New York City Police Department


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 28 ... 36  Suivant
AuteurMessage
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 11th Juin 2017, 22:27


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 00:38


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 01:10


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 01:46


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 18:05


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 19:23


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 22:39


_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 12th Juin 2017, 23:07

Le fouillis qui régnait oui le fit plaisir car il savaient tous maintenant que leur princesse n'était pas dans les pattes du loup, ni dans la tanière du loup. Elle était protégée par le loup et bientôt il aurait sa meut à protéger et qu'il ne laisserait personne leur faire du mal. Ils pouvaient tous penser que je n'avais pas de coeur, Becky elle le savait. Il  ne battait que pour sa princesse et la vie en elle. Qu'ils nous aient tous entendu j'étais très content. Son je t'aime résonna  dans un écho dans ma tête et je la regardai tendrement et lui donnai un baiser tendre.  Je me tournai pour aller m'habiller. Je sortis mon complet noir et ramassai mes deux cravates et en sortit une autre. J'étais à mettre mes pantalons et à sa question mes doigts se figèrent sur ma ceinture. Lentement je me redressai me tournant lentement vers elle mon air froid. Je la regardai longuement avant de pousser un soupir.

- Tu veux savoir quoi exactement ?

Chaque tatouage représentant une certaine partie de ma vie que je ne voulais pas nécessairement parler. Mais bon... ça devait la chicoter depuis un moment. Je pris ma chemise et la mis et attachai les boutons lentement.

-La croix et le pieu représente mon ex fiancée. Celle pour qui j'avais placer toute ma foi en une vie meilleure et qui... bien à tout brisé. La phrase en latin veut dire que "C'est seulement les Forts que Fortune viens sauver " j'ai été servant de messe et j'ai toujours aimé cette phrase.

Je me tut et nouai ma cravate. Que je lissai avant de prendre mon veston.

- Le loup... je me l'ai fait faire quand j'ai quitté le gang de rue. Le loup solitaire.

Je terminai sa ainsi omettant de dire pourquoi les mains jointes. Je farfouillai mon sac pour prendre brosse et gel. Et entreprit de me peigner lissant mes cheveux vers l'arrière.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 13th Juin 2017, 06:27

Avec le tapage qu'ils venaient de faire, tous le club devait maintenant savoir que mon loup savait très bien s'occuper de sa princesse. Après un tendre baiser suite à mon je t'aime, il me tourna le dos pour s'habiller, exposant ainsi ses tatouages à ma vue. Perdu dans le souvenir que me rappelait cette vue, je fus ramener à la réalité par son regard taquin et par ses paroles. Poussant un soupire face à ce qui m'attendait, je sorti du placard mon ensemble de membre du club et le mis sur le lit, afin de commencer à m'habiller. Je fini par lui poser la question sur ses tatouages alors que je mettais mes pantalons. Je compris à sa réactions et à son regard que ma question ne lui plaisait pas, mais bon j'étais curieuse et je voulais savoir depuis déjà trop longtemps. Leur signification, te connaissant tu ne les as certainement pas fait simplement par ce que tu trouvais les images jolies. Ma réponse sur un ton arrogant franchit mes lèvres avant même que je ne puisse la retenir. Attendant sa réponse je m'assis sur le lit, mis mes bottes et les lassai en écoutant ses explications. Je restai surprise en l'entendant dire qu'il avait été servant de messe. Je lui jetai un regard, mais ne dit rien. Me relevant, je mis mon chandail et alors que j'attrapai ma brosse à cheveux par terre et trouvai un élastique dans le fouillis je m'attachai les cheveux en fronçant les sourcils. Et les mains jointes? Je ne le regardai pas concentré à m'assurer que mes cheveux étaient impeccable. Attendant sa réponse, je terminai de m'occuper de mes cheveux et enfilai ma veste, terminant ainsi ma transformation, redevenant la princesse de Waco. Princesse motarde, que tous à Waco respectaient. Je jetai un dernier regard au miroir, détestant ce que j'y voyais, avant de regarder John. Mon loup solitaire qui allait enfin avoir sa meute.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 13th Juin 2017, 07:44

Le boucan qu'on avait fait, le club qui devait surement ce dire que le loup solitaire n'était plus si solitaire et savait TRÈS bien s'occuper de sa princesse. Un je t'aime plus tard et un baiser tout tendre avant de regagner mes vêtements épars sur le sol alors en mettant mes boxer rapidement et en enfilant mes pantalon elle me posa une question qui me fit figer les doigts sur ma ceinture. Je me redressai en poussant un soupir et reprenant mon air froid et distant quand elle me demanda pour mes tatouages. D'ailleurs ma réponse ne se fit pas attendre ni la sienne d'ailleurs. D'ailleurs mon regard s'assombrit en l'entendant.

- Je ne fais pas dans le joli à la base...

Mais bon je fini par lui expliquer pour la croix, chose qui me fit un retroussement de lèvres de mépris. Oui parce que une fois dans ma vie j'avais eu quelqu'un qui m'a fait croire que je pouvais être bien avec quelqu'un... enfin avant Becky. Elle, elle venait du même monde que moi, comprenait ma manière de penser. Pour la phrase en latin je lui dis que j'avais été servant de messe et que c'était une phrase que j'avais aimé. D'ailleurs le regard qu'elle me jeta ne m'échappa pas je plantai le mien dans le sien lui interdisant toute réplique connes, ou moqueries... enfin présentement... même jamais serait mieux. Je lui expliquai pour le loup... enfin fallait pas être devin non plus. Une fois la cravate nouée je pris ma brosse et mon gel quand elle me demanda pour les mains jointes. Ralentissant le mouvement, j'avalai difficilement et repris mes mouvements pour finir par poser le tout sur le bureau et surtout trouver les mots pour ce tatouage qui prenait le plus de place dans mon dos. J'attachai les boutons de mon veston quand nos regards se croisèrent. Je fis un petit roulement d'épaules.

- En souvenir de ma mère. Elle m'apportait souvent à l'église. Elle était belle quand elle priait, elle était.... sereine. Pour de rare fois dans ma vie.

Ma mère ne me parlait plus depuis des années et ce souvenir n'était pas super. Voudrait-elle voir ma progéniture? J'en doutais mais bon... je la tiendrais au courant sait-on jamais. Quand je vis l'air de Becky je me tournai vers elle et la détaillai de bas en haut.

- Tu es vraiment la princesse de Waco comme ça et une très sexy princesse.

Je m'avançai vers elle en lui prit les mains doucement et plongeai mon regard dans le sien et la lueur de doute que je vis passer dans ses yeux me fit froncer des sourcils.

- Tu vas y arriver Lutine, ne doute pas de toi. Je t'ai pas entraîner pour que tu doutes.

Je pris son visage entre mes mains et la regardai longuement caressant ses joues de mes pouces.

- Tu es forte. Tu sais que je vais être avec toi. Je t'aime ma princesse

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 14th Juin 2017, 05:44

M'habillant, j'écoutai ses explication sur ses tatouages. Je m'étais figeai et lui avais jeté un regard surpris lorsqu'il avait dit avoir été servant de messe, mais n'avais rien dit. Étrangement, je m'étais attendu à ce que tout comme moi il n'est jamais mis les pieds dans une église, mais bon, je ne connaissais pas grand chose de son enfance non plus. Me plaçant près de lui devant le miroir pour me brosser et m'attacher les cheveux, je lui demandai ce que les mains jointes signifiaient. Nos regards se croisèrent et remarquant son roulement d'épaule, j'attendis et écoutai attentivement la réponse sans plus le regarder terminant avec mes cheveux et allant mettre ma veste au logo du club. Je jetai un regard au miroir n'ajoutant rien au sujet des tatouages. Je détestais les souvenir que me rappelait cet habit. Mon regard se tournant vers John, je me mordis la lèvres inférieur, doutant d'arriver à faire ce que je m'apprêtais à aller faire.

Un petit sourire apparut en voyant John me regarder de haut en bas et en entendant ses paroles. Le doute persistait tout de même en moi, j'allais devoir dire des choses que même John ignorait et qu'il n'allait certainement pas aimé. Mes mains dans les siennes, je me perdis dans son regard, cherchant le courage nécessaire pour aller mener mon combat. Ses sourcils se fronçant, j'écoutai ses mots. Il ne semblai pas comprendre ce que j'allais faire. Un seul entre Charles et moi terminerai la journée en vie. Mon visage entre ses mains, j'allai puiser la force et le courage dans son regard. Je t'aime aussi mon loup, plus que tout. J'allai chercher ses lèvres quelques instant avant de me détacher de lui et de prendre un grand respire. Tu peux assister à la réunion comme étant mon invité, mais nos armes doivent rester ici et... Je devrai me porter garante de toi, donc si tu parles ou fais quelques choses, ses moi qui paierai pour. Je t'avise tout de suite, tu risque de ne pas aimer de que tu vas entendre, mais je promet de répondre à toute te question après. Sur ses mots, j'allai fouiller dans le bardas des trucs tombés de mon bureau et pris deux baguettes que je plantai dans ma queue de cheval en lui faisant un clin d'œil. Avec eux, je préférais ne pas être totalement désarmée. Me regardant une dernière fois dans le miroir, je pris une grande inspiration. Maintenant allons manger s je veux avoir des forces pour mener ce combat.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 14th Juin 2017, 06:24

La question sur mes tatouages ne me dérangeaient pas en fait ni expliquer leur signification. Le plus dure avait été les mains jointes. Ma mère avait arrêter de me parler quand j'ai repris mes armes suite au départ de ma fiancee. J'avais bien tenté de la joindre, de lui parler. Mais chaque fois je me heurtait à un téléphone qui raccrochai ou une porte qui me claque au nez. Chaque année je lui envoyais une carte à sa fête et à Noël. Oui ne plus avoir de contact avec ma mère me derangeait et en parler sa me rendait mal. Mais bon je réussi quand même à lui dire. Je fini par me retourner et la regarder. Oui elle était superbe mais le doute et la peur traversant son regard ne m'échappe pas. Je pris ses mains et lui dit combien elle était forte et comment elle y arriverais. Mon je t'aime était oui senti mais poir lui donner la force nécessaire en fait. Je l'embrassai à mon tour et écoutai ses explications.

-Je suis discret oublié pas. Je vais me tenir tranquille.

J'ouvris la porte et la laissai passer devant. Les regards qui se jetèrent sur nous me fit l'effet de couteaux me transpercant oui tout le club l'avait entendu et j'étais pas peu fier mais présentement elle crevait de trouille alors je devais être fort pour deux.certains regards étaient envieux de ce que j'avais fait d'autres semblaient me trucider. N'en reste pas moins que nous arrivions arrivions la cuisine et nous pûmes enfin manger. Je l'encourageais du regard pendant que de mon côté... ben j'étais comme d'habitude. Froid distant et muet surtout. Que pouvais-je dire de toute façon? Je terminai de manger et repoussai mon assiette en buvant mon café lentement.

-ça va aller...

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 14th Juin 2017, 08:01

son je t'aime et ses mots m'appaisaire pour le moment. s'il aurait sut que ma vie dépendait du résultat de ce que j'entreprenais, probablement qu'il m'aurait embarqué de force et que déjà nous serions loin d'ici. Je savais qu'il se tiendrait tranquille et ne ferait rien, encore plus si ma vie en dépendait, mais je lui expliquai les règles en prennt tout de même soin de planter deux baguettes dans mes cheveux, comme je l'avais toujours fait. La plupart des gars du club savaient très bien qu'à tout moment je pourrais me servir de sa comme arme, mais étrangement aucun d'eux n'avais jamais parler.

Sortant de la chambre, je soutins comme je l'avais toujours fait les regards que l'ont nous jetaient. Plusieurs étaient moqueurent, dû au bouquant mené dans ma chambre, d'autre assassines. J'allais avoir un sacré boulot pour les remettre tous dans ma poche. Arrivant dans la cuisine, je me forçai à avaler sous le regard d'un future papa veillant sur sa famille. Je relevai le regard en l'entendant, terminant mon assiette. Je l'espère... Comme je poussais moi aussi mon assiette, un des membres entra. On peut commencer la réunion princ... Byck. Je lui fis un sourire et me levai en prenant une grande inspiration. Je fis signe à John de nous suivre et suivi l'homme.

Arrivé à la porte je fus stopper par un autre membre assistant à la réunion, qui me fouilla avant de jeter un regard à John avant de revenir à moi et d'attendre. Je me porte garante d'Hunter, je lui ai expliqué les règlements et il est parfaitement conscient des risque encourue s'il parle ou interromps la réunion d'une quelconque façon, ma vie repose sur lui. Je me retins pour ne pas ajouter un comme d'habitude quoi... Je vis aux regards des gars autour que sa ne plaisait pas à grand monde la présence de John mais les ignorai et entrai dans la salle en ne sachant pas si j'en ressortirai vivante.

Une fois tout le monde assis et que l'ouverture fut prononcer, les regards se tournèrent vers moi, sauf un. J'ignorai cet oncle qui ne me regardait pas que par ce qu'il n'en avait plus le droit et regardai tour à tour les hommes autour de la table. Tous autant que vous êtes avez fait partie de ma vie depuis mon enfance. J'ai fait mes premiers pas sur cette table, non? Vous avez tous joué à un moment ou un autre un rôle important dans ma vie, et voilà qu'aujourd'hui je vous demande de m'écouter attentivement, mais pas comme la petite princesse enfantine que vous avez toujours vue en moi. Non, plutôt comme une membre à part entière de se club. Comme quelqu'un qui vous demande d'ouvrir les yeux une fois pour toute. mettant mes mains dans mon dos, je fixai Ironhorse droit dans les yeux. Cet homme qui à joué le rôle de père tout au long de mon existence aujourd'hui à proposer de me tuer. Cet homme qui à toujours été sensé me protéger à décider que je méritais de mourir. Voici ce que moi je propose... Son renvoie comme chef ET comme membre du club. Je vis Will du coin de l'oeil froncer les sourcils, et certain des gars arrêter carrément de respirer. Byck, tu es consciente qui si tu nous convainc... Tu prendra sa place et devra le tuer et qu'en cas contraire nous allons devoir... Oui onc... Clark j'en suis consciente. Si John ne savait pas ce que je risquait, maintenant il devait s'en douter... Et vouloir me tuer. À nouveau je les regardai tour à tour, avant de revenir sur mon faux père. Avant que vous ne preniez votre décision, j'ai quelques petits truc à vous apprendre sur ce fameux chef que tous respecte. Savez-vous pourquoi il vous à dit de laisser Lesly en paix? Cette folle, que l'on savait tous dangereuse. Simplement par ce qu'il en était amoureux. Il à laissé ses sentiments passer avant le club. Cette stupidité à causé la mort d'un membre et à faillit causer la mienne. Sa la plupart d'entre vous étiez au courant, mais saviez-vous que ce n'est pas la première fois que ma vie est en péril par SA faute? Jamais je n'avais reparler de cet épisode de ma vie ou j'avais passer le plus clair de mon temps complètement stone. Mon regard passait des un aux autres tentant de juger qui était de mon côté. L'héroïne est une drogue très forte, mais savez-vous la différence entre elle et la morphine? Je plantai mon regard dans celui de Charles, plaquant mes mains sur la table. J'avais attendu très longtemps pour lui balancer sa en plein visage... Sur l'héroïne, j'avais conscience et me rappelait de TOUT! À ce moment précis, de vis le regard confiant du chef du club perdre tout éclat, comme son visage perdait sa couleur. Et oui PAPA, je me rappelle très bien t'entendre dire à Jacky de me faire tester la nouvelle livraison d'héroïne, que peut être là je donnerais des info sur Hunter vu qu'elle était plus forte... Tu croyais vraiment que j'étais assez bête pour pas savoir que lorsque Jacky m'a drogué de force c'était sous TON ordre? Tu te foutais complètement que ta fille, un membre à part entière du club, risque sa vie presque à chaque jour en se droguant, si c'était pour te donner l'info qui ferait en sorte que tu puisse obliger le meilleur tuer à se joindre au club. Reprenant mon souffle, je retournai mon regard sur chacun des membres. Je vous demande donc ceci, qui voulez vous comme chef? Celui qui à fait tuer un membre et mis la vie d'un autre membre en danger à plusieurs reprise, ou... Moi, sa suppléante? À vous de voter.

Je me laissai tomber sur ma chaise le souffle court. Mon regard rencontra celui de Will. Je ne pouvais pas le regarder, mais tout le long j'avais sentis la présence de John derrière moi, rassurante et... Probablement fou de rage, merde que je savais que j'allais avoir droit à des questions et une engeulade plus tard. Charles restant muet, le vote fut rapide et je dus changer de place, devenant la chef du club. Deux homme vinrent chercher Charles afin de l'emmener dans l'entrepôt ou il devait être exécuté. Comme vous vous en doutez je ne resterai pas à ce poste très longtemps, mais j'ai un problème avec la suite. Je sais la sentence que dois subir Ironhorse et que en temps que tueuse à gage du club je devrais le faire, mais... Je jetai un regard à John, qui suite au changement de siège se trouvait désormais face à moi. L'une des première leçon que mon mentor m'a appris est de faire attention au contrat que j'acceptais et de les choisir en fonction de mes capacités. Je refuse donc de prendre ce contrat pour deux raison. La première étant que je ne suis plus apte pour un certain temps à faire ce métier, et ensuite je crois vous savez l'autre.
Je pilais très fort sur mon orgueil, mais je savais que je serais incapable de vivre avec sa, et j'avais déjà fait couler assez de sang pour... Au moins un an. Je propose donc ce contrat à Hunter. Le regardant à nouveau je plantai mon regard dans le sien. S'il refusait, je n'aurais d'autre choix que de le faire moi même. Certain membre du club vinrent poser des liasse d'argent sur la table. Désolé si sa te blesse Byck, mais sa ses pour qu'il souffre comme notre princesse à souffert.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 14th Juin 2017, 09:43

Je me tiendrais tranquille, elle le savait. D'ailleurs quand on vint nous chercher je la laissai passer devant et la suivit... comme j'ai toujours fais quand je devais suivre un membre. Bien sur on me jeta un regard lourd mais on me fouilla et j'entrai derrière elle sous certains regard lourds. J'allai me poser dans un coin et la laissai parler. Cependant la conséquence qui planait me fit passer le regard de l'oncle à Becky. Putin elle savait et... je pris une grande inspiration. Ne rien dire ne rien faire je lui avais promis.

Quand elle parla de Lesly et de la raison pourquoi ils l'avait laisser tranquille mon regard passa immédiatement sur Ironhorse. Immédiatement celui-ci s'enflamma. Ce gros connard était amoureux de la salope du club? Il avait laissé cette folle s'en prendre à Becky alors que moi- même je savais à quel point elle était folle?? Je serrais les doigts entre mes mains trop furieux pour dire quelques chose. Quand elle dit que ce n'était pas la première fois qu'un membre m'étais sa vie en jeu je remontais un regard perplexe vers elle. L'évocation de l'héroïne je baissai la tête j'aimais pas ça... je m'étais fermé à celle que j'avais fait danser un soir. Mais la suite par contre... elle elle ne m'enchantait pas. Plus elle parlait plus je sentais mon corps s'enflammer. Lentement je sentis mon corps se redresser sur la chaise. Quand elle s'affala dans la chaise mon regard devais lui vriller le dos. Je le plantai dans celui de Will et finalement celui du chef blanc comme un linge.

Le vote fut rapide et on sorti le chef et ce fut ma belle rouquine à sa place. Même tremblant de rage je dus admettre qu'elle était magnifique... mais je sais qu'elle détestait ça. Ayant goûter à la liberté elle ne reviendrait pas parmi eux. Quand elle planta son regard dans le mien en disant qu'elle refusait le contrat je sus immédiatement qu'elle me le demanderait. D'ailleurs quand elle le fit je restai un moment à la fixer dans les yeux pendant que les billets saccumulaient sur la table. Je fini par me lever lentement, attachai mes boutons de veston que j'avais détacher en m'asseyant. Je fis le tour de la table et regardai rapidement les billets.

- Je te rapporte la preuve qu'il est mort.

Je sorti simplement allai à notre chambre pris quelques armes. Et on me conduit à l'entrepôt. En me voyant Charles compris qu'il allait souffrir... longtemps. Deux heures... je mis deux heures à le faire souffrir de tout ce qu'il avait fait. Je ne comptes pas les fois ou il a demander grâce. Quand j'armai mon flingue je n'eus aucune réponse à son " Je suis désolé Huntet". Le silence qui régna ensuite me jeta dans un état second. Je restai de longues minutes immobile le bras tendu. Le contrat le plus difficile de ma vie. Le souffle court et le coeur cognant ma poitrine je fini par baisser le bras et ranger mon arme. Je pris la veste du chef tachée de son sang, même le logo avait imbibé du liquide rouge. Je me relevai lentement et sortit serrant le bout de cuir dans ma main. En arrivant on me demanda mes armes. Quand je lui donnai mon flingue je dis un simple "Garde'le", avant d'entrer.

En entrant je lançai sa veste sur la table, vestige des deux heures de tortures. Je retournai à ma place et m'assied en croisant les doigts encore rouges n'ayant pas pensé à me les laver. J'étais... un zombie en gros. Je remontai mon regard froid, glacial. Mon regard de tueur qu'elle détestait tant vers Becky. De longues minutes à la regarder espérant qu'elle en avant bientôt fini. Cependant le silence lourd qui pesait dans la pièce n'aidait en rien se que je ressentais. Je croisais le regard de Will, mon digne adversaire. Sans que rien ne se soit dit il y eut de simple hochement de tête de notre part.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 14th Juin 2017, 22:58

Prendre la place de Ironhorse ne me plut pas, mais alors pas du tout. Ma place n'était plus dans le club depuis très longtemps, depuis le moment ou mon regard à croisé celui de cet homme qui 15 ans plus tôt avait assister à une de mes célèbres crises de colère contre une famille trop protectrice. Dès le moment ou je m'étais tournée vers se loup solitaire, mon destin avait pris une autre direction, et pourtant... Me voilà assise à la place du chef du club de Waco. Je venais de dévoiler au club et à John, les raisons qui avaient fait en sorte que je devienne une Junkie pendant près de 3 mois. J'y avais presque laisser ma vie à de nombreuse reprise, sous les interrogatoires de Jacky et le tout à la demande de l'homme qui se disait mon père. J'avais vue les yeux de Charles changer et son visage perdre toutes couleurs dès le moment ou j'avais parler d'héroïne. Il avait compris qu'il ne s'en sortirait pas cette fois, que pour la dernière fois, la princesse de Waco gagnerait contre lui. J'étais cependant prise avec le fait qu'en t'en que tueuse à gage, je devais tuer celui que JE condamnais, c'est à dire mon père... Je fini par dire que je n'étais incapable de le faire et de toute façon, sachant maintenant que je n'étais plus seule dans e corps, il était hors de question que je prenne le risque. Demandant à John, je compris à son regard plongé dans le mien et au temps qu'il mit à répondre que ça ne lui plaisait pas du tout. Génial, j'allais vraiment me faire rentrer dedans plus tard... Je hochai la tête à ses mots et attendis son retour.

Les gars me racontèrent se qui c'était passé en mon absence, tentant de me changer les idées, mais je n'avais qu'une envie, foutre le camps. Charles avait beau avoir été le pire des salauds par moment avec moi, il avait jouer quand même son rôle de père la plupart du temps. À mes côté, Will me supportait du regard, sans rien dire, semblant comprendre ce qui me tourmentait. Après ce qui me parut des siècle, John fini par revenir et lança la veste... Enfin ce qui en restait, d'Ironhorse. Je ne sus si c'était l'état de la veste, la grossesse ou juste la pesanteur des événements qui le provoqua, mais une nausée me fit courir jusqu'à la sale de bain. Après avoir rendu les rôties que j'avais tellement désirée, je m'aspergeai le visage d'eau froide et revins dans la salle. Il ne me restait plus qu'une chose à faire maintenant, restant debout au bout de la table, je les regardai tour à tour, finissant par Will. Je te confis les reines du club Will, veille bien sur cette bande de tarée. Je leur fit un petit sourire, et avant de laisser la place j'enlevai ma veste que je déposai sur la table. Je plongeai mon regard dans celui de John, et poussai un soupire de soulagement. Maintenant, on peu partir Hunter.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 15th Juin 2017, 01:06

Deux heures que je donnai en souffrances, à celui que j'avais finalement presque consideré comme un père. Le coup de fusil qui claqua dans l'entrepôt me jeta dans un état second. Je devins muet finalement. Trop d'émotions qui tourbillonait en moi. Quand je lançai la veste du chef déchu je retournai dans mon coin silencieux croisant mes mains rougies du sang de ma victime. Le silence lourd qui régnait dans la pièce fit en sorte que j'entendis seulement les pas de Becky. Je ne réalisai pas vraiment quand un me parla et je fini par lever les yeux et croiser ceux de Becky qui donna les rennes à Will. Quand elle me dit qu'on pouvait y aller je me levai et passai près de Will qui me tendit les billets.

- Non. Dette d'honneur.

- Prends soin d'elle. Oh!et oublie pas tes mains. Merci Hunter. Je vous attends à la sortie.

Je lui jetai un regard mort avant de sortir et de passer devant le vigile qui me tendait mon flingue. Je me dirigeai vers la salle de bain pour laver mes mains machinalement sans vraiment y penser. Tout était dans un état second, méthodique. Je retournai à notre chambre pris nos bagages en stoppant sur le pas de porte quand je vis les membres me regarder. Je ne sus pas l'émotion qui passai et au fond je m'en foutais. Je sortis avec Becky à mes côtés.

Une fois dehors je mengoufrai dans la voiture une fois nos bagages dans le coffre de la voiture. Je m'assied derrière mon visage fixant l'extérieur. Je ne comprenais pas ce qui se passait. J'étais en rogne contre Becky de me l'avoir caché et surtout m'avoir laissé croire que c'était elle qui en prenait parce qu'elle le voulait. Je m'en voulais parce que j'avais pris un contrat pas pour moi. J'avais eu mon mur mais je l'ai fait car Becky aurait eu du mal avec les remords. Je me rappelai de chaque mots, chaque cris et même de la traînée rouge pâle sur la table quand j'ai lancer sa veste. Non.... je n'arrivais pas à parler, m'exprimer. Je comprenais même pas ce qui se passait Ellen moi. Donc pour moi je fis la seule chose que je connaissais.... je renfermer, me replier. Faire comme un animal blessé et aller me cacher dans ma tanière. J'appuyai ma tête dans ma main un index sur les lèvres mon regard vide regardant défilé le paysage qui nous menait à l'aéroport.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 15th Juin 2017, 23:57

Le temps que John mis à s'occuper de son contrat me parut une éternité. J'avais fait ce que j'avais à faire, maintenant je ne voulais qu'une seule chose, partir d'ici. J'écoutai ce que les gars me dirent d'une oreille distraite, réalisant doucement ce que je venais de faire, me retenant à grand peine de ne pas hurler de rappeler John. Will me supportait du regard, ne pouvant rien dire. Je savais que lui aussi aurait eux une foule de questions, mais qu'il n'osai les poser devant les autres. Lorsqu'enfin John revint il balança tout bonnement la veste de l'ancien chef sur la table. La vue de cette veste ensanglanté me fila une nausée qui me fit courir à la salle de bain rendre mon repas. Revenant, je confiai le club à Will, avant de rendre ma veste et de dire à John que l'on pouvait partir.

Un pas à la fois, ne pas craquer, ne pas m'effondrer. Je me répétais ces mots alors que l'on partait enfin de cet endroit maudis. Sortant aux côtés de John, je gardai la tête haute et croisai les regards des membres. La plupart triste de me voir partir sachant que cette fois c'était pour de bon. Je réussi à me rendre à la voiture et à mis asseoir derrière, aux côtés de John. Me répétant ma ritournelle, ne pas craquer, ne pas m'effondrer... Je sentais John à côté de moi, dans un état étrange, mais avec Will à l'avant je ne dis rien. De toute façon, je ne serai pas capable de parler avec John temps que je n'aurais pas craquer et il était hors de question que je me mette à brailler devant qui qu'est ce soit, même John. La voix de Will me fit tourner le regard vers l'avant. Becky, pourquoi est ce que tu ne nous à jamais dit que Charles et Jacky avaient... Je lâchai un petit rire sarcastique, coupant sa phrase. Et vous auriez fait quoi? De toute façon c'est vous qui m'avez apprit à encaisser et me la fermer. Mais enfin princesse... Non! J'ai dit ce que j'avais à dire sur ce sujet et maintenant le sujet est clos... Je n'ai plus rien à dire la dessus... Jamais. Je retournai mon visage vers la fenêtre, ayant à peine murmurer le dernier mot. Non je ne voulais plus parler de cette épisode, parler du moment ou on m'avait fait découvrir un nouveau monde, m'éloignant par le fat même de John.

Après avoir dit au revoir à Will, nous sommes embarqué dans l'avion et avons passé le vol en silence, chacun dans nos pensées. À peine arrivé à la maison que me voilà dans la cuisine m'ouvrant une bière, pour me figé et la déposer lentement sur le comptoir. J'avais besoin d'être seule, de craquer, de laisser sortir ce qui me pesait sur le coeur, la perte d'un père que j'avais fait descendre. Je... Je vais sous la douche. Sans même regarder John, je filai dans la salle de bain ou une fois sous le jet d'eau, je me laissai tomber au sol en pleurant, laissant sortir tout ce que j'avais eux à encaisser dans les derniers jours.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 16th Juin 2017, 02:03

J'étais muet je n'avais rien à dire. J'avais déroge à ma règle et maintenant j'étais... vide. Mes émotions étant parties. Quand Will brisa le silence et que Becky répondità main se referma sur ma cuisse. Jee posais la même question. Pourquoi ne me l'avait-elle rien dit? On fit donc le chemin pour embarquer dans l'avion ou encore une fois il y avait un silence lourd entre nous. Je répondis simplement à l'hôtesse pour le repas et ce presque du bout des lèvres.

Arrivé à la maison je laissai simplement les bagages dans ll'entrée et quand je l'entendis decapsuler une bière je lui servis un regard noir. Elle me dit simplement qu'elle alla prendre sa douche. Je ne dis rien pris la bière ouverte et allai au salon. Jallumai la télé et m'assied dans le fauteuil. Jallumai la télé et la regardai sans la voir. J'étais pris dans les émotions qui arrivaient les unes après les autres. La dernière fois que j'ai été comme ça... je l'avais abandonnee dans un entrepôt blessée.

Je ne sus combien de temps elle resta dans la douche mais j'eus le temps de finir ma bière et la poser sur la table basse fixant le téléviseur sans le voir. Quand Becky vint me souhaiter bonne nuit je tournai la tête vers elle. Mon regard avait perdu son éclat, cette étincelle que j'avais eu club. Je me sentais horriblement vide.

- Mouais... bonne nuit.

Fut ma seule réponse avant de retourner mon regard vers le téléviseur.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 16th Juin 2017, 04:44

Je n'aimias pas l'état dans lequel était John, mais alors là pas du tout. Il était vide... Comme mort à l'intérrieur. Ça me foutait la trouile de le voir ainsi, mais je ne pouvais rien faire pour lui temps que je n'avais pas craqué. Le seul éclat de vie que j'eux fut quand j'ouvris par habitude une bière. Je la déposai finalement sur le comptoir et allai dans la douche ou une fois sous les jets d'eau je me laissai tomber au sol et laissai enfin sortir ce que je retenais depuis Waco. Je venais de passer les journées les plus difficiles en émotions. J'avais passé d'une folie meurtrière, à un état de choc, suivie d'une joie immense, malgrée une terreur épouventable, pour ensuite tomber dans une rage incroyable, pour enfin tomber dans une tristesse et un remord à me fendre le coeur. Et tout sa sans compté l'équiétude de voir John dans l'état ou il se trouvait. Lorsqu'enfin, mes larmes se calmèrent, je me lavai et sortie. Je passai par le salon, un simple t-shirt à John sur le dos, pour aller jeter les derniers souvenir de la princesse motarde. Je lui souhaitai bonne nuit, mais en voyant son regard vide lorsqu'il me regarda, avant de le retourner au téléviseur après un vague bonne nuit, je me figeai.

Je devais le faire réagir, le faire revenir à moi. Il était hors de question que je le laisse dans cet état. Je préférais encore qu'il m'engeule que de le voir ainsi. J'allai fermer la télé, qui jouait dans le vide de toute façon, et allai m'agenouiller devant lui, lui prenant la main. John, parle moi maintenant... S'il te plait, ne reste pas comme sa... Engeule moi s'il le faut, mais ne reste pas dans ta tête comme ça... J'avais les yeux rougis à force d'avoir pleuré et à cause de la fatigue, mais je m'en foutais, je voulais mon homme, je voulais l'entendre bougonner, voir cet éclat dans son regard. Je voulais le revoir lui, pas ce fantôme sans éclat qui le remplaçait. Jespérais le faire revenir en lui parlant doucement, mais j'étais prête, s'il le fallait, à le provoquer comme je l'avais déjà fait et ce même au risque d'en payer le prix fort.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 16th Juin 2017, 05:53

Le silence était un peu ma maison. J'étais trop mélangé, trop... trop plein de choses que je ne comprenais pas réellement. J'étais muet depuis mon départ de Waco, des choses m'avaient été cachés depuis trop longtemps que j'aurais pu réglé bien avant. J'étais attaché à cet homme pour qui j'avais un profond respect pour lui. Il était le plus proche de ce que j'avais pu avoir comme figure paternelle. Donc le torturer et ensuite le tuer était comme faire mourir une partie de moi-même également. Je savais que ça inquiéterais Becky mais je ne pouvais même pas lui dire ce qui n'allait pas... je ne le savais pas moi-même. Oui je lui avais jeter le regard le plus noir de l'humanité quand j'ai entendu sa bière pour ensuite la prendre et la boire tranquillement en fixant la télé sans la voir.

J'étais immobile, muet comme je ne l'ai jamais été dans ma vie. Quand elle sortit de la douche elle me souhaita un bonne nuit que je répondis un vague bonne nuit le regard perdu, celui qu'elle n'aimait pas. De loup dans sa tanière. J'avais simplement envie d'être seul pour tenter de comprendre... comprendre quoi merde! Je ne savais pas nommer les sentiment autrement. Quand elle étendit la télé je plantai un regard noir dans le sien et s'agenouiller devant moi en me prenant la main. Je baissai le regard vers elle pendant qu'elle me parlai. En serrant les lèvres je retirai ma main vivement.

- Fous-moi la paix...

Rapidement je me levai et quittai le salon en prenant ma bouteille et la claquai sur le comptoir-lunch. Je m'appuyai dessus sentant les émotions que je pensais disparues revenir. Les mains à plat sur le comptoir tentant de garder le contrôle sur moi-même


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 16th Juin 2017, 06:28

Je devais le faire réagir. Peut importe ce qu'il allait dire ou faire, je voulais une réaction de sa part. Après qu'il m'ai dit un bonne nuit avec son regard d'homme mort, j'allai éteindre la télé, me moquant complètement de son regard noir puis prenant sa main et m'agenouillant devant lui je lui demandai de me parler. Retirant sa main, il me dit de lui foutre la paix avant de ce lever et d'aller à la cuisine. Rapidement, je me relevai et le suivie. J'allai m'adosser au frigo derrière lui, croisant les bras, prête à le voir exploser, prête à entendre à quel point il m'en voulait, par ce que je savais très bien qu'il m'en voulait énormément pour ce qu'il avait entendu et que j'allais probablement me faire dire les pires piques assassines, mais je préférais sa à ce que j'avais vu sur le canapé. Vas y, crache le morceau ou pose tes questions ou alors gueule sur moi, je m'en moque complètement, mais ne me fait pas ce que tu m'as demander de ne pas faire. Ne te replie pas sur toi même. Je savais qu'en le provoquant comme sa, j'allais le regretter amèrement, mais comme chaque fois que je le voyais se replier comme sa, j'avais peur qu'il ne revienne pas, qu'il reste... mort.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 16th Juin 2017, 07:31

Je voulais simplement avoir la putin de paix. C'était pas difficile à comprendre non? Quand elle étendit la télé je plantai mon regard noir dans le sien. Mais quand elle me toucha et me parla je retirait ma mai vivement de la sienne. Oui je lui servis un rude "fous moi la paix" j'avais simplement besoin d'analyser e qui se passait, et ce qui c'était passé. Je m'éclipsai dans la cuisine espérant ainsi qu'elle comprenne. Non quand j'entendis sa voix ceci ne fit qu'augmenter ma fureur. Je fermai lentem les poings sur le comptoir tournant lentement la tête vers elle. Oh putin... j'avais demandé à voir l'ancienne Becky moi? Elle était la... et bien la! Je fini par me redresser et planter mon regard noir de rage dans le sien.

- Tu ne m'as rien dit... et tu pense que je vais sauter de joie? MOI celui que tu dis aimer je ne savais même pas ça! Je t'ai entraîné des mois et jamais tu ne me l'as dit Byck! J'ai te fuser de t'entrainer quand tu étais trop stone.... tu aurais dû me le dire la! Non là j'apprends ça dès années plus tard! Tu m'en cache d'autre des conneries comme ça? J'aimerais savoir.

J'étais dans un état de rage pas possible. Je sentais mon corps trembler. Tellement que je dû croiser les bras pour éviter qu'elle voit mes mains tremblantes. J'avais le feu dans les yeux et les lèvres pincées en une fine ligne mince.

- Tu veux savoir quoi ensuite? Comment je me sens? JE LE SAIS PAS BORDEL! J'ai torturé et tué un homme que je respectait. Un homme qui a été le plus près d'un père pour moi. Et tu pense que je vais tout simplement faire comme si rien c'était passé? Tu me connais mal. Maintenant fous-moi la paix...


_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 16th Juin 2017, 17:32

Il avait dit être heureux que l'ancienne Becky soit revenue, j'espérais sincèrement que ce soit vrai, par ce que je n'allais pas lâcher si facilement. Le suivant dans la cuisine, je m'adossai au frigo, celui là même ou il m'avait plaquer en réaction à ce que je m'apprêtais encore de faire. Puis, je lui dis simplement de parler. Peut importe ce que c'était, je voulais qu'il parle, qu'il soit fou de rage contre moi s'il le fallait n'importe quoi plutôt que ce regard vide. Se redressant, il planta son regard noir dans le mien. J'écoutai sans bronché, mon regard soutenant le sien qu'il est terminé. Je m'attendais à ça, je savais qu'il allait revenir la dessus. J'allais parler, mais il reprit la parole parlant de Charles, de ce qu'il avait fait et me disant à nouveau de lui foutre la paix. Bon une chose à la fois. Quand voulais tu que je te dise que cette cochonnerie m'avait été donné de force, John? Quand j'étais stone et que tu refusais de m'entrainer, tu me regardais avec tellement de dégoût que j'étais certaine que tu m'enverrais balader si je te demandais quoi que ce soit. Merde, je n'étais pas celle que je suis aujourd'hui et je ne te connaissais pas comme aujourd'hui. À l'époque, j'étais certaine que tu t'étais jouer de moi, que tu n'avais vue en moi qu'une fille avec qui t'amuser. Pourquoi crois tu que je voulais devenir tueuse à gage, pas juste pour te revoir. Non, pour pouvoir garder et protéger ton secret, la seule et unique chose qui me reliait à toi. Je poussai un soupire et me dirigeai vers la porte, mais me figeai à mi chemin entre la porte et lui. Tu veux que je te foute la paix? D'accord, mais n'oublie pas une chose John. C'était MON père que JE t'ai demander de supprimer, donc je crois être bien placé pour savoir comment tu te sens. Il a beau avoir été un salopar de première par moment, il à tout de même jouer un role important dans ma vie, et si j'ai fait ce que j'ai fait ce n'est pas que pour protéger Will, mais pour nous protéger nous trois aussi. Les larmes avaient recommencer à couler sur mes joues. Si je me serais douté le moindrement que John réagirait comme sa, jamais je ne lui aurais demandé, j'aurais serré les dents et j'aurais simplement tirer... Je fini par secouer la tête et tout simplement descendre au sous sol. Si lui restait vide et ne savais pas comment il se sentait, moi je le savais et sérieusement, j'aurais préférer ne pas le savoir. Je croyais avoir terminé dans la douche de brailler et faire ma chochotte, je m'étais tromper. Je mis mes écouteurs et la musique à fond et me mis à frapper comme une défoncé dans le sac, ignorant les larmes qui n'en finissaient plus. Étais ce la grossesse qui me rendait aussi facile à pleurer? J'espérais bien que non...

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
John Hunter Malone
Criminality

Parti politique : Aucun
Résumé de ma vie :

My complicated love

Masculin Aventures vécues : 799
Age : 45
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec Becky Reeves
Emploi/étude : Proprio de resto/ Tueur à gages
Situation Amoureuse : Avec ma princesse Becky

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 17th Juin 2017, 04:12

Oui je suis revenu sur le fait qu'elle avait été piquée contre son gré. J'étais droit, mes yeux ayant passé du brun au noir et planté dans les siens. Elle me demandait d'exploser, de lui dire ce que j'avais sur le coeur. En gros m'ouvrir alors que j'étais muet, renfermé tentant de comprendre ce qui se passait en moi. Bon elle voulait savoir quand elle aurait pu me le dire? Putin elle se foutait de moi merde! Je restai muet quelque minutes en la regardant.

- Quand? Putin tu le sais quand! Quand tu étais à jeun, quand on était seuls, quand on s'entraînait Les chances ont pas manquées! Putin tu... Attends... de quoi tu me protégeais au juste? J'étais, et je suis encore, capable de me défendre...

Elle voulait dire quoi merde? Je fronçai les sourcils cherchant de quoi elle aurait pus protéger ce lien entre nous. Accepter tout ceci sans broncher. Soudain je compris! Mon nom, elle était la seule au club à le savoir. Putin... elle avait pas... je fouillai ses yeux quand elle me tourna le dos une fois que j'eus exploser pour le contrat de son père. Les bras croisé tremblant de rage et je la toisai longuement. Je fronçai les sourcils. Putin mais c'est quand même moi qui l'es torturé, moi qui est appuyé sur la gâchette. Je voulu lui répliquer mais elle descendit me laissant figer quelques minutes. Je fini par descendre au sous-sol pour la voir frapper dans le sac. Je me dirigeai vers elle et lui arrachai ses écouteurs.

- C'est peut-être TON père que TU m'a demandé de tué. Mais c'est quand même MOI qui l'ai torturé, MOI qui ai tiré sur la gâchette. J'AI accepté un contrat que je ne POUVAIS faire, mais tu sais quoi... je l'ai fait pour toi. Donc non tu ne sais même pas comment je me sens tu n'as même pas une petite idée parce que tu n'as jamais franchi cette ligne.... moi oui.

_________________

   
Sweet Love.
Nymphadora Tonks ☽Into my darkness you come, you become my light and my sunshine. If I lose you I'm dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Becky Reeves
Criminality

Résumé de ma vie :


Féminin Aventures vécues : 788
Age : 39
Logement : Vit dans une Maison dans l’Avenue C avec John Hunter Malone
Emploi/étude : Tueuse à gage
Situation Amoureuse : Compliquer

Carte d'identité
Ma santé:
100/100  (100/100)
Situation Actuelle:
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
MessageSujet: Re: Here comes the devil 18th Juin 2017, 07:42

Qu'est ce que ça aurait changer que je te le dise? Qu'est ce que tu aurais fait? Tu m'aurais emmener avec toi? Tu aurais été défoncer la gueule de Jacky? Tu aurais défié un club complet pour une fille que tu ne connaissais même pas? Je t'avais dit que ton secret serait bien garder et que jamais je ne dévoilerais ton nom et c'est ce que j'ai fait Hunter, j'ai fais ce que l'on m'à toujours apprit, je me la suis fermé, j'ai encaissé et j'ai tenue parole... Sur quoi je vins pour sortir, mais dos à lui , je stoppai et lui balançai de ne pas oublier que c'était mon père et que c'était quand même moi qui lui avait demander de l'exécuter.

Voulant lui cacher mes larmes, je descendis au sous sol et musique à fond dans mes écouteurs, je me mis à frapper dans le sac. Je ne savais trop si c'était la grossesse qui me faisait pleurer aussi facilement ou si c'était un trop plein d'émotions après tout ce que j'avais vécu dans les derniers jours, mais je n'aimais pas ça. La vue embrouillé par les larmes, et le son trop fort dans mes oreilles, je n'entendis et ne vis pas John arriver. Je sursautai violement lorsqu'il m'arrachât mes écouteur. Écoutant ce qu'il me dit j'allais lui répondre en l'envoyant promener, mais me figeai en l'entendant dire qu'il avait enfreins une règle pour moi. Je le regardai dans les yeux pendant quelques secondes. Attend là! Tu me dis que encore une putin de fois, tu n'as pas respecté une de TES règles? Merde! Tu l'as fait pour moi? Tu aurais pus refuser et Will ou n'importe qui aurait pus le faire à ma demande voyons! D'accord je ne sais pas comment tu te sens, mais ce n'est pas en te renfermant ou en m'engueulant que je vais pouvoir le savoir! Et n'oublie pas une chose Néro, tu n'es pas le seul à être mélanger, à être triste, frustrer, à avoir des remords et à ne pas savoir quoi faire de tout sa. Je le regardai dans les yeux, la rage montant d'un degré encore. Il voulait parler de ne pas comprendre comment se sentir parfait, j'allais lui démontrer que sa princesse aussi pouvait être perturbée. Je te signales que les dernier jours n'ont pas été drôle n'y pour toi n'y pour moi. Je dois gérer avec le fait d'avoir perdu ma moto, d'avoir tué une femme que j'ai considéré comme ma mère et qui m'a sauvé la vie à de nombreuses reprises, d'avoir appris que mon père était prêt à me tuer comme n'importe quel membre du club, qu'il n'était même pas mon père au final donc que ma mère était une salope, par ce que entre toi et moi, si elle a couché avec les deux combien à t-elle du en passer, que Will serait mon père, mais sa non plus ce n'est pas certain, que j'ai du révéler une partie du passé que je m'étais juré de garder pour moi, que j'ai du TE demander de liquider l'homme que j'ai toujours aimer comme un père malgré les coups bas qu'il m'a fait, que j'ai tourné le dos définitivement à ma famille. Et toute cette merde qui me frustre et me cause une peine incroyable je dois la gérer au travers du fait d'être terrifier mais heureuse comme pas possible de ce que nous avons conçu ensemble. Donc oui Néro, je sais ce que sais que de ne pas comprendre comment on se sens! Maintenant tu voulais la paix, fou la moi toi aussi! Rageuse, je le contournai pour remonter et aller dans ma chambre. Si je restais là j'allais finir par le frapper, j'avais le coeur serré par tout ce qui m'était tombé dessus dernièrement. J'aurais aimé pouvoir juste me réjouir de la nouvelle du bébé à venir, mais pour y arriver, je devais laisser sortir les autres émotions qui me pesaient.

_________________
Becky
La princesse et son loup contre le monde. - blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Here comes the devil

Revenir en haut Aller en bas

Here comes the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 20 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 28 ... 36  Suivant

Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York City Police Department :: NEW YORK :: Manhattan :: ● East Village :: ● Avenue C :: ● Maison de John Malone-