New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Boxing Helena(pv Eleonore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Boxing Helena(pv Eleonore) 30th Avril 2017, 22:02


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Helena Seevers, jeune blonde, d’origine tchétchène retrouvée froidement abattue dans une ruelle. Aucun véritable indice. Je vérifiais le corps avec l’aide du médecin légiste, jusqu’à ce que cette dernière s’énerve et me demande de l’air pour bosser. Je me reculais donc et mon collègue se décidait enfin à m’apporter ses affaires personnels : son sac à main. J’enfilais des gants de plastique et commençais à le fouiller.

KAY MEEHAN | Le téléphone portable est toujours la...Le portefeuille aussi...Il est rempli, l'argent n'est pas le mobile...

Je fouillais un peu dans le téléphone, les derniers appels, une certaine Jasmine, rappelée plusieurs fois sans que la personne ne décroche. Je jetais un œil aux SMS. Encore ce nom…Jasmine, les 7 derniers messages étaient restés sans réponses : au départ Helena expliquait qu’elle devait lui parler, que ça concernait un certains Ruan, les autres messages étaient surtout pour insister, comme quoi c’était important, enfin le dernier message attira mon attention.

« Rendez-vous au club, tu n’as pas intérêt à sécher le cours ! »

Le club…Cela coïncidait avec ce que je trouvais après dans son portefeuille : la carte de visite du Balrog boxing club. Peut être une piste à explorer ? Je montrais la carte à mon collègue et jetais un oeil mauvais à l'experte en médico légal.

KAY MEEHAN | Accompagne Docteur Sympathie au bureau et receuille son avis sur le meurtre, je vais jetter un oeil à ce club.

En toute logique les inspecteurs ne sont pas censés se bouger seul, mais j’en avais pour quelques minutes. Je commençais à remonter la rue tranquillement. Arrivant petit à petit vers le fameux club. Je poussais la lourde porte d’entrée et tombait sur les athlètes en plein entrainement. De la corde à sauté, du sparring, l’odeur de sueur. J’avais déjà pensé à la boxe autrefois, puis m’étais dis que le footing le matin était suffisant pour me maintenir en forme. Je me raclais la gorge, espérant attirer l’attention…Raté…Entre les soufflements rapides de ceux qui s’entrainaient aux jabs, les hurlements de rage de ceux qui s’entrainaient au poids, le bruit de la poire et du sac de frappe, sans compter les hurlements des boxeurs plus expérimentés en train de gueuler des conseils aux plus débutants. Il allait falloir trouver une autre solution. Je calais mes doigts dans ma bouche et souffler un sifflement…Inexistant…Ok, la j’en avais marre. Je me décidais à utiliser la bonne vieille méthode : gueuler.

KAY MEEHAN | VOTRE ATTENTION S'IL VOUS PLAIT !

Je levais mon badge en me demandant si c’était bien utile, de nos jours quand une femme porte un tailleur, elle est soit avocate, soit psy, soit du la police.

KAY MEEHAN | Y aurait t'il une certaine Jasmine ? C'est à propos de Helena Seevers...

Une jeune fille à la peau caramel leva son poing ganté. Elle hotta le casque de protection et son protège dent, avant de dénouer le scotch de ses gants avec les dents tout en descendant du ring. Je l’emmenais à m’isolais avec elle dans un coin de la salle, après une discussion assez rapide, je laissais partir la jeune fille. J’avais noté quelques renseignements dans mon calepin et j’avais désormais un nouveau suspect. Je m’assis à un banc pour renoter tout ça plus clairement. Autour de moi les aspirants boxeurs continuaient leur entrainement, mais tous étaient distraits. La police qui débarque ça ne devait pas arriver tous les jours.


© By A-Lice sur Never-Utopia




Dernière édition par Kay Meehan le 30th Avril 2017, 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 30th Avril 2017, 23:20



Boxing Helena


Eleonor & Kay


En général, il était assez rare que la salle soit aussi peuplé d'adhérents et de vrais sportifs. Le Balrog Boxing Club n'a toujours eu pour vocation que d'accueillir les jeunes un peu paumé du quartier et les demoiselles dont Ellie s'occupait en tant qu'éducatrice. C'était un lieu de repos et de sécurité dans ce quartier toujours profondément marqué par les gangs et les mafias. Ellie, la gérante, devait régulièrement gérer les dealers, les macros et les prostituées du coin qui tournait autour de "ses filles" et les voyaient comme des potentiels clientes ou travailleuses selon les activités de chacun.

Oh bien évidemment, Ellie ouvrait sa salle à des adhérents qui payait un abonnement comme dans n'importe quelle salle de boxe classique et s'arrangeait pour ouvrir ses portes exclusivement à eux plusieurs fois par semaine et aujourd'hui était un jour comme celui-ci. La plupart de ses adhérents étaient des gens du quartier et ils profitaient d'un bon avantage financier vu que la salle d'Ellie n'était pas la mieux entretenu ni la mieux équipé de la ville. C'était surtout un échange de bonne volonté de chacun. Les habitants pouvaient profiter de la salle et des équipements à moindre frais tout en participant au maintien du lieu pour les jeunes et Ellie leur faisait une ristourne. Ellie était contente qu'aujourd'hui la salle soit pleine à craquer, elle allait pouvoir un peu soufflé financièrement. C'est que les jeunes qu'elle accueillait, bah ils ne payaient rien.

25 dollars l'unité ! Vous vous foutez de moi ? Ils sont fait en quoi vos cordes à sauter, en poil de bison ? maugréa Ellie devant son fournisseur. Ouais, c'est bon je les prends vos cordes. accepta-t-elle finalement devant l'impassibilité du marchand. Elle prit son carton et le posa sur le siège passager de sa petite citadine rouge. Elle roula en direction de son quartier. Elle passa devant deux voitures de police et devina rapidement qu'une scène de crime avait eu lieu ici. Elle espérait que la victime soit pas une de ses protégées. C'était déjà arrivé cette année et Ellie avait déjà eu du mal à s'en remettre. Elle entra dans la salle et donna le carton à Jimmy, son assistant bénévole, un jeune portoricain d'une vingtaine d'années qui sortait de prison et qui essayait de se réinsérer dans la société. Il lui annonça qu'une fliquette venait d'arriver et qu'elle avait parlé avec Jasmine. Qu'avait-elle encore fait celle-là, pensa Ellie. À moins que cela avait un rapport avec la scène de crime, elle n'en savait trop rien. Jimmy lui montra la jeune policière alors Ellie vint à sa rencontre. Bonjour, je suis la gérante de cette salle de boxe. Désolée, je viens juste d'arriver. dit-elle en souriant, les mains dans les poches arrières de son jean. Je peux peut-être vous renseigner. Vous êtes là à cause de la scène de crime d'à côté, je me trompe ? En vérité, la police faisait souvent des descentes de flics dans la salle. Soupçonnant Ellie de cacher des dealers ou des mafieux. Tous les flics n'étaient pas très malins et Ellie avait l'habitude de se taper les plus débiles de la police de New-York. Alors elle avait l'habitude de côtoyer des flics en mission dans sa salle. Je peux savoir ce qui s'est passé exactement dans cette ruelle ? Voyez-vous, je suis aussi éducatrice de plusieurs jeunes filles et garçons et je m'inquiète toujours beaucoup quand quelque chose attire la police non loin de mon chez-moi. dit-elle en commençant à s'inquiéter.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 00:00


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Ainsi donc els deux filles sortaient avec le même mec. Ruan Sanchez, petit fumeur de crack sans trop d’envergure, une petite frappe. Nouveau suspect, mais je n’y croyais pas trop. Un crime passionnel c’était souvent bordélique, la le meurtre était propre et sans bavure : une balle dans la nuque simplement. Une exécution sans doute, mais je ne devais pas négliger une piste aussi évidente. Je sortais ma téléphone et envoyait un texto à mon partenaire avec les nouveaux renseignements. J’aurais pu l’appeler, mais balancer les détails d’une affaire au milieu d’un tas de jeune ça s’apparente assez bien à de la stupidité.

La salle semblait plutôt bien entretenue, les gens allaient et venaient, certains prenaient soin de la salle. Jasmine n’tait pas une bonne boxeuse, elle en prenait plein la gueule, mais se donnait à fond. Pour ma part je m’apprêtais à partir, il était temps pour moi d’aller me chercher un hot dog et une bouteille d’eau. Mine de rien : il se faisait faim. Je fus cependant interrompue par l’arrivée d’une personne impromptue : une femme assez jeune, plutôt mignonne. Je cru d’abord qu’il s’agissait d’une autre de ses jeunes filles, mais elle n’en n’avait pas le style. Elle me confirmait être la gérante ce qui me paraissait plus crédible que ma première impression. Elle me proposait son aide.

KAY MEEHAN | Toutes mes excuses. Je ne peux pas vraiment évoquer l’affaire avec une personne tierce, mais je peux comprendre votre inquiétude. J’interrogeais seulement l’une de vos filles en rapport avec le meurtre. Ca n’est pas une suspecte, soyez rassurée.

Je m’apprêtais simplement à me lever et partir. Après tout, je connaissais la mentalité de mes collègues : un centre de réhabilitation ça n’existe pas à leurs yeux, ils n’y voient que de futurs récidivistes. Les flics ne devaient pas être en odeur de sainteté ici et je pouvais le comprendre, mais la jeune femme poursuivit. Elle voulait plus d’informations, elle avait peur pour ses filles et encore une fois c’était quelque chose que je pouvais totalement assimiler. Après tout, elle pouvait savoir quelques détails. C’était aussi l’occasion d’en savoir plus sur Ruan.

KAY MEEHAN | La victime est une certaine Helena Seevers, ça vous dit quelque chose ?

Autant commencer soft, bien que je ne pense pas qu’il soit soft d’annoncer la mort d’une de ses membres de cette façon. Si Helena avait fréquenté cette salle, cette femme devrait le savoir, peut être même l’avait t’elle fréquentée suffisamment pour me donner quelques infos que je n’aurais pas pu avoir autrement.

KAY MEEHAN | est-ce que le nom de Ruan Sanchez vous dit quelque chose ?

Je notais tout ce qu’elle pouvait me dire sur mon carnet, le crayon dansant sur le papier, à la vitesse de mon écriture. J’avais toujours été rapide pour écrire. Je finis par lui sourire.


KAY MEEHAN | Veuillez m'excuser, je manque à tous mes devoirs: je m'appelle Kayliss Meehan...C'est une bien belle salle que vous avez la...Vous c'est comment ?


© By A-Lice sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 14:14



Boxing Helena


Eleonor & Kay


Malgré les promesses de Mr Cimino qui comptait rendre sa tranquillité au quartier en faisant disparaître les autres familles mafieuses, la situation n'avait que peu évoluer. Fort heureusement, la guerre entre gang qu'Ellie redoutait avec la proposition de l'italien ne s'était pas déclenchée, du moins pas encore. Alors chaque venue de la police, chaque fait divers dans la presse ne faisait que craindre un peu plus à Ellie que cette guerre ne commence dans Hell's Kitchen. Elle avait obtenu un peu de protection avec le mafieux et elle en était contente. Plusieurs de ses dealers et macs avaient cesser de tourner autour du club et ce n'était pas plus mal. Et cela les arrangeaient aussi, ces petites frappes en avaient marre de se faire casser la gueule par Ellie. C'est que en boxe bah elle assurait mine de rien, malgré son 50 kilos toute mouillée. Et forcé de constater que ça lui manquait de péter des nez à elle aussi.

Sans compter la petite somme coquette qu'elle s'était faite en revendant à l'italien toute la marchandise qu'elle confisquait à ses jeunes. Avec l'argent, elle avait pu rénover le toit de la salle et ainsi faire boucler sa bouche à la mairie qui menaçait de faire fermer la salle car le toit était trop vétuste.

La jeune policière ne souhaitait pas parlé de l'affaire avec qu'elle bien qu'elle ait eu la gentillesse de la rassurer en lui disant que Jasmine n'était pas suspecte. C'était déjà ça en moins sur les inquiétudes d'Eleonor. Mais après avoir compris qu'Ellie était juste très inquiète elle accepta de lui parler de la victime. Cette fliquette semblait différente des autres policiers qu'Ellie croisait régulièrement, elle avait comme de l'empathie. Alors les flics peuvent éprouver des émotions, première nouvelle pour Eleonor.

Oh non, pauvre petite. Je la connaissais vaguement. Elle venait de temps en temps pour voir Jasmine en cours de boxe, mais je n'ai jamais réussi à la convaincre de rester avec nous, ne serait-ce que le temps d'une journée. Ou de participer au cours. C'était reparti ! Ellie culpabilisait à nouveau. Elle ne pouvait comprendre qu'elle ne pouvait tout gérer à la fois. Je n'étais pas son éducatrice alors je n'avais pas le temps de bien m'occuper d'elle, j'ai déjà beaucoup à faire avec celles dont j'ai la charge, mais si seulement j'avais pris le temps... souffla-t-elle.

Ellie serait peu utile à propos d'Helena. Elle ne connaissait quasiment rien sur elle, si Jasmine avait dit tout ce qu'elle savait, Ellie n'aurait rien d'autres de plus à raconter. Cependant, Ruan elle le connaissait bien.

Oui, bien malgré moi. Je suis l'éducatrice de son petit-frère Paolo. On s'est déjà fritté à son propos. Ruan est un petit dealer et il essaye d'entraîner Paolo dans ses combines. C'est classique, mais ça me dégoûte toujours, surtout que Paolo est vraiment quelqu'un de bien. Ruan peut être assez colérique quand les choses ne roulent pas comme il le voudrait. Il m'a cassé deux vitres de la devanture, les pneus de ma voiture et il a intimidé mon employé Jimmy. Pour le moment, il n'a pas encore eu les couilles de s'attaquer directement à moi. Pardon... s'excusa-t-elle pour son langage assez châtier. Ses excuses étaient à la fois pour Kay, mais aussi pour Dieu, car Ellie était une catholique très pratiquante. Ellie s'interrompit un petit peu pour voir la policière notée ce qu'elle disait. La voir ainsi griffonnée du papier et être concentrée, la rendait très mignonne. Elle était de base une jolie rouquine, mais Ellie la trouvait très charmante et agréable. Elle profita de l’inattention de la policière pour se regarder dans une grande vitre du coin muscu. Elle souffla de dépit devant son physique. Pourquoi mettait-elle toujours des t-shirt trop cintrée qui faisait ressortir sa très faible poitrine qui la complexait tant. Elle reprit ensuite une attitude normale tout en ne cachant pas trop son début d'attirance. J'ai l'adresse de la famille Sanchez, si cela peut vous faire gagner du temps. termina-t-elle à propos de Ruan.

La jeune... enfin Kayliss, puisqu'elle finit par se présenter, alors Ellie en fit de même. Pas de mal. Eleonor Evenwood, mais tout le monde m'appelle Ellie. dit-elle en retournant son sourire et en tendant une main pour la saluer.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 17:39


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Cela semblait une enquête facile, n’importe quel flic aurait décidé que le petit ami ou Jasmine était responsable de la mort *PAN* fin des jeux. Hors de question cependant de faire les choses de manière aussi simple. Ce scénario ne collait pas. La coordinatrice semblait s’en vouloir. Elle regrettait de ne pas l’avoir amenée dans son club.

KAY MEEHAN | Vous n'y êtes pour rien, vous n'avez pas à vous en vouloir.

Et je le pensais sincèrement. Certains pouvaient se donner à fond, mais retomber dans leurs travers. Cette fille fournissait une chance aux jeunes de se défouler et tentait de les calmer, mais avec tous les moyens du monde, certains cherchaient toujours les problèmes ou les problèmes les cherchaient et ça finissait toujours par une rencontre au bout du compte. Certains sont mariés avec les ennuis. Peut être n’était-ce pas le cas d’Helena, je n’étais pas la pour la juger. Juste pour réfléchir à cette histoire. J’écoutais l’éducatrice parler. Ainsi donc Ruan était du genre petit casse pied qui ne supporte pas que ça n’avance pas selon ses règles…Intéressant. Je réfléchissais assez rapidement, il faudrait que je lui parle. Je levais le doigt pour lui faire signe que j’envoyais les derniers renseignements à mon collègue. Rapidement j’expliquais que j’allais interroger le suspect, le fameux Ruan….A bien y réfléchir, interroger Paolo ne serait pas une si mauvaise idée. Je relevais ensuite le regard vers mon interlocutrice qui me proposait de nous rendre chez le fameux Ruan.

KAY MEEHAN | Bonne idée. Ca m'aiderait que vous soyez la d'ailleurs. Vous le connaissez mieux que moi, ça facilitera peut être le dialogue. Si pas avec lui, au moins avec Paolo...

C’est la que je réalisais que depuis le début de ce dialogue je ne m’étais concentrée que sur l’échange d’info avec mon collègue, sans réaliser que j’étais sans doute un peu froide. Du moins devais-je en donner l’impression. Je défronçais les sourcils et commençais à sourire en me levant.

KAY MEEHAN | Ca vous tente de prendre un truc à manger en partant ? Vous pourrez m'en dire plus sur le centre et sur vos jeunes...Ou sur vous, autant apprendre à se connaître.

J’affichais un nouveau sourire, plus nerveux cette fois, comme si le mot « lesbienne » clignotait sur mon front. Je me fichais bien que les gens le sache, mais bizarrement, les filles s’inquiètent toujours que je les drague des que je m’intéresse un peu à leur histoire. Comme si être gay faisait de moi une nana qui allait draguer tout ce qui est du même sexe que moi. J’imaginais que pour les mecs gays ça devait être pareil.  Si j’avais du compter le nombre de fois ou la conversation avait viré sur « je te préviens je suis hétéro » des que mes interlocutrice savaient que je préférais les filles, je crois que j’aurais atteins un chiffre que je ne connais même pas.

Cependant, maintenant que je la regardais, je devais bien admettre qu’elle était plutôt mignonne. Un air assez jeune, mais mature et débrouillarde. Elle devait faire le bonheur de son petit ami si elle en avait un. Je rangeais le calepin dans ma poche de blazer et mon téléphone dans une autre poche.

KAY MEEHAN | Si vous êtes prète...On peux y aller !


© By A-Lice sur Never-Utopia




Dernière édition par Kay Meehan le 1st Mai 2017, 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 19:46



Boxing Helena


Eleonor & Kay


L'inspectrice la rassura un peu en lui disant qu'elle n'y était pour rien et qu'elle n'avait pas à s'en vouloir. C'est très gentil de sa part, mais c'était assez inutile. Malgré les années et les personnes qui lui répétaient cela, Ellie ne réalisait que très peu tout ce qu'elle apportait dans le quartier. Ou bien était-ce pour elle un moyen de toujours se démener pour les jeunes et ne pas prendre ses petites victoires pour acquis. En tout cas comme à chaque fois elle la remercia d'un chaleureux sourire teintée de cette éternelle pointe d'amertume.

Ellie était assez surprise par la proposition de la policière. Elle ne s'attendait à l'accompagner chez les Sanchez. Lui communiquer l'adresse n'avait que pour but de faciliter ses recherches et de lui permettre de s'y rendre sans trop tarder. Mais après une rapide réflexion, c'était une bonne idée qu'elle l'accompagne. Elle voulait surtout assister à l'interrogatoire de Paolo, le garçon était évidemment sous sa charge et même si sa présence n'était pas obligatoire légalement Ellie voulait être là. Ellie avait ce don de prendre des décisions rapides, c'était parce qu'elle connaissait très bien ce dont elle était capable et n'avait qu'une solution à chaque fois, c'était de foncé tête baissée et de voir les conséquences par la suite. Ça lui permettait de réagir rapidement, mais ça pouvait parfois lui coûter cher.

Je n'imaginais pas venir avec vous, mais c'est en fait pas plus mal. Par contre je ne suis pas sûr que Ruan accepte ma présence alors je resterai avec Paolo en attendant ou bien je resterai dans la voiture si Ruan est seul. Ça vous convient ?

Elle sourit à la proposition de manger un morceau en partant. Oui, c'était une bonne idée. Ellie déjeunait assez rarement et ne prenait qu'un truc sur le pouce l'après-midi, mais pour une fois manger un vrai repas au alentour de midi lui ferait du bien.

Avec plaisir. Y a un super stand de l'autre côté de la rue. Ils font pleins de truc délicieux, mais j'espère que vous n'êtes pas au régime car ça reste de la bouffe rapide. Elle se reprit rapidement devant l’ambiguïté de sa phrase. Enfin, loin de moi de dire que avez besoin d'un régime. Vous êtes sublime, c'est pas ce que j'insinuais... bredouilla-t-elle maladroitement. Voilà qu'elle se mettait à être nerveuse, pas malin tout ça.

La suite aurait du mal à la rendre moins nerveuse. Kayliss semblait vouloir en apprendre plus sur elle, mais aussi sur son club. Ce n'était que de la gentillesse et de la curiosité de flic pensa Ellie. Elle n'imaginait pas pouvoir intéresser une fille comme elle. Déjà que la découverte de son homosexualité était assez récente, elle n'avait donc pas l'habitude de flirter avec une nana. Oh, elle assumait complètement son orientation, simplement c'était la première fois qu'elle osait échanger plus de deux mots avec une fille qui lui plaisait. Et c'était à cause de cette inexpérience en relation gay qu'Eleonor ne devinait pas encore que Kay l'était elle aussi. En savoir plus sur moi. Oh oui, pourquoi pas. Il n'y a pas grands choses à apprendre, mais pourquoi pas... dit-elle très intimidée en remettant une mèche derrière son oreille, tic typique qui se déclenchait quand elle était nerveuse ou intimidée.

Elle traversa la salle de boxe avec Kayliss et s'arrêta devant l'escalier qui menait à son bureau et qui se trouvait juste en face de l'entrée. Là, au milieu de l'escalier Shadow, la chienne doberman d'Ellie était allongée tranquillement comme à son habitude. Ellie l'appela et l'animal descendit jusqu'aux filles. Shadow, voici l'inspectrice Meehan, mademoiselle voici Shadow. dit-elle en lui caressant la tête. Elle est adorable et très gentille, un peu comme moi. Toutes les filles dont je m'occupe l'adorent, c'est parce qu'elle préfère être avec des filles qu'avec les garçons. Là-dessus aussi on est pareilles. souffla discrètement Ellie sans savoir si Kay l'avait entendu. Cela vous dérange si elle nous accompagne ?
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 20:20


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Je ne peux pas le nier : la présence d’Eleanore serait surement plus agréable que de rester en tète à tète avec un sandwich dans la voiture et le petit Paolo se confierait plus facilement en sa présence. Ruan aussi peut être. La nervosité d’être confronté à celle qu’il n’ose tourmenter pourrait aider à le faire parler, mais je ne voulais pas imposer cela à la jeune femme qui me confirmait elle-même qu’elle préférait éviter Ruan ce qui était compréhensible étant donné leurs antécédents.

La remarque sur le régime me fit rire, d’autant plus que la plupart de mes collègues n’avaient de cesse de me dire que j’étais trop maigre. Ca n’était pas faux ! Tellement vrai que certains me surnommaient "Ginger girafe" et la voila maladroite à l’idée d’avoir pu me vexer.

KAY MEEHAN | "sublime" c'est la première fois qu'on me le sort celui la, mais merci. Je vous rassure: je n'ai rien contre la restauration rapide que du contraire, je tuerais pour des frites au fromage...Ou des pâtes au fromage...Ou...N'importe quoi qui soit au fromage !

Le moins qu’on puisse dire c’est que je me sentais déjà plus à l’aise. Rencontrer des gens est inévitable lorsqu’on bossait dans ma branche et j’avais horreur de ça pour la bonne et simple raison que les seules personnes contentes de vous voir sont les victimes…Et encore… La plupart des gens étaient soit suspect, soit coupables, soit n’appréciait pas de vous voir tourner autour de leurs petites vies. Chacun voulait vivre sa vie sans histoire et c’était compréhensible et voir la police débarquer n’est jamais bon signe, mais Eleonor était différente. Elle était marrante, souriante, ce ne fut pas le cas tout de suite évidemment, surtout dans sa situation : un club de boxe qui s’occupe de jeunes à problèmes. La plupart des flics se diraient que c’est une perte du temps et que leurs apprendre la boxe allait juste servir à les rendre plus fort. Moi j’y croyais et si ça ne sauvait qu’un jeune sur trente c’était déjà ça de gagné. Elle aurait toutes les raisons du monde de m’envoyer balader, mais elle avait accepté de m’accompagner et mine de rien ça me faisais plaisir.

Elle se montrait un peu nerveuse à l’idée d’évoquer sa propre vie. Je ne pouvais pas lui en vouloir : je serais pareille. J’assume totalement mes choix, mais en parler me rend toujours nerveuse. Elle remit une mèche derrière son oreille, je trouvais ça charmant. J’avais moi-même mes tics comme cette habitude de jouer avec la bague de mon pouce quand je réfléchissais, j’étais occupée à le faire d’ailleurs tout en la suivant vers un escalier ou dormait un chien que je n’avais même pas aperçu en arrivant. La salle s’était déjà un petit peu vidée. Ellie me présentait donc son chien : Shadow, une adorable bète que je caressais tout de suite derrière les oreilles. Honnêtement j’ignore si les chiens aiment ça, mais mon chat adore. En imaginant que les animaux soient un peu foutus pareils ça devrait contenter la brave bête.

KAY MEEHAN | "Mademoiselle" ça fait très officiel, je vous en prie, appelez moi Kay, tout le monde m'appelle comme ça.

Le chien semblait plus apprécier les caresses de sa maîtresse que les miennes. Pas étonnant, je fréquente rarement la gente canin. J’aime les chiens, mais n’en ai jamais eu, trop peur que mon chat finisse pas se bagarrer avec, ce crétin de chat démolissait bien assez mon mobilier toute seule. Je tiquais. Ellie avait plus facile en présence des filles ? Peut être voulait t’elle simplement dire qu’avec les filles le courant passait mieux. Honnêtement j’étais longue à la détente. La demoiselle me demandait si j’acceptais que le chien vienne avec nous.

KAY MEEHAN | Les poils de chien sur la banquette de la voiture vont faire raler mon collègue, mais ça sera une belle occasion de me venger pour l'odeur de cigarette qui plâne dans l'habitacle malgré le nombre incroyable de fois ou je lui ai demandé de faire attention, Shadow est donc la bienvenue.

Cela m’intriguait malgré tout. Sans aller jusqu’au coup de foudre, "l’aveu" d’Ellie sur sa préférence envers les filles m'intriguais...ELLE m'intriguais et je voulais en savoir plus, aussi décidais-je de tenter une question subtile. Mon regard se posa rapidement sur sa main gauche : pas d’alliance, ni de bague de fiançailles.

KAY MEEHAN | Vous gérez la salle seule ou y a-t-il quelqu’un qui vous seconde ? Un associé ou un petit ami ? Peut être devrais-je adhérer ? Savoir boxer ne me serait pas inutile….encore que, je ne suis pas sure que ma présence soit fort appréciée sur les lieux.


© By A-Lice sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 23:07



Boxing Helena


Eleonor & Kay


Ce n'était pas qu'Ellie craignait pour sa sécurité, ce n'était pas le genre bien au contraire. Elle était du genre tête brûlée et à foncer dans les problèmes. Mais elle ne voulait pas déjà d'une part nuire à l'enquête car elle n'imaginait pas que sa présence pourrait faire parler Ruan, mais bien l'inverse. Et d'autre part, elle s'inquiétait pour Paolo. Sa venue dans leur chez-eux pour en plus venir causer des ennuis à Ruan n'arrangerait surement pas leurs affaires. Ruan pourrait convaincre son frère qu'Ellie n'apportait que des ennuis à eux et à leur famille et lui donner ainsi raison de ne plus la fréquenter. Même s'il n'avait pas son mot à dire face au placement de Paolo au sein du service d'assistance sociale après la maltraitance de Paolo par son beau-père, Ruan pouvait toujours convaincre Paolo de faire une demande de changement d'éducatrice et espérer tomber sur une personne moins dévouée sa tâche que l'était Eleonor.

Vous n'avez pas du croiser les bonnes personnes ou alors votre entourage est complètement aveugle. dit-elle le ton un peu trop charmeur qu'elle ne l'aurait voulu. Ça s'est ce que j'appelle un régime ! Là dessus, je suis d'accord avec vous. Vive le régime au fromage alors. s'exclama-t-elle gaiement.  

Il était vrai qu'Ellie prenait la situation assez bien quand on repense à la fois où c'était une de ses propres protégées qui avait été assassinée. Là les larmes avaient été de sorties et il lui avait fallu beaucoup de temps pour reprendre du poil de la bête. Là de savoir qu'elle n'aurait pas pu faire grand chose quoi qu'elle en pense, ça la rassurait un peu égoïstement certes, mais Ellie avait suffisamment de culpabilité sur les épaules alors rien que le fait de ne pas en rajouter la soulageait déjà un peu. Ellie avait très vite remarqué que Kay était différente des autres flics. Elle ne la soupçonnait pas de protéger des dealers ou d'embauché des sortis de prison, elle ne jetait pas constamment un œil autour d'elle dans la crainte de se faire attaquer comme beaucoup de flics avaient l'habitude quand ils venaient faire des descentes de contrôle d'identité ou pour fouiller les casiers des vestiaires. Et en cela, Ellie ne pouvait qu'apprécier Kayliss.

C'était à cause de ces visites régulières de la police qu'Ellie avait enseignés aux jeunes à bien se comporter quand ils venaient. Ne pas provoquer, faire ce qu'ils demandaient et laisser Ellie gérer quand ils outrepassaient leurs droits et leurs devoirs. Tout ça afin de ne pas donner de prétextes à ces cowboys pour embarquer tous le monde et pouvoir enfin grossir leur dossier qu'Ellie soupçonnait qu'ils avaient contre elle et sa salle de boxe. Dossier qu'ils se feraient un plaisir d'envoyer au maire pour demander la fermeture du "Balrog" quand il serait suffisamment conséquent.

Ellie sourit de plus belle quand Kay caressa chaleureusement Shadow. Elle était contente qu'elle semble aimer les animaux, ou du moins c'est ce qu'il paraissait. Elle acceptait finalement qu'elles l'emmènent avec elles. Bien qu'apparemment elles devront se taper le collègue de Kay. Ellie ne saurait dire pourquoi, mais elle était déçue de ne pas pouvoir être tranquillement seule à seule avec la fliquette. Dommage...

D'accord, Kay. J'aime bien, c'est très joli et original. Allez, allons-y.

Ellie attacha la laisse à Shadow et elles purent quitter le Balrog après qu'Ellie est saluée quelques membres et donner des consignes à Jimmy. La laisse de sa chienne n'était qu'une obligation légale, Shadow était parfaitement dressée et ne s'éloignait jamais très loin et elle savait comment signifier à Ellie qu'elle avait besoin de s'éloigner pour faire ses besoins. Ils traversèrent la rue pour aller au stand et commencèrent à faire la queue. Ellie se tourna vers Kayliss à ses questions sur sa gestion. Non, je gère seule. Cela vous surprend ? Je suis assez bordélique dans mon métier alors pas certaine que quelqu'un voudrait bien partager mon bazar avec moi. dit-elle en rigolant. Et non, pas de petit ami. Nous sommes deux femmes célibataires avec un cœur à prendre. dit-elle en parlant de Shadow et d'elle, tout en regardant sa chienne. Ça ne répondait pas à la question cachée de Kay, mais Ellie ne se soupçonnait pas qu'elle se la posait. Elle ne lui retourna pas la question qu'elle trouvait trop personnelle dans son cas. Alors que Kay avait posé sa question plus subtilement. Ça serait avec plaisir de vous compter parmi mes membres.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 1st Mai 2017, 23:56


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Mon collègue ne risquait pas de nous rejoindre, pour mon plus grand plaisir. Soit disant devait il insister auprès du médecin légiste pour obtenir plus d’infos. Selon moi, il avait surtout craqué sur la jolie docteur malgré son caractère insupportable. J’étais sensible au compliment d’Ellie. Cela me touchait, j’avais la sensation que personne ne me l’avait dit depuis un moment. Ellie mit la laisse à son chien et nous nous dirigeâmes vers le stand non loin de la salle. Le quartier était sympa, malgré sa réputation, preuve s’il en est que la présence de jeune en rédemption suffisait à transformer un quartier ou il fait bon vivre en secteur de recherche pour Jack l’éventreur. Les gens devenaient vraiment stupides à se fier à des clichés.

Ainsi donc Ellie gérait le club de boxe seule. Femme célibataire avec un cœur à prendre. Ca ne répondait qu’en partie à ma question, mais je m’en contentais. Nul besoin d’être trop curieuse, je devais surement me faire des idées. Néanmoins, une part de moi n’était pas décidée à laisser passer sans insister, mais je ne voulais pas avoir l’air indiscrète.

KAY MEEHAN | et quel est donc le genre de personne qui pourrait faire battre votre coeur ?

Ok, la c’est trop indiscret, je m’arrêterais à cette question…Non ? Je ferais mieux de renoncer, je n’avais pas envie de me mettre Ellie à dos. D’autant que de base je l’ai invitée en partie pour le travail…Mouais, même moi je n’arrivais pas à me convaincre.

KAY MEEHAN | Navrée, ça ne me regarde pas en fait.

Je me sentais un peu confuse et mal à l’aise d’avoir osé allez aussi loin dans mes questions. Il fallait que je me recentre sur l’enquête en cours. Si j’y réfléchissais : Héléna et Jasmine sortaient avec le même mec. Jasmine aurait pu être la suspecte numéro une, mais il me paraissait évident que ça n’était pas le cas : le tueur avait été précis. Un tir du bas vers le haut, soit le meurtrier était plus petit qu’elle, soit il avait incliné son arme de manière à faire pénétrer la balle dans le bas de la nuque pour que cela ressorte par le sommet du crane, son visage était resté pratiquement intact. Ca n’était pas un crime passionnel, en général un crime passionnel est beaucoup plus dégeulasse. Je restais sur mon idée d’une exécution et si Helena avait t’elle trempé dans un truc pas clair ? Drogue ? Prostitution ? Tout était possible, mais nier la piste Ruan serait stupide, bien que je doutais fort de sa culpabilité, il avait d’avantage l’air du genre de gamin égoïste et trop gâté qui avait trop écouté de gangsta rap que du meurtrier confirmé ou même débutant. Qu’en était-il de Paolo ? Ellie me disait qu’il était un brave gamin, aussi me fierais-je à elle, mais….Et si elle se trompait ? Cela ne serait pas la première fois que quelqu’un de gentil et doux pétait un câble et devenait Terminator, mais je n’allais pas aller trop vite en besogne, j’attendrais déjà de voir le gamin, je n’écartais cependant pas la possibilité, la rangeant dans un coin de ma tète. Ce fut mon tour et je commandais des pates au fromage et jambon. J’adorais cela. Je n’étais pas une accroc du fromage, mais j’avais mes périodes et aujourd’hui était mon jour avec. J’avais hâte de sentir le sheddar fondu sur ma langue. J’avais faim. Trop faim.

KAY MEEHAN | Mais je reviendrais avec plaisir pourquoi pas, votre club de boxe est sympa, je ne voudrais pas déranger les jeunes par ma présence. Une flic qui leurs traine autour risque de les rendre nerveux et ça n'est pas ce que je veux.


© By A-Lice sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 2nd Mai 2017, 14:30



Boxing Helena


Eleonor & Kay


La surprise de la question posée par Kay se lu immédiatement sur le visage d'Ellie. Elle ne s'attendait vraiment pas à ce que Kay soit aussi intéressée par ses goûts et qu'elle envie d'en savoir plus sur elle. La question fatidique commença à faire tilte dans l'esprit d'Ellie. La sublime rouquine serait-elle intéressée par Ellie en elle-même, craquait-elle vraiment pour elle et était-elle en train de vouloir connaître si Ellie pourrait elle aussi être charmée par elle ? Toutes ces question naissaient en elle et pourtant elles n'apportaient qu'un lot d'angoisses chez Ellie. Elle craignait de se faire des films, elle craignait d'être rejetée et de faire capoter leurs motivations professionnelles. Sans compter que sa situation était complexe, même si Kay était aussi gay et qu'elle acceptait qu'il se passe autre chose, Eleonor était encore perdue dans ses sentiments. Pas de sentiments pour Kay car il était bien trop tôt pour parler de cela, mais bien de ses sentiments personnelles vis à vis d'elle. Sa timidité et son manque de confiance en elle l'empêchait d'imaginer qu'une femme comme Kay pouvait espérer plus qu'une nuit avec Ellie et cela Ellie n'en voulait pas ou du moins n'en voulait plus.

Tout cela aurait besoin de réponse pour Ellie, mais elles n'en étaient pas encore là. Pour l'instant il fallait donner une réponse à Kay qui venait déjà de réaliser que sa question était indiscrète et bien qu'elle le soit un peu, Ellie ne voulait pas qu'elle s'en sente coupable. Fidèle à elle-même, elle décida de foncée dans le tas quitte à manger le mur du rejet. Non, ne soyez pas navrée. J'aime la curiosité. Elle passa une main sur son front, signe qu'elle était très angoissée tandis que Shadow s'agitait autour des deux filles. Écoutez, je vais être sincère avec vous, les hommes ne m'intéressent pas. Je suis... gay. finit-elle par dire. Mais il n'y aura aucun problème avec ça entre nous... Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que Shadow tira violemment sur sa laisse pour une raison inconnue et Ellie fut légèrement projetée en direction de Kay. Pour ne pas s'écraser au sol, elle se retint à elle par instinct, son bras enlaçant sa taille. Elle finit sa course en cognant sa tête contre la poitrine de Kayliss. Rien de bien violent, mais suffisamment pour qu'Ellie ait le temps d'humer un peu du parfum de Kay qui se diffusait de son cou.  

Elle se redressa rapidement, quittant le doux contact qu'elle avait eu avec l'inspectrice et réussi à ramener Shadow vers elle. Pas le temps de gronder sa chienne, elle devait éclaircir la situation avant que ça dégénère et que Kay s'enfuit. Je suis vraiment désolée. Je ne veux pas que vous pensiez qu'il y ait la moindre ambiguïté après cet incident et ma déclaration, alors que je suis certaine que je ne vous intéresse même pas. Terminons cette affaire tranquillement et vous pourrez rentrer chez-vous pour retrouver votre fabuleux petit-ami. dit-elle finalement en la regardant dans les yeux signe évident de sa sincérité. Mais une fois cela dit, impossible pour elle de soutenir son regard. Elle tourna la tête et baissa les yeux sur Shadow et ses petits pieds à elle emmitouflés dans ses baskets blanches.

Elle commanda des pâtes à la tomate avec de la dinde. Elles quittèrent la file du stand et firent quelques pas tandis que Kay lui annonça qu'elle craignait que la présence d'un policier dans son club soit un problème pour ses jeunes. Ne faites pas l'erreur de les prendre pour des imbéciles. Certains sont plus intelligents qu'on ne le pense. Ils savent faire la part des choses entre un flic à problème et une policière honnête qui voudraient les aider. Il n'y a qu'une seule règle avec eux: l'honnêteté. Si vous leur dites directement que vous êtes policière, mais que vous leur montrer que vous êtes avant tout là pour vous entraîner et pas pour les fliquer, ça devrait bien se passer. Évidemment, tous ne vous accueilleront pas les bras ouverts et vous considérons toujours comme un flic, mais ce sont loin d'être les plus importants. Si au contraire, Kayliss décidait de venir au club en se faisant passer pour quelqu'un d'autre, qu'elle obtenait la confiance de certains jeunes et qu'ils finissaient par découvrir son vrai métier, là elle perdrait définitivement leur confiance, et à vrai dire ils n'auraient pas vraiment tort.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 2nd Mai 2017, 23:24


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


J’en tombais des nues, ce chien était définitivement un troll haut level, même mon chat ne pouvait pas rivaliser. Shadow avait attiré sa maitresse contre moi. Bien qu’il soit peu élégant de le dire, j’appréciais le contact. Ellie était mignonne et de bonne compagnie. Je l’appréciais, bien sur je n’étais pas tombée amoureuse, disons juste…Intriguée…Ca pourrait marcher, tout comme nous pouvions simplement rester amie, mais comment le savoir si je ne tentais pas d’approche…Ok, j’avoue, j’avais officiellement assassiné la subtilité en lui demandant qu’elle était son type de personne et j’avais bien dis le mot « personne » et pas « mec ». En fait à cet instant la je voulais surtout satisfaire ma curiosité, maintenant que c’était le cas, il fallait que je clarifie la situation à mon tour. On ne propose pas une partie de bataille à quelqu’un s’il n’a pas, dans ses mains, les cartes du même jeu que vous.

KAY MEEHAN | Mon "fabuleux petit ami" hein ?

Je l’avais regardée dans les yeux en prononçant ces mots. Mon regard se perdit cependant dans le vague. Cette fois c’était moi qui manquait cruellement de confiance en moi-même.

KAY MEEHAN | Le seul homme à n'avoir jamais eu la moindre importance réelle à mes yeux était mon père...Et à mes 18ans je lui ai claqué la porte...Parce qu'il n'arrivais pas à accepter ce que j'étais...

Je replongeais mes yeux dans ceux d’Ellie avec respect, un respect que j’éprouvais pour une fille qui était passée par le même problème que moi. Pas la rupture parentale non, la découverte d’une sexualité inattendue.

KAY MEEHAN | Cela faisait un an que je connaissais mes préférences, mais c'est ce soir la que j'ai assumé mon homosexualité...Encore plus quand ma copine de l'époque m'a envoyé balader en me montrant qu'elle s'était bien fichue de moi...Aujourd'hui je l'assume totalement...Une faiblesse n'en n'est plus une si tu en fais une force...

Sans m’en rendre compte je l’avais tutoyée. Bah après tout pourquoi pas ? Il y a quelques minutes, elle avait sa tète dans ma poitrine, on était presque intime du coup non ? Je commandais donc mon plat et nous marchions en mangeant et en nous dirigeants vers la voiture. J’écoutais Ellie me parler des jeunes de son club en ouvrant la portière et en jetant le pot de pâtes vides dans la poubelle la plus proche. C’était un de mes gros défauts : je mangeais très vite. C’était le métier qui voulait ça. Je pris place au volant et me penchait pour ouvrir la portière à Ellie. D’un geste de contorsionniste je débloquais aussi la portière arrière du 4x4 de fonction pour qu’Ellie puisse faire monter le chien. Le temps que les deux demoiselles prennent place j’avais hotté la veste de mon blazer. Il faisait horriblement chaud, le soleil tapait et avec le pare brise en plus j’allais cuire comme…Comme des pâtes au fromage…

KAY MEEHAN | Loin de moi l'idée de prendre les jeunes pour des cons, je veux juste éviter de les mettre mal à l'aise c'st tout...Cela dit je te l'accorde, je m'y prendrais surement comme un manche...C'est ) ça qu'on remarque ceux qui connaissent leurs métier...Je serais incapable de faire aussi bien que toi à mon avis.

Je démarrais en indiquant l'adresse sur mon GPS. J'avais toujours détesté cette saleté de machine. C'est vrai quoi ? Elle se prend pour qui cette salope à me dire ou je dois aller...Ok je le lui ai demandé aussi, mais ça m'agace, cette voix robotique ridicule en mode "tournez...A...Droite" j’avais tendance à le larguer sur le siège arrière, mais aujourd’hui il était occupé, je suivais ainsi scrupuleusement les indications de la boite qui parle sans rechigner, jusqu’à arriver à la maison de Paolo. Un jeune jouait au football contre la paroi de la maison surveillé par un autre, plus âgé : des dreadlocks dans les cheveux, un petit bouc, une chemise rouge à carreaux et un jeans trouée sur une paire de basket. Il découpait des morceaux de pomme qu’il mangeait ensuite avec ‘laide d’un couteau à cran d’arrêt et jetait un œil distrait sur la voiture, j'ouvris la fenètre.

KAY MEEHAN | Ruan je présume ?

Le jeune homme jeta sa pomme contre la portière et commençait à s’enfuir. C’était bien mal me connaître, je reculais et tournais le volant pour me caler devant lui. Dans les séries télés, les méchants roulent sur le capot, dans la réalité, ils essaient, c’est bien plus marrant, en général ils se vautrent à l’arrivée…Comme lui…Je posais pied à terre.

KAY MEEHAN | Alors Ruan, il semble qu'on aie des choses à se dire...Ellie, tu peux parler avec Paolo s'il te plait ?

J’emmenais Ruan à l’écart afin qu’il ne voit pas Eleonore parler avec Paolo. Après une petite vingtaine de minutes, il m’avait dit tout ce que je voulais savoir et comme je l’avais prévu : il ne pouvait pas être le meurtrier. D’abord parce qu’il n’avait pas le profil, ensuite parce qu’il avait un alibi béton ce soir la : il s’envoyait en l’air avec une fille du coin, ainsi que l’attestait la vidéo amateur que ce petit con avait tourné à l’insu de la fille. Du moins l’espérais-je secrètement sinon ça prouvait que la nouvelle génération était vraiment fichue. Je revins vers Ellie.

KAY MEEHAN | Chou blanc...Vous avez appris quelque chose d'utile ?


© By A-Lice sur Never-Utopia





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 7th Mai 2017, 18:11



Boxing Helena


Eleonor & Kay


Bien que n'ayant fait que peu de rencontres intéressantes avec des jeunes femmes qui lui plaisaient, Ellie était consciente qu'il fallait éclaircir au plus vite la situation avant de se faire de faux espoirs avec la personne rencontrée. C'était d'une logique implacable, inutile de souffrir inutilement en pensant plaire à la personne si celle-ci n'avait jamais eu l'idée qu'il lui traversait l'esprit que vous lui plaisiez et qu'elle espérait secrètement que cela soit réciproque. Alors elle avait prit les devants, c'était une première pour elle alors elle n'avait pas tout à fait conscience de comment elle réagirait si Kay finissait finalement par lui dire qu'elle était hétéro. Peut-être l'aurait-elle bien prit ou alors qu'elle l'aurait changé son attitude avec elle pour s'enfermer à nouveau dans sa carapace, elle ne le savait vraiment. Ce qui était certain, c'est qu'elle ne voulait pas renoncer à l'affaire qui les avait réunis. Cela était plus important que tout.

Au grand soulagement de l'ex-boxeuse, Kay lui raconta qu'elle préférait les femmes tout comme elle, mais que la situation avec sa famille avait été compliquée. Ellie ne su pas si elle était toujours, Kay lui disait qu'elle l'assumait son orientation, mais est-ce que sa famille avait finie par en fait de même. Je peux te demander quelque chose ?
Les relations avec ta famille se sont toujours pas arrangés ? Tu as le droit de ne pas me répondre, c'est assez indiscret comme question...
Ellie avait fini par la tutoyer également, cela serait plus facile pour communiquer surtout après de telles confidences entre elles. Elle mangeait ses pâtes à la tomate en avançant avec Kay. Je suis navrée que tu sois tombée sur une salope... pardon... J'ai aussi connue cela, en un sens. La femme qui m'a montré ma vraie orientation n'a pas souhaité avoir une relation sérieuse, à la suite de notre nuit ensemble. Elle m'a expliqué qu'elle l'avait fait pour me révéler qui j'étais vraiment, et parce qu'elle m'aimait vraiment beaucoup, mais seulement comme une amie. À la suite de cela j'ai pris de la distance avec elle, le temps de faire le point et maintenant nous sommes de nouveau très amies et je la remercierais jamais assez pour ce qu'elle a fait pour moi. Elle savait que les situations étaient similaires, mais elle était aussi consciente que Kay avait du beaucoup plus souffrir qu'elle.

Ellie fit monter Shadow à l'arrière. Puis, la voiture démarrait et Kay expliqua qu'elle ne pourrait pas faire ce qu'Ellie faisait. C'était mal connaître Eleonor de croire qu'on pouvait se sentir inférieure face à elle, elle avait une telle mauvaise opinion d'elle, que selon elle, la moindre personne un peu bien dans sa peau méritait une statue à son effigie. Chacun son métier je suppose. Je ne fais rien d'exceptionnel et je sais que tu ne pensais qu'à leur bien-être. Je m'excuse d'avoir dit que tu les prendrais pour des cons. Je sais que tu le feras pas et je serais très heureuse de te voir régulièrement au "Balrog". dit-elle toujours aussi intimidée.

Le trajet fut court et Kay fit une petite cascade avec la voiture pour couper la route à Ruan après l'avoir observé de loin. Ellie fut surprise par la manœuvre et instinctivement elle s'accrocha au bras de la conductrice de sa main gauche. Décidément, tous les prétextes étaient bons pour Ellie d'avoir un contact avec la rousse. Et maintenant qu'elle connaissait sa préférence en matière d'hommes ou de femmes, ce contact gêna un peu moins Eleonor. Elle détacha rapidement son bras puis sa ceinture pour aller à la rencontre de Paolo sous les conseils de Kay qui elle partait discuter avec Ruan. Ellie n'était pas rassurée de la voir partir avec ce délinquant, mais elle n'allait pas joué les sur-protectrices avec une fliquette. Elle s'éloigna donc avec Paolo en laissant Shadow dans la voiture.

La discussion avec son protégé fut relativement courte, elle dura suffisamment longtemps pour laisser Kay interroger Ruan grâce aux échanges de ballon de basket qu'Ellie et Paolo firent en discutant. Il fallait assez distraire Paolo pour qu'il parle et après une discussion sur l'affaire où Paolo confirma qu'il ne savait rien à propos d'Helena, la discussion bascula sur son beau-père. Ce dernier avait visiblement été de nouveau violent avec Paolo au vu de son coquard à l’œil droit et de l'ecchymose sur sa joue du même côté. Ellie souffla de dépit et prit la décision d'arrêter cela. Son beau-père devait une bonne pour toute aller en prison et le laisser tranquille. Quand elle revint vers Kay la colère se lisait très clairement sur son visage. Elle passa à côté de la policière. Non, rien qui concerne votre enquête, excusez-moi... dit-elle en passant rapidement et en continuant sa route. Elle marcha rapidement vers Ruan qui s'éloignait. Eh Ruan ! T'as vu dans quel état est ton frère ! Tu vas te décider à faire quelque chose ? Quand il s'agit d'effrayer mon employé il y a du monde, mais pour tenir tête à ton beau-père là t'as les bonbons qui collent au fond. cria-t-elle sur Ruan qui ne se fit pas prier pour lui répliquer d'aller se faire foutre et d'approcher rapidement vers elle. Il arma son bras pour frapper, mais Ellie fut plus rapide. Un crochet du droit descendant fit reculer Ruan qui frappa à son tour d'un direct dans la lèvre d'Ellie qui s'ouvrit légèrement sur la force du choc. Un uppercut d'Ellie envoya Ruan contre des sacs poubelle présentes en travers de la rue. Il avait son compte, mais la main d'Ellie également. Elle agitait la main nerveusement de douleur, c'est ce que ce n'était pas pareil que de taper dans des sacs ou dans le nez des dealers. Ah putain. Paolo ? Ramène ton frère à l'intérieur de chez-vous. Je passerais dans la semaine avec l'assistante sociale pour trouver une solution pour ton beau-père. Paolo fit ce qu'on lui dit et Ellie revint vers Kay. Je suis navrée. dit-elle simplement les yeux baissés, clairement honteuse de son comportement violent. Elle rentra dans la voiture de Kay sans dire d'autres mots, massant sa main rouge de douleurs.
roller coaster


Dernière édition par Eleonor Evenwood le 7th Juin 2017, 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 10th Mai 2017, 02:00


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Claquer la porte de ma maison fut, à l’époque, la décision la plus difficile que j’avais eu à prendre. Aujourd’hui je me sentais épanouie et chaque fois que j’y repensais, la même réponse me revenait : j’avais bien fais. Aussi lorsqu’Ellie évoqua le sujet cela ne me gênais pas plus que ça.

KAY MEEHAN | Ne t'en fais pas, n'aie pas peur d'être indiscrète, je n'ai pas grand chose à cacher...Non, rien ne s'est arrangé. A l'époque j'étais un peu parano et je prenais tout mal, ce qui fait qu'au final, il m'arrive parfois de me demander si je n'aurais pas mal interpreter certaines paroles. Mais je ne regrette rien pour autant, c'est cette situation qui m'a poussée à assumer mes choix...Ca et l'autre manipulatrice...

Ellie commençait à se confier elle aussi. Elle était vraiment sympa et assez mignonne. Je me disais que je l’inviterais bien à boire un truc un de ces 4. La sur le coup je l’écoutais m’expliquer comment elle avait découvert sa sexualité et la relation qu’elle entretenait avec la femme concernée. Je me retrouvais ainsi à me rendre compte que ça n’était visiblement facile pour personne. Certes, je le savais déjà, mais la j’en avais une fois de plus la preuve. Qu’avait t’il bien pu arriver à mon ex copine ? Cette salope qui s’était jouée de moi ? Je ne m’étais jamais posé la question. Peut être pourrais-je la retrouver sur les réseaux sociaux. Non pas pour la revoir, mais juste par curiosité. Mariée ? Des mioches ? Ou avait t’elle enfin compris que son truc c’était les nanas et s’était t’elle mise en couple avec une fille ? Aucune idée.

Je ne comprenais pas d’où venait ce manque de confiance en Ellie que je distinguais alors qu’elle exprimait son ressenti vis-à-vis de nos métiers respectifs. S’occuper de jeunes à problèmes était noble, c’était probablement ce que j’aurais fais si j’avais du renoncer à la police scientifique. D’ailleurs je faisais franchement le boulot des collègues, mais j’en avais le droit. J’avais suffisamment trainé dans un labo. Quand à la boxe ça n’était pas des paroles en l’air, même si je me voyais mal avec des pompons aux mains cela ne me ferait pas de mal de savoir cogner fort. Certes, j’avais eu une formation à l’académie de police, mais comme pour tout, une plu value ne sera jamais de trop.

Ruan n’était clairement pas le tueur et Ellie avait t’elle pu apprendre quelque chose ? Je la voyais passer comme une furie. J’ignorais ce qu’il s’était dit entre les deux, mais je voyais bien qu’elle était en colère. Doucement je m’approchais du gamin. Un œil au beurre noir. Qui lui avait fait cela ? Ruan ? Quelqu’un d’autres ? Quelque chose me disait qu’Ellie le savait, mais le temps que je reporte mon attention sur la demoiselle, celle-ci envoyait valdinguer mon ancien suspect à travers les poubelles. Aux cris qu’elle lançait au gamin, il y avait visiblement un problème de famille. Je n’avais jamais été une grande fane des enfants, mais je ne supportais pas que l’on fasse du mal aux plus faibles. Ellie semblait s’excuser en venant vers moi, comme si sa simple existante consistait en un énorme affront. Il fallait changer cela. Je la regardais monter dans ma voiture et la suivi sans dire mot. Une fois dans l’habitacle, je me penchais pour ouvrir la boite à gant et en sorti une petite boite à pharmacie réglementaire, disponible dans toute voiture de patrouille qui se respecte, à l’intérieur je sorti une espèce de gel que j’avais pris la liberté d’ajouter et du bout du doigt commençais à en mettre sur les phalanges rougies de la boxeuse.

KAY MEEHAN | Je ne vais pas dire que tu ne m'as pas un peu foutue dans la merde, mais ne t'excuse jamais d'avoir défendu ce qui te paraissais juste...Ruan a le type "jeune de banlieue" il n'ira pas cafter à qui que ce soit, il se dira juste que ça n'est pas son jour.

Je regardais Ellie droit dans les yeux, bien décidée à lui faire prendre conscience de ce que je lui disais.

KAY MEEHAN | Tu devrais avoir plus confiance en toi Ellie..Bien plus...

Mon téléphone sonna. Un message que j’ouvris directement. Dans la pièce jointe, le rapport d’autopsie. L’on pouvait visiblement écarter définitivement Ruan : des faux ongles avaient été retrouvés à l’intérieur de la bouche de la victime et des traces de lutte indiquaient que la victime avait sans doute arrachés ses ongles en tentant de mordre. Evidemment, Ruan aurait pu les porter, mais j’en doutais fort, ça n’était pas son style. Il y avait de fortes chances que l’assassin soit une femme…Ou un travesti, mais cette dernière hypotèse me paraissait saugrenue.


© By A-Lice sur Never-Utopia




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleonor Evenwood
New-Yorkais

Parti politique : Abstentionniste...
Résumé de ma vie :



Alyssa

Nicky
Féminin Aventures vécues : 122
Age : 26
Logement : Vit seule dans un appartement à Hell's Kitchen au-dessus du Balrog Bowing Club
Emploi/étude : Assistante sociale
Situation Amoureuse : Célibataire (homosexuelle)

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 7th Juin 2017, 13:24



Boxing Helena


Eleonor & Kay


La pression familiale qu'une famille fermée à l'homosexualité pouvait exercer sur une enfant découvrant son orientation, Ellie ne la connaissait pas. Elle était déjà orpheline, par deux fois, quand elle comprit que les femmes étaient sa préférence à elle. Il y avait bien la crainte de voir sa grande sœur d'adoption la rejeter en découvrant cette facette, mais Eleonor n'avait pas de nouvelles d'elle et avant que ce sujet n'arrive sur la table des retrouvailles, les deux Evenwood auraient beaucoup de choses à régler et à pardonner. Évidemment, elle pouvait imaginer sans mal la réaction de ses parents adoptifs (bien qu'elle n'utilisait jamais ce terme impropre pour parler d'eux, les considérant comme ses véritables parents, point final.), bien que adorables ils étaient très portée sur la religion catholique. S'ils étaient toujours de ce monde, ils verraient surement d'un mauvais œil cette orientation et bien qu'Ellie continuait à pratiquer sa foi régulièrement, pas certaine qu'ils l'absolutiseraient de ce péché charnel pour autant.

Je pourrais jamais comprendre ce que tu as traversé et ce que tu continues à endurer loin de ta famille, je peux juste compatir et imaginer à mon niveau ce que cela doit être. Je te souhaite de pouvoir les retrouver et que vous soyez réunis comme la famille soudée que vous auriez du toujours être. Il n'y a rien de plus important que la famille.

De l'hypocrisie maintenant... c'était assez rare chez Ellie pour le souligner. Kay devait vraiment lui faire un drôle d'effet pour la faire changer ainsi. Parce que oui, entendre Ellie parler de famille ainsi était très hypocrite, vu comment elle avait disparu aux yeux de sa sœur, fuyant New-York sans lui donner de nouvelles uniquement pour partir combattre dans les sous-sols clandestins de Miami.

Ces fragments de la vie d'Ellie suffisaient-ils à expliquer son manque de confiance en elle et cette attitude à se croire inférieure à toute personne ? Pas tout à fait. À ces désastres, il fallait rajouter un abandon de ses parents biologiques, la culpabilité de la mort de ses parents adoptifs, une adolescence de violence au sein de l'orphelinat où elle tapait sans gêne les demoiselles parfois cruelles qui s'en prenaient à sa grande sœur, un déni de grossesse se soldant par une fausse-couche et aussi la disparition non résolu de son coach de boxe. Avec tout ça, on avait une idée plus précise du tourment mental que pouvait subir Ellie. Sans compter qu'à part un psy incompétent qu'elle avait du voir après l'accident de voiture de ses parents adoptifs, elle n'en avait jamais vraiment parler à qui que ce soit, de tout cela.

Remontant dans la voiture sans même porter un regard à Kay, surtout par peur de lire ce qui pouvait se trouver dans celui de la rousse. De la honte, de la colère ou pire du dégoût. Le fait de ne pas avoir regardé était bien pire pour Ellie qui s'imaginait déjà tous les sentiments négatifs que Kay pouvaient ressentir pour elle. Shadow comprenant la détresse de sa maîtresse s'approcha pour passer sa tête en travers des deux sièges avant et la poser sur la cuisse gauche d'Ellie. Eleonor tourna la tête dans la direction opposée à Kay quand elle l'entendit entrer, la tête posée contre la vitre passager, sa main rouge encore légèrement tremblante. Cette fois c'était surtout pour cacher les larmes silencieuses qui coulaient sur sa joue. Ses larmes, Ellie les connaissait bien. Elles se manifestaient à chaque fois qu'Ellie perdait son calme et qu'elle cédait à la violence qui grondait dans son ventre, le contrecoup de l'adrénaline qui chute diraient les médecins, une part du démon de la violence qui meurt, dirait Ellie.

La pommade déposée par Kay lui chauffait un peu la main, mais c'était le prix à payer pour ne pas la voir doubler de volume dans les heures qui suivraient. Ellie laissa glisser un maigre sourire en sentant Kay caresser sa main, dans le simple but de la soigner bien entendu, elle commença à penser que la rousse ne lui en voudrait pas, mais ses premiers mots la firent défaillir et Ellie retint de justesse un sanglot de culpabilité. La rousse finit rapidement par déclarer qu'elle n'avait pas à s'excuser pour ce qu'elle avait fait. Sentant les soins prodigués par Kay se finir, Ellie s'essuya les joues de larmes de son autre main pour regarder Kay. Ellie voulait lui demander de la ramener au club en entendant que la discussion allait basculer sur le manque flagrant de confiance qu'avait Ellie envers elle-même. Mais toutes les deux furent interrompues et Kay ouvrit un message de son téléphone. Le temps qu'elle le consulte, Ellie se banda grossièrement la main avec ce qu'elle trouva dans la trousse de soin et caressa lentement la tête de Shadow pour se reprendre un peu de contenance. Des nouvelles ? demanda-t-elle d'une faible voix.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Boxing Helena(pv Eleonore) 12th Juin 2017, 19:50


BOXING HELENA.
Feat. Kay Meehan & Eleonor Evenwood.


Compatir à ce que j'avais traversé ? Je ne lui en demandait pas tant. Pas plus que de m'inquiéter de savoir si je retrouverais mes parents un jour. Ces deux salopards m'avaient faite passer pour morte plutôt que d'accepter la vérité. Ellie faisait preuve de bons sentiments, sans doute pour me rassurer, mais rien ne pourrait jamais me rabibocher avec mes parents.

La main d'Ellie m'inquiétait bien plus que la bavure qui avait eu lieu sous mes yeux. Personne ne connaitrait jamais cet épisode: Ruan était le genre de mec qui voulait avoir l'air cool. Jouer les balances, même pour foutre un flic dans la merde était assez mal vu, il n'en toucherait mot à personne et son petit frère non plus, mais cela ne faisait pas avancer le bordel: Ruan n'était pas responsable de quoi que ce soit, ainsi que le sms me l'avait annoncé.  

KAY MEEHAN | On a retrouvé des faux ongles dans la gorges d'Helena et au vu de l'état de ses dents, elle aurait mordu quelqu'un, son agresseur probablement.

Evidemment Ellie n'avait pas à savoir cela, elle était une civile, mais au point j'en étais, sa présence sur l'enquête ne me ferait pas de mal.

KAY MEEHAN | A partir de la il y a plusieurs hypothèses possible, bien sur elle aurait pu mordre n'importe qui, mais partant du principe qu'elle ai mordu son agresseur, soit elle a mordu ses doigts et les faux ongles sont tombés, soit la morsure n'a rien à voir et quelqu'un lui a enfoncé les ongles volontairement post mortem, comme une sorte de message, un peu comme la mafia quand ils mettent une mouche sur un cadavre pour dénoncer un mouchard.

Ca n'était évidemment pas a écarter, d'autant qu'il y avait 4 ongles chacun correspondant à un doigt à l'exception du pouce. Soit il y avait une raison, soit une coïncidence, soit un des ongle avait disparu.

Je voyais bien qu'Ellie souffrait pas mal de sa réaction de tout à l'heure. je ne voulais pas la laisser ainsi, mais ayant déjà dis ce que j'avais à dire je ne voyais pas quels autres mots pourraient l'apaiser. Je ne voulais pas qu'elle soit mal à cause de cette enquête, surtout que, de base, c'était moi qui l'avais poussée à m'accompagner sur le terrain, aussi décidais-je de tenter d'occuper son esprit.

KAY MEEHAN | Est-ce qu'Helena fréquentais à ta con naissance une fille habituée à porter des faux ongles ?

Question un peu débile, car beaucoup de filles en portaient et que cela ne constituerait pas une preuve, mais il fallait bien débuter quelque part.


© By A-Lice sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas

Boxing Helena(pv Eleonore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» boxing day!
» Helena Ramus [Serdy]
» Helena G'il Sayan [Validée]
» Cours Helena ! Cours !
» Odieusement Charmante. -Eleonore.M Von Elrich- (Finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: This is real :: Archivage de Sujets-