New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 8th Octobre 2017, 01:31


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 8th Octobre 2017, 01:53


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 8th Octobre 2017, 21:21


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 8th Octobre 2017, 21:59

Je tentais au mieux de la rassurer, de lui montrer que je l'aimais malgré tout ce qui a pu être dit par cette... bête. Elle n'était pas ce qu'il lui avait dit peut importe combien elle pouvait avoir peur. Au contraire elle avait tenté de rester debout en vie... pas comme moi. Enfin je ne lui parlerais pas de cette période à moi car je savais que ça la détruirais. Je restai là à l'écouter mes doigts jouant avec les siens, faisant taire ma fureur au plus profond de moi. Malgré le coeur qui me cognait dans la poitrine. Je fronçai des sourcils quand elle dit qu'elle avait réussi à lui mentir une fois.

Elle plongea dans ses pensées alors que j'attendais le souffle suspendu. Quand finalement elle parla je baissai le regard un instant. Si elle savait ce que MOI je tentais de faire durant cette période.. je remontai le regard lentement sur elle réalisant que même en position de soumission elle avait tenu à me protéger.

- Tu veux te debarasser de ça Lutine?

Je n'attends pas vraiment de réponse et je me levai en fouillant ma penderie.

-Habille-toi tout de suite. Je nous prends quelques trucs à manger et je t'emmène quelque part. Allez!

J'enfilai un chandail et je pris la direction de la cuisine non sans l'avoir embrasser avant. Je pris un sac à dos et fourrai fruits, légumes, fromage, un thermos de café chaud une fois qu'il fut prêt, des jus... enfin tout pour ne pas que mademoiselle tombe dans les pommes. Je fouillai le tiroir voir si elle avait eue des appels rien encore une fois. Je verifiai si ses couteaux étaient bien dans le sac. Quand elle sortit de la chambre je passai le sac sur moi et attrapaient ma veste.

- Suis-moi un autre petit coin que tu aimeras. Buddy! Viens mon chien.

Je pris avec elle la direction du sentier sa main dans la mienne. On passa la clairière et je continuai plus loin dans le sentier. Finalement au bout d'un bon vingt minutes de marches je me tassai ou elle pouvait voir des cibles de foin semi intact quelques-unes avec des vestiges de trou de balles. Je fouillai le sac et lui mis ses couteaux dans les mains.

- Je suis venu souvent il y a longtemps. Je ne sais plus comment de chargeurs j'ai vidé. J'ai passé toute ma rage, ma peine et ma culpabilité dans ses balles de foin. Maintenant c'est ton tour. Elles sont à toi, tu peux enfin te libérer de lui.

Je tournai le regard vers elle le plantant dans le sien.

-Alors? Tu en dis quoi?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 8th Octobre 2017, 23:36

J'aurais aimé qu'avec sa mort, tous les souvenirs attacher à ce monstre ce soient effacé, que mes mains ne tremblent plus à la moindre prononciations de son nom. J'aurais aimé que mon coeur ne ratte pas un battement à chaque fois que quelque chose me faisait penser à lui. J'aurais aimé ne plus le craindre, ne plus être terrifier par lui, mais je n'y arrivais pas et ce même en sachant qu'il était mort. Je fini donc par me retourner sur le dos, mon regard retournant au plafond. Sa question me fit cependant froncer les sourcils, retournant le regard vers lui, le regardant ce lever.

Je fini par me lever et m'habiller alors qu'il sortait de la chambre. J'attachai mes cheveux et sortie de la chambre avec ma veste me demandant ce que mon homme avait en tête. Prenant ma main il nous fit reprendre le petit sentier et retourner dans la petite clairière avant de nous faire poursuivre dans le sentier. Au bout d'un long moment je pus enfin découvrir ce qu'il voulait me montrer. Je regardai les balles de foins servant de cible en haussant un sourcil et retournant mon regard vers John qui fouillait dans le sac à dos qu'il avait préparé. Mon regard se fixa ensuite sur les couteaux qu'il mit dans ma main, mes sourcils se fronçant alors que j'écoutai ce qu'il me disait. Je remontai mon regard dans le sien alors qu'il me demandait ce que j'en pensais. Je... Je veux bien tenter le coup. Me tournant vers les cibles, je fermai les yeux un long moment, repensant à mon rêve, à la panique qui m'avait gagné, à la peur que m'inspirait Kincaid, à ce qu'il m'avait fait subir. Lorsque je fini par ouvrir les yeux, je me trouvais dans cet espèce d'état entre la panique et le calme absolu. Je fixai les cibles un moment sans bouger avant de soudainement lancer un couteau dans une, puis un autre et ainsi de suite. Lorsque le quatrième fut lancer, je fronçai les sourcils en regardant les cibles. Pour une rare fois, j'aurais aimé avoir mon flingue, mais je l'avais laissé à la maison... Je me mis alors à courir, me rendant jusqu'à une cible ou je ramassai mon couteau pour le lancer sur une autre cible et repartir dans une autre direction ramasser un autre couteau et rapidement le ramasser. Je fis ce manège un long moment, ayant l'impression de tuer un peu plus ce monstre à chaque lancer de couteau. Lorsque je fini par arrêter, épuisée et couverte de sueur, je me laissai tomber à genoux au sol, le souffle court et le coeur me débattant dans la poitrine.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 9th Octobre 2017, 01:53

Je me levai d'un bond voulant qu'elle se debarasser de ses pensées dans lesquelles elle émergeaient pour replonger ensuite. Je savais que pour ce monstre je ne pouvais faire grand chose sinon qu'elle aille se défouler un peu. Ce fût la raison pourquoi je sortit du lit en m'habillant lui demandant de faire de même. J'allai à la cuisine remplir un sac à dos de victuailles non sans avoir vérifier en passant si elle avait eue des appels. Une fois le téléphone fermé de nouveau je relevai mon regard vers elle lui prenant la main pour remonter le sentier plus loin que la clairière. Devant elle s'étendait des balle de foin criblé de balles. Vestiges d'une certaine journée ou Lucio en avait eu marre de ma gueule.

Je lui mis ses couteaux dans les mains la laissant faire le sac à dos à mes pieds et moi appuyé sur un tronc les bras croisés à attendre patiemment. Une fois qu'elle se lança je fronçai les sourcils m'attendant à des cris de rages, des insultes. Mais finalement elle y mis son coeur, son âme en courant de une à l'autre les envoyant avec force et brutalité. Quand elle tomba à genoux, le souffle court j'attrappai le sac à dos et allai m'asseoir à ses côtés et l'ouvrit et lui tendit une bouteille de jus d'orange. Je me tournai vers elle et la regardai longuement.

- Alors, ça va? Ou tu veux que je te laisse seule encore un moment?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 02:37

J'avais fermé les yeux un long moment avant de lancer un premier couteau. Les souvenirs remontent lentement, j'avais vite fait d'avoir lancé les quatre couteaux, me retrouvant les mains vide, mais avec encore quelque chose qui bouillait en moi et voulait sortir. Sourcils froncés, j'avais regardé les cibles avant de finalement me mettre à courir pour aller en chercher un et le relancer avant de courir à nouveau vers une autre cible ou m'attendait un autre couteau. Je fis ce petit manège un long moment, lançant mes coteaux avec force. J'aurais aimé que ce soit lui à chaque fois que je poignardais, que à chaque lancé de couteau, je le blesse comme il m'avait blessé, mais c'étais impossible et je savais que ce que je devais tuer pour de bon n'était pas lui, mais plutôt ma peur de lui. Chacun des lancé fut fait dans un silence absolu, totalement concentré à ce que je tentais de détruire en moi. Ce fut l'épuisement qui me fit arrêter, le souffle court et le coeur menaçant de me sortir de la poitrine, je m'étais laisser tomber à genoux au sol.

La tête me tournais légèrement lorsque John arriva près de moi, déposant le sac à dos au sol et y sortant une bouteille de jus d'orange qu'il me tendis avant de me demander si ça allait. Merci. Ça va pour le moment, je dois manger un peu... La sueur perlait sur ma peau, alors que je prenais une gorgée dans la bouteille, je le regardai quelques instant. J'allais lui demander si lorsqu'il avait fait mon sac, prenant soin d'y mettre mes couteaux, s'il avait aussi emmené mon flingue, mais je changeai d'idée. S'il n'avait pas pus ramasser une de mes douilles, il n'avait certainement pas ramasser mon armes. Buvant une autre gorgée, je poussai un soupire. Ça fait du bien, quoi que je vais surement avoir besoin de recommencer à quelques reprises, mais ça fait du bien quand même...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 05:36

Pas que j'en avais marre de me la jouer tout doux et gentil avec elle. Seulement il y a des choses que l'ont ne peut pas exprimer, ou dire et ce peut importe la gravité de la situation. Oui elle avait survoler le sujet avec moi et lui aussi m'en avait dit mais je ne le croyais pas une seule seconde. Je la connaissais ma Becky et je savais que pendant cette année elle devait être aussi perdue que moi... quoique moi... enfin quand elle m'avait dit vouloir régler ça je m'étais lever comme une balle du lit lui disant de s'habiller.

Je l'avais amener donc au bout du sentier la où Lucio m'avait amener il y a longtemps. Je lui mis les couteaux dans les mains en lui laissant le temps de se concentrer, de faire sa bulle à elle. Je m'appuyai sur un arbre les bras croisés en la regardant faire. Lentement d'abord pour ensuite accélérer et courir dans tout les sens pour finir à genoux. Sans un mot je m'approchai d'elle et lui tendis une bouteille de jus pendant que je me pris du café. Je me tournai vers elle pendant qu'elle buvait son jus.

- J'ai pas pensé venir après déjeuner. Mais si ça t'a fait du bien pour ce matin... tant mieux.

Je pris une grappe de raisin et mangeai lentement mon regard se portant sur les cibles trouées. Dieu que j'avais vidé des chargeurs! Les premiers je les vidai silencieusement pour finir par faire un grognement de rage et un cri de rage, de désespoir car rien ne s'arrangerait... comme je le pensais à cette époque.

- Cet endroit est à toi. J'en ai passé du temps ici et je peux te dire que ça fait un bien fou après.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 06:13

J'avais lancé mes couteaux comme je n'avais pas fait depuis longtemps, courant d'une cible à l'autre afin de les relancer. Ça ne m'avais cependant pas autant défoulé que si j'avais frapper dans un sac de frappe en hurlant à plein poumon ou que si j'avais tiré. Pour moi, les coteaux n'étaient pas vraiment défouloir, j'aimais trop ça, je me concentrais beaucoup trop sur ma lame que sur ce que je ressentais. Ça m'avait cependant détendue, tuant un peu de cette peur qui grondait en moi, la calmant, pour un temps du moins. Finissant par tomber à genoux au sol, trempé de sueur et la tête qui tournait légèrement à cause de la faim probablement, je pris la bouteille de jus que John me tendis en lui disant que je devais manger un peu avant de lui dire que je devrais probablement recommencer à quelques reprises afin de me calmer complètement.

Prenant une pomme, je pris une bouchée dedans avant de suivre son regard sur les cibles en entendant ce qu'il me dit. Ma curiosité habituel fut aussitôt piqué. Quand es-tu venue ici? Aussitôt ma question posé, je tournai le regard vers lui, plus trop certaine de vouloir connaître la réponse. Je fini par retourner mon regard sur les cibles en me mordant la lèvres avant de soupirer. Mes couteaux ne me défoulerons jamais assez pour ce qui gronde en moi. Je... Ça va faire étrange dit par moi, mais c'est de mon flingue dont j'aurais eux besoin maintenant. De ça et d'une sac de frappe... J'haussai une épaule, trouvant étrange de m'entendre dire à haute voix que je voulais mon arme à feu, alors que j'avais toujours détesté ça, avant de continuer à manger ma pomme.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 06:32

Si ceci pouvait calmer sa peur alors non je ne regrettais pas de l'y avoir mener. J'ai toujours aimé la voir s'exercer aux couteaux et ce depuis le premier jour ou elle les avaient pris dans ma mallette. J'aimais voir sa fougue, son acharnement à vouloir me dépasser... en tout finalement. Donc une fois à genoux et un peu plus calme mo regard se porta sur les cibles que je regardais longuement, un peu perdu dans mes pensées. Ce fût sa question qui me raidit le corps. Pendant un instant je ne voulais pas la regarder ayant trop peur de sa réaction. Mais je fini par me tourner vers elle lentement mon regard planté dans le sien.

- Il y a un peu plus de 5 ans. J'avais... beaucoup de... choses à sortir.

Je ne voulais pas élaborer sur le sujet. Je ne voulais pas lui dire combien creux j'avais été, combien de fois je me suis maudit de lui avoir tourné le dos la laissant là. Oui je me sentais encore mal au su de qui l'avait eu entre les mains. Cependant je ne voulais pas lui dire, elle en avait déjà trop sur elle. De toute façon cette partie de notre passé avait été trop noir, trop froid, trop déprimant pour que je veuille lui en parler un jour. Lucio avait été la, il m'avait sauvé de moi et c'était déjà bien assez que un soit au courant.

Cependant la suite je fis froncer les sourcils. Ah ben merde... j'aurais dû le ramasser son flingue. Quoique juste la pensée de mettre ma.main sur le métal froid du fusil me manquer un battement.

- Je... j'ai pas pensé à ton arme. Sinon le sac de frappe... bon j'en ai pas non plus. Je sais que c'est peu mais il reste le corps à corps

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 07:10

À l'instant même ou j'avais posé ma question, j'avais redouté la réponse. Son regard avait fini par venir rejoindre le mien et comme je le redoutais déjà, la réponse ne me plus pas. Je ne dis rien, retournant plutôt mon regard sur les cibles. Je ne voulais pas parler de ça, pas maintenant, pas dans l'état ou j'étais, je n'aurais pas supporté. Je fini par pousser un soupir et lui dire que j'aurais aimé avoir mon flingue et un sac de frappe pour me défouler. Poursuivant de manger ma pomme, j'écoutai sa réponse en me disant qu'il était hors de question que je me défoule en le frappant. Il n'avait pas à subir les coups que je lui donnerais simplement pour me défouler. Je risque trop de perdre le contrôle pour un corps à corps en ce moment, mais peut être plus tard... Je fini de manger ma pomme et pris quelques raisins que je mangeai en regardant les cibles à nouveau. Le regard devenant brillant et un petit sourire apparaissant sur mes lèvres, je réalisai que je ne lui avais jamais montré ce dont j'étais désormais capable. Tournant mon regard vers lui, j'avalai le dernier raisin. Je dois te montrer quelque chose. Me levant, je m'assurai que les étourdissements étaient passé et sifflai Buddy. Toi et Buddy allez là bas, et surtout tient le bien et ne bouger pas de là. Sourire aux lèvres je me rendis au centre des cibles et attendis que John et le chien soit en sécurité un peu plus loin. Me mettant face à eux, les couteaux à mes pieds, je pris ma veste et l'attacha autour de ma tête pour me bander les yeux, je pris ensuite mes couteaux et fit plusieurs tours sur moi même. M'immobilisant, je retint ma respiration et écoutai les sons autours de moi. Tu te souviens à Waco lorsque tu es venue me chercher dans l'entrepôt et que je t'ai dit que tu avais trois secondes pour parler vue que je ne voyais plus rien? Sans lui laisser le temps de répondre, je lançai mes quatre couteaux rapidement, je détachai ma veste pour moi mes couteaux planté en plein milieux de quatre cibles différentes. Si tu n'aurais pas parlé je t'aurais tiré, pas aussi précisément qu'avec un couteau, mais je t'aurais atteint. Je le regardai un petit sourire fière aux lèvres.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 15:13

J'aurais aimé lui donner son flingue. J'aurais aimé lui mettre dans la ma main fermement et lui laisser un paquet de munitions et lui dire que je reviendrais plus tard comme Lucio avait fait pour moi. J'aurais aimé être aussi fort, inébranlable qu'avant... avant ça. J'ai toujours eu mon glock, un flingue puisque j'aimais mieux cette arme mais c'était avant. J'en avais pas peur loin de la c'était... un genre de blocage. En fait je ne savais pas comment l'expliquer, je ne supportais non seulement la vue mais le froid glacial dans la main. Mais bon je revins à lui dire qu'il y avait le corps à corps faute de sac de frappe. Je haussai un sourcil quand elle me dit qu'elle risquait trop de perdre le contrôle. Je me redressai un peu en plantant mon regard dans le sien.

- Je suis capable d'encaisser Lutine. Mais comme tu veux.

Je continuai de manger en silence mon regard allant de elle, au paysage, aux cibles. Quand elle me dit qu'elle voulait me montrer quelque chose je fronçai des sourcils. Je me levai lentement et tapai sur ma cuisse pour que le chien me suive. Je lui dis de s'asseoir et passai mes doigts à son collier que je tins. Quand je la vis se bander les yeux et faire quelques tours sur elle-même je fronçai les sourcil l'inquiétude me gagnant.

Quand elle me parla je ne dis rien, ma main serrant le collier de Buddy. Mon regard restait sur sa main qui lançait les couteaux. Quand elle eut terminé mon regard resta un long moment sur les couteaux dans la cible. Lentement mes doigts se détendirent sur le collier. Pendant de longues minutes mon regard allaient de ses couteaux à elle. Surpris? Sous le choc? Je ne savais pas trop comment l'expliquer en fait

Je lâchai le chien et m'avançai vers la cible et examinait les couteaux comme l'homme qui avait jadis été son mentor. Ok... ça faisait chier de l'admettre mais elle m'avait surpassé dans ce domaine. Je me retournai vers elle et je ne pouvais ne pas voir l'éclat de fierté dans son regard, son sourire à la limite de l'arrogance. Je m'avançai alors vers elle et restait debout devant elle.

- Avoue que ton but était de me surpasser.

Je me tournai à demi vers les cibles pour planter mon regard dans le sien pendant qu'une main glissait sit sa taille.

- Alors je m'incline, tu as dépassé le maître. Et... content d'avoir parler rapidement à Waco.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 18:56

Je savais trop que si on faisait un corps à corps, il me provoquerait pour que je donne mon maximum et je finirais par perdre le contrôle et avec tout ce qui bouillait en moi depuis un moment, je n'étais pas certaine que de perdre le contrôle sur lui serait la meilleure des idées. Je n'avais pas envi de seulement perdre le contrôle devant lui, donc on ne pensait même pas à le perdre sur lui... Avec tout ce que j'avais à faire sortir cette perte de contrôle m'effrayait moi même, craquer en pleurant était une chose... Bon je détestais ça et sa venait piquer mon orgueils à chaque fois, mais laisser sortir le reste, alors que je ne savais pas jusque ou je pourrais aller dans cette perte de contrôle... Non, pas devant lui et encore moins SUR lui.

Terminant de manger, je regardais les cibles lorsque je réalisai que je lui avais toujours pas montré ce dont j'étais désormais capable de faire avec mes couteaux. Le regard brillant et le sourire aux lèvres, je lui avais donc demander de rester dans un coin avec le chien et après avoir bandé mes yeux j'avais tournée plusieurs fois sur moi même. Me concentrant une seconde pour me situer, j'avais rapidement lancé mes couteaux après lui avoir rappeler le moment ou j'avais été aveuglé à Waco. Retrouvant la vue, je vérifiai le résultat et le regardai un sourire fier aux lèvres. Je l'observai alors que son regard passa des cibles que je venaient d'atteindre à moi. Mon regard le suivie alors que comme il y à si longtemps il alla vérifier de plus près les cibles que j'avais atteints. Je le laissai venir jusqu'à moi, mon regard brillant de fierté se plantant dans le sien. J'avoue, mais j'ai toujours dit que j'aimais les couteaux... Il regarda à nouveau les cibles avant de revenir à moi et de glisser sa main sur ma taille. Mon regard du briller de milles feu en entendant sa phrase, mon sourire fier s'élargissant un peut. J'avais travaillé comme une cinglé pour arriver à ce résultat, bon j'aimais aussi tellement travailler avec mes couteaux, me surpasser, les manier de toutes les façons possible que m'entrainer n'avait pas trop été pour me déplaire. Je n'ai jamais été aussi heureuse d'entendre ta voix qu'à ce moment. Je n'osais même pas imaginer ce qui serait arrivé s'il n'avait pas parlé... Mon regard rivé au sien, j'allai poser ma main sur son torse, m'approchant un peu plus de lui, mon sourire ne voulant pas quitter mes lèvres.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 21:31

Elle arrivait encore à me surprendre! Je l'avais regarder faire un peu nerveux pour finalement la regarder et m'avancer aux cibles et examiner le tout comme une vieille habitude. Je fini par m'avancer vers elle une main glissant sur sa taille lui disant quel avais toujours voulu me surpasser. La fierté qui émanait d'elle, son sourire me réchauffa le coeur. Elle était la ma lumière, mon soleil.

- Alors tu as du bosser en dingue. Je suis fier de toi Lutine.

Cet épisode à Waco ou j'ai du aller la chercher remontait des souvenirs différents. Mais j'avoue que j'étais content d'avoir parler rapidement.

- Et moi d'avoir été te chercher.

Doucement elle s'approcha de moi sa main sur moi, son regard brillants de milles feux. Je pris ses lèvres doucement en refermant mes bras sur elle. Après quelques minutes je la relâchai non loin de son visage.

- Et tu m'en réserve d'autre surprise comme ça?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Octobre 2017, 22:32

Sa main sur ma taille, je le regardais heureuse de lui montrer ce que j'étais désormais capable de faire. L'entendre dire que je l'avais surpasser dans ce domaine et qu'il était fier de moi me fit sourire un peut plus. J'avais fait du maniement des couteaux ma deuxièmes spécialités, la première étant de disparaitre lorsque le besoin s'en faisait sentir. M'approchant après lui avoir dit que je n'avais jamais été aussi heureuse d'entendre sa voix, je plantai mon regard dans le sien en entendant sa réponse, ma main allant se poser sur son torse.

Prenant doucement mes lèvres, il referma ses bras sur moi. Je répondis à son baiser, le coeur battant un peut plus rapidement. Lorsqu'il me relâchât, je fis un petit sourire en coin en entendant sa question, haussant une épaule. Tu le sauras en temps voulu... Riant légèrement, j'allai me blottir dans ses bras, mon oreille sur son torse. Je restai comme ça un bon moment, écoutant le martellement dans sa poitrine, son apaisant dont je ne me lasserai jamais. Et maintenant tu voulais faire quoi? Retourner au chalet, rester ici pour me regarder balancer mes couteaux à gauche et à droite, quoi que courir me défoulerais peut être plus... Je me reculai un peut pour pouvoir le regarder, attendant de voir ce qu'il voulait faire.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 04:05

Jamais je n'aurais pensé un jour voir ça, enfin... je ne pensais pas qu'elle le ferait simplement pour me surpasser. Ça me flattai en fait qu'elle l'ai fait, simplement pour pouvoir me le montrer et me faire un pied de nez. Je m'étais avancé vers elle en glissant une main sur sa taille après lui avoir dit que j'étais fier d'elle, et que j'ai été plus qu'heureux d'aller la chercher, même si la voir aussi mal en point m'avait arracher le coeur. Je pris ses lèvres doucement refermant mes bras autour d'elle la collant à moi. Après quelques minutes je la décollai de moi après lui avoir demandé si elle me réservait d'autres surprises et son petit haussement d'épaules et son petit sourire elle me dit simplement que je le verrai en temps voulu finissant par se coller à moi. Je la laissai faire la gardant simplement là son oreille collé à mon torse mon menton sur sa tête. Elle finit par se décoller de moi lentement la lueur de bonne humeur dansant dans son regard, le sourire sur le visage.

Je m'en voulais déjà de lui dire ce que j'avais en tête. Je relâchai l'étreinte autour d'elle glissant mes mains sur ses épaules qui lentement descendaient à ses mains que je pris doucement et roulai d'une épaule. Je pris une grande inspiration m'en voulant déjà de faire disparaître son sourire, se petit soleil qui me réchauffait le coeur. Mais je savais qu'une fois les nuages de son esprit chassé elle me reviendrait plus rayonnante et belle que jamais.

- Tu le sais ce qu'on va faire Lutine. Et non se n'est pas négociable.

Je me détachai d'elle et prit position devant elle et ce malgré la protestation que je pouvais voir dans son regard. Je plantai mon regard dans le sien noir ne laissant place à aucune discussion. Comme à mon habitude je l'invitai du bout des doigts attendant patiemment me préparant à avoir une pluie de coups. Voyant qu'elle ne bougeait pas je me redressai bien droit mon regard s'enflammant.

- Tu attends quoi? Que j'aille te chercher?

Je me plaçai les deux pieds bien ancrés au sol, déjà paré à bloquer ses coups. Encore une fois j'agitai le bout de mes doigts et ne voyant qu'elle ne bougeait pas je serrai les lèvres en prenant une grande inspiration.

- Becky merde! Bouge! Je suis pas un chochotte alors vas-y! Sors ce qu'il faut!

Je ne voulais pas en arriver là mais c'était la seule manière qui était la bonne... enfin pour nous. Je sortais le trop plein en frappant mon sac de sable et là faute d'en avoir un sous la main... Elle savait que je serais assez alerte pour la ramener s'il le fallait. Qu'elle me crie dessus si ça lui chantait mais qu'elle arrête d'avoir peur d'un fantôme! Je voulais bien aider mais.. ok disons-le je ne savais plus trop quoi dire en fait pour la rassurer, lui faire entendre raison. J'étais un homme d'action alors faisons de l'action!

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 04:44

Collé contre lui, je passai un moment à écouter le son apaisant des battement de son coeur. J'étais dans un de ses courts moment ou j'étais bien, calme et heureuse, mais je savais que ça ne durerait pas, que les cauchemars et mes terreurs reviendraient rapidement. Je lui demandai finalement ce qu'il voulait faire, savoir s'il préférait retourner au chalet ou plutôt rester avec moi pendant que je continuerais à tenter de me défouler. Je me reculai un peu pour le regarder, voir ce qu'il voudrait faire. Je fronçais doucement les sourcils en le voyant glisser ses mains su mes épaules afin d'aller prendre mes mains et rouler d'une épaule.

Mon regard changea, alors que je reculais d'un pas en entendant ses mots et en le voyant se mettre en position de combat. J'étais bien voilà deux secondes, il n'aurait pas pus attendre? Il n'aurait pas pus faire ça à un autre moment. Lorsqu'il m'invita à l'attaquer, je ne bronchai même pas, le regardant sourcils froncer. Je ne répondis pas plus lorsqu'il me demanda ce que j'attendais et croisai simplement les bras, lorsque dû bout des doigts il m'invita à nouveau. Trop de choses bouillaient en moi pour que je laisse tout sortir sur lui, je ne savais pas jusqu'ou je pourrais aller et ça m'effrayais. J'avais peur qu'une fois que je commencerais à frapper, je ne puisse plus m'arrêter. NON! Je reculai d'un pas, regardant autour de moi les options que j'avais pour fuir, avant de retourner un regard frustré sur lui.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 05:29

Je ne voulais pas le faire mais la laisser ainsi serrais juste retarder le moment où tout exploserais ou au contraire ne le ferais que s'enfoncer davantage. Chose que je ne voulais pas, si elle arrivait à me faire sortir de mes gonds pour que moi je sorte ce que j'avais à sortir, alors go mademoiselle la princesse! Quand je lui parlais elle fronça les sourcils et... non putin de merde! Si elle reculai encore je pense que je pétais un câble. Je me plaçai tout de même en position en l'invitant des doigts. Quand je la vis se croiser les bras je me sentis bouillir en-dedans. Putin de merde! Qu'elle arrête de faire la bordel de gamine et non ses yeux qui me lançaient des semblant d'éclairs ne m'impressionnaient pas du tout... en fait ça ne m'avait jamais impressionné à la base. Son non hurlé me fit pincer les lèvres mais je pensais que je perdrais toute patience en la voyant regarder autour d'elle.

- Je te jures que si tu bouge, tu n'auras même pas le temps de courir.


Je savais qu'elle était frustrée après moi juste à voir son regard sur moi. Je restai ainsi la regardant attendant qu'elle bouge. Mais elle resta là sans bouger les bras croisé avec son regard de princesse gâtée pourrie que j'ai toujours détesté. Je pris une grande inspiration tentant de calmer cette fureur qui prenait lentement forme en moi.

- BOUGE! Allez Princesse de Waco arrête de faire le bébé gâté! Tu sais que je suis pas patient!

Je me replaçai attendant qu'elle se lance après mes piques, mes provocations mais encore une fois elle resta face à moi les bras croisés son regard noir de colère. Je ne le voulais pas plus qu'elle mais il n'y avait pas d'autre solutions en ce moment. Bon madame voulait faire la gamine! PARFAIT! En deux pas j'étais devant elle à lui donner des coups raides, puissant sans la démonter non plus. J'ancrai mes pieds bien au sol car une fois qu'elle perdrait patience elle me démontrai la figure en moins de deux.

- Byck, merde... dis-je entre mes dents.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 06:18

Les bras croisés, je lui avais hurler un non catégorique. Il était hors de questions que je me défoule sur lui comme je le ferais sur un sac de frappe. Par habitude, je fit un tour d'horion du regard, repérer mes options pour une éventuel fuite, mais sachant que je ne fuirais pas. Je plissai des yeux cependant en entendant sa menace. Je me retins de ne pas simplement tourner les talons en l'envoyant promener, chose qui serait peut être le plus intelligent à faire dans les circonstances. Ne bougeant pas je le fixai, les bras toujours croiser, frustrer qu'il tente de me forcer à me défouler sur lui, fustrer qu'il veule me faire exploser et qu'il en prenne les coups. JOHN, J'AI DIT NON! Gardant les bras croiser, j'étais pour reculer, mais je le vis alors s'avancer sur moi, ne me laissant pas le choix de bouger pour parer les coups. Ses coups étaient raides et puissant, me faisant rager un peux plus à chacun que je devais parer. Je fini par perdre patience, c'était ce qu'il voulait? Et bien parfait! TU VEUX VRAIMENT RECEVOIR LES COUPS À SA PLACE? PARFAIT! Je me mis alors à frapper, me foutant complètement de s'il recevait les coups ou s'il les parait. Il voulait les recevoir ses coups? Il voulait que je le frappe et me défoule sur lui? Et bien parfait, j'allais le frapper. Je frappai un long moment, j'en vins à ne même plus voir son visage trop enrager, perdant tout contrôle, je frappais comme une cinglée en venant à grogner de rage, voyant au bout d'un moment son visage à lui, à cet ordure qui m'avait tellement blessé. Plutôt que de m'arrêter prise de terreur, comme je le faisais constamment, je poussai un hurlement de rage, un cris ou se mêlait tous ce que je gardais en dedans depuis ma captivité, avant de frapper encore plus fort, plus brutalement, comme si ma vie en dépendait. J'étais perdue dans une bulle de rage, une bulle ou je laissais sortir toute la frustration que la peur m'avait empêché de laisser sortir. Des larmes ce mirent à rouler sur mes joues, mais je n'arrêtai pas pour autant de frapper. Je commençai cependant à perdre en force au bout d'un long moment, frappant maintenant n'importe comment en autant que je le frappe et lui fasse mal.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 07:25

Je l'entendis me hurler un "John! J'ai dit non!" je fis la sourde oreille continuant de la provoquer plus durement mon regard dans le sien, les répliques un peu plus dures finissant par foncer sur elle en lui mettant des coups rapides, puissant. Je finis par grogner entre mes dents pour la forcer à faire autre chose que parer mes coups. Finalement elle explosa et se jeta sur moi explosant comme une bête, une furie, une lionne... comme... comme... une femme bafouée et blessé dans son âme la plus profonde. Je parai ses coups reculant quand il le fallait. Je mangeai quelques coups de poings et de coups de pieds. Parfois je grognais de douleur, ou me penchai à cause de la douleur. La sueur rendait ma peau moite et faisait coller mon t-shirt sur moi.

Un moment ses coups devinrent plus féroces, brut, agressif. Je plantai mon regard dans le sien pour la voir tellement loin de moi. Je tentais de capter son attention mais elle ne m'entendais pas, et elle ne me voyait pas. Merde! J'avais quoi... Elle devait le voir lui! Dans ce cas la ramener à moi serait plus difficile que je le croyais. Le hurlement qu'elle lâcha acheva d'ajouter une couche sur la culpabilité que je ressentais. Je ne voulais pas en arriver là... je ne voulais pas qu'elle parte ainsi. Mais je la laissai continuer cherchant un ouverture pour la coucher au sol pour prendre le dessus sur elle. Finalement des larmes roulant sur ses joues et ses coups faiblissant lentement. Je vis une ouverture et en un jeu de jambe je la couchai au sol et m'assied sur ses cuisses ramenant ses poignets près d'elle les tenant fermement.

Je l'appelai doucement allant de "Lutine" en passant par "Ma princesse" mais voyant que ça ne marchait pas je changeai de surnom de tout ceux que je pouvais utiliser avec elle. Je la voulais avec moi, son regard dans le mien. Je n'aurais peut-être pas dû la pousser autant...

- HÉ! LA LOUVE! REVIENS!

Je restai ainsi ses poignets fermement tenu au sol moi bien appuyé sur ses cuisses et mon regard la détaillant. Là sérieusement j'avais peur pour oui le bébé mais aussi pour sa propre santé et physique et mentale.

- Lutine merde... reviens-moi... chuchotais-je en doucement

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 08:19

Je me laissais aller à le frapper des points et des pieds, perdant complètement le contrôle beaucoup trop rapidement. Je fini par ne plus voir John devant moi, mais plutôt l'homme qui m'avait humiliée, torturer en me rendant à l'état de la femme la plus soumise sur terre, me faisant subir milles et une souffrances pour son propre plaisir, j'avais devant moi, l'homme qui même mort arrivait à me terrifier. Plutôt que de me figer et de regarder le sol comme je l'avais trop souvent fait, je poussai un hurlement presque bestial, frappant encore plus forts, plus sauvagement, libérant totalement la rage et la douleur qui bouillaient en moi depuis beaucoup trop longtemps.

Je ne voyais plus rien, mis à part le visage au sourire narquois de Kincaid. Frappant comme si ma vie en dépendait, je cherchais à le blesser, à le détruire comme il m'avait détruite. Des larmes, ce mirent à rouler su mes joues alors que mes coups perdaient doucement en force. Je fini par me retrouver couché au sol, le souffle couper, alors que je me retrouvais les mains et les jambes immobilisés. Mes larmes brouillant ma vue, je me débattais, tentant de me libérer pour revenir à la charge. Mon coeur tambourinait dans ma poitrine, mon souffle était saccadé, alors que je tentais toujours de me libérer, n'entendant rien d'autre que ma respiration et le battement rapide de mon coeur. Ce fut finalement le cris de John m'appelant louve qui me ramena dans la réalité, me faisant figé alors que j'entendais sa voix désespéré m'appeler à lui. Figeai, je clignai des yeux quelques fois, avant de finalement éclater en sanglots. Je... Je ne voulais pas... Mes larmes coulant à flot sur mes joues et mes sanglots coupant mes phrases avant que je ne puisses les terminer me donnaient l'impression que j'allais me noyer dans cette peine qui me paraissait maintenant beaucoup plus forte que tout le reste. Je ne veux plus... Je veux le détruire... Je veux le... Il m'a tellement... Mes phases coupés par les sanglots devaient lui paraitres incompréhensibles. Je fini par me libérer les mains, ou alors John les avaient lâcher? Je ne savais pas vraiment, mais j'allai m'accrocher à lui tel une bouée dans un naufrage. M'agrippant à ses vêtements pour finalement aller me pendre à son cou, pleurant comme jamais je n'avais pleuré,

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 15:18

Je savais qu'elle était en pétard contre moi. Elle m'en voudrait de ne pas l'avoir laisser sur son petit nuage de bonheur et je m'en voulais également mais si je ne la poussai pas à sortir le gros de ce qu'elle avait elle n'irait jamais. Donc j'allais à coup de provocation finissant par foncer sur elle. Finalement elle explosa, elle me fonçait dessus comme une dingue et je du attendre une ouverture pour me la ramener n'aimant pas ce que je voyais dans son regard.

Quand je sentis ses coups moins puissant je bis une ouverture et la plaquai au sol m'asseyant sur ses cuisses tenant ses poignets dans mes mains tentant de la ramenant à moi par tout les surnoms que je l'affublais. Finalement elle stoppa ses gestes comme je lui criai la Louve.

Je paniquant solide de la voir rester dans cet état. Qu'est-ce que j'allais devenir si elle ne revenait pas? J'allais avoir une fille sans mère? Si elle restait comme ça elle finirait dans un asile et ne me reconnaîtrait plus, ne verrait pas sa fille grandir? Je fini par chuchoter entre mes dents ne pensant pas qu'elle l'entendrais. C'était presque une prière à ce Dieu que ma mère me forçait à prier. Finalement après avoir battu des cils et reprendre pied dans la réalité et que je fus assuré qu'elle était revenue je relâchai la pression sur ses poignets.

Ses larmes qui roulaient sur ses joues en un torrent, ses phrases coupées de hoquets et le souffle semblant lui manquer me fit froncer des sourcils. Que pouvais-je dire? Il n'y avait rien à dire. Ses mains s'accrochant à mes vêtements et se crispèrent dans mon t-short humide. Me relevant pout m'enlever de sur elle. Je la serrai tellement fort contre moi comme pour effacer ma propre culpabilité, faire taire les pensées que j'ai eu.

- Je suis la. Ça va... ça va aller ma princesse.

Son corps était secoué de ses pleurs et se qu'elle traînait depuis tellement longtemps. Je la gardai colle à moi la tenant fermement mes doigts enfoncés dans ses vêtements. Comme si donner un petit espace suffisait à ce qu'elle se perde encore.

- Tu es là. Tu mes revenue Lutine...

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 18:51

Je ne sais trop pourquoi, son cris en m'appelant la louve m'avait stoppé, son ton désespéré me demandant de revenir, terminant de me ramener dans la réalité, de le ramener à lui. Après avoir éclaté de rage, me voilà donc éclatant en pleur, les larmes coulant sur mes joues, j'arrivais à peine à parler entre mes sanglots. J'avais l'impression que si je ne m'accrochais pas j'allais finir par me noyer dans cette peine, cet détresse qui me broyait le coeur. Me doigts allant chercher son chandail humide de sueur, je m'accrochai à lui, sanglotant bruyamment, laissant sortir ce que j'avais retenue beaucoup trop longtemps, ce qui pesait sur moi, sur mes épaule, sur ma confiance, sur mon estime, ce qui me faisait plier le dos depuis cette épisode ou j'étais devenue l'ombre de moi même. J'avais garder enfermer trop longtemps ce qui se cachait derrière la terreur que m'avait fait ressentir Kincaid. Derrière ce sentiment de peur qu'il avait réussi à instaurer en moi ce cachait une haine profonde, une rage tellement puissante que j'avais eux l'impression en la libérant qu'elle allait complètement me consumer. Derrière la peur, ce cachait aussi cette humiliation, se sentiment d'être salie jusqu'à la racine des cheveux, ce sentiment d'avoir été trainée dans la poussière beaucoup trop longtemps. C'est ce qui, dès mon retour à la réalité explosa, ma rage ayant fini sortie sur John.

Mes doigts finirent par lâcher son chandail pour aller dans son cou, m'accrochant à lui. S'enlevant de sur moi, mon corps suivie ses mouvement incapable de se détacher de lui, comme si le faire signifiait me perdre dans cette détresse et ne plus pouvoir en sortir. Me serrant fort contre lui, mes doigts crispés dans son dos, les siens enfoncés dans mes vêtement, il me disait être là, que ça allait aller. Mes sanglots me semblaient cependant tellement loin de vouloir ce calmer... Je hochai doucement la tête lorsque je l'entendis me dire que j'étais revenue. Je voulais pas... Aller aussi loin... Je voulais pas... Oui j'étais revenue, mais pourquoi est ce que ça faisait aussi mal? Pourquoi est ce que l'envi de repartir était aussi invitante, aussi tentante? Je m'agrippai un peu plus fort à John, me retenant à lui pour ne pas céder, pour ne pas aller me réfugier dans le confort de mon esprit, aller débrancher les fils qui faisaient en sorte que j'avais aussi mal. Je ne le faisais pas pour rester avec mon homme, pour ne pas le perdre, pour ne pas le laisser seul, pour ne pas qu'il redevienne cet homme froid et distant. Je devais aussi rester pour cette petite princesse, notre fille qui prenait forme et qui peut être aurait besoin de moi. Ça fait mal mon loup... Ça fait trop mal... Je veux que sa arrête... J'avais l'impression que peut importe le nombre de temps que je passerais à pleurer dans ses bras, la douleur ne ce calmerait pas. Que ce mélange de sentiments ne se calmeraient pas. Je ne pouvais pas non plus arrêter et le refouler, je l'avais contenue trop longtemps et maintenant que la valve avait été légèrement ouverte... Tout semblait avoir éclaté en morceau.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 19:39

Ses doigts qui accrochaient mon t-shirt comme se mince fil qui la retenait à la réalité. Si elle n'aimait pas me voir m'éloigner, me refermer dans ma taniere moi je ne pouvais même pas concevoir de la sentir loin de moi. Je la gardai collé à moi alors que ses bras étaient pendu à mon cou. J'avais du mal à gérer mes émotions alors de la voir aussi... vulnérable me déstabilisais à un point que je me demandais quoi faire. Tant de temps qu'elle en souffrait et qu'elle ne c'était pas donner le droit, chose que j'ai poussé bien malgré moi. Elle parla à travers ses sanglots puissant me disant que ça faisait mal, qu'elle voulait que ça arrête.

- Ça va aller mieux... je te promets ma princesse.

Je resserai l'étreinte si c'était dieu possible, et nichai mon nez dans son cou becotant ici et là simplement pour calmer un peu cette tempête. Après un moment je relevai le visage la forçant à me regarder. Les yeux rougis, les joues humides je pris une grande inspiration.

- On retourne au chalet. Je vais te faire une de tes tisane et on va relaxer sur le canapé. On va attraper la mort à rester ainsi.

Le vent étais frais et le gros effort qu'elle avait fourni ne la ferais que tomber malade. Je ramassai les choses et sifflai le chien et était parti au gré du vent. Une fois le sac à dos sur mes épaules je l'aidai à se lever et marchai avec elle a son rythme. Une fois arrivé je l'installai sur le canapé pendant que je rallumais le foyer et parti faire chauffer l'eau. Une fois la tisane préparer je la posai sur la table basse et allai m'installer la plaçant entre mes jambes remontant la couvertures sur elle. J'étendis le bras et lui donnai sa tasse. Le regard perdu dans les flammes naissantes je parvins à articuler quelques mots.

- J'avais pas le choix Lutine.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Octobre 2017, 22:19

Agripper à son cou, j'avais l'impression qui si je le relâchais, ce serait pour me perdre dans cette océan de douleur et de souvenirs. Aller me réfugier dans ma tête, me déconnecter me soulagerait de cette douleur, mais serais-je capable de revenir? Et si c'était pour que ce soit encore pire une fois que je reviendrais... De toute façon, je ne pouvais pas me laisser aller à fuir cette douleur, je ne pouvais pas, pour John et pour notre petite princesse qui allait arriver. Je réussi donc, ma phrase coupés par les sanglots à lui dire que j'avais mal et que je voulais que ça arrête. Sa promesse, même si je savais qu'il ne pouvait avoir de contrôle réelle sur cette douleur, me rassura. Le sentant resserrer son étreinte sur moi, je me laissai aller un peut plus contre lui. Allant se perdre dans mon cou, ses lèvres allèrent déposer des baiser sur ma peau, comme de doux pansements sur mes blessures. Lorsqu'il fini par relever le regard sur moi, me forçant à faire de même, je hochai la tête, le laissant à contre coeur se détacher de moi.

Laissant tomber mes mains de chaque côtés de moi, je baissai le regard, des larmes inondant toujours mes joues. Ce ne fut que lorsqu'il revint près de moi que je fini par bouger. À peine revenue, Buddy vint ce placer de l'autre côté de moi, comme si d'une certaine façon il voulait aider John à me supporter et me ramener au chalet. Retournant au chalet, je marchai à petit pas, sanglotant un peu moins fort. Une fois arrivé, je le laissai m'installer sur le canapé et plongeai mon regard brouillé par les larmes dans les flammes du foyer. Buddy assis à mes côtés lâcha un petit pleur me faisant tourner les yeux sur lui. Ça va aller mon grand... Enfin je crois... Doucement j'allai caresser sa tête en plongeant mon regard dans le sien. J'espère... Laissant retomber ma main, je retournai mon regard dans les flammes, un frisson me parcourras. Une fois de retour, il vint s'installer derrière moi, ma tête et mon dos allant s'appuyer sur son torse et me donna ma tasse de tisane après avoir rabattue une couverture sur moi. Mon regard se perdis dans le liquide fumant dans ma tasse, alors que j'entendais ses mots. Je sais... Je bue une gorgé avant de fixer à nouveau les flammes, les larmes coulant un peut moins sur mes joues et les sanglots toujours présents mais de beaucoup calmés. Mais je ne voulais pas aller aussi loin... Je ne voulais pas que ça fasse aussi mal... Je... J'avais mal partout du à l'effort et j'étais épuisée après avoir autant pleurer. Je ne savais même pas comment j'avais fait pour revenir jusqu'au chalet. Chaque mouvements me semblaient douloureux et tellement difficile à faire, comme si seulement lever la tasse pour en boire une gorgée revenait à soulever une montagne.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Here comes the devil

Revenir en haut Aller en bas

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 32 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Manhattan :: ● East Village :: ● Avenue C :: ● Maison de John Malone-