New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Flashback 2012 Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Rebecca Corleone
Artist

Résumé de ma vie :











Quand j'étais enceinte, si Dieu était venu me voir et me demander de peindre ton visage. C'est ton visage que j'aurais dessiner.



L'amour d'une mère pour son enfant, c'est le symbole terrestre et touchant de l'amour de Dieu pour l'humanité


Féminin Aventures vécues : 1178
Age : 35
Logement : Vit avec sa famille dans une maison à Richmond Hill
Emploi/étude : Propriétaire d'un Cabaret de Burlesque, danseuse et pin up.
Situation Amoureuse : Célibataire mais très compliqué car le coeur à ses raisons que la raison ignore

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuel:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Flashback 2012 Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit. 6th Juin 2017, 23:13


“Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit.”


« Stan ✧ Rebecca »

Flashback 2012

Enfin quelle foutue mouche à piquer Rebecca ce jour où elle à décider de participer à cette association " écrivons à un prisonnier ". Bien sur quand ils étaient venu faire la quête, la jeune femme leur à signer un petit chèque. Mais jamais grands Dieux jamais, elle n'aurait imaginer les rejoindre. Et voilà où elle en est. Elle à commencer à écrire et une réponse, puis deux, puis trois sont arrivées dans sa boite à lettre. Plusieurs lettres par semaine ont été envoyés et une amicale relation à commencer entre le prisonnier numéro 125985 et la jeune femme.
Des lettres où ils parlaient de tout de rien, allant même jusqu'à se confier parfois, des bonnes ou des mauvaises choses. Tout ce qu'ils avaient envie de dire sans pouvoir en parler.

Après quelques mois de correspondance et une fois qu'ils avaient parler d'une possible rencontre au parloir, Rebecca à décider de demander un droit de visite pour voir le visage de son nouvel ami de plume. Un droit de visite qui lui à finalement été accorder à la troisième demande.
Aujourd'hui sera le jour J pouvons nous dire de la première rencontre. En espérant que tout ce passe bien, qu'ils soient aussi proche et aussi simple en face à face qu'à l'écrit.

Evidemment qui dit femme, dit passage obliger chez le coiffeur pour se refaire une beauté. Une heure avant le rendez vous, Rebecca se fait déposer par son chauffeur à Rickers. Elle connait cet endroit elle est déjà venue voir des amis de son frère. Elle passe les portes, passage obligé par la fouille puis quand tout est ok, il est temps de se rendre en salle de parloir. Elle ne sait pas encore si c'est une salle commune, une salle individuelle ou salle avec vitre transparente.

 
 


_________________
Corleone's Family
Cause we are living in a material world & I am a material girl. You know that we are living in a material world & I am a material girl. Make my rainy day Cause they are living in a material world & I am a material girl


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stan Blake
Criminality

Parti politique : AHAAH...Bsolutely none.
Résumé de ma vie : Une succession de galères qui ont failli me détruire, une ex-femme totalement barge pour qui j'aurais malgré tout pu remuer ciel et Terre... Toutes ces choses, je les ai vécues, tant bien que mal. Mais la seule chose importante à mes yeux aujourd'hui, c'est ma fille, tout simplement.
Masculin Aventures vécues : 14
Age : 36
Emploi/étude : je... vis d'amour et d'eau fraîche ?
Situation Amoureuse : Célibataire

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuel:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Flashback 2012 Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit. 11th Juin 2017, 12:30

Going to prison is like dying your eyes open.
Ft. Rebecca ♥
Des mois. Des mois à tourner en rond dans ma cellule, prier pour sortir. Je ne réalise toujours pas. Comment j'ai pu en arriver là ? Par amour, diront certains. Par stupidité, diront d'autres. Mais leur avis, je m'en fous. Je n'ai pas à me préoccuper de ce que les autres pensent, il y a déjà bien assez a faire avec ce qui se passe dans ma caboche. Heureusement, j'ai mon compagnon de cellule, pour me changer les idées. Je dois dire qu'on est devenus bons potes, avec le temps. Lui, est là depuis plus longtemps que moi. Il connait les ficelles. Il sait à qui se frotter ou non, qui bizuter. Je le suis, c'est vrai. Mais pour autant, je me méfie, témoin de ce qu'il est capable de faire subir aux autres. Je n'aimerais pas être à leur place.

Parfois, il reste des heures, sans parler. Bien trop occupé à écrire à sa "bonne fée", ou une connerie du genre. Comme si ce genre de débilités existaient  ! Pourtant... ça doit bien être le cas. Je ne sais pas comment ou pourquoi, mais une nana doit venir pour lui aujourd'hui. Celle avec qui il a si longtemps parlé par lettres interposées. Et aussi curieux que ça puisse paraître, il ne veut pas la voir. Il me demande d'y aller à sa place. C'est pas mon délire, ce genre de conneries. C'est pas ma came. Alors je refuse. Jusqu'à ce qu'il m'affirme qu'il pourrait demander à ce que je voie ma fille plus longtemps, la prochaine fois qu'elle viendra me voir. Et là... j'accepte, sur un coup de tête. Et j'attends cette femme, dont je ne sais rien, dans la salle prévue à cet effet. C'est à ce moment que je la vois arriver. Je suis certain que c'est elle.

Dans un sourire, je lui lance, lui tendant la main:

- Je suis content qu'on se rencontre ! En chair et en os ! Comment vas-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebecca Corleone
Artist

Résumé de ma vie :











Quand j'étais enceinte, si Dieu était venu me voir et me demander de peindre ton visage. C'est ton visage que j'aurais dessiner.



L'amour d'une mère pour son enfant, c'est le symbole terrestre et touchant de l'amour de Dieu pour l'humanité


Féminin Aventures vécues : 1178
Age : 35
Logement : Vit avec sa famille dans une maison à Richmond Hill
Emploi/étude : Propriétaire d'un Cabaret de Burlesque, danseuse et pin up.
Situation Amoureuse : Célibataire mais très compliqué car le coeur à ses raisons que la raison ignore

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuel:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Flashback 2012 Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit. 15th Juin 2017, 13:12


“Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit.”


« Stan ✧ Rebecca »

Flashback 2012

Plus les minutes se rapprochent et plus Rebecca se demande si c'est une bonne idée d'être venue. Elle pourrait encore se lever et partir, mais les portes ont été fermées et ne s'ouvriront qu'à la fin des visite. Si bien que Rebecca est bloquée ici pendant les deux heures de visite accordée.
Elle n'en même pas tellement large, mais heureusement la salle est fumeur, aussi elle fouille dans son sac et sort un paquet de cigarette et un briquet, elle en allume une et commence à la fumer quand enfin son '' correspondant '' arrive. Elle se lève avec sa cigarette en main et la termine avant d'écraser le mégot dans le cendrier puis de se rendre près de lui.

Elle le regarde de haut en bas, non pas qu'elle regarde son physique, mais bon si dans un sens elle regarde son physique, mais elle regarde aussi de quoi à l'air son correspondant. Elle se l'imaginait de toute les sortes, mais pas comme ça.
Elle prend sa main qu'elle serre doucement.

C'est un plaisir partagé.
Un peu anxieuse on va dire, mais ça va bien merci et toi ?

 
 


_________________
Corleone's Family
Cause we are living in a material world & I am a material girl. You know that we are living in a material world & I am a material girl. Make my rainy day Cause they are living in a material world & I am a material girl


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stan Blake
Criminality

Parti politique : AHAAH...Bsolutely none.
Résumé de ma vie : Une succession de galères qui ont failli me détruire, une ex-femme totalement barge pour qui j'aurais malgré tout pu remuer ciel et Terre... Toutes ces choses, je les ai vécues, tant bien que mal. Mais la seule chose importante à mes yeux aujourd'hui, c'est ma fille, tout simplement.
Masculin Aventures vécues : 14
Age : 36
Emploi/étude : je... vis d'amour et d'eau fraîche ?
Situation Amoureuse : Célibataire

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuel:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Flashback 2012 Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit. 21st Juin 2017, 22:42

Going to prison is like dying your eyes open.
Ft. Rebecca ♥
Est-ce une bonne idée ? Certainement que non. Alors putain, expliquez moi pourquoi je suis là, en train de remplacer mon ami dans ce foutu parloir ? J'en sais rien. Peut être que j'ai voulu faire le malin, comme d'hab. Peut être que j'ai voulu croire à ses promesses, de s'arranger à ce que je voie plus souvent ma fille. Et enfin, peut etre que je voulais rencontrer quelqu'un de bienveillant. Les discussions avec les personnes extérieures sont tellement rares ici...

Installée à la table que le maton m'a indiqué quelques minutes plus tôt, inutile de dire que je n'en mène pas large, c'est le moins qu'on puisse dire. Je l'observe, un peu en retrait, discrètement. Elle fume une cigarette. Putain. Dieu sait que je donnerais n'importe quoi pour un peu de cancer en bâtonnet. Et finalement, je viens vers elle, m'installe à la même table, et finis par lui dire que je suis "enchanté de faire sa connaissance". Ce qui est vrai. Mais j'avoue que je ne sais pas quoi dire, quoi faire. La pauvre a l'air tellement gentille, je n'ai pas envie de lui mentir. Pourtant, je n'ai pas le choix. Du moins pas encore. J'ai encore besoin de temps, besoin de réfléchir, de trouver les mots. En attendant, je me contenterai de faire comme si de rien n'était.

- Ca va, je te remercie ! Je ne te cacherai pas que pour moi aussi, c'était l'angoisse jusqu'ici. Mais... je pense pouvoir dire que ça va mieux maintenant !


Je marque une courte pause, tentant de paraître le plus normal possible. Mais mon regard fuit. J'ai honte. Comment est ce que je vais bien pouvoir me sortir de tout ça ? Me raclant la gorge et un peu hésitant, je lui dis :

- Alors, de quoi veux tu qu'on parle ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flashback 2012 Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison... pour ton esprit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jounal ap sibi pèsekisyon : oh ! tiers-monde !
» [Flashback 2012] Bal masqué de la Saint Valentin. [Anja & Lauren]
» VIVRE SA RETRAITE EN ITALIE...
» Conseils pour créer un personnage intéressant
» Tournoi PO n°21 ! (Fin du monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Bronx :: ● Prison Rikers Island-