New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27 ... 33  Suivant
AuteurMessage
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Dim 18 Juin - 9:16

- Ce que ça aurait changé? Tout bordel Byck! Tu oublie que j'étais LE mec que tu voulais! Oui j'aurais confronté un club complet pour une fille que je connaissais à peine! Tu as gardé mon secret mais regarde où ça mené merde! Tu m'as laissé croire que tu en prenais de ton propre chef! TOI celle pour qui je suis tombé amoureux au premier regard! Oui j'aurais tout fait pour t'éloigner de ça!

Elle me tourna le dos et descendit au gym me foutant dans une rogne pas possible. Elle! Elle faisait ce que je lui faisant en temps normal. Je tremblais de rage. Oh que non! Tu voulais que je m'ouvre? Tu voulais que je parle te sauve pas quand tu me pousse à bout. Aussitôt je dévalai les escaliers et me dirigeai vers le gym et surtout vers elle et lui arrachai les écouteurs sur les oreilles et les balançaient à l'autre bout de la pièce qui allaient se frapper dans le mur. Je lui explosai au visage que oui elle m'avait demander de tuer son père mais que j'avais enfreint une de mes première règle. Envoyer Will ou un autre p'tit con de membre ils n'auraient même pas bouger de leur siège. Dans la pièce il n'y a avait que Becky ou moi capable de le faire. Elle me faisait du rentre dedans et je tentais à quelques reprise de parler entre deux prise d'air mais elle me déballa le tout à une vitesse que je ne pensais même pas possible.

Tout y passai mais quand elle dit que sa mère était une salope mon corps s'enflamma et mes yeux lançaient des éclairs. Elle n'avait pas entendu comment ils parlaient de Ava elle! Elle me foutait tout dans la gueule. Déjà que je comprenais pas ce qui se passait en moi il fallait que je gère la crise de larmes de madame. Elle fini par me parler du bébé ce qui acheva de me mélanger. Quand elle me contourna pour s'en aller une nouvelle fois, je la retint par le bras ne la lâchant pas plantant mes yeux dans les siens.

- Oui encore une fois j'ai déroger à une putin de mes règles et non je ne l'aurais pas donner à quelqu'un d'autre. Personne aurait bouger et toi incapable de vivre avec le remords. Puis je vais gérer comme je peux.

Je défis mes doigts autour de son bras certain qu'elle ne quitterait pas.

- D'abord ta bécane on s'en balance des pièces ça s'achètent. Lesly... ok c'était la salope de première je peut comprendre. Charles oui tu m'as demandé de le tuer, mais c'est moi qui l'ai torturé et tu sais pourquoi Byck?! Simplement parce que avec les billets sur la table je devais être à la hauteur de ma réputation. Puis ta mère était pas une salope loin de là! Que je n'entende plus jamais ça de ta bouche! Si tu prenais deux minutes pour écouter Will en parler quand il est bourré tu comprendrais tellement de choses.

Je plantais mes yeux dans les siens toujours aussi en rage.

- Oui ta mère avait couché avec Will mais c'est deux-là s'aimaient et oui elle est tombé enceinte de toi. Elle était marié à Charles et oui il l'a su la journée où Will a entré dans le club et qu'il a vu les regards qu'il lui jetaient. Pourquoi tu penses qu'il avait son frère à l'oeil? Parce que Ava et lui s'aimaient à un point que moi-même je ne pensais pas qu'il pouvait l'aimer. Oui je suis... mélangé parce que j'ai été dans une limite que je n'aurais jamais dû franchir. Alors tu veux que je te foutes a paix parfait. Mais laisse-moi tranquille bordel!

J'allais quitter le gym pour aller... aller où? Mon lit tiens! Mais je me figeai sur la première marche et me tournai complètement vers elle plantant un regard oui noir mais déconnecté de moi-même.

- Pourquoi tu pense que Will ne voulait pas que tu tombes amoureuse de moi? Simplement parce que tu ressemble à ta mère... et moi à lui. Si tu écoutais un peu plus... tu en aurais appris des choses sur ta mère qui, soit dis en passant, était très loin d'être une salope.

Un dernier regard mort et je montai les escaliers pour tenter de rejoindre mon lit et dormir... enfin je pense.


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Dim 18 Juin - 21:01

Laisse tombé... Je savais qu'il avait raison, mais à l'époque chaque fois que mon regard rencontrait le sien, je n'y voyais que froideur aussi j'avais été certaine qu'il n'avait voulu que s'amuser avec moi et qu'il se foutait bien de moi, ne m'entrainant unique pour que le club lui fiche la paix. Lui tournant le dos pour ensuite parler de l'homme qui avait changé nos vie, je descendi au sous sol me défouler et craquer à nouveau. Venant rapidement me rejoindre, il m'aracha mes écouteurs qu'il envoya balader plus loin avant de me blancer qu'il avait enfreint une règle. Je fini par éclater à mon tour et lui exposa tout se qui pouvait faire en sorte que oui je pouvais très bien comprendre son désordre émoionnels.

J'allais à nouveau le contourner pour sortir de la pièce mais il me retint, mon regard allant se plonger dans le sien. Après me dire qu'il gèrerait il me relacha le bras. Je lâchai un petit rire lorsqu'il me parla de la façon dont Will parlait de ma mère. J'allais lui dire que jamais personne ne parlait d'elle devant moi, mais il reprit la parole, me faisant de plus en plus froncé les sourcils à mesure que je l'écoutais. Merde comment pouvait-il en savoir autant sur ma mère... Il avait dit frère? Je le laissai partir sans rien dire ne relevant le regard pour croiser le sien que lorsque j'entendis sa voix venir des marches d'escaliers.


Et voilà la dernière parcelle de mon monde qui s'éfondrait avec le dernier regard qu'il me jetait. Ce regard mort, vide, ce regard me signifiant qu'il retournait dans se monde ou je n'avais pas ma place. Avec un cris rageur je donnai un dernier coup dans le sac avant de prendre mon portable et d'appeler Will. Je m'étais promis de ne plus jamais prendre contact avec un membre du club, mais en ce moment c'était à mon vrai père que je voulais parler, à celui qui une fois pour toute pourrait répondre à mes questions. Ses moi. ... Pourrait-tu m'expliquer comment sa se fait qu'Hunter à sache autant sur ma mère? ... MERDE! VOUS NE M'AVEZ JAMAIS RIEN DIT SUR ELLE! JE NE SAVAIS MÊME PAS QUE VOUS ÉTIEZ FRÈRES! ... Je pris une grande respiration pour me calmer et s'en ai suivie une longue discussion ou je sus enfin l'histoire provoquant ma naissance et l'arrivé de Will dans le club. Finissant par m'asseoir au sol en m'adossant au mur je l'écoutai me parler d'elle, me dire à quelle point elle était fonceuse, droite, prête à tenir tête à tous, à quel point je lui ressemblait. La conversation dura une éternité, mais pour une fois je ne me plein pas écoutant et posant des questions, sur cette femme qui avait su se faire aimer et respecter d'un club complet de motard. L'écoutant finalement me confirmer les dernières parole de John, comme quoi il avait paniqué en me voyant avec John.

Lorsqu'enfin la conversation fut terminai, je montai et par habitude encore j'ouvris une bière avant de réaliser que je pouvais la boire. Je la posai è nouveau sur le comptoir et allai prendre un long bain chaud. Allant ensuite me coucher, je me figeai devant la porte de chambre de John, puis soupirant j'entrai dans la mienne. Je mis plusieurs heures avant de m'endormir, pleurant silencieusement dans se grand lit ou j'étais certaine nous avions conçu ce petit être qui grandissait en moi. À mon réveille le lendemain je descendis et restai stupéfaite de voir que John était encore au lit. Je fis couler le café puis allai me préparer pour aller au resto, ayant un quart de travail de prévue. Voyant que John ne se levait pas, je lui montai une tasse de café et aller vérifier en même temps qu'il allait bien. Je cognai deux coups à la porte et entrai, j'allais porter la tasse fumante sur sa table de chevet avant de le regarder. As tu besoin de quelque chose avant que j'aille au resto? Je vais ramener à souper en revenant. Je n'aimais pas ce que je voyais, mais je n'avais pas envie de reprendre une dispute...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Dim 18 Juin - 22:02

J'étais vide. J'avais parler alors que je ne le voulais pas. J'ai dû lui dire ce que j'avais alors que je ne le savais pas. Une fois à la cuisine tout mes gestgeste semblait mécanique, comme uun robot. Je pris la bouteille vide la mis dans la caisse avant de monter pour aller à ma chambre. Une marche à la fois. Une fois entré je fermai la toile me changeai comme un automate. Je refermai la porte laissant une petite ouverture et allai dans mon lit. Le loup dans sa taniere à fixer le point de lumière. Il ne faisait pas totalement noir dans la taniere du loup. Je reste la immobile entendant l'éclatement de voix de Becky. Ah.... elle ne savait pas ca. Un autre truc que je lui avais balancé. Seul mes prunelles bougeaient. Je restai toute la nuit immobile assis dans mon lit. Je vis l'ombrage de la jeune femme mais elle n'entra pas. Dans un état second je repassai sans cesse les événements de la veille un par un les decortiquant. Je n'avais pas repris mon glock. Mon arme de prédilection en sortant de la salle signe que je fais une coupure avec mon monde et le nouveau qui se construisait. Je restai là fixant le vide simplement l'aube se levant ne prenant même pas conscience que je devais me lever.

Ce fût le coups toqués à ma porte qui fit bouger mes prunelles vers elle. Mes yeux suivirent ses mouvements. Et quand elle me parla je pris un temps de dingue à lui répondre.

- Non... ça va.

Je la laissai aller reprenant mon point fixe mais quand elle atteignit la porte mon regard s'arrêta sur elle.

-Lutine? Faites attention.

Je pris une nouvelle fois mon point fixe au mur. Je ne sais pas combien de temps je restai ainsi mais je fini par me lever laissant la tasse là. Je n'y avais pas touché et dans un état second je me fis des rôties me versai un café je fis ma routine du matin et une fois que j'eus fini de manger j'allais au salon restant le tout là. Jallumai la télé sans la voir vraiment. Je dus rester ainsi immobile les mains sur les accoudoirs. Lentement le calme revenait en moi. C'était de moins en moins la tempête. J'arrivais à discerner ce qui se passait et c'était surtout la honte de ne pas avoir respecté ma première règle qui me chamboulait surtout. La fatigue eu raison de moi et je tombai endormi da s le fauteuil devant la télé.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 19 Juin - 2:01

J'étais aller lui porter un café et en même temps voir comment il allait. Le voir assis dans son lit, le regard dans le vide m'angoissait. Soupirant lorsqu'enfin j'eux une réponse après tellement de temps que je commençais à me demander s'il ne c'était pas coupé totalement du monde. J'allais sortir lorsque sa vois me fit arrêter pour le regarder. Comme toujours mon loup... Toi aussi... Secouant la tête je sortie. La journée u restaurant fut infernal. Tout d'abord par ce que je m'inquiétais pour John, ensuite par ce que moi même j'étais émotionnellement instable, et ensuite par ce que Lucio était malade. Je dû donc, plutôt que de simplement faire mon quart habituel, faire la journée complète jusqu'à la fermeture, mais en plus prendre en main la gestion complète du resto pour la journée. Je réussi à trouer quelqu'un pour dans la cuisine afin de remplacer cette partie du travail de Lucio et restai derrière le bar jusqu'à la fermeture que je dû faire.

Exténuée, j'entrai dans la maison et après avoir pris une bière que je remis au frigo en soupirant, je laissai le souper sur le comptoir et filai au sous sol. Au moins John c'était lever pour manger un peu, puisque j'en avais la preuve dans a cuisine. Reprenant ma routine, je balançai mes vêtements dans la machine et allai dans le gym. Me disant que John devait être retourné dans son lit, je mis simplement la musique sans mettre mes écouteur et laissai libre court à mon corps contre le poteau, enchainant les acrobaties qui demandaient tellement de ma concentration que je ne pouvais me permettre de penser pendant se temps. J'allais faire quelques chansons, histoire de relaxer un peut, et ensuite aller dans la douche et faire réchauffer le repas.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 19 Juin - 2:37

Le sommeil et la tornade d'émotions avait eu raison de moi. Je tombai donc devant un film assez nul. Ce qui se passait autour de moi je n'en eu pas vraiment connaissance en fait. Ce fût du branle-bas de combat, un bruit qui me fit ouvrir un oeil. De la musique? Je fronçai les sourcils et mon regard s'attarda sur le téléviseur ouvert. Ok c'était les infos... mais... Becky? Elle ne m'avait pas réveillé? Putin mais elle passai près du salon! La télé était ouverte! L'avais-je effrayé à ce point? Je me redressai dans mon fauteuil en grognant. Je me dirigeai vers la cuisine ouvrit le plat et le mit au four à basse température. Je vis mon assiette du matin et ma tasse et je mis le t'asseoir au lave-vaisselle. Attends.... elle m'avait pas apporter une tasse ou tasse ce matin? Je montai les escaliers et je vit ma tasse là sur la table de chevet je la pris et retournai à la cuisine pour la ranger.

Je fini par descendre voyant que ma belle ne remontait pas. Lentement je descendis et ce que je vis dans le miroir me fit froncer les sourcils. Elle pouvait faire ça enceinte? Je ne dis rien et avançai dans le gym et restai simplement droit les bras croisés en la regardant tournoyer autour du poteau.

- Tu ne m'as pas réveiller Lutine.

Je la regardai doucement mon regard ayant changer depuis la veille. Déjà j'étais avec elle j'avais des trucs à réfléchir mais j'étais là

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 19 Juin - 4:53

Oui j'avais passer devant le salon et entendu la télévision, mais l'état de la cuisine m'avait laisser penser qu'il était peut être remonté et pour être franche je n'avais pas eu envie d'aller voir au salon. Je n'avaispas envie de revoir ce regard d'homme mort que j'avais vue le matin. J'étais donc descendu et une fois en sous vêtements, je mis de la musique et me concentrai sur mes mouvements au poteau, me vidant complètement l'esprit. Je devais en profiter avant que la rondeur que prendrait mon ventre m'enpêcherais de faire cet exercise.

Mes pieds attérirent au sol aussitôt que j'entendis sa voix. Il semblerait que oui puisque tu es là. Je me tournai vers lui et plantai mon regard dans le sien. Je m'approchai sans quiter ses yeux. Une fois près de lui, je posai ma main sur sa joue, un petit sourire se dessinant sur mes lèvres. Je suis heureuse de te revoir avec moi mon loup. J'aime beaucoup mieux tes yeux ainsi. J'attrapai ses lèvres dans un doux baiser avant de replonger mon regard dans le sien. J'avais eux peur qu'il reste dans cet état longtemps, aussi le voir revenir avec moi me rassurait. J'allai fermer la musique, avant de revenir près de John. Je n'ai pas encore manger et j'ai laissé le repas sur le comptoir. Si tu veux on le met au four le temps que je prenne une douche et ensuite on pourrait manger ensemble. Je lui fis un petit sourire moqueur. Par contre, je serai plus habillé... Je laissai échapper un petit rire. Écoute, je suis désolé pour hier soir. J'ai perdu mon sang froid. Je ne sis pas trop pourquoi mais j'ai craquer...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 19 Juin - 5:41

La musique m'avait tiré de ma torpeur. J'avais mis le tout au four travail quillement avant de descendre et de la voir faire. Je n'arriverait jamais à comprendre comment une femme comme elle pouvait faire des trucs aussi gracieux et féminins quand je la connaissais un peu plus...brutale? D'ailleurs je lui signifiai qu'elle n'était pas venu me réveiller. Elle posa les pieds au sol comme elle me répondais. Je la laissai s'approcher mes yeux plantés dans les siens. Au moins elle était rassurée car oui j'étais revenu vers elle. De toute façon la seule fois où j'ai été longtemps loi d'elle... non je ne voulais pas y penser! Quand elle m'embrassa je posai mes mains sur ses joues et lui rendit son baiser.

- J'avais des choses à réfléchir. Je ne reste jamais loin de toi ma princesse.

Je ne le pourrais pas... j'avais connu sa lumière... retourner tout seul dans les ténèbres ou les oiseaux meurent je mourrais je suis certain. Je la suivis du regard simplement attendant qu'elle revienne vers moi. Me parla du souper et de sa tenue.

-Le souper est au four. Puis pour se qui est de l'habillement moi ça me va parfaitement.

Je la fis passer devant moi puis bon... elle était plutôt belle à regarder quand même.

- Tu as le temps de prendre une douche si tu veux. Je fini le repas et on mangera ensemble comme tu le souhaites. Mais avant... viens la...

Je passai un bras à sa taille et la collai à moi pour me plongerendre dans son regard. Celui-la même du quel je suis tomber amoureux il y a tellement longtemps.

- Tu sais comment je suis. Mais ne me pousse pas. Je te reviendrais toujours. Le loup aura toujours besoin de sa princesse. Toujours.

Je retournai prendre ses lèvres mes mains reprenant leur place. Quand je la relâchai je caressai ses joues de mes pouces une étincelle de joie dans mes yeux.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 19 Juin - 6:22

Je n'avais vraiment pas aimé le sentir aussi loin de moi et enfin revoir cette lueur de vie dans son regard me rassura. Me rendant mon baiser, sa réponse me fit légèrement sourire. Je n'aime pas quand tu es aussi loin. J'allai éteindre la musique, avant de revenir vers lui et de lui proposer de manger ensemble après ma douche. Une petite lueur moqueuse apparut dans mon regard alors que je lui parlai de mon habillement. Me disant que le repas était déjà dans le four et que mon habillement lui convenait, il me fit passer devant lui. Riant légèrement, je l'écoutai accepter mon idée, avant de me coller à lui en plongeant son regard dans le mien. Je lui dis être désolé d'avoir autant craquer la veille. Sa réponse et son baiser fit naitre un sourire sur mes lèvres. Je frottai ma joue contre une de ses mains. Mais il se trouve que la princesse ici présente à tendance à craquer lorsque son loup part aussi loin. Mon regard retourna se planter dans le sien. Ne part pas trop souvent loin de moi, d'accord? Tu as peut être la princesse la plus têtue et la plus capricieuse et frondeuse qui soit, sans son loup elle n'est rien. L'embrassant à nouveau, je fini par me reculer. Maintenant laisse moi filer sous la douche, j'ai eux une longue journée. En passant s'il y a un problème demain au resto, ses moi qui ai dû faire la fermeture, et géré le personnel, et tenir le bar toute la journée. Lucio était malade et dans l'état ou tu étais ce matin, j'ai géré au mieux. Je lui volai rapidement un autre baiser avant de filer sous la douche tenter de me défaire des courbatures que la journée m'avait laissé.


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 19 Juin - 15:46

- Pas seulement têtue... capricieuse aussi. Mais je ne te changerais pas pour personne. Et je te donne ma parole que je ne partirais jamais longtemps loin.

Je ne le voulais plus surtout. Mais ce... contrat avais été... de trop en fait. J'avais bien tenté de mettre une distance pour ne pas être affecté mais ça n'avait pas marché. Charles était quand même celui avec qui j'ai fait affaire les plus souvent. Il me traitait bien, même s'il avait agi en sale con pour m'avoir dans le club.

- Allez je t'attends. Je regarderais ça demain.

Je retournai à la cuisine vérifier le repas me disant que Lucio malade... attends... il était jamais malade. Enfin si mais il préférerait crever plutôt que de laisser le resto. Je regardai la porte de la salle de bain et appelait mon cuisinier lui demandant de me rappeler aussitôt. Bon oui ça se peutais j'aimais autant m'en assurer. Là ma princesse avait besoin de moi.

Les jours passaient et effectivement Lucio avait été malade. Pendant les jours qui ont suivi j'ai appelé l'éleveur de chien que j'avais dégoté et demandai des nouvelle du chien que j'avais choisi. Je fus heureux d'apprendre que je pouvais aller le chercher. S'il pouvait bouffer le cabot du voisin! J'attendis donc que Becky quitte avant de m'en aller à mon tour. Un tour rapide au resto finaliste mes comptes et faire les commandes avant d'aller chercher le dit chien.

- Il est bien dressé Hunter.

- Les commandements de base et d'attaque?

- Ouep. Il est encore jeune donc il faudra le divertir mais dans l'ensemble il écoute bien.

Je me penchai et l'appelai. Un beau pitbull gris acier. Puissant pour chasser n'importe quel connard qui viendrait à ma porte. Après avoir payer l'homme je parti donc avec le chien direction la maison. Je voulais que Becky soit en sûreté si je devais... non ça j'étais même pas certain de reprendre les armes. Je le fit donc monter à l'arrière, sur une couverture et direction la maison.

Je le fis entrer et faire quelques commandements. Ok même à moi il répondait bien. Au moins ça. Je vaquai donc à mes occupations attendant que Becky revienne... de ou déjà? Je me rappelai plus... enfin assis devant mon journal Le chien roulé en boule à mes côté, on était peinards quand le porte ouvrit. Je n'eus rien le temps de dire que déjà le chien était à la porte en aboyant sa vie. Aussitôt debout ma voix tonna dans la maison.

- BUDDY! Non ici.

Le chien se tut me regarda et vint me voir. Je remontai un regard vers Becky. Ha ben... elle était en pétard... faire changement.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 26 Juin - 20:40

Les jours passèrent doucement, nous permettant de revenir à notre routine, nous permettant d'encaisser et d'accepter ce qui c'était passé à Waco et ce que nous y avions apprit. J'avais plus parlé à Will dans les derniers jours qu'à Charles dans ma vie entière. J'allai d'ailleurs passer l'après midi avec lui, ayant eux quelque chose à régler dans le coin nous en avions profiter pour nous donner rendez-vous afin de nous voir pour discuter face à face. Nous avons donc passer quelques heures ensemble, assis à une table à pique nique dans un parc, à parler de tout et de rien, de comment j'allais, du club  et du future avec le bébé qui allait arriver. Becky, comment allez vous faire? Je veux dire, Hunter et toi êtes... Petit sourire au lèvres je le coupai. Deux personnes au sales caractères qui mènent une vie hors du commun, mais qui s'aime plus que tout au monde et qui sont prêts à tout pour le bien être de ce bébé. Will me dévisagea quelques secondes avant d'éclater de rire. C'est bon j'ai compris... Mais vous avez prévu vous marier? Là ce fut mon tour d'éclater de rire, avant de réaliser qu'il était sérieux. Croisant les doigts sous mon menton je le regardai, en reprenant mon sérieux. Et pourquoi devrions-nous nous marier? Pour plusieurs raison princesse, en premier pour ce qui mijote dans ton ventre. Ensuite par ce que de toute façon, vous ne pouvez vivre un sans l'autre, si l'un est là, l'autre n'est jamais bien loin. J'en ai été témoin Becky, chaque fois que vous avez été séparer, ce fut comme si tu étais morte, jusqu'au moment ou il est réapparut. Plus il est loin de toi, plus la lueur dans ton regard c'étain et plus ton coeur se referme. C'était comme sa avec ta mère Becky, et ses la seule femme à qui je me suis ouvert... Excepté toi, mais tu sais pourquoi. Et enfin par ce que chacun des gars du club ses marier, donc... Je regardai le nouveau chef du club de Waco, petit sourire aux lèvres. Tu semble oublier certaines choses Will. Premièrement, je ne suis pas un gars et je ne fais plus partie du club. Ses vrai que je ne peux être séparé de Hunter, j'ai besoin de lui pour être heureuse et complète, mais ce bébé nous unis encore plus qu'un mariage, et bien franchement marié ou non qu'est ce que sa change? Je l'aime tout comme il m'aime, c'est tout ce qui compte pour moi et je ne crois pas qu'il en ressente plus le besoin que moi. Le souvenir de la soirée ou il avait beaucoup trop bue et m'avait parler de son passé me revint à l'esprit et je me demandai soudainement si je ne me trompais pas. Secouant la tête, je passais le reste du temps avec mon père à discuter de chose en rapport au club. Malheureusement, les mécanos du club n'avait rien pus faire pour ma moto comme je m'y attendais, le club m'offrait de m'en acheter une, mais comme j'expliquai à Will ce ne serait pas la même chose puisque l'autre, je l'avais monté moi même.

Vint ensuite le moment de nous séparer et de rentrer à la maison. J'étais complètement perdu dans mes pensées et lorsque j'ouvris la porte et vit ce chien ce lancer sur moi en aboyant comme un fou, je me figeai me demandant une fraction de seconde si je ne m'étais pas trompé de maison. La voix de John résonnant dans la maison me fit bouger tout comme le chien retournait auprès de John en se taisant. Mon regard rencontra celui de mon homme. Il se foutait de ma gueule là? Sérieusement? Tu es aller chercher un chien, sans même penser à m'en parler avant? Je voulais bien que nous étions dans sa maison, mais si sa voulait dire que je n'avais pas mon mot à dire avant un tel changement, j'allais m'en trouver un chez moi ou je pourrais au moins avoir mon mot à dire sur se genre de chose. Comme si nos vies n'étaient pas assez occupé comme sa il avait été chercher un foutu chien...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 26 Juin - 21:46

J'avais entendu parler qu'un éleveur vendait ses chiens et aussitôt je l'achetai et je l'envoyai chez un dresseur pour les commandes de base et d'attaque. Il avait un gros un an mais comme le dresseur me le dit il était un chien docile malgré tout puis bon le dégourdir, je ferais mon jogging avec lui c'est tout. Il était rare que je m'extasie sur un animal mais je ne sais pas... lui il avait accroché mon regard longtemps. Il avait je sais pas ce quelque chose de doux et protecteur... en fait c'Est difficile à expliquer. Oui bien je parlais peu alors expliquer ce que j'ai ressenti en voyant le chien assez difficile je dois dire. Enfin je me retrouvai seul à la maison après avoir finalisé mes comptes, envoyer mes commandes et m'assurer que tout était ok pour l'ouverture. Je quitai donc allai chercher le chien et une fois dans la maison je le laissai vagabonder à sa guise pour qu'il reconnaisse les lieux de sa nouvelle demeure. Quelques commandes de bases, quelques caresses sur le dessus de la tête et je m'installai à la table pour lire le journal.

Quand Becky entra il se jeta devant elle en aboyant en malade et je le rappelai à moi et il s'assied à ma commande tirant la langue trop fier de lui. Oui bon... il avait fait son boulot mais il devra apprendre que la furie rousse ici était aussi la maîtresse des lieux. La colère que je vis passer dans son regard me fit pousser un soupir. Putin c'était pas dramatique, c'était qu'un chien qui assurerait notre protection... enfin plus la sienne que la mienne. Oui bien faut pas se leurrer elle aurait un ventre énorme dans quelques mois alors pour se défendre... Enfin. je remontai mon regard dans le sien avant d'ouvrir la bouche.

- Si tu prenais le temps d'entrer. Buddy, viens mon grand.

Je lui versai un plat de nourriture et le posai à même le sol avant de la regarder au bout du comptoir.

- Pas de bière. Écoute, je l'ai pris pour nous protéger. Il va assurer ta protections quand... enfin quand je serais parti. Il écoute les commande de base et... je serais rassuré.


Ah... quelque chose déplu à la dame. Putin de merde! Il y avait vraiment rien qui faisait son bonheur? Je pensais pas à elle, elle me pétait la crise du siècle. Je pensais à elle, elle m'en pétais une plus forte. Fallait vraiment que je me trouve une grotte pour les prochains mois! Avoir eu un pote j'aurais pu lui parler... non je n'aurais rien dit. Puis de toute façon je n'ai pas de pote, je ne faisais pas assez confiance pour ça.

- Puis oui je t'en ai pas parlé parce que je me suis dit que tu aimerais la surprise! Tu aimes le cabot stupide du voisin alors un à toi... Mais non! Faut que madame la princesse en fasse un plat! Je sais plus quoi faire pour te faire plaisir Becky! Puis le chien reste.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 26 Juin - 22:32

J'étais arrivé complètement perdue dans mes pensées, pensée qui s'envolèrent en voyant un chien m'accueillir en aboyant comme un fou. Ce fut la voix de John qui rappela la bête et me sortie de ma surprise. Fronçant les sourcils lorsqu'il me dit de prendre le temps d'entré et en emmenant le chien avec lui, j'allai à la cuisine et me dirigeai vers le frigo comme à mon habitude. J'écoutai se qu'il me dit en me versant un verre de lait à défaut de ma bière, me figeant alors que je terminais de remplir mon verre. Sérieux, il croyait que j'étais incapable de me protéger seule? Je le regardai rageuse avant de serrer le lait en marmonnant de colère. depuis quand j'avais besoin d'un chien pour me protéger moi? Je bus mon verre d'un trait frustré et m'apprêtais a aller dans m'entrainer au sous sol lorsqu'il reprit la parole me faisant me figer alors que j'arrivais à la porte, surprise et... Mal à l'aise.

Soupirant je fis demi tour et le regardai pensive de longues secondes. Une surprise? Pour me faire plaisir? Mon regard alla ensuite sur le chien. Vien ici toi. Je l'observai venir vers moi, langue pendante et heureux que je lui parle. Un tout petit sourire que je ne pus dissimuler apparut sur mes lèvres alors que je posai un genou par terre pour le caresser. Buddy, hein? Secouant la tête de découragement, mais le sourire toujours aux lèvres, je relevai le regard sur John. Ma voix se fit plus douce, tendis que la colère me quittait lentement. Premièrement, je n'ai pas besoin de protection, je te rappelle que j'ai très bien été entrainer et que je sais me défendre, quand je n'ai pas un imbécile de voisin avec son cabot pour tenter de me défendre... Je lui fis un demi sourire. Ensuite, es-tu certain que ses une bonne idée? Avec le resto, notre deuxième boulot et le bébé qui arrive? Nous n'aurons pas beaucoup de temps à lui consacrer avec tous ça... Je regardai ensuite le toutou collé sur moi qui profitait de mes caresses. Finalement, ses sur qu'il reste maintenant qu'il est ici... Je me relevai et m'approchai de John, passant mes bras autour de lui et me collant contre lui. Désolé mon loup... J'ai peut être réagit trop... rapidement. Tu es vraiment allé le chercher pour moi? Pour me faire plaisir?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mar 27 Juin - 1:39

C'était le comble merde! J'avais choisi un chien puissant et protecteur mais qui serait assez doux justement pour ne pas sauter à la gorge du bébé qui viendrait. Puis bon... je ne sais pas si je reprendrais mes armes non plus. Je n'avais pas repris mon glock le laissant au club simplement et je n'avais même pas ouvert mon ordi une seule fois depuis notre retour et encore moins répondu au téléphone qui vibrait soit sur la table ou dans ma poche. Je regardais sans répondre. Oui j'avais eu l'idée de ce chie pour lui faire plaisir parce que je ne pourrais pas toujours être ici et que savait comment c'était demandant être parent d'un nourrisson. Alors oui on serait peut-être moins alerte mais pas Buddy, il était dressé pour ça.

D'ailleurs je lui explosai au visage en lui disant que j'étais certain qu'elle apprécierait le surprise et qu'il nous protégerait. Elle allait probablement en bas suite à ce que je lui ai dit car elle stoppa et revint vers moi me regardant surprise. Oui bon j'étais pas le genre à faire des surprises pour faire plaisir en général mais là c'était nécessaire en fait. Je ne dis rien me radoucissant un peu le temps qu'elle fasse connaissance avec le chien qui semblait plutôt heureux de se faire gratouiller les oreilles. Elle fini par se relever et me dire qu'elle en avait pas besoin qu'elle avait été bien entrainer et fis un rire en l'entendant parler du voisin.

- Tu ne resteras pas aussi svelte tu sais. Un jour tu auras un gros ventre alors te défendre ça ira pas super bien te défendre. Puis c'est aussi efficace contre les chiant de voisins et leur chien. Puis oui ont aura le temps de s'en occuper. Je me lève tôt je te rappelle alors je pourrai aller faire un jogging avec... t'inquiètes pas pour ça.

Je la laissai s'approcher en posant mes mains sur ses hanches comme elle s'excusa, encore. de s'être emportée trop rapidement.

- Pour toi en premier oui. Puis te faire plaisir... surtout t'éviter de te faire défendre par un voisin en robe de chambre.


Une lueur taquine traversa mon regard avant que je la serre doucement contre moi. Malgré son caractère de merde elle restait celle que j'avais attendu toute ma vie. Elle me complétait, comme je la complétait. Je pris son visage et l'embrassai doucement, tendrement. Je mis fin au baiser doucement comme si j'avais peur de briser le petit cocon ou nous étions. Pour une fois que c'était calme entre nous. Je restai de longue minutes à la regarder, muet les mains encore sur son visage. Elle avait toujours cette lueur dans les yeux que j'aimais tant

- Je vais préparer le repas.

Un bisous sur son front et allai dans le frigo choisir les choses pour le repas. J'étais à éplucher les pommes de terre quand je me rappelai que je ne savais où elle était.

- D'ailleurs tu étais où? Pas que tu ne peux pas...

Je relevai la tête vers elle et en voyant son air pensif je m'inquiétais. J'arrêtai mes gestes et la regardai un moment.

- Tu vas me dire ce qui se passe ou je dois t'arracher les mots de la bouche?

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mar 27 Juin - 18:21

Je restai vraiment surprise qu'il me dise que ce chien était pour me faire plaisir et non pas juste pour ma protection. Je restai surprise, mais aussi mal à l'aise. Il avait voulut me faire plaisir et moi je lui explosai au visage... faisant demi tour en soupirant je dis au chien de venir me voir et ne pus retenir un sourire en coin en voyant le toutou venir vers moi tout heureux. Me voilà donc genou au sol à le caresser et à faire connaissance avec Buddy avant de me relever et de dire ce que je pensais à John mais d'une voix douce cette fois en prenant la peine de glisser une plaisanterie sur notre cher voisin. Je le regardai un peut surprise lorsqu'il me parla de mon ventre qui grossirait. Il n'avait pas tord, mais à ce moment il sera la non? Je fini par m'approcher et aller me blottir contre lui, en lui disant que j'étais désolé et lui demandant s'il était vraiment aller chercher ce toutou pour moi et pour me faire plaisir. J'éclatai de rire en entendant sa réponse. Merci mon loup. Dans ses bras, je poussai un petit soupire de contentement. Il était le seul à ne pas céder à mes yeux flamboyant de colère tout comme j'étais la seule à lui tenir tête. Deux être fait pour ce compléter, pour ne pas être en mesure de vivre sans l'autre. Prenant mon visage, il m'embrassa doucement avant de simplement plonger son regard dans le mien, restant ainsi de longues minutes. Je profitai de cette accalmie entre nous, restant tout bonnement là, mon visage entre ses mains, plonger dans son regard.

Je lui souris en l'entendant parler du repas et le laisser y aller avant d'aller m'asseoir au comptoir, retournant dans mes pensées. Les doigts croisés sous mon menton je repensais à ma discussion avec Will, pour moi sur le coup c'était claire que nous marier ne changerait rien, mais la penser qu'il avait déjà été fiancé me frappa. Je ne savais pas vraiment ce que représentait le mariage pour lui alors... Je relevai finalement la tête lorsque je l'entendis parler. J'étais avec Will, il avait quelque chose à régler dans le coin et il voulait en profiter pour passer du temps avec moi. Je le regardai pensive, me mordillant la lèvre, hésitant à poser ma question. Nous n'avions jamais abordé ce sujet et je n'avais pas envie de raviver une vieille blessure non plus en posant la question. Et bien... Je me pose une question... Ne panique pas, c'est une simple question... Mais heu... Voulais tu te marier un jour, toi?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mar 27 Juin - 18:53

Bon je sais que j'aurais pu lui en parler mais j'ai surtout pensé à sa sécurité quand elle aurait le ventre aussi rond et gros qu'un ballon. Non c'était la meilleure idée si je bossais au resto. Bon il semblait passablement heureux de se faire gratter la tête avec son air de con et la langue pendante mais je comptais bien sur lui assurer la sécurité de ma nouvelle famille, de mon clan. Après un baiser doux et tendre et me plonger dans son regard. J'étais toujours aussi sous son charme quand je voyais cette étincelle briller dans son regard. Ma petite furie, ma princese, ma Becky bientôt maman... qui avait un peur de fou mais bon moi personnellement j'étais bien étrangement. Serein à cette idée et surtout conforté à cette idée que tout irait bien. Enfin je lui dit simplement que je préparais le repas attrapant quelques pommes de terre que je commençais à éplucher lui demandant où elle était. Sa réponse me fit me refermé un peu juste au nom de Will. Putin... ça faisait que quelques jours seulement depuis... depuis notre départ. Mes doigts se serrèrent sur le manche du couteau mais je ne dis rien de plus, que pouvais-je dire.

- Je vois.

Fut mes simples mot qui sorti simplement avant que je relève le regard vers elle en voyant son air pensif et disons-le mal à l'aise. Je savais que je n'aimerais pas la question en la voyant se mordre la lèvre et surtout mettre un temps de dingue à me dire ce qu'elle voulait me demander. La question en elle-même me jeta dans une stupeur! Je figeai totalement une pomme de terre dans un main le couteau figé de l'autre. Mon regard se planta dans le sien pendant que ma bouche s'asséchait. Euh... elle voulait savoir quoi? Si j'allais la demander en mariage un jour? Nope! on oublie ça! J'ai été assez longtemps dans les églises traîner par ma mère que je ne pense pas remettre les pieds là un jour.

- Euh... je...

Pour la première de ma vie je ne trouvais rien à répondre sur le champ. La réponse m'avait scotché à un point que je ne pensais jamais possible dans ma vie. Ok oui d'habitude je m'en sortais avec une phrase assassine mais là... non rien ne me venait. Toujours figé comme un con je cherchais quoi dire en fait. Elle m'en avait jamais parlé... est-ce qu'elle le souhaitais vraiment? Puis on se marierais où? Pas à l'église on oublie ça. À l’hôtel de ville? Ou ailleurs dans le monde? Peut importe la manière je ne voyais puis...ça l'aise des trace non? Un registre de mariage, un certificat de mariage. Ça prend des témoins aussi. Qui je prendrais comme témoin la seule personne que j'aurais pu je l'avais buter il y a quelques jours et je ne faisais pas assez confiance pour ça. Bon ok oui le voisin mais... non un plan qu'il vienne avec son connard de chien. Finalement mon corps sorti de son état tétanisé et je posai les main sur le comptoir baissant le regard sur les pelures de pomme de terre. Pourquoi là? Pourquoi elle me demandait ça? Est-ce que c'était un truc de femme enceinte? Pourtant j'en avais vu des femmes enceinte au gang et elles ont jamais parler de mariage alors qu'elle avait un pain au four.

- Lutine je... je t'avoue que j'y ai jamais pensé en fait.

Soudain mon cerveau eu un éclair de génie. Oui je lui avait parler d'elle. Oh merde... elle pensait que je c'était important pour moi présentement? Mais j'étais plus le même mec qu'à cette époque.

- Ça été important une période de ma vie mais maintenant... non en fait. On est bien ensemble, on est incroyablement unis alors je ne vois pas pourquoi on devrait se marier. Pourquoi on devrait changer ça?

Je recommençais à éplucher les pomme de terre mais ça tournait à fond dans ma tête. Pourquoi là maintenant?

- Ok... si c'est important pour toi je... on le feras mais sinon... Mais putin... pourquoi tu me demande ça?

Non il y avait quelque chose pour qu'elle me balance un truc pareil

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mer 28 Juin - 18:40

Le laissant aller préparer le repas, je retournai dans mes pensées, réfléchissant au sujet que Will avait abordé lors de notre rencontre. Je ne savais pas trop pourquoi, mais depuis je n'arrêtais pas de retourner la question dans ma tête. Et si nous n'étions pas sur la même longueur d'onde à se sujet? Et si, lui, avait dans l'intention de se marier dans le futur? Nous n'avions jamais abordé le sujet. Je répondis distraitement à sa question, lui disant que j'avais passer un moment avec l'homme qui s'avérait être réellement mon père et qui depuis cette révélation semblait vouloir se rapprocher de moi. Puis fini par lui poser ma question sur le mariage, après quelques hésitations.

Moi qui ne voulais pas le faire paniquer, c'était pas gagné. Je le vis se figé, me regardant, puis carrément bafouillé, ce qui me fit redresser un sourcil. Non, sérieux? Il paniquait à se point? Plus le temps passait et plus je me retenais de rire. Jamais je l'avais vue aussi scotché à une simple question... Sa réponse me fit haussai à nouveau un sourcil. C'était faux, il y avait déjà pensé... Il y à très longtemps, non? Semblant comprendre il s'expliqua et me répéta ce que j'avais dit à mon oncle, en gros que sa ne changerait rien.

Recommençant à éplucher les patates, il fini par redevenir lui même et me demanda pourquoi je lui demandais sa. Lâchant un petit rire, je me rapprochai de lui, l'arrêtant dans son travail et lui enlevant patate et couteau des mains et posant le tout sur le comptoir avant de passer mes bras autour de lui à nouveau et de relever la tête pour le regarder, un petit sourire aux lèvres. Premièrement je t'ai dis de ne pas paniquer avec sa que se n'étais qu'un question. Ensuite, je suis d'accord avec toi, sa ne changerait rien de nous marier. Si je t'ai posé la question, ses simplement pour être certaine que nous soyons d'accord sur se point. Nous sommes lié par quelque chose de beaucoup plus fort qu'un mariage de toute façon. Sur quoi je posai simplement ma main sur mon ventre avant de relever le regard sur lui. Et pour répondre à ta question, le sujet est simplement venue aujourd'hui lorsque je discutais avec Will, et ensuite et bien la question ne m'a plus lâché. Je lui fis un petit sourire, si j'avais cru que je le ferais paniquer à se point, j'aurais amené ça différement.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mer 28 Juin - 19:22

J'avais resté figé surtout en tentant d'évaluer les options si elle le voulait vraiment mais il y en a pas unes qui me venait pour ne pas que ça laisse de trace. Puis qui on inviterait? À vu de nez comme ça personne donc un mariage assez discret oui mais... qui laisse une trace. Toujours entrain de chercher une solution si elle me disait qu'elle voulait se marier j'hésitais entre mes réponses mais je tentais de comprendre pourquoi soudainement elle me posait cette question. J'espérais presque que se soit une lubie de femme enceinte. Si s'en était une quelle autre connerie elle allait me sortir encore? Je préférait presque qu'elle me demande des cornichons dans sa crème glacée tiens, plus facile à faire. Pour finir par sortir de ma torpeur et... elle se foutait de moi là?

Je lui signifiai que si c'était important pour elle on le ferait mais pour le reste on s'en fou on était bien ainsi. Déjà avoir un gamin était tombé loin dans l'oubli alors de savoir que j'allais avoir un bébé c'était déjà pas mal plus que je ne pouvais l'imaginer... même si je me demandais comment on arriverait à élever un gamin avec dans notre monde. Enfin je recommençais à éplucher les pomme de terre en pensant mais je fini par retrouver mon humeur de bougon en lui demandant pourquoi elle me demandais ça. Elle se leva et fini par faire le tour et venir me rejoindre en enlevant mes trucs et passer ses bras autour de moi et relever sa tête vers moi en m'expliquant qu'elle voulait simplement s'assurer que nous pensions pareil et que quelque chose de plus fort nous liaient tout les deux. Je fronçai les sourcils voyant la lueur taquine dans son regard. Ok... elle se foutait de moi.

- D'abord je ne paniquais pas. Deuxièmement j'aurais dû me douter que Will en parlerais.

Je ne sais pas pourquoi mais je m'en doutais. La moitié des membre du club était marié alors pourquoi pas elle, la princesse... ancienne princesse du club. Elle se marrait de ma gueule là c'était pas possible! Elle se retenait pour ne pas éclater de rire? Oui bien... elle était elle-même quoi. Je poussai un long soupir avant de la coller à moi.

- Tu es une peste tu le sais ça? Allez aide-moi plutôt que de dire des conneries.

Mon téléphone sonna et je m'éloignai pour répondre. Un contrat. Mon coeur se suspendit et ma respiration arrêta. Dans le salon dos à Becky je fermai les yeux. Pour la première fois depuis longtemps je refusai un contrat. Ok la personne au bout du fil sembla surprise mais je lui donnai le nom d'un autre qui ferait tout aussi bien le travail que moi.

- Non écoute... je viens de revenir de voyage et je ne suis pas en forme. Ouais il est efficace... pas de problème.

Je raccrochai et fourrai le téléphone dans ma poche et revint à la cuisine pour faire cuire les steaks. Je ne me sentais pas encore capable de retoucher à une arme. J'avais pris un contrat pas pour moi et présentement je me remettais en question. Devrais-je continuer ou non. Sinon je ferais quoi? Si oui il fallait que je sois doublement prudent pour revenir vers Becky, fini les conneries d'amateur.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mer 28 Juin - 22:40

Je me retenais à grand peine pour ne pas éclater de rire, l'écoutant tenter de m'expliquer ce que je savais déjà, que ça ne changerait rien et que déjà nous étions très unis, mais précisant que si je le voulais vraiment on le ferait. Lorsqu'il fini par redevenir lui même, c'est à dire mon loup bougonneux, j'allai me blottir contre lui pour lui expliquer que j'étais d'accord avec lui et lui dire pourquoi je lui avais posé la question. Je lui fis à nouveau un petit sourire lorsqu'il me répondit. Il était évident que quelqu'un au club finirait par me poser la question, et bien que j'ai remis ma veste et quitter le club en temps que membres, j'avais l'impression que je resterais toujours leur princesse... Soupirant il fini par me coller contre lui. Peut être, mais je suis une peste adorable. J'éclatai de rire avant de prendre le couteau et la patate et de continuer à l'éplucher pendant qu'il répondait au téléphone.

Je me figeai lorsque des bribes de sa conversation me vint aux oreilles. Fixant son dos, je me souvins que j'avais dans mon sac à main quelque chose lui appartenant que Will m'avait remit. Ça faisait déjà quelques téléphones que je recevais comme quoi John ne répondait pas, ou qu'il refusait de prendre des contrats, donc étant la suivante sur la liste on me les offrais, sur le coup je n'en avait pas fais de cas, pas plus que lorsque Will me redonna son arme, mais maintenant... Je le regardai revenir et commençai à cuire la viande comme si de rien était. Soupirant je terminai d'éplucher les patates, puis allai chercher mon sac à main et revint à la cuisine. J'ai quelque chose pour toi que Will m'a apporté. M'asseyant de l'autre côté du comptoir, je sorti son glock et le posai sur le comptoir. Je le fixa, attendant de voir sa réaction. Tu m'expliques ou je dois deviner? Je pensais commencer à comprendre, mais je préférais qu'il m'explique lui même. Je devais me tromper, il ne pouvait pas tout simplement tout abandonner?

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Mer 28 Juin - 23:14

Ok si elle arrêtait pas de se retenir elle allait exploser ma foi! Malgré qu'il y a longtemps que je ne l'ai pas vu ainsi et puis... oui bon j'étais content de revoir son sourire et l'étincelle dans son regard. Elle a toujours été ma princesse et se depuis le premier jour où mes yeux se sont posé sur elle. Enfin... jusqu'à ce que je la trouve à moitié stone ou là je lui fermai mon coeur totalement. Enfin toujours est-il que je la collai à moi en la traitant de peste. Quand elle me dit qu'elle était une peste adorable je secouai la tête simplement. Elle arrivait presque à me faire tourner en bourrique... j'ai bien dit presque parce que j'avais quand même un caractère de merde aussi ne l'oublions pas. Donc quand elle éclata de rire je me dis que oui je voulais l'ancienne Becky et que maintenant je l'avais, je comptais bien la garder d'ailleurs.

Ce fut le téléphone qui sonna qui me fit éloigner dans le salon, manquant trébucher dans le chien qui se trouvais dans mon chemin. Je refusai le contrat, encore. Je répondais presque plus ou refilais certain que je savais pas trop dangereux à Becky ou sinon je refilais le nom d'un autre qui pourrais s'acquitter de la tâche, comme je venais de faire. Je revins à la cuisine pour faire cuire les steak me redemandant encore si je continuais ou si j'arrêtais. Dos à elle et surtout perdu dans mes pensée elle y coupa court quand elle me dit qu'elle avait quelque chose de la part de Will. Je fit un petit rire ironique

- Will a quelque chose pour moi? Ouais... tu parles...

Ce fut le bruit métallique qui me figea une seconde fois. Je savais bien trop ce que c'était, c'était mon Glock, celui que je n'avais pas repris. Je me tournai lentement sentant que je pouvais exploser à tout moment. Quand elle me dit si je pouvais exploser je remontai mes yeux froid et dur vers elle les plantant dans les siens. Ma mains se serra sur la fourchette me demandant ce que je pouvais répondre.

- Pour une fois qu'il avait quelque chose de "Hunter" Malone, il ne voulait pas le garder? dis-je froidement

Je me tournai pour enlever la poêle du rond et lançai la fourchette dans le lavabo. Putin de merde! Le message était clair non? Je ne voulais plus toucher à ce fusil de ma vie! Ce même fusil que je chérissais avait mit fin à la vie d'un homme que je pouvais prendre pour mon père. Le premier qui m'a fait confiance, qui m'a donné une chance et de prouver que j'étais à la hauteur de celui qu'il avait entendu. Je me tournai vers elle m'appuyant sur le comptoir lunch ce putin de truc métallique entre nous.

- Tu veux savoir quoi? Si j'arrête? Je ne le sais pas. C'est donc pour ça que ce grand.... Will voulais te voir! Te remettre mon flingue.

Je posai ma main dessus et le poussai vers elle sans la quitter des yeux et les lèvres pincées.

- Tu lui redonneras, j'ai fait un contrat que je n'auras pas dû.

Je restai de l'autre côté mes yeux à la fois dur, froid et glacial. Pour une rare fois avec elle j'avais cette attitude qu'elle n'aimait pas. Cette attitude détaché, froid... celui d'avant qui ne voulait pas qu'une émotion l'atteigne. J'enlevai ma main comme si cet instrument me brûlait les doigts et retournai à ma besogne. Je ne sais pas... c'est la seule chose que je connaissais, la seule chose que j'avais fait toute ma vie. Je ferais quoi sans ça? M'occuper du resto? Oui bon je le faisais déjà mais j'allais crever d'ennui... Je sais pas, j'étais perdu totalement.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Ven 7 Juil - 20:16

Lorsque Will était venue me voir, il en avait profiter pour me ramener le glock de John, ce qui venait ajouter une interrogation au fait qu'il refusait désormais les contrats qui lui étaient offert. Une fois les patates épluchés et mis dans l'eau sur le feu, j'allai chercher mon sac à main et allai m'asseoir de l'autre côté du comptoir en lui disant que j'avais quelque chose pour lui de la part du chef du club de Waco. Son rire et sa phrase fut coupé lorsque le bruit de l'arme que je déposai sur le comptoir se fit entendre. Lui ressortant les mots qu'il avait déjà utilisé avec moi je lui demandai des explications. Je soutins son regard jusqu'à ce qu'il se retourne pour enlever la poêle de sur le feu et balancer sa fourchette, me faisant sursauter. Non, il préférait te le rendre. C'était une règle au club, chacun ses armes et tu ne touches pas à celles des autres. Encore une fois je soutins son regard lorsqu'il se retourna vers moi, relevant un sourcil lorsqu'il allait insulter Will. Non ce n'était pas pour ça, John. Il veut simplement faire son boulot de père maintenant qu'il le peut et passer du temps avec sa fille. Mon froncement de sourcils qui étaient apparut lorsqu'il me poussa son arme se renforça lorsqu'il me servit son foutu regard froid. Je le regardai me tourner le dos pour retourner au fourneau. Ramassant son arme, je me dirigeai vers les escalier pour monter à ma chambre. Tu sais quoi? Je n'ai plus faim finalement. J'ai toujours détesté manger avec le bloc de glace qu'était mon mentor, lorsque mon loup sera de retour, qu'il me le fasse savoir! Je montai ranger l'arme et me changer, avant de redescendre et de me rendre au sous sol. J'avais besoin de faire sortir un peu de colère et de m'entrainer, aussi sans même mettre de musique je me dirigeai immédiatement sur le sac de frappe.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Ven 7 Juil - 21:14

J'étais à faire cuire le steak quand elle me dit que Will avait quelque chose pour moi. Rire sarcastique de ma part qui fut vite couper quand j'entendis le bruit de mon arme sur le comptoir me faisant figé et se fut en me retournant que je lançai la fourchette dans le lavabo. Depuis le temps qu'il voulais un truc de moi il aurait pus le garder l'encadrer avec un belle écriteau "Ceci a appartenu à Hunter Malone" tiens! Me le rendre quelle connerie pour que je me rappelle toute ma vie ce que j'avais fait? Je ne dis rien plantant mon regard dans le sien.

- Son boulot de père... Après avoir tout fait pour nous séparer? Même encore je suis certain qu'il ne peut pas me blairer.

Je mis simplement ma main sur mon arme et la glissai vers elle le regard froid et dur en lui disant de le lui redonner. Son froncement de sourcils s'accentua quand elle remonta les yeux vers moi j'avais les lèvres pincées de colère et mon air des mauvais jours, celui qu'elle n'aimait pas, qu'elle avait jamais aimé en fait. Elle se leva et ramassa l'arme et monta les escalier en me disant qu'elle avait toujours détester le bloc de glace de mentor que j'étais et de l'aviser quand je serais de retour. Je fis un rire sarcastique et fini de cuire les choses préparant quand même deux assiettes que je disposai sur la table et je m'assied pour manger appelant le chien près de moi qui semblait se demander où il était tombé. Je lui donnai mes restes entendant seulement les coups de Becky au sous-sol sans musique. Je montai me changer et descendit au sous-sol le chien sur les talons.

- Ton assiette est prête. Tu n'auras pas à manger avec un bloc de glace comme tu dis, je vais sortir avec Buddy.

Je la fixai durement les lèvres toujours pincées me demandant si je mettais un terme à ma vie de tueur à gage ou non. Je montai la fermeture de mon survêtement rageur.

- Oublie pas que tu n'es plus seule. Allez viens Buddy.

Je remontai les escaliers et attachai sa laisse à son collier, prenant quelque sacs en cas et sorti simplement. Courir m'aiderait... du moins je l'espérais. Je m'étirais dans la cour quand je vis mon voisin sortir son chien et... hé merde... me faire un de ses sourires trop content de me voir.

- M'sieur John! Je vois que vous avez un chien.

- On peut rien vous cacher...


Quand son cabot approcha du mien aussitôt il montra des crocs en grognant. Ah bien... lui non plus n'aimait pas le stupide chien.

- Excusez-moi...

- Bonne course m'sieur John.


Je partis donc en chuchotant un "bon chien" à Buddy mais là... m'éclaircir les esprits

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Ven 7 Juil - 22:01

Je voulais simplement dire qu'il veut passer un peut de temps avec moi lorsque l'occasion se présente, comme un père et sa fille et non comme deux membres du clubs. En ce qui concerne s'il peut te blairer ou non, tu pourrait rester surpris! Une fourchette lancé dans le lavabo et une enguelade plus tard, me voilà de retour dans le sous sol à frapper dans le sac, seul chose à part courir que je me permettais désormais de faire depuis que je savais que ce petit être grandissait en moi. Je n'avais pas mis de musique afin de guetter le moment ou il partirait pour monter manger. J'étais incapable de décrire comment je me sentais. Je détestais cette façon de me regarder, comme lorsqu'il était mon mentor et ne faisait que me critiquer et m'envoyer balader, ce regard qu'il avait commencer à me jeter lorsque j'étais arrivé complètement stone. J'arrêtai pour le regarder lorsqu'il arriva en compagnie de Buddy dans le gym, mais a peine un regard vers lui, je vis son regard et secouant la tête de frustration je recommençai à frapper, ne le regardant plus. Parfait merci! Poursuivant de frapper je me figeai en entendant sa dernière réplique. Mouais ses sa! J'attendis qu'il soit sortie pour finalement monter, me laisser tomber sur la chaise et dévorer le contenue de mon assiette. Une fois mon repas terminai, je rangeai la cuisine et allai me plonger dans un bain chaud. Mes écouteurs sur les oreilles crachant de la musique à plein volume, je tentai de me détendre, de me calmer, de... C'est à se moment que des larmes commencèrent à rouler sur mes joues. C'était quoi cette habitude de toujours brailler depuis un certain temps? Soupirant je m'essuyai les joues en me disant que la grossesse allait être longue si je me mettais désormais à pleurer à rien. Me recalant dans le bain, je fini par me concentrer sur ma musique, tentant de ne penser à rien, mais plusieurs choses me venaient à l'esprit. Qu'allait-il faire s'il arrêtait? Si nous arrêtions finalement tout les deux? Je réalisai soudainement que nous deviendrions un couple... Normal. Je me redréssai soudainement dans le bain. NON! Nous deviendrions, monsieur et madame tout le monde, ses à dire... Terne. Nous allions perdre notre éclat, ce que faisait de nous des gens hors du commun. Nous ne serions plus le loup et sa princesse, mais simplement monsieur Malone et madame Reeves... Simplement un propriétaire de restaurant et une ... Maman à la maison ou bien si je décide d'aller terminer mon cour une avocate? Non, on ne pouvait pas faire sa! À nouveau des larmes coulèrent sur mes joues alors que je réalisais que si nous arrêtions le métier, nous allions nous perdre...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Ven 7 Juil - 22:35

Une fois sorti et débarrasser du voisin je parti faire un session de jogging qui m'aiderais certainement à voir plus clair. J'avais mon arme dan la maison alors que je n'était plus capable d'y toucher. Les images de son père, de ce contrat que j'aurais dû refuser me revenait accélérant ma foulée au grand bonheur de Buddy. Je ne sais combien de temps je partis mais j'arrêtai dans un parc le souffle court et m'assied sur un banc et fixai l'horizon immobile et silencieux le chien couché à mes côtés. Je fais quoi maintenant? M'occuper du resto simplement? J'allais mourir d'ennui si tel était le cas. Et Becky? Comment me verrait-elle maintenant? Un lâcheur? Un homme qui a perdu sa volonté et sa rage? Je ne voulais pas qu'elle le pense en tout cas. Cependant elle savait ce que ça voulait dire un homme de main qui redonnais ses armes je lui avais déjà dit. Le soleil se couchait sur l'horizon faisant place à la tombée de la nuit, ma place ça la noirceur, le froid. Je fini par me relever et marcher en direction de la maison toujours aussi perdu. Serais-je encore le loup contre le monde avec sa princesse? Soudain je me figeai. Si j'arrêtai ceci voulais dire une vie normale... une vie... honnête? NON! C'était de la pure connerie tout ça! On serait un couple... banal et sans couleur?

Je repris ma marche toujours aussi perdu et paniqué. Je ne pourrais jamais tenir, j'avais essayé une fois et je n'ai pas réussi comment le pourrais-je maintenant? J'arrivai à la maison et une fois entrer je détachai le chien qui se lança sur sa gamelle pendant que je balançai la laisse dans un coin et enlevai ma veste que je laissai tomber à même le sol. Je pris une bière que j'ouvris et allai m'asseoir au salon la télé fermée ressassant les même idées. Je ne pouvais pas être un homme "normal" je ne l'étais pas. la bière entre mes mains je la tripotai ayant bu qu'une gorgée. J'entendis des petits pas arrivé dans le salon et je me tournai lentement vers elle en la regardant longuement.

- Je sais pas ce que je vais faire...

Au moins c'était honnête. Je ne le savais pas. Je sais que je ne la rassurais pas mais il fallait que je vois ce que je ferais de ma vie. J'avais pas envie d'être un père merdique comme j'avais eu qui était plus souvent en prison ou à se disputer avec ma mère que présent pour son seul et unique enfant.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 717
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 10 Juil - 18:17

À peine était-il sortie de la maison que je montais pour manger. J'étais frustrée et affamée, j'engloutie le contenue de mon assiette avant de ranger la cuisine et d'aller me plonger dans un bain brulant. Musique à fond jouant dans mes oreilles, je tentai de chasser tout ça de mon esprit et de simplement relaxer, mais plusieurs questions me venaient à l'esprit. Je fini alors par réaliser que... Si nous arrêtions tous les deux de faire se boulot, que si lui se concentrait désormais sur son resto, et que de mon côté j'allais terminer mes études ou je m'ouvrais tout bonnement un garage cela voulait dire que l'on deviendrait monsieur et madame tout le monde. Moi la fille de motard et lui le tueur renommé pour être sans pitié et sans coeur nous deviendrions... Normal? Une vie honnête? Réaliser ça me fit paniquer et je fini par sortir du bain, espérant qu'il soit rentré pour que l'on puisse éclaircir ça.

Lorsque j'arrivai au salon, enroulé dans ma serviette, la panique dû se lire dans mon regard puisqu'il me regarda longuement avant de répondre à ma question muette. Je soutins quelques instant son regard avant de soupirer et d'aller le rejoindre. Peu importe ce que tu décides tu sais que je vais rester à tes côtés mon loup. Prend le temps d'y réfléchir, mais promet moi une chose. Promet moi que l'on ne deviendra jamais une famille normal. Promet moi que jamais on ne deviendra le genre de famille qui est ennuyante à mourir. Promet moi que l'on ne se perdra pas. Je n'aimais pas le voir ainsi, mais je savais qu'il avait besoin de se retrouver. Il se détournait rarement de ses propres règles, les seules fois que je savais qu'il l'avait fait ayant été pour moi. Il faudra trouver une façon de rester qui nous sommes si nous arrêtons tous les deux... Maintenant que je sais que je suis enceinte, je ne peux plus partir en mission, et après bien... Ça va me prendre un certain temps pour me remettre, puis un autre bout de temps pour me remettre en forme... En plus que je n'ai plus n'y ma moto n'y ma veste... Je ne penses pas reprendre les armes moi non plus. Je ne veux pas cependant que l'on deviennne le genre de famille mortellement ennuyeuse...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 728
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil Lun 10 Juil - 21:07

Toujours dans mes pensées je ressassais les même choses repartant de mes débuts de criminel simplement pour offrir une vie décente à ma mère pour lui éviter toute cette misère qu'elle avait eue alors que j'étais gamin. De la journée où j'ai joins un gang de rue commençant comme chauffeur, voleur, à dealer à celui qui était en charge des prostituées pour finalement être tueur à gage pour le gang. De cette journée où je rencontrai une femme de qui je me suis juré de mener une vie honnête et de cette nuit où tout a basculer en entendant son cri d'horreur, son regard de peur. La journée où ma mère m'a définitivement fermer la porte au nez. J'étais tout sauf un homme normal avec un passé normal. Ensuite il y avait eu elle, ma Becky, ma princesse qui était venue éclairer ma vie si morne, si triste. Donc j'étais là à ressasser ces sombres pensées en tripotant ma bière ne sachant quoi faire. Je n'aurais pas dû dire oui, j'aurais dû refuser. Cependant Will en aurais été incapable, Becky... on en parle même pas. Elle aurait fait des cauchemars pendant des années se maudissant. Alors il ne restait que moi, celui qui n'a pas de coeur, qui est froid, distant, glacial, sans-pitié. Moi John Malone j'avais tué le père de Becky, celui qui pour moi représentait beaucoup plus qu'un collaborateur de nombreuses années. Il avait été plus une figure paternelle pour moi car oui malgré toute les conneries qu'il a fait il n'en reste pas moins qu'il avait fait de belles choses aussi. Alors les pas de Becky me tirèrent de ma rêveries. Je tournai alors le regard vers elle la regardant longuement pour finir par lui dire que je ne savais pas quoi faire.

- Je te donne ma parole de John Malone que nous ne nous perdrons pas.

Je l'écoutai le regard porté sur le goulot de ma bouteille mais je relevai le regard vers elle. Ne pas reprendre ses armes? Ok à mon tour de paniquer, elle ne tiendrait jamais! Je fouillai son regard déposant lentement ma bouteille sur la table et me tournant vers elle.

- On ne sera pas une famille ennuyeuse, parce que nous ne le sommes pas. Mais je...

Je tournai le regard en fermant les yeux, pinçant les lèvres et je fini par pousser un soupir en roulant une épaule.

- Je ne veux pas être comme mon père. dis-je les dents serrées.

Elle ne pouvait pas tellement savoir comment il était puisque je n'en parlais pas. Oh il y avait quelque rumeurs comme quoi j'étais le fruit d'un tueur en série, d'un viol et autre trucs tout aussi con pour expliquer mon air de merde. Je voulais être là pour Becky et le bébé mais je savais que je ne tiendrais pas longtemps à ne pas reprendre mes armes.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 21 sur 33Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27 ... 33  Suivant

Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Manhattan :: ● East Village :: ● Avenue C :: ● Maison de John Malone-