New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
AuteurMessage
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 10th Juillet 2017, 22:58

Le regard froid et distant qu'il m'avait si longtemps jeter lorsqu'il avait été mon mentor m'avait peut être fâché, mais maintenant ma colère était totalement remplacé par la panique de nous voir devenir terne et comme tout le monde. Lui disant de prendre le temps de réfléchir et que je resterais toujours à ses côtés, je lui demandai cependant de me promettre que jamais l'on se perdrait l'un l'autre en devenant normal et ennuyeux. Sa promesse faite, je lui parlai que moi aussi je pensais à arrêter, pas pour les mêmes raisons que lui, mais déjà je ne pouvais plus faire de contrat et ce serait ainsi pour encore au moins un an... Je le regardai alors qu'il reprenait la parole et fronçai les sourcils en le voyant rouler une épaule. Hum... Je réalisai alors que je ne savais rien du père de John mis à par les stupides ragots, que je ne croyais jamais. Je le regardai quelques minutes avant de soupirer et d'aller m'asseoir sur lui. J'attendis d'avoir son regard dans le mien pour poser une main sur sa joue et de parler. Je ne sais pas comment était ton père mon loup, mais je sais une chose par contre. Malgré le monde dans lequel nous allons élever ce bébé, que tu décides de reprendre les armes ou non, je sais que tu seras un bon père. Cet enfant aura le meilleur de nous deux et crois moi, je sais que tu seras un papa formidable. Je le regardai un petit sourire aux lèvres avant de lui donner un baiser. Un seul de nous deux à être terrorisé par le rôle qu'il allait jouer était suffisant. Avec John comme père, je savais que ce bébé serait aimé et protégé. C'était le principal pour le reste... On verrait bien rendu là. Étant toujours dans ma serviette, je détachai mes lèvres des siennes, la fraicheur de la pièce me faisant frissonner. Réfléchit à ce que tu veux faire John. De toute façon rien ne presse, et quoi que tu décide je sais que se sera pour le mieux. Je me blotti contre lui allant chercher un peu de sa chaleur.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Juillet 2017, 03:58

- Mon père était une merde. Plus souvent en taule qu'avec moi et ma mère. Oh oui quand il était là on le savais, il gueulait sur tout et rien. Plus occupé à son prochain trafic que s'occuper de son seul gamin. Je ne comptes plus les fois où j'ai entendu ma mère pleurer à cause de lui.

J'arrêtai de parler sentant mon corps s'enflammer juste parler de.... lui. De mon... géniteur. S'il y a une chose que je me suis toujours promis est que SI un jour j'avais un gamin je ferais tout pour ne pas lui ressembler. Peut-être de là où je me suis forger des règles strictes que je suivais... enfin quand Becky n'était pas dans un sale pétrin. Je pris une inspiration me calmant tranquillement alors que sa main était sur ma joue. J'avais posé mes bras autour d'elle comme si elle pouvais me sauver de ma panique intérieure. Je plongeai mes yeux dans les siens. Comment elle pouvait en être si certaine? En même temps c'est pas comme si j'en avais pas vu des gamins non plus. En charge des prostituées il arrivaient qu'une ai un bébé alors qu'il n'était pas prévu.

- Je ne sais pas comment tu fais pour en être si certaine. Je n'ai pas d'exemple alors...

C'était un peu ma hantise. Ok je savais quoi faire avec un bébé ce n'était pas la question mais je ne voulais pas que mon gamin me hais comme... moi finalement. Elle fini par prendre mes lèvres doucement et je lui rendis son baiser la collant un peu plus sur moi. Prendre mon temps... je savais que peu importe ce que je déciderais elle me supporterais, serait là pour moi. D'ailleurs sa dernière phrase me laissa perplexe. Elle se colla contre moi alors que je ne dis rien perdu dans mes pensées. Est-ce qu'elle serais toujours là si je décide de ne plus toucher à mes armes? Est-ce que son regard changerait sur moi si j'abandonnais vraiment mon ancienne vie? La dernière chose que je voulais c'était bien qu'elle me vois comme un lâche.

- Et si je décide de prendre ma retraite...

J'avalais difficilement mon coeur battant à cent à l'heure à cette seule pensée que son regard change sur moi. J'avais toujours été celui qu'elle tentait d’impressionner, celui pour qui elle attirait mon regard. Celle qui avait pris mon coeur il y tant d'années. Mes doigts se serrèrent sur sa cuisse et pour une rare fois dans ma vie je ne roulai pas l'épaule reportant mon regard dans le sien. Je devais voir et entendre sa réponse à ma question.

- Tu ne verra plus comme... comme je suis. Et si je décide de reprendre mes armes un jour?

J'avais vraiment peur que son regard change sur moi et je sais que je ne le supporterais pas si ça arriverait.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Juillet 2017, 04:54

Je l'écoutai attentivement parler de son père, ne disant rien, juste l'écouter dire ce qu'il voulait bien me dire. Je copris un peu mieux sa crainte de lui ressembler. Pourtant qui conque le connaissant, savait qu'il était assez entêté pour que savoir que s'il refusait de lui ressembler, il ne lui ressemblerait pas. Lorsque son regard vint finalement chercher le mien je lui caressai la joue et lui di à quel point je savais qu'il serait un bon papa. Je te fais confiance ses tout, ça et je te connais assez pour savoir que tu feras ton possible pour cet enfant tout comme tu as toujours fait ton possible pour moi. J'allai ensuite doucement l'embrasser avant de lui dire de prendre le temps réfléchir et que peut importe la décision qu'il prendrait, je savais que ce serait pour le mieux. Je me blotti contre lui, me redressant cependant lorsque j'entendis sa question et que je sentis ses doigts presser ma cuisse. Son regard se plantant dans le mien, il précisa sa question, à savoir comment moi je le verrai, ainsi que s'il finissait par changer d'idée par la suite. Temps que tu ne devienne pas une chiffe molle... Je lui fis un sourire en coin avant de reprendre mon sérieux et de réfléchir quelques secondes à la question, mon regard ne quittant pas le sien. John, mon regard ne changera jamais pour toi. Que tu prennes ta retraite ou non, tu reste l'homme qui à fait de moi la femme que je suis, l'homme auprès de qui je veux me réveiller chaque matin, l'homme avec qui je veux vivre ma vie. Mon regard planté dans le sien je lui fis un petit sourire. Si vraiment prendre ta retraite est ce que tu veux fait le. Je te l'ai dit, je resterai à te côté quoi que tu décide. Je ne te demande que 2 choses. Ne deviens pas comme tous ses hommes pathétiques et ennuyant à mourir et n'es jamais peur de me dire les choses. Si au bout d'un moment tu te rend compte que tu veux reprendre dis le moi et ses tout. Que tu fasses un ou l'autre ou que tu essais un pou revenir à l'autre, tu resteras mon loup et je resterai ta princesse. Je lui souris puis pris ses lèvres et me blotti contre lui à nouveau.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Juillet 2017, 16:37

Oui bon je ne voulais pas lui ressembler et la preuve MOI je m'étais jamais fait prendre comparé à lui. Il me donnait des trucs et conseils qu'il ne respectaient même pas lui-même. Mais bon en plus des conseils de mon père, de mon mentor je me suis bâti moi-même et oui je m'appliquais à être différent de lui. Je plantai mon regard dans le sien. Elle me faisait confiance et ce depuis... depuis tellement longtemps. Oui je faisais mon possible pour elle même si j'étais assez carré avec elle mais elle était habitué ainsi mais...avec un enfant... devant les autres? Je ferais la même chose qu'avec elle. Mais bon je verrais le moment venu au pire je resterais à la maison. Je fronçai les sourcils à cette pensée, moi à la maison? Étrangement j'étais bien avec ça. Comme pour appuyer ses dires, Becky vint à m'embrasser tendrement avant de relâcher mes lèvres le temps qu'elle se cale sur moi et que je relâche LA question.

Oui ma véritable crainte n'était pas ce qui adviendrait de nous deux mais de son regard sur moi. Si elle arrivait pas à me voir comme celui que j'ai toujours été comment me verrait-elle? Je n'avais pas envie de la décevoir, je l'avais trop fait à présent. Je voulais qu'elle continue de me voir comme un homme fort sur qui elle pouvais se reposer et non pas comme un lâcheur. Sa réponse me rassura un peu. C'était facile de dire ça maintenant mais si je reprenais mes armes me dirait-elle la même chose ou elle me ferait un tas de reproches? Vivre sans elle... non je ne le pourrais pas.

- Tu sais que je ne suis pas ce genre d'homme.

J'étais loin d'être ennuyant, tranquille oui. Routinier... ouais quand même pas mal. Tiens ça me fait penser qu'un gamin ça foutait le bordel... Bon bien il faudra que je m'habitue il faut croire. Ses lèvres me quittant elle se blotti contre moi et je refermai mes bras contre elle. Trop de chose arrivaient en même temps.

- Viens on va aller se coucher. Je sors Buddy, une douche rapide et je te rejoins.

Je la laissai se lever pendant que je sifflais le chien et le sortit attendant qu'il aille faire ses besoins. Je le rentrai et lui désignai son panier avant de prendre une douche rapide et aller me collé contre Becky posant ma main sur son ventre plat encore un peu dans mes pensées. Je verrais peut-être plus clair demain.

Les jours s'écoulaient lentement et je reprenais un semblant de vie normale. Je m'occupais du resto comme je l'avais toujours fait avec mon humeur habituelle. J'avais décidé de reprendre quelques contrats pas grand choses et même trop facile pour satisfaire l'homme sans pitié que j'étais. Je ne l'avais pas dit à Becky car souvent je faisais le contrat en revenant du boulot. Vous voyez le genre? J'arrivais donc un soir et vit le chien du voisin sur mon terrain entrain de faire ses besoin. Ah! Non! Je serrai les dents et entrai en furie.

- Buddy! Viens! Viens mon chien!

Aussitôt la bête grise arriva près de moi les sens en alerte.

- Va manger le chien allez!

Son regard se porta sur la motte blanche et je refermai la porte lentement et allai me planter devant la fenêtre pendant que Buddy défendait son territoire à coups de jappements et de grognement.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 17th Août 2017, 05:48

Les jours s'étaient écoulé doucement, John prenant une vie normal, resto et maison. De mon côté, je courrais chaque matin avec Buddy, une fois que John était partie au resto avant de filer au sous sol et de foutre la raclé du siècle au mannequin de bois que j'avais toujours détesté. Je ne voulais pas prendre aucun risque pour le bébé, donc je ne me battais plus, même pour un simple entrainement. J'avais cependant toujours vécu sur l'adrénaline apporté par la traque et les contrats, donc les journée commençaient à devenir mornes et de plus en plus ennuyantes.

Ce soir là, je venais de terminer de ranger complètement ma chambre et j'étais disons le franchement d'une humeur maussade dû au fait d'avoir à nouveau passé une journée à m'ennuyer. Je sursautai légèrement lorsque j'entendis la porte ouvrir, mais ne pus retenir un petit sourire en entendant John parler et sortir le chien. Habiller de mon short et mon top d'entrainement, j'allai le rejoindre et regardai mon homme un sourire en coin. Franchement dis moi, tu es allé chercher ce chien surtout pour pouvoir faire ça n'est ce pas? Je jetai un coup d'oeil par la fenêtre m'assurant tout de même que notre chien ne blesse pas la petite chienne. Elle avait beau être désagréable par moment, il n'en restait pas moins qu'une dispute avec notre voisin ne serait pas des plus génial. Tu ne le laisseras pas vraiment faire de mal à princesse n'est ce pas?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 17th Août 2017, 06:19

Malgré que chacun de notre côté tentions de reprendre une routine je remarquai que le sourire et surtout l'humeur de chien de Becky revenait au grand galop. J'avais bien tenter de m'entraîner avec elle mais elle refusait net de se battre avec moi, chose qu'elle avait toujours aimé, même si je lui disais que je ferais attention. Même si je lui disais qu'elle pouvais continuer sans tomber dans l'intensité. Non MADAME refusait. Bon bien soit bat toi avec un putin de mannequin de bois alors. Cependant moi-même j'aimais pas ça alors je décidai d'appeler le soigneur, expliquer un peu le cas et il me dit qu'il passerait plus tard dans la soirée. Donc une fois arrivé, et que je vis la chienne du voisin venir faire ses besoin sur mon terrain encore une fois j'envoyai mon fidèle Buddy lui faire peur et bien... défendre son territoire. Je refermai la porte en croisant les bras regardant mon toutou aboyer et grogner devant cette boule de poil. Je me retournai en entendant la voix de Becky et la détaillai de haut en bas. Mais je fini par prendre une inspiration et retourner mon regard vers l'extérieur.

- Entre autre, mais surtout pour toi. Te protéger entre autre.

Je croisai les bras attendant que mon connard de voisin sorte pour que je lui serve un sérieux avertissement. Là marre de son connard de cabot! Bon mon but premier était tout autre mais puisque Becky me posa la question je dus changer mon plan initial.

- Non, j'attends le voisin. Il devrait sortir sous peu.

Et en disant ça le voilà donc sortir de chez-lui en pantoufle en appelant son chien pendant que le mien jappait et grignait tout croc dehors. Un petit sourire en coin et un sourcil haussé, je me tournai vers la rousse et sortit simplement en affichant mon air froid et dur. J'ouvris la porte en hélant mon chien qui se tu et revint vers moi la langue pendante et battant de la queue.

- Oh m'sieur John... je suis déso...

- La prochaine fois que votre chienne reviens sur mon terrain... Buddy ne sera peut-être pas aussi clément. On se comprends monsieur Carter?

- Je... oui... oui m'sieur John. Elle ne viendra plus.

- Parfait alors on est arrivé à s'entendre. Buddy? Maison allez mon garçon!


Je rentrai donc et en refermant la porte je poussai un soupir de soulagement comme si c'était ZE mission à faire depuis... bah oui en fait... au moins son petit crétin de chien ne viendrais plus ici. Je m'approchai donc de ma belle rouquine et passai un bras autour de sa taille et la ramenai à moi.

- Tu sais que tu es magnifique en habit sport? Hum, au fait! J'ai oublié mais Ben va venir te voir ce soir. Tu sais pour le bébé, s'assurer que tout es ok...

En fait c'était surtout pour la rassurer sur ce qu'elle pouvait faire pour lui enlever cet air maussade dans le visage. Si elle devenait aussi bourrue que moi... on allait carrément s'arracher les yeux!

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 17th Août 2017, 20:32

Après avoir passer une autre journée, me faisant réaliser à quel point la grossesse serait longue, entendre ce que John dit en sortant Buddy m'arracha un sourire en coin. Une blague plus tard j'allai à la fenêtre afin de m'assurer que Buddy ne ferait que faire peur à la petite chienne. Je laissai ensuite John aller faire passer son message au pauvre M. Carter, complètement terrifié pour sa princesse. Une fois qu'il revient à l'intérieur, je laisse échapper un rire en entendant le soupire de soulagement qu'il pousse après avoir refermer la porte. Comme si c'était la mission la plus satisfaisante qu'il avait pus faire. Une fois entré quand à lui, Buddy vient chercher une caresse de ma part avant d'aller se coucher un peu plus loin. Je regarde ensuite mon homme s'approcher et me ramener à lui en me prenant par la taille. Il me semble qu'un loup me l'ai déjà laissé sous entendre oui... Je le regardai sourire aux lèvres, allant lui voler un baiser avant de reprendre mon sérieux. Mais si Ben est pour arriver, je suis peut être mieux d'aller me changer... Se n'est pas un peu tôt pour un examen de grossesse? Je le regardai quelques secondes sourcils froncés, puis haussant les épaules, je fis quelques pas vers les escaliers alors que des coups à la porte se faisaient entendre. Je te laisse répondre, je vais me changer et reviens. Je montai les escaliers à la course et filai dans ma chambre.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 17th Août 2017, 21:26

Décidément avoir un chien n'était pas une si mauvaise idée surtout si c'était pour tenir loin la boule de poil blanche qui faisait office de chien. J'avais un chien plutôt content de sa mission et qui revint la langue pendante et battant de la queue. En entrant il passa près de Becky allant gratter ses oreilles avant d'aller dans un coin mâchouiller un os. De mon côté je pris la belle rouquine devant moi et la ramenai à moi en lui disant combien elle était belle dans son habit sport une étincelle moqueuse s'alluma dans mon regard quand je vis son regard avant que je lui dise que Ben viendrais pour voir si tout était correct avec le bébé.

- C'est pas toi qui voulait être rassurée?

Je la laissai s'échapper de mes bras le temps qu'elle gravisse les escaliers en courant pendant que j'ouvrai à mon fidèle soigneur et le fis passer au salon mon regard lorgnant vers les escaliers. Je me plaçai face ainsi je pourrais la voir revenir.

- Ben, il faut vraiment que tu lui dise qu'elle peut faire ses entraînements comme avant.

- Tu ne lui a pas dit Hunter?

- Oui mais...
je secouai la tête en pinçant les lèvres, elle ne semble pas me croire.

- Si elle ne te crois pas toi...

- Je n'es pas TES connaissance médicales Ben.

- Ok, ok je vais voir ce que je peux faire.


Je lui fis signe de se taire comme la rouquine revint mon regard sur elle. Si je pouvais lui faire apparaître un sourire dans son visage je ferais tout. Sérieusement je savais combien elle aimait pas rester inactive et je savais que si elle faisait pas quelque chose de disons... constructif on allait finir par s'engueuler solide, ou on finirait par s'enfermer dans notre mutisme chacun de notre côté et c'est bien la dernière chose que je voulais.

- Où on peut aller s'installer Hunter?

- Le canapé ca te va?


Une fois au salon je m'assied sur un des canapés laissant Becky s'installer. Quand ben lui expliqua qu'elle devait enlever le bas de ses vêtements. Aussitôt mon regard noir, et oui disons-le jaloux, se planta dans celui du soigneur. Je lui avais juste demander de lui parler pour ses entraînements, pas pour qu'il la pelote devant moi.

- Examen de routine simplement. Il y en auras à tout les mois, pas de panique. Ok détends-toi Becky.

Je restai tranquille mais je serrai mes mains une dans l'autre mon regard surveillant les moindre mouvements du soigneur. Quand il nous vit tout les deux il poussa un long soupir en ajustant ses gants, son regard allant de un à l'autre avant qu'il pousse un long soupir en roulant des yeux.

[b] - C'est simplement un examen de routine que toutes femme enceinte fait à tout les mois s'assurer que le col est bien fermé, que le bébé est bien en place. Je sais que c'est pas agréable mais on doit le faire ensuite ça sera plus... disons plaisant.[/b]

- Plaisant? Et tu parle pour qui là? dis-je la voix dure

- Pour vous deux Hunter. Je fais l'examen et on tente d'entendre le coeur, ça te va? À moins que vous ne voulez pas entendre le miracle de la vie...

Mon regard noir et dur dans celui du soigneur avant de détourner le regard et regarder Becky. Ouais... bien il avait quand même dit qu'on pourrait entendre le coeur du bébé... ça sonnait comment un coeur de bébé d'ailleurs?

- Alors Becky? Si on veut s'assurer que tout va bien.

Mon regard sur elle changeant lentement à avoir cette lueur un peu plus tendre. Enfin elle pourrait le voir... puis on s'entend que dans notre monde un enfant était un peu inhabituel.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 17th Août 2017, 22:05

Je grimpai rapidement à l'étage me changer, laissant John répondre au soigneur. J'enfilai un jeans et une camisole avant de redescendre et de voir du coin de l'oeil John faire signe à Ben de se taire. Il y avait donc bel et bien anguille sous roche. Bonsoir Ben. Les suivant en silence, je pris place sur le canapé et me figeai en l'entendant me demander d'enlever le bas de mes vêtements. Heu... Pardon? Je ne bougeai pas, mon regard signifiant clairement mon refus allant de John à Ben. Finissant par ajuster ses gants en poussant un soupire, notre soigneur tenta de nous convaincre que c'était tout à fait normal. Je n'avais jamais eux vraiment d'examen gynécologique, et commencer maintenant... Avec lui. Je n'étais vraiment pas convaincu. Je voulais seulement plus que tout entendre le coeur du bébé, m'assurer que tout va bien, que ce petit être était bien ou il était. Je plantai finalement mon regard dans celui de Ben lorsque John me parla. Écoute Ben, ce n'est pas que je ne te fais pas confiance, mais...Je serais plus à l'aise si pour cet examen ce serait une femme qui s'en chargerait. Je tournai mon regard vers John, puis le retournai vers le soigneur. Un ou l'autre de vous deux ne connaîtrait pas UNE soigneuse pour cet examen? Replantant mon regard dans celui de Ben je lui fis un petit sourire. Pour tout le reste concernant mes soins et pour ma grossesse, je n'ai confiance qu'en toi, mais pour ça... Ce n'est pas un manque de confiance, juste que je ne suis pas vraiment à l'aise, tu comprend? J'avais toute confiance en Ben, mais je ne me sentais vraiment pas à l'aise de le laisser me passer cet examen, et le regard jaloux de John n'était en rien pour aider à me mettre à l'aise. Non il était hors de question que Ben ne fasse cet examen.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 02:23

Je ne voulais qu'il aille la tripoter.... enfin là. Mais malgré ses explications je ne demeurais pas convaincu, je voulais simplement qu'il lui parle pour ses entrainement alors qu'elle s'échinait sur le mannequin de bois qu'elle détestait autant que moi. Je ne lui avais jamais parlé de le peloter! Mon regard, mon ton de voix se fit dur mais quand il parla d'entendre le coeur du bébé je me tournai vers la jeune femme le regard un peu plus doux tentant de lui dire que c'était simplement pour nous assurer que tout allait bien. Mais bon, oui je ne pouvais cacher que j'étais jaloux non plus. J'acceptais pas super bien qu'un homme lui touche et encore moins l'abreuver de compliments. Bon j'étais un peu plus rassuré quand elle refusa demandant une femme. Le regard du soigneur et le mien se croisèrent sachant que parmi les soigneurs il y en avait pas des masses. De plus Ben me connaissait assez bien que je ne faisais pas confiance facilement.

- Il y en a peut-être deux qui...

- Une. Seulement une, Jane.

- BOn d'accord je demanderai à Jane si elle peut...

- C'est elle ou personne. Je la connais assez pour savoir qu'elle tiendra sa langue.

- Hunter si elle ne peut...

- Dis-lui que c'est moi qui la demande. Elle viendra.


Il me regarda longuement avant de hocher lentement de la tête. Bon alors c'était entendu, se serait elle. Je la connaissais bien et je ne pouvais laisser Becky avec une autre qu'elle. Le soigneur enleva ses gants lentement et prit un appareil et un tube demandant à la jeune femme de relever son chandail. Une motte de gel plus tard et l'appareil sur le ventre plat de la jeune femme je demeurai silencieux comme jamais je ne l'avais été.

- Ne paniquez pas si on ne l'entend pas. Comme vous m'avez dit la grossesse date de quoi? 8-10 semaines. C'est tôt mais on peut arriver à l'entendre.

Je restai immobile, tendu les mains croisées tentant de calmer mon coeur qui partait en vrille et a respiration qui semblait se comprimer dans ma poitrine. Je maudissais presque les minutes qui s’égrainait dans qu'on entende que le grichement dans le dit appareil maudit. Soudain un bruit, enfin... plus un martèlement dans l'appareil qui me surpris et remonter le regard vers Ben qui lui souriais doucement.

- Et voilà maman, papa... votre bébé.

Je tournai le regard vers Becky tentant de cacher cette étincelle de fierté. BOn ok le reste de mon visage était assez de marbre mais Becky me connaissait assez pour voir combien j'étais fier, content d'entendre ce petit bruit qui semblait tellement normal mais qui présentement était le plus beau son du monde. Bon ok je n'allais pas me mettre à pleurer mais avouez que ça fait du bien à l'égo masculin de savoir que c'est quand même une partie de moi qui battait dans le ventre plat de a Becky.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 03:52

Il était hors de question que je ne laisse notre soigneur habituel me passe cet examen. Le malaise que cela me créait était trop fort et puis, merde je n'avais jamais vraiment passé ce genre d'examen, le seul doc que j'avais vue étant mon oncle, c'était un peu comprennable. Je n'avais jamais rien eux en frais de problème dans cette région et j'avais toujours été extrêmement prudente, me protégeant, veillant toujours à ne jamais avoir de surprise, enfin, jusqu'à John. Il avait été le seul avec qui j'avais baissé ma garde à se niveau. Je laissai donc les hommes parler de la soigneuse, me rassurant sur le fait que Ben n'irait pas jouer là.

Étendu sur le canapé, je relevai mon chandail et laissai Ben faire son job, silencieuse, tendue qu'il y ai un problème. Les minutes qui s'égrainaient, ne faisait que me tendre un peu plus, me stressant, jusqu'à ce que... Un minuscule tambourinement fit partir mon coeur au galop, mon souffle se suspendant alors que les paroles de Ben se faisaient entendre. Des larmes bouillant ma vue, mon regard croisa celui de John que je devinait sous ses air de glace, remplie de fierté. Un sourire éclairait mon visage alors que des larmes roulaient sur mes joues. Je ne savais pas ce qui nous attendait, ni comment je devrais être une fois ce bébé parmi nous, mais pour le moment, le plus important était sa santé et sa sécurité. Je serais resté étendue là, à écouter se bruit si doux toute ma grossesse, à m'assurer qu'il était bien et que tout allait pour le mieux dans mon ventre. Donc... Tout va bien pour le bébé? Je veux dire, tout semble correct? Je jetai à nouveau un regard à John, me retenant pour ne pas lui tendre la main.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 06:55

Une fois entendu que Becky aurait une soigneuse pour les examen gvnéco, notre dévoué soigneur enleva ses gant et prit son appareil et un tube de gelée avant de nous dire que ce serait peut-être trop tôt. Pendant de longues minutes je restai immobile, silencieux comme la mort et ce les mains croisées attendant... enfin je ne savais pas trop à quoi m'attendre en fait. Plus le temps passait plus je devenais impatient. Mais quand j'entendis le tambourinement dans l'appareil, je sentis mon coeur tambouriner dans ma poitrine, mon souffle revenir peu à peu pendant que Ben nous "présenta" notre bébé. Je tournai un regard fier vers Becky. Pouvait-elle être plus rayonnante? plus radieuse qu'en ce moment? Non seulement j'étais fier de ce qu'il y avait mais de voir Becky si...heureuse? Non lumineuse, ça me gonflait le coeur.

- Oui Becky tout semble normal. Le coeur se tient entre 175 et 180 battements. C'est très bien pour un bébé.

- Oui mais euh... puisque tout es bien je veux dire... les entraînements...

- Tu peux les faire sans problème Becky, bon pas trop intense non plus mais tu peux les faire.


Je tournai un rapide regard vers le rouquine avant de regarder le soigneur et me pincer les lèvres.

- Oui mais disons le combat corps à corps...

- Comme j'ai dis Hunter, pas trop intense. Elle en ai au début de sa grossesse. Mais pas besoin de tout changer. Vous êtes des hyperactifs incapable de rester en place. Donc continuer ce que vous faites habituellement.


Ben enleva son appareil coupant ainsi le son du battement mais enfin nous étions rassurés... en partie. Il prit un linge dans son sac et entrepris d'essuyer le ventre de Becky. De mon côté j'avais les sourcils froncés et je pinçai les lèvres en jouant avec mes doigts. J'étais mal de poser ça comme question mais ça me taraudait, ça tournai en boucle dans ma tête d'homme. J'étais mal de demander ça, ce qui oui me fit rouler une épaule, mais au risque de paraître pour un con je devait m'en assurer... au moins pour nous deux.

- Et pour les relations sexuelles? dis-je en un trait

Ben la tête penché dans son sac à remettre ses trucs leva un regard sur moi et regarda Becky du coin de l'oeil avant de revenir vers moi. Il se releva lentement en fronçant légèrement des sourcils.

- Tu as quelques chose de précis ou...

- Bien euh... on peut continuer comme d'habitude ou.. enfin je dois y aller doucement pour ne pas faire mal au bébé...


Ok là j'avais l'air con! Tellement mal à l'aise de poser la question je fermai les yeux et tentai de ne pas faire ce tic qui traduisait mon malaise mais bon... c'était inconscient alors oui je roulai d'une épaule. De son côté Ben tenta de ne pas sourire en se passant une langue sur les lèvres.

- Vous pouvez continuer comme avant. Il n'y a aucun danger je t'assure. Tu ne feras pas mal au bébé. Vous devriez suivre des cours pré-nataux vous deux. Bon je alors si tout es bon et que vous êtes rassurés j'y vais. Becky, aussitôt la soigneuse libre je te l'envoie.

Je reconduis le soigneur à la porte et une fois qu'il eut quitter la cour et que je le sus un peu plus loin je revins vers la rouquine et m'agenouillai au sol et doucement comme si j'avais peur de réveiller ce qui dormais là je posai une main sur son ventre avec un regard disons... différent. Celui du père fier de procréer, celui de l'homme qui sentait sa vulnérabilité poindre même s'il tentait de le cacher. Finalement je caressai ce ventre qui allait s'arrondir du bout des doigts m'arrêtant sur sa cicatrice que je caressais du pouce. Je remontai lentement mon regard vers la rouquine et fronçai les sourcils en voyant ce qui s'y passait.

- Quoi? demandais-je surpris

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 18:41

Entendre le coeur du bébé, me chamboula plus que ce que je ne l'aurais crus possible. Mon regard croisant celui de John, je me retins de lui tendre la main, laissant couler quelques larmes sur mes joues. Je me renseignai afin d'être certaine que tout semble parfait pour ce petit être qui grandissait en moi. La question de John sur les entrainement me fit rouler des yeux. Elle était donc là l'anguille sous roche... Mon regard croisa celui de John, mais je ne dis rien le regardant pincer les lèvres et préciser avec le soigneur ce que je pouvais faire sans risque. Je les écoutais d'une oreille, continuant d'écouter ce petit tambourinement qui me faisait si chaud au coeur, se petit battement qui me rendait folle de joie. Une fois le moniteur enlevé, je soupirai et regardai les deux hommes, mon regard s'arrêtant sur John qui semblait plongé dans une intense réflexion. Le voyant rouler une épaule, je fronçai les sourcils en attendant de voir se qui le rendait si mal à l'aise. Je fronçai les sourcils en entendant la question qu'il posa au soigneur, celui-ci ne semblant pas plus comprendre que moi ou était la question au juste me lenca un regard en coin. La seule chose qui m'empêcha d'éclater de rire en entendant la question était le mal aise de John. Son roulement d'épaule me le prouvant. Je ne regardai cependant aucun des deux hommes, me concentrant sur un point au plafond, attendant que Ben est terminé ses explications. Merci Ben. Lorsque John revint posant doucement sa main sur mon ventre, après s'être agenouiller au sol, je le regardai sourire en coin. Oui sa question m'avait presque fait rigoler, mais le voir si... Fier, m'empêchait de me moquer. Son regard remontant vers le mien, il su y lire le mélange d'émotion que je ressentait car surpris il me demanda. Premièrement, je trouve simplement... Étrange, que tu t'inquiète de faire mal au bébé en faisant l'amour avec moi, mais que en ce qui concerne l'entrainement tu n'avais aucune inquiétude. Mon sourire en coin disparaissant, je tendis la main et alla caresser sa joue, plongeant mon regard dans le sien. Ensuite, tu es très beau dans cet état. Et finalement, je suis heureuse de ce qui nous arrive et je t'aime mon loup. Me redressant doucement, j'allai chercher ses lèvres doucement.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 21:11

Oui je voulais lui démontrer qu'il n'y avait pas de problème à s'entraîner comme avant, enfin en moins intense mais au moins elle aurait moins une gueule de merde. Bon ok oui je voulais m'assurer aussi que je pouvais... enfin faire ce que nous faisions si bien dans l'intimité et sans risque pour le bébé. NOn mais j'avais pas envie de lui taper mon engin sur sa petite tête. Enfin je fus rassuré et je reconduis le soigneur à la porte et attendit qu'il soit loin pour revenir vers ma rouquine et m'agenouiller à ses hanches et doucement, presque comme un souffle, caresser son ventre du bout des doigts. Je me sentais... je sais pas en fait... c'était un mélange de fierté, vulnérabilité et d'instinct de protection que je ne pensais pas atteindre. Je tournai donc le regard vers Becky, mais je voyais mille et unes choses passer dans son regard qui me fit interroger. Sa réponse en elle-même me fit froncer légèrement des sourcils et pincer les lèvres. J'allais lui répondre mais déjà sa main vint se poser sur ma joue, ce geste qui avais toujours réussi à calmer ma colère, ou le tourbillon qui pouvait prendre possession de moi. Je m'étirai pour aller la rejoindre avant de me séparer d'elle doucement le visage pas trop loin d'elle.

- Pour les entraînements tu ne me croyais pas et je sais que tu te fais chier sur le mannequin. T'as jamais aimé ça. Puis pour le reste...

Je pris une grande inspiration en évitant son regard quelques instants, une main immobile sur elle et l'autre qui alla chercher sa main sur ma joue pour la prendre dans la sienne. Pendant un moment je cherchais mes mots les sourcils froncés en haussant un peu l'épaule et finalement remonter mon regard sombre vers elle.

- Il va quand même grandir... Enfin maintenant puisqu'on sait qu'il n'y a pas de danger... Avez-vous quelque chose de prévu mademoiselle Reeves?



Les jours s'écoulaient lentement et le sourire de Becky revenait tranquillement comme on pouvait s'entraîner ensemble comme on a toujours aimé le faire. Donc un matin après avoir enfiler mon déjeuner et mon café et elle ses rôties et un verre de lait, chose que je ne m'habituais pas vraiment mais au moins elle mangeait. Je sautais dans vêtements après avoir envoyer Buddy dehors mais en le faisant entrer par derrière des coups furent cognés devant. Je fronçai des sourcils en disant à mon fidèle toutou de se calmer. En ouvrant la porte qui vois-je? Ouep la soigneuse habillé en hippie un large sourire sur le visage.

- Jane?

- Hé oui tu m'as demandé non? Alors tu me laisse entrer ou je pourrie sur le parvis?


Je me tassai et la laissai entrer. Elle n'avait pas changé si ce n'est que quelques rides ici et là mais pour le reste... enfin disons qu'elle était loin de la discrétion que je prêchais. Elle stoppa dans la cuisine en se tournant vers moi le regard brillant, le sourire fendue jusqu'au oreilles.

- Alors John Malone sera papa. Quand Ben m'a dit ça je n'y croyais pas du tout. Sérieusement... j'ai même pensé que tu avais kidnapper une fille.

- Jane tu sais que...

- Oui je sais tu n'es pas comme ça. Et elle est où cette pauvre fille qui doit endurer ton caractère de merde?


Je roulai des yeux et lui fit un signe de me suivre dans ma chambre. Sérieusement je me demandais présentement pourquoi je l'avais demandé... mais bon dans toutes les femmes soigneuse elle était la seule à qui je faisais pleinement confiance.

- Becky? Jane est ici.

- Oh! Mais elle est magnifique! Tu as plus de goût que je pensais. Enchanté Becky, je suis Jane. Alors on va examiner la jeune maman. John, tu peux aller me faire une tisane?

- Euh je...


Jane se tourna vers moi en haussant un sourcil remontant lentement ses lunette bleues à monture rondes sur sa tête.

- J'ai de choses de femmes à discuter seule à seule avec Becky. Allez va nous préparer un petit plat dont tu as le secret. Allez ouste, sinon je raconte tout les secrets du grand John Hunter Malone à la beauté féline ici présente.

Je tournai un regard vers Becky m'assurant que ça irait et une fois assurer je ressorti simplement mais ce fut sans compter Jane qui veillerait au grain.

- Et tu reste en bas, si j'ai besoin je t'appelle.

Elle referma la porte et posa le sac sur le lit et s'assied sur le lit et tapota une place à côté d'elle un petit sourire flottant sur ses lèvres.

- Alors, comment vas-tu ma chérie? T'inquiètes pas pour John, il va rester en bas.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 22:38

Je n'avais pas envi de me disputer avec lui après se moment aussi, juste après ma minuscule moquerie, j'allai caresser sa joue, lui disant l'aimer et que j'aimais le voir dans l'état de fierté ou il se trouvait. J'allai ensuite doucement chercher ses lèvres. Lorsqu'il se recula sans toute fois trop s'éloigner de moi, j'écoutai ce qu'il me dit au sujet des entrainement. Et je ne l'aimerai probablement jamais. Je n'ajoutai rien, attendant qu'il termine sa phrase laisser en suspend. Prenant ma main, il haussa finalement des épaules et son regard revenant au mien, je répondis d'un simple sourire à sa question.

Doucement les jours passèrent, ma bonne humeur revenant un peu grâce au fait que je pouvais désormais recommencer à m'entrainer avec John comme j'avais toujours aimé le faire. Je demeurais tout de même un peu maussade, mes recherches sur un homme que je voulais attraper n'avançant toujours pas plus. Ce n'étais pas pour un contrat, mais je voulais ce mec, je voulais le trouver et lui montrer comment on réalisait un contrat jusqu'au bout. Je n'en avais toujours pas parlé à John, je savais que le moment venue je n'aurais pas le choix vue les circonstance, mais je n'arrivais pas à aborder le sujet. Parler de cette période de ma vie était... Je savais qu'il n'aimerait pas ce qu'il entendrait.

Me voilà donc ce matin là dans ma chambre terminant de m'habiller lorsque l'on frappa à la porte. J'entendis John ouvrir et discuter avec une femme. Je fronçai les sourcils en entendant une voix féminine prononcer son nom au complet, mais retins finalement en éclat de rire en entendant ce qui suivit. Debout dans la chambre je regardai John entrer suivit de la soigneuse. Bonjour. Je restai ensuite figeai un petit sourire en coin en entendant la femme foutre John dehors de la chambre, n'hochant que légèrement la tête pour faire signe à John que tout irait bien.

Je passai ensuite un long moment dans la chambre avec Jane. J'avais milles et une questions en tête et elle fut d'une gentillesse et d'une patience incroyable à répondre à chacune d'elle. Les questions allaient de l'examen gynécologique, à la grossesse en temps que tel ainsi qu'à l'accouchement. Lui demandant même si je pourrais accoucher ici et si elle avait pouvait être celle qui m'accoucherait. Elle me fit ensuite l'examen et comme nous sortions de la chambre, je l'arrêtai sur le palier, avant que l'on ne descendre. J'ai une dernière crainte concernant l'accouchement. Ma mère... Je pris une grande respiration, n'aimant pas aborder se sujet, mais sachant que je n'aurais pas le choix si je voulais une réponse. Ma mère est morte en accouchant de moi. Elle avait une maladie qui à déclenché une hémorragie interne. Je sais qu'à l'époque il y avait moins de moyens qu'aujourd'hui, mais... Est ce qu'il y a un risque pour le bébé ou pour moi en sachant cela? Je ne savais pas ou était John et s'il avait entendu, mais je devais avoir une réponse. Je voulais me préparer s'il y avait une chance que j'y reste, refusant catégoriquement que le bébé soit en danger.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Août 2017, 23:05

La soigneuse passa un bon moment avec expliquant les examens de routine à faire, en quoi consistait un examen gynéco et le pourquoi de cette routine. Jane, malgré son excentricité, était une soigneuse adorable, maternelle et rassurante. Donc une fois les questions normales d'une future maman posées et répondu elle put constater le soulagement de la jeune femme rangeant ses effets, jetant ses gants dans la petite poubelle à côté du lit. Une fois la porte ouverte ce fut la main de la jeune femme qui la retint et la soigneuse l'écouta attentivement et fit un petit sourire rassurant.

- Ma belle, ce n'est pas parce que ta mère a eue cette maladie que tu l'auras. Les avancées de la médecine ont fait un bond considérable depuis ta naissance. Il n'y a aucun risque tu vas bien, et le bébé semble bien attaché à sa maman. La prochaine fois je demanderais à Ben d'apporter un appareil pour une échographie, on pourra faire un peu plus d'examens.

La soigneuse pris la main de la jeune femme et la serra doucement dans la sienne avec un sourire tendre.

- Tout va bien Becky. Profite du miracle que la vie t'apporte, il est pas là pour rien vu votre vie hors norme. en risquant un regard en bas entendant John s'affairer à la cuisine, D'ailleurs je ne l'ai jamais vu aussi protecteur envers quelqu'un. Rassure-le, il semble bien fort comme ça mais au fond il s'inquiète de tout. Il doit avoir mille et unes questions lui aussi, et il y a un chemin que moi je ne peux faire et ce sera à toi de veiller à se qu'il ne flippe pas sur n'importe quoi.

Un sourire plus tard je vis la soigneuse revenir à la cuisine et je plantai un regard dans le sien et le tournai vers Becky. Non mais je me fait chasser de la chambre et avec ce que Becky a dit ça avait rien pour me rassurer du coup. Jane pris sa tasse et en prit une gorgée pendant que je haussai un sourcil.

- Oh calme-toi John, tout va bien. Becky se porte bien et le bébé semble bien accroché. Tu devrais apprendre à relaxer tu sais. Ah au fait ma chérie, tiens c'est des vitamines tu dois en prendre une par jour. dit-elle en posant un flacon sur le comptoir, C'est autant pour toi que bébé. Tout les deux en avez besoin car s'il manque quelque chose le bébé ira piger dans tes réserves. Entièrement naturel, j'aime pas trop les truc chimique que l'on vend. Sur ce je dois y aller. John, veille sur ta petite louve. Appelle-moi quand tu veux.

Je reconduis la soigneuse à la porte et revint en poussant un long soupir. Ma petite louve... une question de plus auquel j'aurais droit je pense. Sans un mot je pris deux assiette et servir une part de lasagne à la jeune femme et une pour moi avant de m'asseoir à côté d'elle au comptoir lunch et chipotai un peu dans mon assiette en pinçant les lèvres. Je figeai mon geste avec ma fourchette et tournai un regard vers elle la regardant longuement.

- Est-ce que tout va bien... je veux dire vraiment?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 19th Août 2017, 02:00

Rapidement je m'étais sentie à l'aise avec la soigneuse, lui posant milles et une question allant de ceux qu'une jeune adolescente pose à celle d'une jeune maman morte de frousse. Alors que nous sortions de la chambre je retins la femme posant la question qui m'effrayait le plus, mais que je gardais pou moi depuis le début. Je m'étais renseigné à Will sur la mort de ma mère, ne sachant seulement qu'elle était morte en me donnant naissance. Je lui demandai donc s'il existait un danger pour le bébé ou pour moi, voir qu'il n'arrive la même chose à l'accouchement. Sa réponse me fit pousser un soupire. Merci Jane. Ce quelle me dit ensuite me fit avoir un doux sourire, mon regard allant vers en bas. Je veille sur lui autant qu'il veille sur moi. Une fois dans la cuisine, je regardai la soigneuse et John, un petit sourire devant le comportement de la femme. Mon sourire retomba cependant quelques secondes en voyant le flacon, mais revint tout aussi rapidement lorsqu'elle dit que c'était des produits naturelles. Je regardai John en haussant un sourcils en entendant Jane m'appeler sa petite louve. Merci Jane. On se revois le mois prochain si j'ai bien compris. Un sourire plus tard John était aller reconduire la soigneuse et revenais, nous servant chacun un plat. Je commençai à manger, complètement perdue dans mes pensées. Je relevai finalement le regard sur John en entendant sa question. Oui tout va très bien John, ne t'inquiète pas. Je n'avais que beaucoup de questions. Avoir grandi avec les gars du club à été génial, enfin la plupart du temps, mais j'ai plusieurs lacune en ce qui s'agit de chose féminine, j'avais donc plus de questions que la plupart des femmes auraient eux. Je lui fis un petit sourire avant de poser ma fourchette. Alors, ta petite louve hein? Allez, raconte. Je suis vraiment curieuse de savoir comment tu as rencontré cette femme. Et surtout je ne voulais pas parler de la question que j'avais posé à Jane. J'avais posé ma question, le sujet était clos, il n'y avait rien d'autre à dire de toute façon.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 19th Août 2017, 04:16

- Non, John ne veille pas. Il est un chasseur. Il va éloigner de toi tout ce qui pourrait te perturber, déranger le bébé ou même mettre en péril la quiétude de son environnement. Il est constamment en chasse mais comme tout prédateur, il a ses doutes. Mais je suis certaine que tu y arriveras.

Une fois à la cuisine, avec une Jane tout sourire et rassurante. Cependant je tiquai en voyant le flacon mais je retins un soupir de soulagement quand elle dit que c'était simplement des vitamines et le tout naturels. Oui bon j'aurais dû m'en douter que c'était grano ces trucs, elle l'a toujours été. Enfin je la reconduit à la porte une fois qu'elle eu utiliser le terme "louve", je refermai derrière elle m'attendant à une avalanche de questions. Cependant moi aussi j'avais entendu ce qu'elle avait dit et non je n'étais pas rassuré. Je nous servis donc chacun une assiette le regard dans mon assiette chipotant dedans me demandant pas quoi commencer. Je figeai donc mon geste en lui demandant carrément si ça allait vraiment bien. Je fini par hocher lentement de la tête, oui bon je comprends que même moi j'aurais pas été utile en fait. C'est vrai qu'une bande d'hommes n'est pas des plus utile pour renseigner une femme sur... bien des trucs de femmes.

Je fini par prendre une bouchée car elle avait quand même esquivé la question. Je mastiquai lentement quand elle posa sa fourchette et reprit le même terme que Jane, me faisant rouler des yeux au passage. Je pris un temps de dingue pour finir la bouchée que j'avais. Parler de Jane était parlé de mon lointain passé.

- Je l'ai connu à Waco, alors que j'étais en charge des prostituées.

Je toussotai et posai ma fourchette lentement et croisai les bras sur le comptoir lunch et tournai un regard vers elle. En charge des prostituées... bien avant que je devienne l'homme froid et distant que j'étais maintenant. En fait j'étais plutôt près des filles presque... paternel en fait.

- La plupart était jeune et belle. Enfin elles rapportaient de l'argent au gang, c'est pas à toi que je vais t'apprendre ce qui se passe dans un gang. J'étais assez près d'elles à différent degré bien sûr. Il arrivait parfois que certaines tombent enceinte ou avaient des MTS. Jane était souvent appelé au gang pour elles. C'est là que je l'ai connu. Elle a toujours été... disons excentrique.

Je la lâchai du regard en poussant un soupir mais je gardai les bras croisés en baissant la tête quelques minutes. Je fini par relever la tête vers elle et je me tournai vers la rouquine.

- Jane a jamais eu la chance d'être mère. Donc elle prenait chaque fille sous son aile, elle en prenait soin, les maternaient comme pas unes. Même moi elle me prenait sous son aile en disant que j'étais un peu le fils qu'elle avait jamais eu. C'est elle aussi qui m'a surnommé Hunter quand elle m'a vu la première fois. "Tu as le regard d'un chasseur toi" qu'elle m'a dit.

Je me mordis la lèvre un instant et croisai les mains.

- Elle est... disons... spéciale mais tu es entre très bonne mains Lutine je t'assure.

Je me retournai sans plus me replongeant dans mon assiette mangeant lentement. Oh je me doutais bien que Becky aurait d'autre questions, elle était curieuse alors je m'attendais à tout. Je tu que les filles aimaient parler, rigoler avec moi. Certaines étaient proche de moi comme celle qui... j'effaçai rapidement le souvenir de ma mémoire de la jolie prostituée qui me suppliait de ne rien faire, de la laisser sauve, qu'elle rapporterait plus la semaine suivante... Elle était un peu comme ma petite soeur. Jane et moi avions été chamboulé, secoué même.

FLASH-BACK

- Qu'est-ce que tu fais encore ici John?

- Je dois rester Jane...

- Et pourquoi? À quel prix? Isabella est morte John... et tu sais pourquoi.


Je respirai un grand coup tournant mon regard noir et meurtri vers elle. La mort de cette belle latine m'avait ébranlé à un point que je ne pensais pas possible.

- Je leur dois...

- Tu ne dois rien ni au gang, ni à ce connard qui te sers de mentor. John, je te l'ai toujours dit. Tu n'es pas un homme de bande. Tu es un chasseur, tu as ça dans ton regard et fie-toi à la folle excentrique que je suis, j'en ai vu d'autre. Je fais ce boulot depuis assez longtemps pour reconnaître un homme de bande et un loup solitaire. Et c'est ce que tu es John, un loup solitaire.


Je me tournai vers elle le regard tellement vide et noir, qu'elle me fit un petit sourire tendre. Du bout des doigts elle pris mon visage entre ses mains et me força à la regarder.

- Lâche ce gang, sinon un jour c'est ta tête qui sautera et ça tu le sais. Entraîne-toi, tire sur des canettes mais fous le camp d'ici. Tu n'as jamais été bien en bande et tu ne le seras jamais. Tu seras bien en bande quand se seras TOI qui choisiras qui feras partie de ta meute.

- Putin mais je suis pas un animal Jane!

- John, tu es un prédateur, un chasseur. Ta spécialité est la traque tu pense que je ne m'en suis pas aperçut comment tu protège les filles du chef de gang? Elles sont ta meute, tu es le mâle alpha mais... s'il s'aperçoivent de ce que tu fait, c'est toi qui seras la proie.

- Mais les filles et les bébés qu'elles me laissent parfois...

- Laisse-moi avec elle, je veillerais sur elles et leur progénitures.


FIN DU FLASH-BACK

Le regard perdu dans mon assiette la fourchette suspendu au-dessus de celle-ci j'étais perdu dans mes souvenirs. Jane avait remplacé ma mère en quelque sorte.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 525
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Hier à 07:54

Les dernières paroles de Jane raisonnant encore en moi, je me retrouvai à la cuisine, un sourire aux lèvres devant le comportement de la soigneuse face à John. Cette femme était incroyable, un mélange de douceur et de solidité des plus surprenant. Une fois celle-ci partie après m'avoir laisser un flacon que je failli refuser avant qu'elle n'explique en précisant que c'était naturelle, John revint et nous servie chacun une assiette. Chipotant dans son assiette il fini par me demander si tout allait. Je lui confirmai dans une longue réponse dont j'avais le secret en évitant le sujet de ma mère, même si je me doutais bien que c'était précisément ce dont il voulait parler. J'avais poser ma question et eu ma réponse, il n'y avait rien de plus à dire, surtout sachant que John avait entendu, il n'y avait donc rien de plus à rajouter.

Je fini par poser ma question, reprenant les mots de Jane au passage. Patiente, j'écoutai son explication, lâchant même un petit rire en l'entendant la traiter d'excentrique. J'écoutai attentivement la suite de son histoire, lui qui parlait si rarement de son passé, je n'en perdait pas une miette. Lorsque la fin de l'histoire arriva, je le vis se mordre la lèvre et ce qu'il me dit ensuite me fit sourire. J'en suis certaine. Je le regardai ce tourner afin de continuer de manger, mais je ne bougeai pas l'observant. Quelque chose avait changer dans son regard pendant l'histoire et j'avais la très net impression de savoir qui s'en venait. Quelques secondes plus tard, il avait le regard perdue et était figé la fourchette suspendue au dessus de son assiette. Tachant de garder un soux sourire aux lèvres, mais une lueur d'inquiétude dans mon regard, je posai ma main sur la sienne. Mon loup, tu es rendue beaucoup trop loin là. J'attendis d'avoir son attention avant de poursuivre. Je suis désolé d'avoir réveillé ses souvenirs, mais ne va pas là d'accord? Mon sourire avait disparut et j'étais tendue, inquiète, sachant très bien ou pouvait conduire ses pensées noirs et sachant aussi qu'il pouvait aisément s'y perdre.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 535
Age : 44
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Hier à 08:31

Je savais qu'elle se demandait comment elle et moi on se connaissait. Je m'attendait à une avalanche de questions mais je pense que je donnai plus de détails pour éviter justement l'avalanche de question. Oui bon c'était mal connaître Becky qui était une curieuse de nature. Elle arrivera à me faire parler en une seule question mais il faudra que se soit la bonne. Alors je lui expliquait comment je l'ai connue, qui elle était par rapport au gang et à moi-même en fait. J'en parlais avec la même tendresse que l'on parle de sa mère. Oui car elle avait fait office de mère lors de mes doutes, enfin quand j'osais les exprimer.Donc après avoir assuré Becky qu'elle était entre bonne mains je me retournai pour manger mais les souvenirs affluaient dans ma tête me faisant perdre dans un passé que j'aimais pas nécessairement revivre. Cependant les souvenirs étaient tellement vifs que je figeai perdu dans mon monde, la fourchette suspendu au-dessus de mon assiette. Le regard perdu dans le contenu de mon assiette je senti sa main sur la mienne et sa voix me ramenant au présent pendant je clignai des yeux et rebaissant ma main lentement et tournant le regard vers elle. Elle savait comment je pouvais me perdre dans les méandres de mes souvenirs qui étaient tout sauf joyeux. Je posai ma fourchette et repoussai mon assiette, l'appétit soudainement coupé. Chose rare moi qui prônait un ventre plein, j'étais incapable de terminer mon assiette présentement.

- Ça va je...

Je suspendis ma phrase en voyant son regard et finit par pousser un soupir en baissant le regard. Elle savait que je n'allais pas bien ça sers à rien de lui dire le contraire.

- Tu te rappelle quand on a parler de nos premiers contrats? La prostitué que mon mentor m'a dit de... elle s’appelait Isabella. Elle était très belle. Une belle latine au yeux voir comme l'encre mais un sourire tellement radieux. Enfin toujours est-il que... je pris une grande inspiration, je voyais mon mentor tourner autour j'avais dis à Isa que je la protégerais de lui. Je ne sais pas comment mais... il a finit par coucher avec elle.

Je me levai et donnai mon assiette à Buddy qui se leva sans et plongea son gros museau dans l'assiette. Je fronçai des sourcils et pinçai les lèvres avant de remonter mon regard vers Becky.

- Il l'a foutu enceinte. J'ai promis de garder son secret, de l'aider avec Jane à mettre cet enfant au monde. Je lui ai même trouver un endroit loin où elle pourrait être tranquille, loin de tout ce... je sais pas comment il l'a appris parce qu'il y avait que moi et Jane au courant. Tu te rends compte que mon propre mentor m'a demandé de tuer une pauvre fille qui n'a rien demandé!

Ça me foutait en rogne oui par ce qu'il avait fait mais parce que je n'ai pu venger la mémoire de la belle mexicaine au sourire ravageur. Je fini par rouler un épaule par tout ce qui se passait en moi. J'avais failli à ma mission de la protéger, et encore plus celle de venger sa mémoire. Je pris une grande respiration pour me calmer un peu.

- C'est Jane qui m'a dit de m'en aller. De partir loin que je n'était et ne serais jamais un homme de bande. Un loup solitaire qu'elle m'a dit. Je protégeais les filles Becky tu n'as même pas idée. Elle rapportaient moins je leur filais le blé pour ne pas qu'elles soient battues, un de la bande tournait trop autour d'elle je n'hésitais pas à leur foutre une raclée. Sauf pour...

Je fermai les yeux et me détournai un noeud dans la gorge. En fait je lui tournai carrément le dos pour qu'elle ne voit pas à quel point ceci me chamboulait et que pour une rare fois oui je pouvais pleurer pour quelqu'un. Becky lui ressemblait sur quelques points mais pas en tout point. La main à plat sur le comptoir se referma en un poing sous le poids de l'émotion. J'ai préféré être un tueur à gage indépendant, ne me joignant à personne et oui c'était plus facile ainsi mais comme Jane me l'avais dit, je serais un homme de bande quand je choisirais QUI fera partie de ma meute.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 22 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Manhattan :: ● East Village :: ● Avenue C :: ● Maison de John Malone-