était en pétard.

- Et qu'est-ce que tu ne feras pas seule? dis-je simplement

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 22:57

je rageais contre cet espèce d'imbécile qui avait faillit me faire tuer. Me montrer une photo de 3 petits chicots et j'arrive la bas pour me retrouver face à 3 géants. Coucher sur la table, ma veste et des jeans par dessus mes vêtement sport, je lui parlai rageusement, lui disant que je ne ferait probablement pas seule ce contrat et m'engueulant un peu avec lui. S'il continuait ainsi s'était de lui dont j'irais m'occuper... Je fini par raccrocher rageusement, frustré de la situation. J'allais devoir demander à John de me filer un coup de main, si non et bien... Je devrais jouer finement pour réussir à avoir ses 3 colosses. Je m'assis lorsque j'entendis sa voix et le regardai. Je n'étais donc pas seul a avoir passer une rude soirée... Un contrat. 3 colosses qui refourgue le travail de vendre à des gamins. Tu te joins à moi ou je me débrouilles autrement. Me levant je me mis à marcher de long en large. J'avais été incapable de refaire une mission en duo. Il était et serait le seul avec qui j'en ferais. Pour faire ce genre de mission, il fallait avoir confiance en l'autre car notre vie dépendait un peu de la sienne. Il n'y a aucune photo d'eux nul part, excepté une qui doit dater de je ne sais pas quand. Sur le cliché se son 3 mecs plus maigrichon que moi. Ce que j'ai trouvé la bas était légèrement plus costaud. Frustré je parlais en serrant les dents. J'ai réussi à m'en sortir, mais je dois finir le contrat, ses ma réputation dont il s'agit. N'arrêtant pas de marcher de long en large, je repassais dans ma tête ce qui c'était passé la veille.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 14th Juillet 2017, 23:41

Quand elle se releva et que je vis de quoi elle avait l'air je pinçai les lèvres. Putin de merde! Cependant je ne fis rien m'avançant quand elle me parla plantant mon regard de glace dans le sien et me figeant en l'entendant. C'est pas vrai! Des mômes qui vendaient de la drogue? Même moi je n'ai jamais confier un job pareil à un môme. Je ne répondis pas tout de suite la laissant rager toute seule pendant qu'elle me disait qu'il n'y avait pas de photos d'eux nulle part, que sur le cliché il s'agissait de 3 maigrichons mais qu'elle c'était retrouvé devant des colosses. Je baissai le regard un instant passant une langue sur mes lèvres en croisant les bras sur moi. Faire une reconnaissance elle avait pas appris après la raclée qu'elle a eue?

Je relevai le regard vers elle quand elle me dit que c'était de sa réputation qu'il s'agissait. Ouais bien là bonjour l'effet de surprise si elle les voulaient. Je fini par me redresser lentement mon regard noir planté dans le sien la regardant longuement.

- Tu aurais dû faire une reconnaissance des lieux Lutine. Tu arrive ici, dans une nouvelle ville sans rien y connaître. je fis une pause mon regard planté dans le sien, tu dois tout mettre de ton côté Lutine. C'est pas quelques photos d'une proie qui t'aide à bien te préparer. Tu ne sais jamais quand ton commanditaire va se retourner contre toi, s'il va envoyer plus gros, plus grand ou plus de monde simplement pour justement te faire la peau. Il me semble t'avoir dit d'être vigilante en tout temps.

Je pris une inspiration et la toisai longuement pour finir par me passer une langue sur les lèvres. Je ne pouvais pas ne pas l'aider, elle en avait baver visiblement hier soir plus que moi d'ailleurs. Moi je les avaient à peine sentie tellement j'étais dans ma bulle.

- Je vais t'aider tu le sais bien. La réputation d'un tueur à gage est ce qui est le plus important après son efficacité et sa minutie. File-moi la photo que tu as... allez.

Quand elle fut près de moi je lui pris le poignet et examinai ses blessures comme je l'avais fait à chaque fois qu'elle mangeait une raclée. Bah rien de majeur. Des ecchymoses, une lèvre fendue rien qui vaille qu'elle ne finisse pas le contrat. Je pris la photo de ses mains et la relâchai. Je pris un temps fou à l'examiner pour voir qu'elle datait de bien des années à voir leur habillement. Je remontai le regard vers elle taisant tout ce qui me venait en tête mais peu fier d'elle présentement. Je pris mon téléphone et appelai la seule personne digne de confiance dans mon entourage.

- Lucio? J'ai besoin de ton expertise. Je t'envoie une photo fais-moi une recherche rapide. TRÈS... rapide.

Je pris une photo de la photo et lui envoyai. J'attendit son appel reportant mon regard sur elle, mon regard de mentor. De cet homme qui l'avait entraîner pendant des mois dans un vieil entrepôt en ruine pour en faire la parfaite tueuse qu'elle était. Ce ne fut pas très long que mon téléphone sonna de nouveau et je répondis mon regard toujours dans celui de la jeune femme.

- Oui je sais elle date... Hum hum... Et ils sont connus dans le coin? Oui c'est... une amie qui a un contrat à remplir... oui je sais... Oui je vais l'aider alors c'est pour ça que ça me prend un max d'infos sur eux... D'accord pour quel gang?...Non on fera discret c'est pas rare les disparitions de dealer dans les gang. Tu as une photo récente? Merci Lucio. Oui je vais m'absenter encore.

Je refermai mon téléphone et pris une grande inspiration.

- Tu t'es pas attaqué à de la merde Lutine. Les trois hommes se nomment Richie, Carlos et Bernardo connu sous le nom de Bernie. Ils font tout les trois partis d'un gang de rue qui contrôle la drogue dans la partie sud de L.A., donc la partie la plus malfamée de la ville. Ils sont plutôt connu dans le coin pour faire appel aux gamins pour qu'il leur rapporte un max de fric. Ce que Lucio m'a dit c'est qu'il sont à deux doigts de contrôler le cartel de la drogue dans cette partie de la ville. Je sais pas qui t'a demandé de les exterminer mais...

Je croisai les bras sur moi en relevant le menton mon regard froid dans le sien.

- Il va falloir être plus que discret sur ce coup. Tu voulais frapper quand?

Oui je lui demandais car c'était quand même à elle ce contrat. Je lui apportait une aide supplémentaire simplement donc c'est elle qui décidai quand elle voulait faire son contrat.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 18:17

Je rageais en tournant en rond telle une lionne en cage. Sérieusement j'allais devoir avoir une sérieuse discussion avec mon commanditaire. J'avais l'impression qu'il y avait anguille sous roche, me demandant même si la cible au final ce n'était pas moi... Je me figeai cependant en l'entendant me faire des reproche, fronçant les sourcils. Attend là, je ne te demande pas de jouer les mentors, mais de faire équipe avec moi pour aller leur botter le cul. Je n'ai plus de mentor depuis 5 ans maintenant... Serrant les dents, je lui fis signe de ne rien dire et d'attendre. La solitude et la douleur des dernières années avait eu pour effet de faire disparaitre mon sourire et d'empirer mon caractère explosif. Je pris quelques respirations tentant de me calmer. J'étais frustré et je me laissais aller à dire n'importe quoi, voulant juste me défouler, mais ce n'étais pas lui qui avait à payer. J'ai merder, je le sais. Je me suis fait avoir, je le sais et ses déjà assez frustrant, pas besoin de me rabâcher en plus, là je veux juste aller sauver ma réputation et surtout leurs foutre une raclé. Je hochai la tête en l'entendant dire qu'il allait m'aider et lui tendis la vieille photo que j'avais, soupirant avec un léger malaise lorsqu'il m'attrapa le poignets pour vérifier mes blessures. Ça va. Je n'avais plus trop l'habitude que l'on s'occupe ainsi de moi. 4 ans seule à m'occuper de moi même m'avait fait perdre cette habitude. J'avais eux beau faire des recherches comme une cinglé, je n'avais rien trouvé sur eux... Je le laissai faire ses recherches et continuai à tourner en rond, avant de finalement aller m'allonger à nouveau sur la table. Lorsqu'enfin il reçu l'appelle avec les renseignements, je m'assis et écoutai ce qu'il me raconta une fois qu'il eux raccroché. Merde... Je vais le... À nouveau je tentai de me calmer, garder la tête froide, rester en contrôle. Je fermai les yeux quelques secondes. Probablement que mon commanditaire voulait autant se débarrasser de moi que d'eux... J'allais devoir régler ça, mais après les trois idiots. Le plus rapidement possible, il m'attende probablement, mais ne s'attendent surement pas à ce que je sois accompagné. On règle rapidement et discrètement cette histoire et après je vais devoir faire passer le mot qu'on ne se fou pas de ma gueule... Je le regardai quelques secondes un petit sourire en coin apparaissant. En forme pour ce soir ou ta mission d'hier t'a épuisé?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 19:12

-Si donner des conseils c'est être mentor alors tu es mal barrée avec moi.

Je plantai mon regard dans le sien mais fini par pousser un soupir. Elle était déjà explosive alors que je l'entraînais qu'est-ce que quatre ans avaient fait à la rousse? Est-ce qu'elle c'était fermée de tout le monde comme moi? Comme toujours elle finit par abdiquer et me dire que oui elle avait merdé, qu'elle avait pas besoin que je lui remettre sur le nez mais de faire équipe ensemble pour ainsi rétablir sa réputation au plus vite. Je relevai le menton en l'entendant, elle n'avait pas changée tant que ça... elle restait la peste chiante qui voulait qu'on la sache capable de faire le boulot. Mais je lui certifiai que je l'aiderais. Je n'étais pas pour la laisser se faire claquer la gueule deux jours de suite alors que je savais comment ils peuvent être.

Après lui avoir pris le poignet pour examiner ses blessures je relevai un regard sévère vers elle avant de continuer mon examen et prendre la photo et appeler Lucio ma petite canaille qui arriait à avoir les infos que je demandai en quelques minutes. C'était du lourd, du très lourd. Ils étaient à deux doigts d'avoir le cartel du bas de la ville ainsi... plus de gamins dans les écoles, dans les rues à pourrir la vie de gens et de se faire avoir par des connards dans leur genre. Bien que je semblais insensible, les enfants n'étaient pas des personnes à prendre pour profit personnel. Je la regardai rager avant de ce calmer après que je lui ai demandé quand elle voulait frapper.

- T'inquiète ta réputation sera rétablie et si tu crois que ma mission d'hier m'a épuisée c'est que tu me connais mal.

Oui bon pour ma part je n'avais pas tant changé. J'étais égal à moi-même, peu de mots, froid distant mais à chaque fois qu'elle était proche de moi je tentais de garder une distance prudente. Je mis les mains dans mes poches et pris une inspiration.

- Alors pour le moment va prendre un peu de repos. Il y a un chouette hôtel à trois rues d'ici. On se rencontre dans le bas de la ville il y a un garage miteux qui porte le nom de "Bob's garage" je te rencontre là.

Je la regardai un moment et fini par enlever ma veste et la balancer plus loin.

- Si tu me montrais de quoi tu es capable. Prend tes couteaux.

Je relevai un sourcil et attendit qu'elle bouge. Je me doutais bien qu'elle avait acquit de l'expérience mais je voulais voir de quoi elle était capable.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 19:43

Je devais me calmer si non je n'arriverais à rien de plus que de me faire sacrer une racler monumentale. Je tentais de me calmer, mais j'en étais incapable. J'allais devoir avoir une sérieuse discussion avec mon commanditaire et m'assurer qu'il avait bien compris à qui il avait affaire. Je lui dis que le soir même serait l'idéal pour frapper, je tentai de blaguer, mais j'étais tellement furieuse que je n'étais même pas certaine qu'il ai compris que je savais très bien que sa lui en prenait bien plus que ça pour être épuisé. Mon faible sourire en coin retombant en entendant sa réponse je vins pour m'expliquer, mais ouvrant la bouche, je la refermai aussitôt en secouant la tête, décidant finalement de laisser tomber.

Lorsqu'il me dit d'aller prendre du repos, je le regardai droit dans les yeux, me demandant s'il se foutait de moi. Je savais que je devrais me reposer avant d'aller là bas, mais maintenant je n'arriverais à rien. J'étais bouillante de colère et j'avais encore beaucoup trop d'adrénaline qui demandait à être brulé. Finissant par enlever sa veste, ce qu'il me proposa me convenait beaucoup mieux. Sans un mot, je laissai un couteau glisser de la manche de ma veste et sans quitter son regard je le balançai sur une canette trainant sur un muret, le son de celle-ci tombant au sol se répercutant sur les mur, me confirmant que ce que je savais déjà. En premier, je me suis entrainer à ce niveau, et ensuite... Un vrai et grand sourire apparut sur mes lèvres alors qu'un second couteau glissait dans ma main et que je me lançais sur lui pour l'attaquer. Au moment d'arriver à lui, je lançai le couteau par dessus son épaule dans la cible derrière lui et commençai à enchainer les attaques. Je savais qu'au corps à corps, je terminerais certainement au sol, mais je savais aussi que ses dernières années m'avait endurcie et que ce serait moins facile.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 20:27

Je me doutais bien que en pétard comme elle était elle n'irait pas se reposer tout de suite. J'étais un peu pareil, en pétard soit j'étais une merde totale avec tout le monde ou je me défonçais comme pas possible sur un sac de frappe ou mon bordel de mannequin de bois. Mais j'ai toujours détesté ce mannequin mais faute de mieux je me défoulais sur lui. Mais comme je savais qu'elle n'irais pas se coucher et dormir un peu ou du moins simplement prendre le temps simplement je lui offris de me montrer ce dont elle était capable. Je voulais voir ce qu'elle avait acquit depuis tout ce temps. Je voulais la voir au combat, je voulais... oui me battre avec elle. Qu'elle me montrer encore comment elle souhaitait être à mon niveau. Elle lança don un de ses couteaux sur une canette qui tomba dans un bruit sonore et métallique et je tournai lentement l regard vers elle mes bras croisés sur mon torse.

- Mouais... pas mal...

En fait c'était super alors qu'au début elle avait du mal à viser le centre d'une cible mais je me mis sur mes garde quand elle lança au dessus de mon épaules et se rua sur moi. Bon je dois dire que en jeans ça parait mal les coups mais j'y arrivais pas si mal la plaquant au mur le souffle court.

- Tu ramolli Lutine.

Je me reculai et passai une main dans mes cheveux et l'invitai du bout des doigts mon regard noir dans le sien.

- Allez tu attends quoi fillette?

Elle était très bonne au corps à corps, en fait elle l'a toujours été mais maintenant elle était redoutable! Je savais qu'elle deviendrai cette panthère agile, rapide, svelte et sans pitié que j'avais vu en elle quand elle s'entraînait sérieusement. Elle avait expérience, maturité et surtout elle appliquait les moindres petites règles que je lui avait dictée. Elle me fonçait dessus comme la fauve que je connaissais et je fini moi-même avec une lame sous le menton. Je stoppai tout geste le souffle court mon regard noir dans le sien. Je restai ainsi essoufflé, le coeur battant. Elle pensais vraiment qu'elle m'avait coincée là? Rapidement je lui foutu un coup sur le bras et la couchai au sol mes mains sur ses poignets mon visage à quelques centimètres du sien.

- On a du travail...

Mais je ne bougeai pas de ma position mon regard dans le sien. Ma respiration ralentissant tranquillement mais mon coeur battant à tout rompre encore.


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 21:11

Vouloir tuer cet homme, je le ferais à distance. Je savais qu'une fois au corps à corps je n'avais aucune chance. Je faisais mon possible à chaque fois quand même, ne sait-on jamais, mais surtout par ce qu'un entrainement servait principalement à sa, mais je savais que je finirais au sol. Deux couteaux lancer et me voilà l'attaquant.

Parant mes coups, je fini en quelques instant plaqué au mur. Poussant un grognement à sa provocation, je le regardai se reculer et à peine son invitation et sa seconde provocation lancer je me lançai à nouveau. M'entrainer avec quelqu'un me paraissait étrange. En fait, être moi même avec quelqu'un était étrange. Lorsque j'allais au club, j'avais toujours cette espèce de masque au sourire crisper, ce faux sourire qui me faisait mal aux joues. Me donnant à fond, je fonçai donc sur lui, et fini par lui coller ma lame sous le menton. En temps normal, j'aurais tranché directement, mais je restai simplement figé ainsi, sourcils froncés, mon regard dans le sien, le coeur cognant dans ma poitrine et la respiration rapide. Un coup rapide atteint mon bras, me faisant lâcher mon arme et rapidement je me retrouvai coucher au sol. Mes poignets prisonnier dans ses mains, j'étais cloué au sol.

Son visage tout près du mien, il me dit alors que nous avions du travail. Oui, ce soir... Nous avions toute la journée encore devant nous. Comme si c'était possible, en réalisant qu'il ne bougeait pas, mon coeur se mit à accélérer la cadence. Complètement perdu dans son regard, une idée me vint à l'esprit. Une demande que je ne pouvais faire, que je n'avais jamais pus faire. Viens avec moi dans cette chambre d'hôtel... J'avais à peine murmuré, consciente que c'était ce que la vie cherchait à nous éviter depuis des années, mais sans que l'on puisse savoir pourquoi exactement. Consciente que chaque fois que l'on arrivait à ce point quelque chose nous dérangeait, mais me disant qu'un jour ou l'autre... À force d'essayer... S'il te plait... Une demande à peine audible, à peine distincte au travers de la violence des battements de mon cœur...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 22:12

Je me doutais bien que la jeune femme me foncerait dessus comme une tornade, elle le faisait toujours quand elle était en pétard mélanger aussi à ça les années d'absences c'était suffisant pour qu'elle se lance sur moi. Bloquant nos coups un et l'autre finissant par la plaquer dans le mur et lui envoyer une pique en lui disant qu'elle se ramollissait pour finir par me reculer et l'inviter du bout des doigts une autre provocation pour la faire réagir. Limite si elle ne se lançait pas sur moi en grognant. Plus rapide, plus fougueuse elle me fit reculer ou avancer c'est selon mais néanmoins je fini avec une lame sous la gorge m'immobilisant quelques secondes mais je fini par lui mettre un coup sur le bras lui faisant lâcher son armes l'envoyant valser plus loin et je fini par la faire coucher au sol en moins de deux bloquant ses poignets sous mes mains mon regard planté dans le sien.


Je lui dis simplement que nous avions du boulot mais elle ne compris pas que je parlais de l'entraînement. Cependant trop pris dans son regard ma respiration se calma un peu contrairement à mon coeur. Cependant sa demanda me figea faisant relâcher la pression sur ses poignets. Dieu que j'en avais rêver et je ne sais combien de fois mais... était-ce la chose à faire alors qu'elle était de passage justement et que je ne savais pas quand je la reverrai? Aller là dans cette chambre d'hôtel signai un aller sans retour, de faiblir alors que je ne l'étais pas. Succomber alors que j'avais jurer de ne jamais toucher à la fille du club. Je me redressai mettant mes mains sur mes cuisses et m'asseyant sur mes talons. J'étais en contradiction entre mon envie profonde pour cette femme qui me faisait cruellement envie et la idstance que j'avais toujours mis alors que j'étais son mentor.

- Non, on doit se préparer pour se soir.

Dire ça me trouait le coeur mais je devais garder cette distance entre nous.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 28th Juillet 2017, 22:48

Couché au sol, le souffle court, le coeur voulant me sortir de la poitrine, je laissai échapper dans un murmure l'invitation. J'en avais mare de me retenir, de faire la fille sage avec lui. Il n'était plus mon mentor, il n'avais plus aucune obligation envers le club qui le croyait mort. Je vivais désormais selon mes conditions, plus selon celle de mon père qui n'avais même pas su voir le désespoir dans lequel sa propre fille avait sombré. Le regard perdue dans le sien, ma demande en était presque devenue une supplique. Je vis alors son regard changer alors qu'il se redressait. Sa réponse me fit froncer les sourcils, me piquant à vif dans mon égaux.

Je m'étais gouré à ce point? Pourtant ce que j'avais vue dans son regard... C'était quoi le problème? Il n'était plus mon mentor, nous étions loin du club qui le croyait toujours mort... M'assoyant je le regardai quelques secondes. Je devais totalement m'être planté sur cette attirance que je croyais réciproque... Je... Tu as raison. Finalement je vais aller me reposer pour ce soir. Me relevant rapidement, j'allai ramasser mes couteaux. On se retrouve au Bob's garage à 21 heure. Sur quoi je me dirigeai d'un pas rapide vers la porte. J'allais faire ce contrat merdique avec lui, aller faire comprendre au commanditaire que l'on ne se foutait pas de ma gueule comme ça et ensuite quitter cette ville et ne plus jamais y remettre les pieds. J'étais vraiment stupide d'avoir crus qu'après autant d'année se serait comme avant.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 29th Juillet 2017, 00:53

Je vis bien que cette réponse ne l'enchantait pas du tout. son regard se planta dans le mien mais pas de bonne manière. Ma réponse aussi courte, sèche et froide soit-elle la heurta comme je ne pensais pas le faire. Je ne voulais pas la blesser mais je voulais surtout garder cette distance qui m'empêchait de succomber, de me perdre de faire de moi un homme faible et qui avait une faille. Elle se releva et à son ton de voix je sus immédiatement que si elle pouvais soit elle me gueulerais dessus, soit me frapperais à la limite me trancherais la gorge. Je me relevai lentement et m'avançai et la rejoignit en quelques pas.

- Pas maintenant Becky...

Je la regardai longuement mais cette fois celui de l'homme qu'elle avait vu sur le trottoir, celui qu'elle avait vu il y a des années de ça. Je passai un main sur sa joue doucement mes doigt glissant sur sa chevelure rousse Mes yeux suivant mon mouvement avant de remonter à son regard où je m'y plongeai une nouvelle fois. Doucement je la fis tourner vers moi sans un mot je pris son visage entre mes mains et la forçai à me regarder.

- Jamais avant une mission. Pas tant que le contrat ne sera pas rempli.

Je m'approchai d'elle doucement frottant mes lèvres aux siennes en murmurant

- Après on verra Lutine.

Je posai mes lèvres sur siennes doucement, lentement. Mon autre main alla rejoindre sa place d'origine mon coeur cognant violemment dans ma poitrine. Je pressai mes lèvres un peu plus contre elle mes mains descendants sur sa taille que je rapprochai de moi ne lâchant pas ses lèvres lui signifiant ainsi que j'en avais autant envie qu'elle mais que présentement on avait autre chose à faire. Mais je tentais toujours de garder la tête froide quand j'avais un contrat. Dans les dernières années pas trop difficile, elle était supposément morte donc facile de garder la tête froide. Je passai une main sous son chandail le bout de mes doigts caressant le creux de ses reins.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 29th Juillet 2017, 20:36

Sa réponse et la froideur avec la quelle il me répondit m'insulta. Lui qui la veille était prêt à me prendre sur le moment même si son téléphone n'aurait pas sonné, le voilà maintenant m'envoyant promener... C'était quoi son problème? Je devais m'être gouré su ce que j'avais crus voir dans son regard la veille. Après toute ses années à se tourner autour et à se retenir j'aurais crus qu'il avait autant envi que moi de ce laisser aller. Peut être dans les dernières années avait-il rencontré quelqu'un, peut être avait-il maintenant une femme qui l'attendait à la maison et que la veille n'avait été qu'un laissé allé suite à la surprise de se revoir... Insulté et blessé je lui dit simplement qu'il avait raison et que j'étais mieux d'aller me reposer, lui donnant rendez-vous pour aller exécuter le contrat, je me dirigeai vers la porte d'un pas rapide, pressé de m'éloigner de lui. Rapidement il vint me rejoindre ses paroles me faisant stopper. Pas maintenant? Je me retins de lui demander quand serait ce moment. Ça ne semblait jamais être le bon moment, serais ce un jour le bon moment?

Je gardai mon regard vers la porte, attendant la suite. Arrivé près de moi, sa main glissa sur ma joue et mes cheveux, avant qu'il ne me tourne vers lui et ne prenne mon visage dans ses mains. Je retrouvai alors dans son regard ce que j'y avait vue la veille. Fermant les yeux quelques secondes je frottai ma joue contre sa paume, soulagé de ne pas m'être trompé. Retournant mon regard dans le sien, j'hochai doucement la tête, avant qu'il ne s'approche de moi et ne frotte des lèvres contre les miennes. Ma main se posa sur son torse, sentant les battements de son coeur, comme ses lèvres se pressaient sur les miennes. Ses mains glissant jusqu'à mes haches me rapprochèrent de lui, avant de glisser sous mon chandail et que du bout de ses doigts il ne vienne caresser ma peau au niveau de mes reins. Le souffle court et le coeur battant la chamade, je mis fin au baiser me reculant de quelques centimètre. Si tu tiens vraiment à attendre après, arrête et laisse moi aller me reposer. S'il n'arrêtait pas maintenant, je ne garantissais pas d'avoir la patience d'attendre après. Mon regard restant cependant planté dans le sien, je ne bougeai pas plus, me retenant de ne pas tenter de lui faire changer d'avis. Tu sais dans quel hôtel je serai, viens me rejoindre lorsque tu seras décidé. Que ce soit avant ou après le contrat. Je retournai finalement chercher doucement ses lèvres, ne pouvant résister à un dernier baiser avant de partir

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 29th Juillet 2017, 21:21

Elle était en pétard contre moi et je le savais cependant je ne pouvais pas me laisser aller, pas tout de suite. Pour ça j'étais assez rigoureux, un peu comme un joueur de hockey avant un match gardant ses forces pour le match final. D'ailleurs en me levant et en allant la rejoindre je lui fis savoir pas maintenant, pas tout de suite. Je l'avais tourné vers moi, me plongeant dans son regard noisette pour finalement frotter mes lèvres sur les siennes et retourner y goûter lentement mes mains glissant sur ses hanches que je rapprochai de moi. Le bout de mes doigts allant caresser se petit creux au niveau de ses reins. Quand elle se détacha de quelques centimètres mon coeur sembla sortir de ma poitrine mais quand elle me demanda d'arrêter je ne dit rien me contentant de la regarder simplement mes doigts continuant de caresser ce bout de peau que j'avais agréablement découvert. Cependant elle ne bougea pas, ni moi d'ailleurs mais j'avoue que si je voulais être en forme et elle aussi je devais la laisser aller.

- Je n'ai qu'une parole.

Quand elle revint chercher mes lèvres je nouai un bras autour de sa taille la collant un peu plus contre moi et ma main libre remonta lentement sur sa taille, frottant le rond d'un sein et revint prendre sa main sur mon coeur que je serrai doucement. Je mis fin au baiser lentement ouvrant mes yeux et me reculai un peu. Il fallait que j'arrête, sinon je sais que je ne tiendrais jamais.

- On se voit ce soir.

Après son départ je regagnai ma maison et m'assied à la cuisine prenant un semblant de repas avant de sauter dans la douche et aller me préparer. Comme à chaque contrat imposant je mit mon complet noir, léchai mes cheveux vers l'arrière et préparai tout ce dont j'aurais besoin en nouant une ceinture ou il y avait mes flingues et mes munitions. Je pris ma bagnole et me rendit au lieu de rendez-vous avec une bonne quinzaine de minutes d'avance. Je sortis boutonnant mon veston et m'appuyai à ma voiture attendant la jeune femme. Je n'étais plus l'homme qui serait avec elle après mais l'homme des contrats, le mentor qu'elle avait toujours vu. J'étais là pour l'aider certes mais aussi parce que nous avions un contrat à faire. J'étais donc là à attendre les mains dans les poches me mettant dans ma bulle.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 30th Juillet 2017, 00:27

Après le contrat. La question à savoir ce qui arriverait pendant ou après le contrat qui ferait en sorte de nous empêcher de nous voir me vint à l'esprit. Cependant, je lui dis qu'il savait ou me trouver que ce soit avant ou après notre mission lorsqu'il serait décidé. Il était hors de question que je me fasse repousser à nouveau aussi j'allai chercher un dernier baiser le laissant me colle un peu plus à lui alors que sa main venait chercher la mienne sur son coeur. Mettant fin au baiser il se recula me disant que l'on se verrait au rendez-vous. À ce soir loup. Une fois dans ma nouvelle chambre à l'hôtel, je pris une longue douche avant de me faire monter un repas que je mangeai en me préparant. Jeans, camisole avec ma fidèle veste par dessus, cheveux attacher afin de ne jamais gêner ma vue, je fini mon plat et sortie de ma chambre, prête à redresser ma réputation et à faire comprendre à certain que l'on ne se foutait pas de moi. En chemin sur ma moto, j'entrai dans mon monde, mais la colère grondait, menaçant de me déconcentrer, de me distraire, ce qui pourrait s'avérer dangereux. Lorsque j'arrivai, avec mon habituelle 5 minutes d'avance, je descendis de moto et regardai John.  Prêt? On fait sa rapide et discret, je sais. Mon ton était sec, celui de l'élève impatiente qu'il avait entrainé... Ny lui ny moi n'étions les mêmes qu'un peut plus tôt, nous étions concentré, dans notre bulle... Enfin je tentais de le rester, même s'il était incroyablement sexy dans son complet,avec son nouveau look. Avais-tu une idée de comment procéder ce soir? Moi ils m'ont vue et s'attendent probablement a ce que je remette sa, mais il ne s'attendront pas à ce que je sois accompagné. Voulais tu que lon utilise cet élément à notre avantage avec une statégie ou on fonce dans le tas?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 30th Juillet 2017, 03:25

Le nom "Loup" résonna longtemps dans ma tête comme un écho de sa voix, une ritournelle apaisante. Cinq ans que je ne l'avais pas entendu, cinq ans ou seulement "Hunter" résonnait dans mon entourage très restreint. C'est peut-être pour ça que je restai un bon moment pensif dans l'après-midi avant de me bouger et me préparer lentement mettant ma musique fétiche et une fois prêt je me dirigeai vers le lieu de rendez-vous une bonne quinzaine de minutes d'avance m'appuyant sur me voiture les mains dans mes poches. J'entendis sa moto et je me redressai comme elle arrivait à ma hauteur. Son ton lui était loin d'être celui de la personne en contrôle ce qui me fit froncer des sourcils et plantai mon regard dans le sien.

- Justement ils s'attendent à ce que tu reviennes, il ne seront pas seulement trois tu te doutes. On va aller reconnaître les lieux avant si tu permet. Oh, tête froide Becky, il me semble te l'Avoir dit plusieurs fois ça.

Mais bon Becky était ainsi, impulsive et bouillante. On ne se foutait pas de la gueule de la jeune femme deux fois mais il fallait qu'elle reprenne contrôle d'elle-même sinon elle finirait sur le bitume. Oh je savais que ça la faisait chier que je lui redise un truc pareil et je m'attendait presque à une remarque cinglante mais elle avait toujours été ainsi elle me tenait tête, elle n'avait jamais eu cette... "peur" de ma réputation, de ma personne. Oh vouloir je pouvais la casser en deux d'une pichenette mais je savais qu'elle ne se laisserais pas faire non plus. Elle était trop tête de mule pour se laisser faire.

Donc en marchant nous prîmes la direction de cet emplacement et je lui fit signe de se la jouer discret. il ne fallait pas qu'il nous entendent sinon bonjour le carnage. Mes yeux allaient partout et nulle part à la fois mais je fini par la tirer par le bras nous cachant dans un recoin de mur.

- Ils ont des snipers sur les deux bâtisses ils sont six. donc probablement autant à l'intérieur. DOnc il va falloir que se soit plus que discret. Laisse-moi nous débarrasser des snipers, bouge pas je te fais signe.

Je trouvais un emplacement où me déplacer, mis mon silencieux et attrapait mon sac pour m'installer pour ceux plus loin. Je grimpai sur le toit installai mon fusil, mis viseur et un autre silencieux. six, ça allait être facile et surtout rapide. le tout ajuster je tirai rapidement sur les trois premiers qui tombèrent comme des mouches Bien sûr les trois autres s'agitèrent mais ils finirent au sol aussi rapidement. Je ne voulais pas leur donner la chance d'alerter en bas et que se soit la pagaille. On était que deux quand même et je suis pas Dieu non plus. Je redescendis une fois tout rangé et retournai voir la rouquine.

- La voie est libre.

Je ne me souciais pas vraiment si je l'avais fait sursauter ou non mais mon air froid, distant celui qu'elle n'avait jamais aimé en fait, ne suggérait pas de discussion.

- On entre on fonce dans le tas, ils n'ont plus personne pour les alerter de notre venue.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 31st Juillet 2017, 18:29

J'avais hâte que ce fichu contrat soit chose du passé. J'avais l'impression de m'être fait rouler et c'était très difficile à prendre pour mon égaux. Je savais cependant que je n'étais pas en contrôle, donc que je n'avais pas les idées claires, aveuglées par la rage. Aussi je lui demandai comment il voulait procéder, préférant lui remettre les commandes plutôt que de nous faire tuer tous les deux par ce que j'étais trop frustrer. J'hochai la tête lorsqu'il me dit vouloir aller repérer les lieux, fronçai les sourcils lorsqu'il me dit de garder la tête froide. Je sais et j'essais... Sans rien ajouter, je marchai à ces côtés, regardant partout et le laissant finalement me tirer afin de nous cacher. Fronçant les sourcils, je réalisai que je devais leur avoir foutu une sacré frousse pour qu'ils soit autant à m'attendre. Une douzaine d'hommes pour un bout de femme comme moi... Je profitai du fait d'être seule quelques minutes avant d'entrer pour reprendre le dessus sur ma frustration. Les trois types seraient assez facile à reconnaitre, je n'avais pas été la seule à avoir pris des coups lors de ma visite de la veille. Je me levai rapidement en entendant sa voix, prête et un peu plus calme. Parfait, laisse moi... 10 secondes avant d'entrer par devant, je vais entrer par derrière. 1... Sur quoi, je filai au pas de course sans bruit, me penchant lorsque je passai devant une fenêtre. Arrivant à la porte j'en étais à 8. Je vérifiai la poigné qui n'était pas verrouillée, un petit sourire aux lèvres, j'ouvrit la porte à 10 et lançai rapidement un couteau dans la gorge du plus près avant de me lancer sur un autre.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 31st Juillet 2017, 21:27

Elle était tout sauf en plein contrôle d'elle-même et ce même si elle me disait qu'elle essayait. J'avais parfois été dans sa situation moi aussi et je m'acquittai de ma tâche vite et bien fait avant de passer un savon digne de moi-même à mon commanditaire lui promettant que la prochaine fois c'était lui qui me passerais entre les mains. Donc je me mis en marche repérant rapidement les snipers sur le toit de deux édifices et je la tirai à l'écart d'un mur pour éviter que nous nous fassions éclater le crâne. Je lui dis donc qu'il devait être autant à l'intérieur et sa réponse me fit hausser un sourcil et je pris une grande inspiration.

- Ils doivent se douter que tu sais pour la drogue. Puis tu as été entraîné par le meilleur non?

Je lui jetai un dernier regard avant d'aller me planquer et descendre ses trois imbéciles en quelques minutes évitant qu'ils alertent les autres en bas. Je revins donc vers elle lui spécifiant que la voie étaient libre et que plus personne ne pouvaient les alerter. Je hochai de la tête simplement comptant dans ma tête et partant de mon côté pour arriver par devant. À 10 elle entra par derrière et moi j'entrai en fracas ans un mot et le regard de un se figea sur moi et il me dit un simple:
- Oh putin...

- Comme tu dis


Une balle dans coeur et me voilà à me battre avec un au péril de ma vie. Je m'étais pas trompé sur le nombre. Je jetai un oeil à la jeune femme qui se défendait pas mal et je ne pus qu'être fier de ma protégée. J'étais connu quand même à Los Angeles dans le milieu criminel et sans doute qu'il se doutaient qu'ils allaient passé un mauvais quart d'heure. Déjà elle flanquait des raclées dignes de ce nom alors de me voir avec elle... ils devaient se demander de où elle me connaissait. Un tenta de m'attraper par derrière me foutant un coup dans les côtes mais j'en vins à le jeter au sol et il m'attrapa avec lui par la même occasion. Oh que non tu ne m'auras pas! Je parvint à prendre un de mes couteaux et lui planter entre les côtes et ainsi l'achever rapidement. En me relevant je vis un viser Becky, qui elle ne semblait pas s'en préoccuper. En deux secondes il fut à terre pendant que je lui jetai un regard lourd. C'est pas vrai... elle ne faisait pas encore cette connerie! Tenter de m'impressionner? Sérieusement là? Je me redressai voyant qu'il en restait qu'un je m'avançai vers lui et à voir son regard... Soit c'était une fiote, soit il était relativement nouveau dans le domaine mais peut importe le regard qu'il porta sur moi me fit comprendre qu'il savait TRÈS bien qui j'étais.

- Je te donne cinq secondes pour t'expliquer...

- Hunter je....

- UN!
dis-je en sortant mon glock.

- Je t'en prie...

- DEUX!

- J'ai pas voulu...

- TROIS!
dis-je en armant mon flingue

Je relevai mon glock vers lui en plantant mon regard dans le sien.

- Je suis pas patient...

- Ok, ok! On nous as demander de venir simplement pour protéger la drogue, on a un chargement pour les Mexicains et ça va rapporter un pactole. Ils voulaient le contrôle du bas de la ville et ils étaient à deux doigts d'y arriver avec que ELLE gâche tout...

- ELLE comme tu dis est là parce que vous faites bosser des gamins! Qui vous as demander de venir?

- Je peux pas...

- Tu sais que si je l'apprends... c'est pas elle qui viendras te régler ton compte... mais moi.


L'homme avala difficilement ses yeux allant de elle à moi et de moi à elle. D'un côté ou de l'autre il ne s'en sortirais pas.

- Le chef de la bande. Quand il a su qu'ils étaient fait prendre. Ils ont quand même eut une sacré raclée et c'est pas top pour les affaires se faire taper par une femme.


Je rebaissai mon arme, mis le cran de sûreté et le remis à ma hanche pendant que ce petit merdeux poussait un soupir de soulagement. Je me tournai vers la jeune femme et plantai mon regard noir et glacial dans celui de Becky.

- C'est ton contrat, il est à toi.

- Je... quoi? Non! Non! Hunter je t'ai tout dis!

- Ouais et tu vas me faire croire que tu es une petite victime? C'est toi qui filais la drogue au gamin pour qu'il vous file le pactole comme tu dis. Mais comme c'est son contrat... elle doit terminer le boulot.


Je passai proche d'elle la regardai une seconde.

- Pas de pitié, je t'attends dehors.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 31st Juillet 2017, 23:03

L'adrénaline bouillait dans mes veines alors que j'ouvrais la porte. Un lancé de couteau sur un et me voilà me lançant sur un autre que je descendit rapidement. Enfin, je vis ensuite celui qui m'avait gentiment fendue la lèvre, ce qui fit revenir la rage au grand galop et me fit ne voir que lui. Je me lançai immédiatement sur lui, ne voyant pas un autre me viser avant de ce faire descendre par John. Bon j'étais en pétard contre ce type, mais il y avait un peu le fait que je n'étais pas seule, que je voulais qu'il soit fier de de que j'étais devenue, donc en gros... Bah j'ai merdé et il m'a encore une fois sauvé le fesses... On ne change pas les bonnes vieilles habitudes. Rapidement je balançai un coup de pied au colosse qui m'avait frapper au visage la veille, lui fendant la lèvre au passage à mon tour puis lui tranchai rapidement la gorge. Écoutant la conversation de John avec le dernier je ramassai mes armes, me redressant en fronçant les sourcils lorsque j'entendis le
"ELLE" du type. J'avançai de deux pas vers eux lorsque j'entendis John dire qu'il me laissait finir le boulot. Soutenant son regard en passant près de lui, je me dirigeai sur l'homme d'un pas décidé. J'en ai plus depuis longtemps. Aussitôt que la porte se referma sur John, l'homme se releva en me regardant dans les yeux. Tu es sérieux là? Tu sais que j'aurais été très gentille et t'aurais même laisser le choix de comment? Je poussai un soupire en m'arrêtant à quelque pas de lui. Je ne me laisserai certainement pas liquider par une poupée minuscule... J'aperçue alors une lame briller dans sa main. Un petit sourire apparaissant sur mes lèvres, Je lui balançai rapidement un couteau qui l'atteins directement dans le poignet de la main tenant la lame. Je vis ses yeux s'agrandir de stupeur, alors qu'un cris s'échappait de ses lèvres. Ayant décidé que le jeu était terminé, je m'approchai et lui tranchai rapidement la gorge. Je ramassai mes couteau et des preuves pour mon commanditaire puis, je sortie rejoindre John une fois assuré qu'il n'y avait plus aucune preuve. Merci du coup de main... Il me reste encore un truc à régler et ensuite je retourne à l'hôtel. J'aurai ta part, ce soir, donc sois tu t'es décider et tu viens la chercher en même temps ce soir, soit je te rappelle demain pour te la remettre. Je me dirigeai vers ma bécane, Le casque dans la main je le regardai quelques secondes. Chambre 314, j'y serai dans deux heures.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 1st Août 2017, 00:06

Je l'avais fait parler surtout pour que Becky ai des armes pour son commanditaire pour ensuite lui dire de finir son contrat... sans pitié. Après tout c'est des gamins qui faisaient le trafic, si eux se faisait prendre il allaient en taule pour que de nouveaux viennent prendre leur place. Je sortis donc fermant derrière oi et m'appuyant sur le mur. Des échange de voix me faisant pousser un petit rire de sarcasme, il ne savait tellement pas comment Becky pouvait être coriace. D'ailleurs... il faudrait que je lui parle pour lui avoir encore sauver les fesses. Putin, j'en croyais pas mes yeux qu'elle faisait encore ce genre de connerie. Elle finit donc par sortir après qu'elle eut nettoyer la scène quand elle me dit qu'elle voulait réglé un truc et me donner ma part. Je secouai de la tête en mettant mes mains dans mes poches.

- Je veux rien. C'est ton contrat, je n'ai pas de part à avoir.

Non je n'en voulais pas, je l'avais aidé ça s'arrêtait là. Déjà le bruit va courir qu'elle me connaissait c'était assez pour qu'il lui foutent la paix et ne pas se foutre de sa gueule car qui me connais et qu'il se fait rouler sait que je viendrai. Surtout pour elle, personne ne se foutais de la gueule de ma protégée. Je retournai donc avec elle et une main sur la poignée de ma voiture elle me donna son numéro de chambre et je répondis par un hochement de tête. De retour chez-moi je pris une douche rapide, mangeai un morceau et allai me changer. Je sorti simplement un pantalon noir et une chemise bleue sombre. Je peignai ma tignasse que je laissai un peu libre de ce qu'elle voulait faire. Je me dirigeai donc vers son hotel avec un petit arrêt dans un dépanneur prendre un pack de bière. Quand j'arrivai à son hôtel j'arrivai avec une bonne demie-heure d'avance. J'arrêtai donc au petit resto dans le hall et me prit un café que j'avalai lentement avant de monter voyant qu'il restait une bonne quinzaine de minutes. Je restai appuyé au mur fermant les yeux et croisant les bras sur mon torse, le pack de bière à mes pieds. En attendant je décortiquais toute cette intervention, ce contrat. Ce qui avait été fait, ce qui aurait dû être fait mais surtout sa putin de tendance à ne pas être assez vigilante.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 1st Août 2017, 04:07

Je le regardai quelques secondes, soutenant son regard lorsqu'il me dit ne pas vouloir une part du contrat. Je fini par lui donner le choix de venir me voir ou non en lui disant dans quelle chambre j'étais et que j'y serais dans deux heures, avant de partir pour aller voir l'homme qui m'avait embarqué dans cette merde.

J'ouvris la porte sans même frapper, et jetai un rapide regard dans la pièce. Il n'y avait que l'homme et le colosse qui était censé le protéger. Comment... Byck? Tu es... Je lâchai un rire sarcastique en l'entendant. Quoi? Vivante? Oui je le suis contrairement aux types que tu m'as demandé de liquider. Je m'approchai du commanditaire et voyant son gorille bouger je balançai un couteau qui lui atteint sa main tenant une arme à feu, la faisant tomber. Fait encore un pas et le prochain tu l'as entre les yeux! Je m'avançai jusqu'à l'homme à qui je devais dire deux mots. Histoire de bien me faire comprendre et d'être certaine que le message passerait, je tournai sa chaise de bureau et me penchant sur lui, je posai le pied sur le bout de sa chaise, et du bout de ma botte écrasai ses bijoux de famille légèrement. Oui je suis encore vivante, et oui le contrat à été exécuté. Prenant mon portable, je lui montrai les photos des hommes qui avaient été liquidé. Sérieusement, tu vas m'expliquer maintenant le but de m'envoyer sur ce contrat, car vue ta réaction, j'ai l'impression que tu aurais préféré que je n'y revienne pas. C'est sur qu'en sachant que sa touchait le cartel... Je vis alors ses yeux s'agrandir. Tu es au courant... De nouveau je lâchai un rire sarcastique. Oui, et comme tu peux le voir le contrat à tout de même été réalisé et je me porte très bien. Je n'ai cependant pas réalisé se contrat seul, je te laisse deviner pourquoi et avec qui je l'ai fait. J'appuyai un peu plus fort sur son entre jambe. Maintenant j'espère que tu es bien attentif car je déteste me répéter, tout comme je déteste que l'on se foute de ma gueule. Si jamais tu me fais un coup pareil, je peux te jurer que ce qui se trouve sous mon pied, je te le fais manger. Je le regardai encore quelques secondes appuyant un peu plus fort. J'ai... J'ai compris Byck. Ton argent est dans le bureau là bas... Prend... Prend tout, une prime pour les hommes de plus dont vous avez dû vous débarrasser. Le libérant, je ramassai mon couteau, pris l'argent et le comptai lentement. Enfin une fois que je m'étais assuré que le compte était bon, je sortie lentement en prenant le temps de faire un jolie sourire au gorille. Bon garçon, pas bouger. Une fois sortie, je partie en trombe vers l'hôtel. Je ne savais plus très bien si j'allais y passer le restant de la soirée et la nuit seule ou non. Je vis de loin John qui m'attendait près de ma porte de chambre un pack de bière à ses pieds. Un sourire aux lèvres je passai devant lui et entrai dans la chambre. Je ne t'ai pas trop fait attendre j'espère, j'ai dû... Faire passer un message, afin de m'assurer qu'une tel connerie ne se reproduise pas.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky) 1st Août 2017, 04:53

J'étais arrivé assez d'avance trop peut-être tellement que je me suis dit que monter directement et attendre trente minutes à sa porte faisait peut-être un peu... glauque. Je pris donc un café à petit resto de l'hôtel promettant que je ne boirais pas ma bière, que j'étais d'avance pour voir quelqu'un à qui logeait ici. Je montai donc quand il resta que quinze minutes à attendre. Je m'appuyai donc au mur après avoir posé le pack de bière au sol et fermai les yeux en attendant la jeune femme. Je ne pouvais pas croire que j'étais ici à attendre après une femme. Oui bon... il faut dire que j'en avais pas attendue des masse non plus. Je décortiquai chaque événements depuis que je l'avais vu sur le trottoir, à la vieille bâtisse, sa peau sous mes doigts, notre entrainement rapide, son invitation, mon refus, le contrat, le fait qu’il faille encore que je lui sauve le cul parce qu'elle faisait l'apprentie. Ce fut sa voix qui me tira de ma rêverie et j'ouvris les yeux pour voir que... ce n'était plus cette protégée. Je voyais la lueur dansante dans son regard comme si elle était encore prête à me lancer une vanne pourrie qui me ferais soupirer.

- Non ça va, je suis toujours d'avance tu le sais.

Je passai derrière elle le pack de bière à la main et refermai derrière moi. Ok plus prudent on va verrouiller la porte. Je m'avançai dans la chambre on regard faisant un tour visuel rapide en posant le pack sur une table basse avant de me tourner vers elle.

- Et j'imagine qu'il voulait te liquider? C'est ainsi qu'ils fonctionnent.

Je pris une bouteille et la décapsulai et lui en tendit une en prenant une inspiration. Ok j'avais un truc à lui dire mais je ne savais pas comment l'aborder. Ça viendrait je trouverais bien. Je tournai mon regard vers la vue que nous offraient l'étage où nous étions.

- Quand ils vont savoir que tu me connais... ils devraient se tenir tranquille. J'ai déjà une réputation ici. D'ailleurs... il va falloir que je te sauve le cul souvent?

Je tournai mon regard vers elle. Oui bon encore ma gueule pas contente, en avais-je une autre d'ailleurs? Je pris une petite gorgée et fit claquer ma langue avant de poursuivre. et me tourner complètement vers elle.

- Vigilance Becky, toujours! Tu as failli te faire buter pour une erreur de débutant. Tu n'es pas une novice bordel. Je t'ai mieux entraîner que ça.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Revenir en haut Aller en bas

Il était une fois.... il y a longtemps (Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Réalité Alternative :: ● Aujourd’hui mais c'est autrement-